ALBERT Marcel
ALBERT Marcel

 







 

 

Né le 25 novembre 1917 à Paris
Décédé le 23 août 2010 à Arlington (Texas) (92 ans)

 

Capitaine (NN) Capitaine (1948)
Chef de l'Escadrille "Rouen"
1 131 heures de vol


7 victoires homologuées
16 victoires en collaboration
1 victoire probable
1 victoire probable en collaboration
1 avion ennemi endommagé



Yakovlev Yak-1M, Aspirant Marcel Albert, GC 3 Normandie - Ivanovo - Décembre 1942

 

 



Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1940  
Ecole de Chasse 07/09/39 15/02/40 Elève Pilote Chartres. France
S/C
14/10/41  
GC I/3 15/02/40 10/40 Pilote France
Asp
03/42  
GC I/3 10/40 14/10/41 Pilote AFN
Slt
12/42  
OTU 61 03/42 05/42 Pilote Grande-Bretagne
Lt
12/10/43  
Sq 340 05/42 10/42 47 missions Grande-Bretagne
Cpt
12/44  
Normandie 10/42 05/44 Pilote Liban puis URSS
     
Normandie 05/44 12/44 Chef d'Escadrille URSS
     
Armée de l'Air 12/44 1948 Pilote France

Marcel Albert est né le 25 novembre 1917 à Paris dans le 13e arrondissement. Il entre très jeune aux Usines Renault comme ouvrier métallurgiste. Passionné d'aviation, il obtient de l'Etat une bourse de pilotage et passe ainsi son premier et deuxième degré.

En avril 1938, il contracte un engagement de trois ans au titre du Bataillon de l'Air n°105. Il obtient, le 25 juillet, son brevet de pilote militaire et est affecté à la base aérienne d'Istres pour suivre les cours d'élève sous-officier du personnel navigant, en qualité d'élève pilote de carrière. Après plusieurs mois passés à la 5ème compagnie du Bataillon de l'Air 125, le sergent Marcel Albert est affecté à la 1ère Escadre de Chasse, à Etampes.

 

Sergent pilote Marcel Albert en discussion avec l’adjudant Octave, 1941.

 

Le 7 septembre 1939, il est envoyé comme instructeur au Centre de Formation des Pilotes de Chasse à Chartres, avant d'intégrer, le 15 février 1940, le Groupe de Chasse 1/3 et d'accomplir dans ses rangs une brillante campagne de France. Le 14 mai 1940, il se distingue en abattant un appareil allemand et en en attaquant un second (victoire probable) le 21 mai. En octobre 1940 son groupe est affecté aux troupes d'Afrique du Nord, à Oran, où il signe un nouvel engagement de cinq mois en avril 1941 puis un autre d'un an en août.

Refusant à la fois la défaite et l'inactivité, Marcel Albert, le 14 octobre 1941, jour de sa promotion au grade de sergent-chef, profite d'un exercice de vol pour rejoindre Gibraltar avec son Dewoitine 520 en compagnie de deux autres pilotes du Groupe de Chasse 1/3, Marcel Lefèvre et Albert Durand. De Gibraltar, tous trois embarquent sur une corvette à destination de l'Angleterre. Le voyage est périlleux, plusieurs bateaux du convoi sont coulés, et ils participent au sauvetage des rescapés. Marcel Albert débarque sur le sol britannique en décembre 1941 et s'engage dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL), un mois après avoir été condamné à mort par contumace par le tribunal militaire d'Oran. Muté au centre d'instruction de Camberley, en janvier 1942, il est nommé aspirant au mois de mars. Il intègre alors une escadrille d'entraînement de la Royal Air Force, le 61 Operational Training Unit (61 OTU). En mai 1942, Marcel Albert rejoint ensuite le Groupe de Chasse "Ile de France" avec lequel il effectue quarante-sept missions de guerre.

 

 

Il se porte ensuite volontaire pour le front soviétique et rejoint, en octobre 1942, le Groupe de Chasse Normandie, alors en formation à Rayak au Liban. Il y retrouve ses deux camarades Marcel Lefèvre et Albert Durand. En URSS, il est promu sous-lieutenant en décembre 1942 et remporte sa première victoire le 16 juin 1943 et quatre autres le mois suivant. Le 5 septembre 1943 il prend le commandement de la première Escadrille du Normandie avant d'être nommé lieutenant quelques jours plus tard. Les victoires se succèdent et Marcel Albert en remporte sept dans le seul mois d'octobre 1944. Il détient le record des victoires du Normandie-Niémen et ses coups d'éclat au sein de cette unité lui vaudront le titre de second as français de la seconde guerre mondiale avec 23 victoires aériennes homologuées. Il a effectué au total 1 131 heures de vol.

 

 

Marcel Albert est promu capitaine en décembre 1944 et termine la guerre à 28 ans avec la cravate de Commandeur de la Légion d'Honneur, en étant Compagnon de la Libération et Héros de l'Union soviétique.

 


Yakovlev Yak-3 de Marcel Albert

 

A son retour en France avec le Normandie-Niémen, en juin 1945, il est détaché au Centre d'Essais en Vol de Bretigny. En 1947, il est nommé commandant et Attaché de l'Air auprès de l'Ambassade de France à Prague. Il quitte l'armée d'active avec le grade de capitaine en septembre 1948. Marcel Albert s'installe alors aux Etats-Unis où il crée une chaîne hôtelière.

Elevé au rang de Grand Croix de la Légion d'Honneur le 10 avril 2010, Marcel Albert est décédé le 23 août 2010 à Arlington au Texas, à l'äge de 92 ans. Il était l'un des deux dernier membres du Neu Neu porteur de l'Ordre de la Libération avec Roland de la Poype.

 

 

Texte original : http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/8.html





Grand Croix de la Légion d'Honneur
Compagnon de la Libération - décret du 11 avril 1944
Croix de Guerre 1939-1945 (15 palmes, 3 étoiles de vermeil)
Médaille de la Résistance avec rosette
Héros de l'Union Soviétique : 27 novembre 1944 (URSS)
Ordre de Lénine : 27 novembre 1944 (URSS)
Ordre du Drapeau Rouge (URSS)
Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie (URSS)
Croix de Guerre (Tchécoslovaquie)





        


 



Victoires aériennes

Victoires  
7
.
16
  Collaboration
Probables  
1
.
1
  Collaboration
Non confirmées  
1
.
o
  Collaboration
Endommagés  
1
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux



VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
14/05/40 Non confirmé Me 109
D 520 GC I/3 -
-
(Sgt) Albert Marcel*
14/05/40   Détruit Do 17
D 520 GC I/3 Suippes (51)
-
(Sgt) Albert Marcel
20/05/40   Probable He 111
D 520 GC I/3 -
-
(Sgt) Albert Marcel
18/07/42   Endommagé Fw 190
Spitfire V Sq 340 -
-
(Asp) Albert Marcel
16/06/43 Détruit Fw 189
Yak 1 NN Brusna-Mekovaia
2
2
(Slt) Albert Marcel
(Lt) Preziosi Albert
14/07/43 14.00 Détruit Me 110
Uffz Stengel - ZG 1 Yak 1M NN Lagodnia
3
(Slt) Albert Marcel


Jagodnaja (URSS), le 14 juillet 1943


14 heures, les Sturmovik approchent de leur objectif dans la région de Bolkhov. Ils sont escortés par sept Yak du Normandie.

Le commandant Pouyade aperçoit quatre Me 110 sur la zone. Le Lt Jean de Tedesco lance son Yak-1 dans leur cercle défensif, mais il succombe victime de la puissance de feu impressionnante des Bf 110. Un Messerschmitt est pris en tenaille par Pouyade et le lieutenant Béguin, le Zerstorer s'écrase en flamme. Albert se charge d'un deuxième qu'il entraîne dans un combat tournoyant où le bimoteur n'a aucune chance. Les deux autres s'échappent vers l'ouest au ras du sol.

L'Uffz Stengel et son mitrailleur, de la Staffel antichar de la ZG 1, sont tués à bord de leur Bf 110F-2. Et un Bf 110G-2 est contraint de se poser en catastrophe. (Source : http://perso.wanadoo.fr/frenchaces)

17/07/43 08.40 Détruit Fw 190
III./JG 51 Yak 1M NN Lagodnia / Krasnikovo
4
(Slt) Albert Marcel
17/07/43 17.10 Détruit Fw 190
III./JG 51 Yak 1M NN Znamenskaia
4
5
(Cpt) Preziosi Albert
(Slt) Albert Marcel
19/07/43 Détruit Ju 88
Yak 1M NN Znamenskaia
3
3
6
2
1
(Lt) Léon Gérald
(Lt) De Forges Paul
(Slt) Albert Marcel
(Asp) Risso Joseph
(Asp) Bon Maurice
31/08/43 10.00 Détruit Ju 87
Yak 1M NN lelnia
7
(Slt) Albert Marcel
01/09/43 Détruit Fw 190
Yak 1M NN lelnia
8
3
(Slt) Albert Marcel
(Slt) De La Poype Roland
17/09/43 Détruit Fw 190
Yak 1M NN lelnia
9
(Slt) Albert Marcel
22/09/43 13.15 Détruit Fw 190
Yak 1M NN Smolensk SE
10
(Slt) Albert Marcel


Smolensk (URSS), le 22 septembre 1943


Dix Yak du Normandie, emmenés par le commandant Pouyade, décollent sur alerte vers 13h00 du terrain de Filatki. À 30 km au sud-est de Smolensk, ils tombent sur une trentaine de Junkers 87 protégés par une dizaine de Focke-Wulf 190.

Les Français sèment la panique dans les rangs ennemis. Des Stuka encore alourdis de leurs bombes sont abattus par les lieutenants Denis et Béguin, le sous-lieutenant de La Poype, l'aspirant Bon et Risso. Ce dernier obtenant un doublet facile, car sa proie tentant d'éviter son attaque est allée percuter son ailier.
Pendant ce temps, le Slt Albert et ses équipiers maintenaient les chasseurs d'escorte à l'écart. Le Slt Lefèvre et lui éliminent chacun un Fw 190, ainsi que l'Asp Foucaud mais il est accroché par deux ennemis dont il se débarrassera tant bien que mal. Il est contraint d'atterrir en pleine nature, son appareil se retourne, lui occasionnant quelques commotions. Il fut secouru pas les troupes russes qui furent trop contentes de s'occuper d'un pilote du célèbre groupe Normandie. Il rejoignit le terrain en début de soirée. Une bonne journée pour les pilotes français.
(Source : http://perso.wanadoo.fr/frenchaces)

04/10/43 Détruit Hs 126
Yak 1M NN Krasno
11
5
7
2
5
4
(Slt) Albert Marcel
(Asp) Foucaud Henri
(Slt) De La Poype Roland
(Lt) Denis Roger
(Asp) Bon Maurice
(Cdt) Pouyade Pierre
12/10/43 Détruit Fw 190
Yak 1M NN Gorki
12
6
(Lt) Albert Marcel
(Asp) Foucaud Henri
15/10/43 Détruit Ju 88
Yak 1M NN Gorki N
13
10
7

(Lt) Albert Marcel
(Slt) Lefèvre Marcel
(Asp) Foucaud Henri

15/10/43 Détruit Fw 190
Yak 1M NN Gorki N
14
8
(Lt) Albert Marcel
(Asp) Foucaud Henri
15/10/43 Détruit Fw 190
Yak 1M NN Gorki N
15
9
(Lt) Albert Marcel
(Asp) Foucaud Henri
15/10/43 Probable Ju 88
Yak 1M NN Gorki N
-
-
(Lt) Albert Marcel
(Asp) Foucaud Henri
16/10/44 13.30 Détruit Ju 87
Yak 9 NN Pilluponen
16
10
4
1
2
(Lt) Albert Marcel
(Lt) De La Poype Roland
(Asp) Sauvage Roger
(Slt) Marchi Roger
(Asp) Taburet Gaël
16/10/44 13.30 Détruit Ju 87
Yak 9 NN Pilluponen
17
5
(Lt) Albert Marcel
(Asp) Sauvage Roger
16/10/44 18.00 Détruit Fw 190
Yak 9 NN Stalluponen SE
18
(Lt) Albert Marcel
18/10/44 12.45 Détruit Hs 129
Yak 9 NN Stalluponen S
19
4
(Lt) Albert Marcel
(Cpt) Amarger Maurice
18/10/44 14.10 Détruit Fw 190
Yak 9 NN Stalluponen
20
9

1
(Lt) Albert Marcel
(Cpt) Cuffaut Léon
(Slt) Fauroux Yves
23/10/44 11.00 Détruit Me 109
Yak 9 NN Stalluponen S
21
7
(Lt) Albert Marcel
(Slt) Marchi Roger
26/10/44 11.35 Détruit Me 109
Yak 9 NN Walterkehmen
22
16
3
(Lt) Albert Marcel
(Lt) De La Poype Roland
(Slt) Iribarne Robert
* source : http://www.normandieniemen.com

Sources

   

http://www.normandieniemen.org
http://www.normandieniemen.com
http://normandieniemen.free.fr
http://perso.wanadoo.fr/frenchaces/
http://www.ordredelaliberation.fr
http://www.mediares.fr/niemen/

STALIN'S FALCONS - Thomas Polak with Christopher Shores. Grub Street Editions.
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
Normandie-Niemen - Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

         





 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com