CAZADE Raymond
CAZADE Raymond

 





 


Né le 21 mars 1915
Décédé dans les années 1990

 

 

Sergent Chef

2 victoires homologuées
4 victoires en collaboration




 

Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1936
 
Armée Air 1934 1935 Elève Pilote France
S/C
193?
 
5e GAA 1935 11/39 Pilote Tunisie
Adj
1943
 
GC III/1 11/39 06/40 Pilote France
     
GC 2/7 "Nice" 1943 1945 Pilote Tunisie. Corse. Italie. France


Raymond Cazade est né le 21 mars 1915. Boursier de pilotage breveté à Nimes le 24 juin 1935, le Sergent Cazade est affecté au 5e Groupe Aérien Autonome (GAA), section de commandement à Bizerte - Sidi Ahmed en Tunisie. Le Groupe est équipé de Dewoitine 510 totalement dépassés et reçoit, début octobre 1939, des MS 406. Il les abandonne presque aussitôt et rentre en métropole entre le 11 et le 13 novembre 1939. Rebaptisé GC III/1, il perçoit des MS 406 neufs. Après divers mouvements durant l'hiver, le Groupe s'installe à Norrent-Fontes (Près de Saint-Omer), le 10 mai 1940. Promu Sergent Chef dans l'intervalle, Raymond Cazade a été affecté à la 1ere Escadrille après l'abandon des Potez 63 de commandement.

Le 10 mai, le Groupe effectue sa remière mission sur la Belgique, en couverture de l'opération "Dyle-Breda". Cazade effectue 2 missions ce jour là, sans résultat.

 

CAMPAGNE DE FRANCE

 

12 mai 1940

 

Mouvement à l'aube de tout le groupe de Norrent-Fontes à Moerbeke en Belgique. La première escadrille intercepte à 5 h 30 et 4 000 m d'altitude un Heinkel 111 en mission de reconnaissance qui tente de s'échapper en piqué sur le secteur Namur - Bruxelles. Tiré par tous les pilotes au cours de la poursuite, ses deux moteurs stoppés, il tombe dans I'Escaut à cinq kilomètres d'Anvers et sera homologué aux onze pilotes dont Cazade sur son Morane n°702 "8" : (Lt) Leenhardt Tony (Slt) Calmel (Adj) Gagnaire Edgar (S/C) Paulhan (Slt) Du Boucher Jacques (Lt) Bursztyn (Slt) Gnys Wladyslaw (Lt) Chciuk Wladyslaw (A/C) Cremieux (Sgt) Pralon.

Décollage sur alerte à Moerbecke, une patrouille légère (Sergent-Chef Cazade - Sous-Lieutenant Calmel). Les deux pilotes engagent le combat contre quatre Bf 110. Lun d'eux est mis en flammes à 12 h 40 aux environs de Breda par Cazade (MS 406 n° 702), mais le Français doit rompre, attaqué par les autres bimoteurs Messerschmitt. Le Sous-Lieutenant Calmel blessé au pied termine là sa campagne, avion perdu. Le soir du 12, le groupe fait mouvement sur Maldeghem, en Hollande.

 

Le 13 mai 1940 : Lors d'une couverture sur Rosendaal - Brecht, une patrouille double attaque des He 111, mais des Bf 109 interviennent et le sergentchef Cazade revient avec deux balles, sans conséquence, dans son Morane n° 702. Le soir le groupe rentre à Norrent-Fontes.

 

16 mai 1940

La patrouille Lieurenant Leenhardt - Adjudant-Chef Crémieu - Sergent-Chef Cazade (MS 406 n° 702) effectue une couverture sur Termondes - Puers, et décolle à 12 h 40. Ving minutes plus tard, elle attaque à 4 000 m au nord-est d'Anvers un Dornier Do 17 qui finit par s'écraser à Zaanslag, 40 km au nord-nord-est de Gand ([L2 + GR] du 7./LG 2 qui se pose sur le ventre en flammes au Sud Est de Spui faisant 3 prisonniers dont 1 blessé). Les trois pilotes français se posent à Maldeghem pour faire les pleins avant de rentrer à Norrent-Fontes.

Le 17 mai 1940, le groupe se replie sur le Plessis-Belleville, il n'a plus que dix-huit Morane. Le 18 mai 1940, se déroule une mission qui aurait pu être la dernière du sergent-chef Cazade : à 12h 15 huit Morane décollent sur alerte. Le cahier d'ordres de la 1ere escadrille donne un résumé succint mais précis : " poursuite de 6 Heinkel 111 bombardant en vol rasant la voie ferrée à proximité du terrain. Résultat : Néant, les apporeils pour s'enfuir larguent leurs bombes dans la nature. Le Lt Marche, M 406 n° 780 se pose en compagne (une balle dans le réservoir d'huile). L'appareil n° 702 est endommagé par des balles sans gravité. Pilote indemne malgré une balle qui traverse son casque".

Le 19 mai 1940. Couverture Laon - Marle - Liesse. Le sergent Pralon qui utilisait le Morane n° 702 s'arrête au milieu de la piste, blessé. l'avion criblé sera reversé à l'ARAA d'Aulnat. Le potentiel du groupe est au plus bas, les pilotes volent sur les quelques appareils disponibles sans affectation particulière.

 

MS 406 - GC III/1 - 1940

 

26 mai 1940

Protection de deux Potez 63-11 du GR II/33 en reconnaissance sur Compiègne - Bapaume - Péronne, décollage 7 h 30, deux patrouilles doubles du GC III/1 plus une du GC I/4. Les dix-sept Français livrent un violent combat contre une vingtaine de Bf 109. Pour sa part le GC III/1 revendique 8 victoires. On peut lire dans les archives du groupe : "...Dans le " cirque " de la 1ere escadrille le Lt Leenhardt descend un Me 109 (vu percuté ou sol par Sergent-Chef Cazade) Le combat dure 1/4 d'heure. Le Lt du Boucher a des difficuhés avec son train dont une tuyauterie a sauté. On le ramène. Sur la route du retour le Sergent-Chef Cazade abat un Henschel 126...,. Lavion d'observation, un Hs 126 du 4.(H)/21, que Leenhardt, occupé à protéger du Boucher, avait signalé par radio, s'écrase près de Noailles, Cazade pilotant à cette occasion le Morane codé "1" (probablement n° 1050).

Un premier peloton de ving-quatre bombardiers du I./KG 53 s'en prend vers 12 h 50 au terrain du Plessis-Belleville, suivi d'un second, incendiant plusieurs Morane. À peine le personnel a-t-il évacué les tranchées qu'un troisième se présente en rase-mottes, bombardant et mitraillant. Une patrouille parvient à décoller, dont le sergent-chef Cazade sur le MS 406 n° 618 codé "14". Il abat à 13 h 25 un Heinkel 111 entre Noailles er Beauvais, dont deux des membres d'équipage sont capturés, trois ayant sauté en parachute sur la forêt d'Halane. Le He 111H du 2./KG 53 lui est homologué en participation avec le sous-lieutenant Codet du GC II/3. Après le bombardement, il reste un seul Morane disponible à la 1ere escadrille.

La livraison de nombreux Morane 406 permet de rétablir le potentiel du GC III/1 (vingt-neuf avions au 1er juin 1940). Enfin reconstitué, le groupe est envoyé à Valence le 4 juin puis remonte à Nangis le 6, sans son échelon roulant. De ce fait les disponibilités sont faibles et ne lui permettent pas d'intervenir avant le 7 juin, avec des moyens réduits.

10 juin 1940

Tous les avions disponibles sont envoyés à Connantre, base du GC II/9 d'où ils effectuent une couverture aux coups sur Rethel (au total trente-six chasseurs des GC III/1, GC I/6 et GC II/9). En fin de mission un Henschel 126 du 5.(H)/13 est abattu vers | 6h00 par la patrouille Adjudant Gagnaire Edgar - Sergent-Chef Cazade - Sergent Pélissier, mais Cazade rentre seul sur les trois, après avoir échappé de peu à la capture ou la mort. Le cahier d'ordres de l'escadrille porte le compte-rendu suivant : " La mission n'a lieu qu'à 14 h 30. R.A.S. sur le secteur à part des tirs de DCA. A la fin de la mission un Henschel 126 est attaqué par la patrouille de Gagnaire et descendu (il percute le sol) : il semble que c'est l'adjudant Gagnaire qui ait tiré la rafale décisive. Prise par l'heure, la patrouille est obligée de rentrer. Elle fait cap S.O. et reste à basse altitude pour faire reconnaîte ses cocardes des français. Soudain, du sol sont tirées des rafales d'obus petits calibres, et traçantes. l'Adjudant Gagnaire touché, s'engage sur le dos et percute le sol. 10 kms plus loin le Sergent Pélissier est obligé de se poser en feu. Son atterissage suivi des yeux par Cazade est très normal. Pélissier est vu sortant calmement de son appareil, faisant route vers une ferme voisine et agitant les bras : ce geste est interprété "tout va bien". Cazade se disposait à atterrir mais à son tour est tiré du sol : il est obligé de dégager en faisant route Sud. Cazade se croyait aux environs de Provins, tiré accidentellement du sol par des Français, mais une reconnoissonce dans ce secteur en voiture, ne nous a pas permis de retrouver les traces de nos 2 Morane. ll est à craindre que la région fut occupée par l'ennemi. " Cazade s'est en effet trompé de secteur, Pélissier ayant été capturé à l'est de Soissons, et Gagnaire tué à six kilomètres de Fère-en-Tardenois (Aisne).

 

Le 11 juin, le GC III/1 se replie définitvement sur Valence. Cazade participe aux dernières missions du Groupe, des attaques de colonnes motorisées sur Romans les 23 et 24 juin. Du 10 mai au 25 juin, le S/C Cazade aurait effectué 30 missions. Son Groupe ayant été dissous après l'armistice, l'Adjudant Cazade ne reprend la lutte qu'en 1943 au sein du GC 2/7 "Nice" avec lequel il participe, sur Spitfire, à la fin de la Campagne de Tunisie. Il est grièvement blessé à son premier atterrissage en Corse, lors de la libération de l'ile, au mois de septembre suivant. Il gardera une large cicatrice sur le visage en souvernir de cet accident.

Raymond Cazade est décédé au cours des années 1990.

 



 

NB : L'unité tactique de l'escadrille est la patrouille, laquelle peut-être organisée comme suit :

- Patrouille simple : 3 avions.
- Patrouille légère : 2 avions.
- Patrouille double : 6 avions (2 patrouilles simples).
- Patrouille double légère : 4 avions (2 patrouilles légères).
- Patrouille triple : 9 avions (3 patrouilles simples).
- Patrouille triple légère : 6 avions (3 patrouilles légères).

 

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 



Croix de guerre
 


 



 


Victoires aériennes

Victoires  
2
.
4
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
12/05/40 Détruit He 111
MS 406 GC III/1 Anvers (Belg)
-
-
1
2
-
-
-
-
-
-
-
(Lt) Leenhardt Tony
(Slt) Calmel
(S/C) Cazade Raymond
(Adj) Gagnaire Edgar
(S/C) Paulhan
(Slt) Du Boucher Jacques
(Lt) Bursztyn
(Slt) Gnys Wladyslaw
(Lt) Chciuk Wladyslaw
(A/C) Cremieux
(Sgt) Pralon
12/05/40 12.40 Détruit Me 110
MS 406 GC III/1 Moerbeck (Belg)
2
(S/C) Cazade Raymond
16/05/40 Détruit Do 17
MS 406 GC III/1 Zaanslag (Hol)
-
-
3
(Lt) Leenhardt Tony
(A/C) Cremieux
(S/C) Cazade Raymond
26/05/40 Détruit Hs 126
4.(H)/21 MS 406 GC III/1 Noailles (62)
4
(S/C) Cazade Raymond
26/05/40 13.25 Détruit He 111
2./KG 53 MS 406 GC III/1 Noailles (60)
4
3
(S/C) Cazade Raymond
(Slt) Codet Marcel GC II/3
10/06/40 Détruit Hs 126
MS 406 GC III/1 Connantre (51)
7
-
6
(Adj) Gagnaire Edgar
(Sgt) Pelissier
(S/C) Cazade Raymond


Sources

Avions Hors Série numéro 20 : Les As français de 1939 - 1940 : Première partie d'Accart à Lefol
Avions Hors Série numéro 25 : Les As français de 1939 - 1940 : Seconde partie de Le Gloan à Williame

   




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com