CHALLE Maurice
CHALLE Maurice

 


 






 

 


Né le 18 juin 1911 à Reims (Marne)
Tué au combat le 27 mars 1945 (dernier tué du Normandie) (34 ans)

 

Sous-Lieutenant

5 victoires homologuées
5 victoires en collaboration
1 victoire probable
1 avion ennemi endommagé en collaboration





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Asp
03/44
 
Armée de l'Air 1933 1940 Pilote France
Slt
1944 !
 
GC II/4 1940 1942 Pilote Meknes
     
Normandie 18/03/44 27/03/45 Pilote URSS

Le sous-lieutenant Maurice Challe est né le 18 juin 1911 à Reims dans la Marne. A l'âge de vingt-deux ans, il s'engage pour quatre ans au titre de la base aérienne 104 du Bourget. En septembre 1935, le sergent Maurice Challe est admis à l'école de formation des sous-officiers du personnel navigant à Istres. Breveté pilote le 2 juillet 1936, il suit de juin à décembre 1937 un stage de perfectionnement chasse à l'Ecole de l'air de Salon. Il entame alors un carrière de moniteur à l'escadron d'entraînement de Saint-Cyr en 1938 qui se poursuivra à Orly. En mai 1940, il devient pilote convoyeur pour l'Etat-major à Nancy. Affecté au G.C. II/4. à Meknès, il demande à être mis en congé spécial à l'armistice, pour être démobilisé en 1942.

Il décide alors avec son frère René, de rallier l'Afrique du Nord, en traversant l'Espagne. Ils seront arrêtés à la frontière espagnole, par les soldats de Franco, puis internés à la prison de Barbastro. Après un passage au camp de Miranda, ils seront remis aux autorités de Casablanca. Là, ils retrouvent leur frère, Léon (détenteur de plusieurs records de distance sans escale en avion) avant de se porter volontaires pour l'U.R.S.S.

C'est en mars 1944 que Maurice est affecté à l'escadrille Cherbourg du Groupe de Chasse "Normandie". Dès les premiers jours de l'offensive sur Vitebsk, il donne le meilleur de lui même. Le 8 juin 1944, Maurice est en readyness, lorsque deux Focke Wulf sont repérés sur la gare de Roudnia, où opère également une patrouille du 18ème Régiment de la Garde, qui a reçu les mêmes instructions d'interception. Dans la confusion du combat, après avoir exécuté une passe frontale contre un Focke Wulf qu'il pense avoir touché, Maurice exécute un renversement et retrouve un appareil qui se dirige dans la direction qu'avait prise le "bandit". Cet avion, à basse altitude, traîne une fumée. Bien que manifestement hors-course, Maurice le tire de loin et le voit s'écraser.

Une heure après, les autorités russes se rendent sur place pour se rendre compte que l'appareil est un… Yak soviétique. Son pilote est mort. C'est un coup tragique pour Maurice, bien que l'enquête ait conclue que le pilote était déjà probablement mort au moment du tir de l'aspirant CHALLE.

Brûlant de se racheter, Maurice gagne sa première victoire dix-huit jours plus tard, première d'une série de dix victoires sûres (dont 5 en collaboration) et 3 autres probables.
Le 26 juin, seul, il descend un Fw 190. Le mois d'octobre révèle Maurice Challe comme un chasseur de grande classe. En six jours, du 16 au 22 octobre 1944 il abat trois Messerschmitt 109 et deux Fw 190. Il complète activement son palmarès dans la seconde moitié du mois de janvier 1945, en détruisant un Me 109 et deux Hs 129. La dernière de ses victoires, il l'a gagne le 25 mars 1945 en s'attaquant seul à une importante formation allemande, avant de succomber sous le nombre deux jours plus tard. Le sous-lieutenant Maurice Challe disparaissait à jamais le 27 mars 1945 dans la région de Pillau en Prusse Orientale. Il est le dernier pilote du Normandie-Niemen à disparaître en service commandé.





Chevalier de la Légion d'Honneur
Médaille Militaire
Croix de Guerre 1939-45
Ordre du Drapeau Rouge (URSS)
Ordre de la Guerre pour
le Salut de la Patrie (URSS)

 


 




 


Victoires aériennes

Victoires  
5
.
5
  Collaboration
Probables  
1
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
1
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
26/06/44 20.00 Détruit Fw 190
Yak 9 NN Dokoudovo
1
(Asp) Challe Maurice
30/07/44 Probable Ju 87
Yak 9 NN N Sejny
-
(Asp) Challe Maurice
16/10/44 11.30 Détruit Me 109
Yak 9 NN Wyrballen
2
(Asp) Challe Maurice
17/10/44 12.00 Détruit Me 109
Yak 9 NN Schurguponen
3
(Asp) Challe Maurice
20/10/44 17.00 Détruit Fw 190
Yak 9 NN Gumbinnen SE
4
3
(Asp) Challe Maurice
(Asp) Miquel Charles
22/10/44 14.30 Détruit Fw 190
Yak 9 NN Pellewingken
5
(Asp) Challe Maurice
14/01/45 Détruit Me 109
Yak 3 NN Gumbinnen SW
6
6
(Slt) Challe Maurice
(Asp) Miquel Charles
14/01/45 Endommagé Me 109
Yak 3 NN Gumbinnen S
-
-
Non connu
(Slt) Challe Maurice
19/01/45 Détruit Hs 129
Yak 3 NN Gumbinnen W
13
7
5
(Slt) André Jacques
(Slt) Challe Maurice
(Asp) Bléton Pierre
19/01/45 Détruit Hs 129
Yak 3 NN Insterburg W
14
8
6
(Slt) André Jacques
(Slt) Challe Maurice
(Asp) Bléton Pierre
08/03/45 Détruit Fw 190
Yak 3 NN Pillau SW
9
7
4
(Slt) Challe Maurice
(Slt) Lorillon Pierre
(Asp) Ougloff Léon


Sources

   

http://www.normandieniemen.org
http://www.normandieniemen.com
http://normandieniemen.free.fr
http://perso.wanadoo.fr/frenchaces/
http://www.ordredelaliberation.fr
http://www.mediares.fr/niemen/

STALIN'S FALCONS - Thomas Polak with Christopher Shores. Grub Street Editions.
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
Normandie-Niemen - Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

         




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com