BEURLING George Frederick
BEURLING George Frederick "Srewball"

 


 




 

 



Né le 6 décembre 1921 à Verdun
Décédé 20 mai 1948 (27 ans)

 

Capitaine / Flight Lieutenant

31 victoires homologuées
1 victoire en collaboration
1 victoire probable
1 victoire probable en collaboration
9 avions ennemis endommagés

 




 


Grade
Date
Unités
Années Départ Fonction Secteur
Sgt
09/09/41
 
Sq 403 09/41 1942   Grande-Bretagne
P/O
30/07/42
 
Sq 41 1942 06/42   Grande-Bretagne
F/O
01/01/43
 
Sq 249 09/06/42 31/10/42   Malte
F/L
28/10/43
 
Canada 08/11/42 06/07/43 - Malte
   
OTU 61 06/07/43 01/09/43   Grande-Bretagne
 
Sq 403 01/09/43 20/11/43 Chef d'Escadrille Grande-Bretagne
 
Sq 412 20/11/43 30/04/44 Chef d'Escadrille Grande-Bretagne

George Frederick Beurling est né le 6 décembre 1921 à Verdun (Quebec), d'un père Suédois et d'une mère Britannique. Désireux de voler mais n'ayant pas le niveau d'étude requis pour s'engager dans la RCAF, il prend des leçons de vol privées. Pendant la guerre d'hiver qui oppose Russes et Finlandais en 1939/40, il tente de s'engager dans l'Armée de l'Air Finlandaise mais son père refuse de signer l'autorisation d'engagement. Il décide donc d'aller en Angleterre pour s'engager dans la RAF mais est refusé car il ne dispose pas de certificat de naissance avec lui. Il retourne donc au Canada puis revient en Ecosse où il parvient enfin à s'engager en septembre 1940. Après 1 an d'entraînement, il obtient ses ailes le 9 septembre 1941. Il est affecté au Squadron 403 puis au Squadron 41. Il participe aux incursions à travers la Manche au-dessus de la France occupée et doit se plier à la stricte discipline de ces missions délicates. En deux occasions, il passe outre les ordres et engage le combat avec l'ennemi, ce qui lui vaut l'inimitié de ses supérieurs.

De fait, il ne rencontre aucune opposition lorsqu'il fait sa demande sa mutation vers Malte, "le paradis des chasseurs". Il fait partie des 32 pilotes qui le 9 juin 1942 viennent renforcer la défense de l'ile assiégée au cours de l'opération "Salient". A son arrivé, il est affecté comme Sergent au Squadron 249. La situation sur place convient très bien à sa nature de loup solitaire. Totalement concentré sur l'art du combat aérien, il étudie la technique du tir avec déflection, travaillant sans relâche pour améliorer l'efficacité de sa vue particulièrement persante et pour mettre au point ses propres tactiques. N'ayant jamais fumé ni pris d'alcool, Beurling se voit rapidement attribuer le surnom de "Exentrique" (Screwball). Au cours du seul mois de juillet 1942, Beurling remporte 15 victoires et 6 appareils ennemis endommagés. Il se voit attribuer la DFM après sa 8eme victoire et une barre à la fin du mois pour sa 17eme victoire. Début août, il est promu officier. Au cours des mois de septembre et d'octobre, les occasions de remporter de nouvelles victoires sont moins nombreuses. Il obtient toutefois la DFC courant octobre. Les attaques menées par les forces de l'axe au cours du mois d'octobre donnent à Beurling l'occasion d'augmenter encore son palmarès avec 8 nouvelles victoires en octobre en 5 jours. Le 14 octobre, au cours d'un combat à l'occasion duquel il abat 1 Ju 88 et 2 Me 109, son avion est atteint à plusieurs reprises. Juste après avoir remporté sa dernière victoire, son appareil est atteint par un obus et, blessé, il doit s'éjecter au-dessus de la mer. Il est récupéré 20 minutes plus tard par le HSL 128. Il se voit alors décerner la DSO qui fait mention de 28 victoires remportées.

Dans la nuit du 31 octobre, accompagné de blessés et de pilotes ayant fini leur tour d'opération, Beurling embarque dans un Libérator qui s'écrase alors qu'il tente de se poser à Gibraltar. De nombreux occupants périssent dans l'accident. Bien qu'il est la jambe dans la platre, Beurling parvient à s'extraire de l'épave et sera sauvé. En Novembre, il rentre au Canada afin de participer aux campagnes de recrutement de la RCAF. Il revient en Angleterre en juilet 1943 comme instructeur à l'OTU 61. Il est finalement transféré au sein de la RCAF en septembre 1943 et affecté au Squadron 403, unité avec laquelle il remporte une nouvelle victoire. Promu F/L (Capitaine) en octobre 1943, il est envoyé au Quartier Général de la 126eme Escadre en novembre pour une durée de 3 semaines. Il rejoint enfin le Squadron 412 avec lequel il remporte une dernière victoire. Ses relations avec ses supérieurs restant houleuses et il rentre finalement au Canada en avril 1944. Ne parvenant pas à trouver de travail approprié pour lui, Beurling quitte la RCAF le 16 octobre 1944. Revenu à la vie civile, il ne parvient pas à trouver ses marques jusqu'en 1948, époque à laquelle il s'engage dans la nouvelle Armée de l'Air Israélienne. A l'occasion de son départ vers Israel, il doit convoyer un appareil qui s'écrase après avoir décollé de Rome, le 20 mai 1948, tuant Beurling et le copilote. Dans le contexte particulier qui entoure la création d'Israel, la possibilité d'un acte de sabotage est évoquée.

Pendant la guerre, après son retour de Malte, Beurling écrivit une autobiographie qui fut réeditée à partir de 1973.



Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 







BEURLING, Sergent George Frederick (128707)
Distinguished Flying Medal
Annonce parue dans le London Gazette du 28 juillet 1942

Le Sergent Beurling a démontré une grande compétence et un grand courage face à l'ennemi. Au cours du mois de juillet 1942 il a engagé un grand nombre de chasseurs ennemis qui escortaient une formation de bombardiers Junkers 88 parvenant à en détruire un. Plus tard, au cours de la même journée, il engage le combat avec 10 chasseurs ennemis et parvient à en envoyé 2 dans la mer, lui permettant ainsi de porter son total personnel à 8 victoires.


BEURLING, Sergeant George Frederick, DFM (128707)
Bar to Distinguished Flying Medal
Annonce parue dans le London Gazette du 4 septembre 1942

Depuis que la DFM lui a été décerné, en juillet 1942, le sergent Beurling a détruit 9 appareils supplémentaires, faisant ainsi passer le total de ses victoires à 17. L'un de ses exploits consiste en la destruction de 4 appareils ennemis le même jour. Au cours de ces brefs combats, il est notamment parvenu à endommager deux autres appareils. Son courage et sa détermination sont une source d'inspiration pour nous tous.

BEURLING, P/O George Frederick, DFM (128707)
Distinguished Flying Cross
Annonce parue dans le London Gazette du 16 Octobre 1942

Depuis qu'une Bar à sa DFM lui a été décernée, cet officier a abattu 3 appareils de plus, faisant passer le total de ses victoires à 20. Un jour, au cours du mois de septembre 1942, accompagné d'un autre pilote, il engage le combat contre quatre chasseurs ennemis. Au cours du combat qui suit, le P/O Beurling parvient à détruire deux d'entre eux. Chasseur implacable, dont la détermination lui a permis de gagner l'admiration de tous ses collègues, cet officier reste un exemple qui s'inscrit dans la droite ligne des traditions de la Royal Air Force.

BEURLING, P/O George Frederick, DFC, DFM (128707)
Distinguished Service Order
Annonce parue dans le London Gazette du 3 Novembre 1942

Depuis l'attribution de la DFC, le P/O Beurling a détruit 6 nouveaux appareils ennemis, faisant passer le total de ses victoires à 28. Au cours d'une sortie, le 13 octobre 1942, il abat un Junkers 88 et 2 Messerschmitt 109. Le jour suivant, il prend la tête d'une attaque contre des bombardiers ennemis et détruit l'un d'entre eux avant de s'apercevoir que son chef d'escadrille est attaqué par un chasseur ennemi. Bien qu'il soit lui-même blessé, le Pilot Officer Beurling parvient à détruire l'appareil qui menace son chef, et, alors qu'il continue à grimper et bien que son appareil soit touché par des tirs ennemis, il parvient à abattre un autre chasseur allemand avant de devoir abandonner son propre appareil trop endommagé. Il parvint à se parachuter en mer avant d'être secouru. L'audace et la compétence de cette officier est exceptionnelle.





---






Victoires aériennes

Victoires  
31
.
1
  Collaboration
Probables  
1
.
1
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
9
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type
Unité
Avion d'arme Unité Lieu   Référence
01/05/42 Détruit Fw 190
Spit Vb - W3383 Sq 41 Manche
1
Aces High - C. Shores
03/05/42 Détruit Fw 190
Spit Vb - W3636 Sq 41 Cap Gris Nez
2
Aces High - C. Shores
12/06/42 Endommagé Me 109
Spit V - BR176, C-25 Sq 249 Malte
-
Aces High - C. Shores
06/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 323 "S" Sq 249 Malte
3
Aces High - C. Shores
06/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 323 "S" Sq 249 Malte
4
Aces High - C. Shores
06/07/42 Endommagé Z 1007
Spit V - BR 323 "S" Sq 249 Malte
-
Aces High - C. Shores
06/07/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 323 "S" Sq 249 Malte
5
Aces High - C. Shores
08/07/42   Détruit Me 109
Spit V - BR128,3-W Sq 249 Malte
6
Aces High - C. Shores
08/07/42   Endommagé Ju 88
Spit V - BR128,3-W Sq 249 Malte
-
Aces High - C. Shores
08/07/42   Endommagé Me 109
Spit V - BR128,3-W Sq 249 Malte
-
Aces High - C. Shores
10/07/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 323 "S" Sq 249 Malte
7
Aces High - C. Shores
10/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 323 "S" Sq 249 Malte
8
Aces High - C. Shores
12/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 565 "V" Sq 249 Malte
9
Aces High - C. Shores
12/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 565 "V" Sq 249 Malte
10
Aces High - C. Shores
12/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 565 "V" Sq 249 Malte
11
Aces High - C. Shores
23/07/42 Endommagé Ju 88
Spit V - BF 153 "Z" Sq 249 Malte
-
Aces High - C. Shores
23/07/42 Détruit Re 2001
Spit V - BF 153 "Z" Sq 249 Malte
12
Aces High - C. Shores
27/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 301 UF-S Sq 249 Malte
13
Aces High - C. Shores
27/07/42 Détruit MC 202
Spit V - BR 301 UF-S Sq 249 Malte
14
Aces High - C. Shores
27/07/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 301 UF-S Sq 249 Malte
15
Aces High - C. Shores
27/07/42 Endommagé Me 109
Spit V - BR 301 UF-S Sq 249 Malte
-
Aces High - C. Shores
27/07/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 301 UF-S Sq 249 Grand Harbour
16
Aces High - C. Shores
27/07/42 Endommagé Me 109
Spit V - BR 301 UF-S Sq 249 Grand Harbour
-
Aces High - C. Shores
29/07/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 301 UF-S Sq 249 8 m NE Malte
17
Aces High - C. Shores
08/08/42 Détruit Me 109
Spit V - EN 973 "T" Sq 249 8 m Zonkor Point
18
Aces High - C. Shores
13/08/42 Détruit (1/3) Ju 88
Spit V - EP 135 "Z" Sq 249 6 m NE Linosa
19
Aces High - C. Shores
25/0942 Détruit Me 109
Spit V - EP 706 "L" Sq 249 30 m NE Zonkor
20
Aces High - C. Shores
25/09/42 Détruit Me 109
Spit V - EP 706 "L" Sq 249 30 m NE Zonkor
21
Aces High - C. Shores
25/09/42 Endommagé Me 109
Spit V - EP 706 "L" Sq 249 30 m NE Zonkor
-
Aces High - C. Shores
10/10/42 Détruit Me 109
Spit V - EP 706 "L" Sq 249 Filfla
22
Aces High - C. Shores
10/10/42 Détruit Me 109
Spit V - EP 706 "L" Sq 249 Filfla
23
Aces High - C. Shores
13/10/42 Détruit Ju 88
Spit V - BR 173 "D" Sq 249 3 m N St Paul Bay
24
Aces High - C. Shores
13/10/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 173 "D" Sq 249 3 m N St Paul Bay
25
Aces High - C. Shores
13/10/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 173 "D" Sq 249 3 m N St Paul Bay
26
Aces High - C. Shores
13/10/42 Endommagé Ju 88
Spit V - BR 173 "D" Sq 249 3 m N St Paul Bay
-
Aces High - C. Shores
14/10/42 Détruit Ju 88
Spit V - BR 173 "D" Sq 249 SE Zonkor
27
Aces High - C. Shores
14/10/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 173 "D" Sq 249 SE Zonkor
28
Aces High - C. Shores
14/10/42 Détruit Me 109
Spit V - BR 173 "D" Sq 249 SE Zonkor
29
Aces High - C. Shores
24/09/43 Détruit Fw 190
Spit IX - MA 585 Sq 403 Secteur de Poix
30
Aces High - C. Shores
30/12/43 Détruit Fw 190
Spit IXb - MH 883 Sq 412 Compiègne
31
Aces High - C. Shores


Sources

ACES HIGH - Crhistopher Shores and Clive Williams. Grub Street Editions





Ciel de Gloire