PTACEK Rudolf
PTACEK Rudolf

 

 



Né le 18 avril 1918
Tué au combat le 28 mars 1942 (24 ans)

 

 

Aspirant / Warrant Officer

2 victoires homologuées




Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1940
Armée Air 193? 1939 Pilote Tchécoslovaquie
W/O
03/02/42
CIC Chartres 1939 16/05/40 Pilote France
   
EDL Chartres 16/05/40 03/06/40 Pilote France
   
OTU 6 21/09/40 04/10/40 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 43 04/10/40 23/11/40 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 615 23/11/40 11/06/41 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 313 11/06/41 05/07/41 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 222 05/07/41 19/08/41 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 602 08/01/42 16/01/42 Pilote Grande-Bretagne
   
OTU 61 16/01/42 03/02/42 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 602 03/02/42 28/03/42 Pilote Grande-Bretagne


Né le 18 April 1918 à Kostelec, Rudolf Ptacek se retrouve orphelin de père très tôt. Le 1 octobre 1936, il quitte les études qu'il effectue dans le domaine de la confection pour entrer à l'école de pilotage de Prostejov où il obtient son brevet en mai 1938. Lorsque l'Allemagne envahit le pays le 15 mars 1939, il s'échappe vers la Pologne en train, comme nombre de ses camarades et se trouve regroupé avec d'autres dans le camp de Bronowice près de Krakow. Il quitte la Pologne le 25 juillet 1939 sur le bateau de passager suédois "Castelholm" et il arrive à Boulogne sur Mer le 1 août 1939.

En janvier 1940, le Caporal (6744) Rudolf Ptacek est affecté à Chartres pour y suivre un entraînement sur Morane-Saulnier MS-230. Le 13 mai 1940, le caporal-chef Ptacek est affecté à l'Escadrille de défense de Chartres. Cette unité, qui comprend 16 pilotes Tchèque, comprend des pilotes qui deviendront de grands as comme Frantisek Fajtl (qui sera abattu en mai 1942 mais parviendra à s'évader) et vole sur Morane-Saulnier MS-406 et Bloch 151.

Dans son livre paru en 1991 et consacré au Squadron 313, le General Frantisek Fajtl se rappelle de Ptacek en ces termes...

"Ptacek était un très bon pilote qui aimait l'histoire de son pays. Il était capable de raconter de nombreuses histoires et il était un grand fan du roi Jan Lucembursky. Nous servions tous les deux sur la base de Chartres. Après avoir effectué notre conversion sur Morane MS-406, nous avons été chargé de la défense de la base.

Le 3 juin 1940, un bombardement est annoncé alors que les premières bombes explosent. Les 3 pilotes d'alerte décollent sous la conduite de Vaclav Bergman. Ptacek décolle sans parachute et sans casque en raison de sa sortie précipitée des toilettes. Par miracle, ils trouvent immédiatement l'ennemi et les attaquent. Le groupe comprend 15 bombardiers Dornier Do 17. Le tir défensif des bombardiers touche tous les appareils de la patrouille Tchèque. Le Morane de Bergman reçoit 30 impacts et Ptacek est blessé au bras et à la main, entraînant la perte d'un doigt.

Après la défaite de la France et alors qu'il souffre encore de ses blessures, Ptacek s'échappe par St Jean de Luz et rejoint l'Angleterre par la mer. Il arrive à Plymouth le 26 juin 1940. Il s'engage dans la RAF le 25 juillet 1940 avec le numéro 787 434 comme 2nd Class. Peu de temps après, il est promu Sergent et le 26 septembre il rejoint l'Operational Training Unit 6 à Sutton Bridge pour y effectuer sa conversion sur Hurricane. Le 4 Octobre 1940, le sergent Ptacek est affecté au Squadron 43 à Usworth où il prend part aux derniers combats de la Bataille d'Angleterre.

Le 23 novembre 1940, Ptacek est transféré au Squadron 615 à Northolt, lui aussi équipé de Hurricane. Le 11 juin 1941, nouveau transfert au Squadron 313 à Catterick dont il devient l'un des membres fondateur aux côtés de son ami Fajtl, et volant sur Spitfire Mk I. Le 5 juillet, il est à nouveau transféré... au Squadron 222 cette fois-ci à Manston, puis à Southend, volant Spitfire Mk IIs.

Le 18 août 1941, le Squadron 222 fait mouvement sur North Weald. Le lendemain, 12 spitfire du Squadron décollent à 17 h 40 pour prendre part au circus 82. La mission consiste à escorter 6 blenheim du Squadron 107 qui doivent une centrale dans le secteur d'Hazebrouk. Si aucun dommage n'est causé au site industriel visé, 3 maisons sont détruites et 31 sont rendues inutilisables. La RAF perd 8 appareils au cours de la mission. Deux pilotes sont tués, deux sont fait prisonnier, deux parviennent à rentrer à la base et deux autres parviennent à s'évader (Sgts Rudolf Ptacek and Adolf Pietrasiak - Squadron 308). A 18 h 25, alors qu'il vole à bord du Spitfire Mk IIB - P8244 "WIGAN AND DISTRICT", Ptacek abat un Me 109 à l'Est de St Omer avant d'être lui-même abattu par l'Oberleutnant Johannes Schimd du Stab/JG 26, à 18 h 55. Johannes Schmid sera tué le 6 novembre 1941 en volant trop bas à la recherche de sa 45eme victime. Le bout de son aile touche alors l'eau et l'avion sombre immédiatement. Après sa promotion au rang de Staffelkapitäne du 8./JG 26, Schmid avait reçu la Croix de chavalier pour sa 24eme victoire - Ptacek !

Le "Wigan and District Spitfire Appeal" avait été construit grace à la donation de £7,886, 5 shillings et 8 pences, ce qui lui avait vallu son nom de baptème. Construit à l'usine de Castle Bromwich de Vickers-Armstrong, il avait été livré par le 24 Maintenance Unit de Ternhill le 30 mars 1941. Le 25 mai 1941, il est pris en charge par le Squadron 222, basé à North Weald où il reçoit le code ZD-G.

Rudolf Ptacek parvient à échapper à la capture et se trouve pris en charge par un reseau de résistance et rentrera en Angleterre par un chemin qui sera connu sous le nom de Pat O'Leary escape line.

Le 8 janvier 1942, trois jours après son retour de France, le Sgt Ptacek est affecté ayu Squadron 602, basé à Kenley et le 3 février, il est promu Warrant Officer. Le 28 mars, le W/O Rudolf Ptacek vole sur le Spitfire VB et participe à un rodéo au-dessus du territoire ennemi. Il est porté disparu au terme de la mission, présumé abattu dans le secteur de Calais.

Appareils pilotés :

Potez XXV TOE/A.2,
Morane Saulnier M.S.230 ET.2,
Marcel Bloch M.B.151C.1,
Morane Saulnier M.S.406C.1 (No.240),
Hawker Hurricane Mk.I (P3811, KW-?),
Hawker Hurricane Mk.IIA (Z2669, KW-?),
Supermarine Spitfire MK.IA (X4163, RY-R),
Supermarine Spitfire MK.IIA,
Supermarine Spitfire MK.IIB (P8244, ZD-?),
Supermarine Spitfire MK.VB (MB148, LO-?)



Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 







PTACEK Rudolf, W/O (RAF 787 434)


3 Croix de Guerre (Tchèque)
Médaille de la Bravoure devant l'ennemi (Tchèque)
Médaille du Mérite Militaire 1ere Classe (Tchèque)
Médaille commémorative pour le soulèvement de la patrie avec agrafes : France. Grande-Bretagne (Tchèque)


1939/45 Star (with Battle of Britain Claps) (GB)
Air Crew Europe Star (GB)
Defense Medal (GB)

 

 

 

 





Victoires aériennes

Victoires  
2
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration
Bombes volantes  
0
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
12.08.41 10.40 Détruit Me 109F2
III./JG 26 Spitfire IIb Sq 222 St Omer
1
Ptacek Rudolf
19.08.41 18.25 Détruit Me 109E7
IV./JG 26 Spitfire IIb - P8244 Sq 222 St Omer
2
Ptacek Rudolf
23.08.41 17.00 Endommagé Ju 88
Spitfire IIb Sq 222 -
-
-
Ptacek Rudolf
Ferraby


Sources

http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/czech-ww2.pdf
http://www.praha14.cz/MC/letci/index.html
http://www.conscript-heroes.com/Art%20Rudolph%20Ptacek.html