BUSH Charles Roy
BUSH Charles Roy

 


 



Né le 7 février 1918 à Wellington
Décédé le 30 novembre 1948 (30 ans)

 

Capitaine / Flight Lieutenant

3 victoires homologuées
1 victoire en collaboration
2 victoires probables
3 avions ennemis endommagés


 



Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
P/O
1940
Sq 615 05/40 06/40 Pilote France
F/O
1941
Sq 242 05/06/40 12/40 Pilote Grande-Bretagne
F/L
08/41
Sq 258 12/40 07/41 Pilote Grande-Bretagne
S/L
02/44
Sq 610 07/41 08/41 Pilote Grande-Bretagne
W/C
1945
Sq 41 08/41 Fin 1941 Chef d'Escad Grande-Bretagne
   
OTU Fin 41 03/42 Instructeur Grande-Bretagne
   
OTU 07/42 12/42 Instructeur Pacifique
   
Sq 15 NZ 12/42 02/44 Chef d'Escad Pacifique
   
Sq 21 NZ 02/44 02/45 Commandant Pacifique


Né à Wellington en 1918, Roy Bush travaille dans les assurances avant de rejoindre la RAF. Il quitte la Nouvelle-Zélande à la mi juin 1939 et en mai 1940, après avoir terminé son entraînement de pilote, il est affecté au Squadron 615 qui vole sur Gladiator à Abbeville dans le Nord de la France. Il effectue des missions de défense dans le secteur avant de rentrer en Angleterre avec son unité le 21 mai. Après avoir effectué une conversion sur Hurricane, il rejoint le Squadron 242 à Biggin Hill le 5 juin.

Trois jours plus tard, l'unité est envoyé au-dessus de la France pour assurer la protection des troupes qui évacue le continent à Dunkerque et participe aux derniers combats d'arrière garde jusqu'au 18 juin, date à laquelle l'unité n'existe quasiment plus. Le célèbre Douglas Bader prend alors le commandement du Squadron et le remet sur pied. Le Squadron est déclaré à nouveau opérationnel le 9 juillet, participant activement à la Bataille d'Angleterre. A la fin de cette bataille, Bush remporte deux victoires, abat probablement un appareil ennemi et en endommage deux autres.

Début décembre 1940, il rejoint le Squadron 258, qui compte une majorité de Néo-Zélandais. Au sein de cette unité, il prend part à des missions de patrouille sur la Mer du Nord et sur l'Ile de Man avant de faire mouvement sur le Sud de l'Angleterre en mai 1941 pour prendre part aux missions offensives au-dessus de la France. Le 16 juin, il remporte une victoire probable sur un Me 109.

Il quitte le Squadron 258 pour être affecté au Squadron 610 en jullet mais le mois suivant il fait à nouveau mouvement sur le Squadron 41 comme flight Commander. Là il remporte une nouvelle victoire le 22 août et partage la destruction d'un Hs 123 le 18 septembre, recevant la DFC peu après. Lorsque son tour d'opérations prend fin, il est envoyé comme instructeur en Ecosse jusqu'en mars 1942 avant d'être renvoyé en Nouvelle-Zélande pour des missions spéciales.

Arrivé le 13 juillet 1942 il est affecté à l'Operational Training Unit d'Ohakea nouvellement formé pour faire part de son expérience du combat. En octobre 1943 il rejoint le Squadron 15 RNZAF Squadron, et part pour la Nouvelle Géorgie en décembre comme chef d'escadrille. Après un tour d'opération dans le Pacifique, il retourne en Nouvelle-Zélande en février 1944 et prend le commandement du Squadron 21 RNZAF. Après s'être entrainé sur Harvard et Kittyhawks, Bush et ses pilotes s'envolent pour Santo le 19 juin et prennent en main leur Corsair dès le lendemain. Après une période de familiarisation, le Squadron 21 RNZAF devient opérationnel le 16 juillet 1944 et prend part à des missions de bombardement et d'attaques d'objectifs Japonais dans le Pacifique pendant 2 mois.

Bush rentre à Whenuapai le 20 Septembre pour une période de repos puis rejoint le Squadron 21 RNZAF à Guadalcanal le 19 novembre et commande son unité jusqu'en février 1945. Il devient alors instructeur à Ardmore avant de retourner en Angleterre en juillet 1945.

Le 15 septembre 1945 Bush fait partie des 12 pilotes qui effectuent le premier vol commémoratif de la bataille d'Angeleterre au-dessus de Londres avec à leur tête Douglas Bader. Il rentre chez lui en novembre 1946 et prend le commandement du General Purposes Communications Flight à Ohakea.

Le 30 Novembre 1948, Bush effectue une mission de reconnaissance photographique dans le secteur de Gisborne. Après avoir atterrit à Napier son avion repard pour Ohakea. Lorsque l'Oxford n'arrive pas, des recherches sont lancées et permettent de retrouver l'épave à Ruahines. Il semblerait que l'avion se soit brisé en l'air entrainant la mort de Bush et de ses deux membres d'équipage.




Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 









BUSH Charles Roy, W/C (RAF 42691)

Distinguished Flying Cross

Annonce parue dans le London Gazette fin 1941






Victoires aériennes

Victoires  
3
.
1
  Collaboration
Probables  
2
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
3
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
07.09.40 Endommagé Me 110
Hurricane I Sq 242 Estuaire Tamises
-
Aces High - C. Shores
07.09.40 Endommagé He 111
Hurricane I Sq 242 Estuaire Tamises
-
Aces High - C. Shores
09.09.40 Détruit Me 110
Hurricane I Sq 242 Londres
1
Aces High - C. Shores
18.09.40 Probable Ju 88
Hurricane I Sq 242 Hornchurch
-
Aces High - C. Shores
27.09.40 Détruit Me 109E
Hurricane I Sq 242 Douvres-Gravesend
2
Aces High - C. Shores
16.06.41 Probable Me 109
Hurricane IIa Sq 258 NO Boulogne
-
Aces High - C. Shores
22.08.41 Détruit Me 109F
Spitfire Vb - W3374 Sq 41 30 km NE Le Havre
3
Aces High - C. Shores
18.09.41 Détruit (1/2) Hs 123
Spitfire Vb - W3565 Sq 41 Ostende
4
Aces High - C. Shores
21.09.41 Endommagé Me 109
Spitfire Vb - AB296 Sq 41 Bethune
-
Aces High - C. Shores


Sources

ACES HIGH - Christopher Shores and Clive Williams. Grub Street Editions
http://www.nzfpm.co.nz/aces/bush.htm





Ciel de Gloire