CLOSTERMANN Pierre
CLOSTERMANN Pierre

 


 






 


Né le 28 février 1921 à Curitiba au Brésil
Décédé le 22 mars 2006 (85 ans)

 

 

Capitaine / Flight Lieutenant
600 heures de vol de guerre / 432 missions

21 - 33 victoires homologuées
5 - 12 victoires probables
9 avions ennemis endommagés





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1942
 
RAF - OTU 03/42 01/43 Transformation Grande Bretagne
P/O
09/43
 
Sq 341 01/43 28/09/43 Pilote Grande Bretagne
F/O
02/45
 
Sq 602 28/09/43 07/44 Pilote Grande Bretagne
F/L
03/45
 
Etat Major 07/44 12/44 Pilote Grande Bretagne
     
Sq 274 28/02/45 03/45 Pilote Grande Bretagne
     
Sq 56 03/45 08/04/45 Chef Escadrille Grande Bretagne
     
Sq 3 08/04/45 08/05/45 Chef Escadrille Grande Bretagne

Texte original : http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/222.html

Pierre Clostermann est né le 28 février 1921 à Curitiba au Brésil. Son père, Jacques Clostermann, est d'origine alsacienne. Sa mère, Madeleine Carlier, est d'origine lorraine. Son père est diplomate et président de sociétés. A l'été 1935, Pierre Clostermann reçoit son bapthême de l'air sur l'hydravion Latécoère Lieutenant de Vaisseau Paris sur l'étang de Biscarosse. En novembre 1937, il obtient son brevet de pilote à l'aéroclub du Brésil à Manguinhos. Son instructeur était un allemand, Karl Benitz, qui fut tué en vol durant la guerre de 39-45. Pierre suit des études secondaires à l’Ecole Notre-Dame de Boulogne sur Seine et, après le baccalauréat, obtient le diplôme d'ingénieur aéronautique de la Ryan School, aux Etats-Unis. C’est par la presse américaine que Clostermann apprend l'appel du général de Gaulle. Il gagne l'Angleterre via le Brésil, l'Uruguay et l'Afrique du Sud et s’engage dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL), le 18 mars 1942. Il a déjà 315 heures de vol à son actif. Après avoir effectué sa conversion opérationnelle à l'OTU 61, il est affecté au Groupe de Chasse 1 "Alsace" / Sq 341 en janvier 1943

Pierre Clostermann est testé en vol, successivement à Sywell (sur Tiger Moth) et à Aston Down (sur Miles Master). Dans les deux cas il est noté "Above average" (au-dessus de la moyenne) et est sélectionné pour suivre les cours d'élève-officier de la RAF. A Sywell, il croise pour la première fois celui qui deviendra son meilleur ami, Jacques Remlinger. Il suit pendant 8 mois les cours du RAF College de Cranwell. Il en sort 1er, avec une note de 100/100. En 1942 il est affecté à l'Operational Training Unit 61 de Rednal (Pays de Galles). Il effectue son premier vol sur Spitfire (matricule TO-S). Il se distingue très vite par sa virtuosité.

Pierre Clostermann reçoit sa première affectation opérationnelle en janvier 1943 et rejoint le Groupe de Chasse 341 "Alsace", composé uniquement de Français Libres et basé à Turnhouse (Écosse) puis à Biggin-Hill (Angleterre). Il pilote un Spitfire immatriculé NL-B. Le 12 mai 1943, il est abattu au-dessus de la Manche par un Messerschmitt 109. Il se parachute sans dommage. Il remporte ses deux premières victoires le 27 juillet 1943, au cours d'un combat contre des Focke Wulf. Le 27 août 1943, il vole comma ailier du Commandant Mouchotte, le commandant de l'Alsace. Si Pierre Clostermann parvient à remporter une troisième victoire sur une Fw 190, le commandant Mouchotte pour sa part ne rentrera pas. Son corps sera rejeté par la mer à Midlekerque, en Belgique, le 3 septembre 1943, et sera identifié formellement au début de 1946.

Le commandant Bernard Dupérier qui remplace Mouchotte à la tête de l'Alsace interdit Pierre Clostermann de vol et ne lui autorise que des missions de second ordre, lui faisant porter la responsabilité morale de la perte du commandant d'unité. Devant la dégradation de la situation, Pierre Clostermann demande sa mutation dans une autre unité. Le 26 septembre 1943, il effectue sa dernière mission (calibrage de radars anglais) avec le Groupe Alsace, au cours de laquelle il abat un Messerschmitt 109 G (Seulement endommagé pour la RAF !). Deux jours plus tard, le 28 septembre 1943, il est affecté à la RAF, au Squadron 602. Il pilote un Spitfire immatriculé LO-D. Le 7 janvier 1944, il attaque seul au-dessus d'Abbeville une formation de 3 Fw 190 et endommage l'un d'entre eux. Il en abat 3 à 5 autres en juin 1944, sur le front de Normandie, et met en feu 3 véhicules ennemis dont 2 camions citernes. Le 11 juin, il se pose pour la preière fois en France. et le 6 juillet il reçoit la DFC. Promu sous-lieutenant, il est envoyé au repos après avoir accompli deux tours d'opérations successifs, soit 600 jours d'activités ininterrompues. A son retour au combat, Pierre Clostermann est affecté comme chef d'escadrille au Squadron 274, puis au Squadron 56 en mars 1945 et enfin au Squadron 3 en avril 1945. Ces 3 unités sont équipées de Tempest, un appareil à très hautes performances, capable de rivaliser avec les meilleurs appareils Allemands.

Le 14 janvier 1945, Bruno Klostermann, cousin allemand éloigné de Pierre Clostermann, est abattu aux commandes de son Messerschmitt 109. Le 24 mars 1945, Pierre Clostermann est touché par la flak et doit se poser sur le ventre. Le 21 avril 1945, lors d'une mission durant laquelle deux de ses équipiers sont abattus par un Focke-Wulf 190 D9, Pierre Clostermann aurait déclaré au reste de sa patrouille "Leave it to me, it's a piece of cake" ("Laissez-le moi, ça va être du gâteau") en parlant de l'avion allemand, qu'il comptait bien descendre. Quelques minutes plus tard, il était la troisième victime de cet as allemand (vraisemblablement Hans Dortemann -38 victoires-). Ce qui valut à Pierre Clostermann de figurer dans le dernier "bêtisier" de la RAF de la guerre.

Il se distingue tout particulièrement le 3 mai 1945 où, à la tête de la 122 e Escadre de la RAF (Wing 122), il attaque la base aéronavale de Grossembrode au Danemark, malgré la couverture de 200 chasseurs allemands. Il abat personnellement un Junker 252 qui vient de décoller, puis 2 Dornier au-dessus du détroit de Fenhmarn. Au cours d'une nouvelle passe de mitraillage, il endommage gravement au sol 2 Arados 232 et 2 Blom et Vhoss au mouillage. Il participe ensuite à la destruction en combat aérien d'un Messerschmitt 109 et d'un FW 190. Durant cette action, 14 chasseurs ennemis sont descendus pour une perte de 10 de ses coéquipiers.

Le lendemain, lors d'une opération sur la base aéronavale de Schleswig, Clostermann détruit seul 2 Dornier 18 au mouillage et 2 vedettes lance-torpilles.

Il termine la guerre avec le grade de capitaine et un palmarès impressionnant : plus de 2 000 heures de vol, dont près de 600 de vol de guerre, 33 victoires aériennes homologuées et 5 probables, ce qui fait de lui le premier as des chasseurs français de la 2 nde Guerre mondiale. De plus, il a détruit, au cours d'assauts en vol rasant, 225 camions, 72 locomotives, 5 tanks, 2 vedettes lance-torpilles et une quantité considérable de matériel ennemi. Si le nombre de ses victoires a souvent fait l'objet de polémiques, il ne fait aucun doute que ses talents d'écrivain et le succès extraordinaire de son ouvrage de référence "Le Grand Cirque" est à l'origine de bien des vocations.

Le 12 mai 1945, lors d'un défilé aérien au-dessus de Bremenshaven, les quatre avions de la section de Pierre Clostermann se percutent (panne d'alimentation d'un équipier). Pierre Clostermann est le seul pilote a en réchapper. Le 1 juillet 1945, lors d'une démontration devant le roi du Danemark à Copenhague, le Tempest de Pierre Clostermann a une panne de moteur et de train d'atterissage, et s'écrase. Pierre Clostermann n'est pas blessé. Le 27 août 1945 - Pierre Clostermann est démobilisé à sa demande.

Il exerce ensuite son métier d’ingénieur à Paris (1946-1956) tout en étant élu député du Bas-Rhin dès 1946. Il entame en parallèle une carrière d'auteur à succès en publiant ses souvenirs de guerre, Le Grand Cirque, en 1948. En 1951, il est élu député de la Marne, puis député de la Seine (1956-1958), le commandant Clostermann sert en Algérie et est promu lieutenant-colonel de l'Armée de l'Air (1956-1957 - au cours de cette période, il va assurer 116 missions d'observation et de guidage de la chasse en Algérie, soit 348 heures de vol supplémentaires sur Broussard MH1521. De cette expérience il tirera un récit historique : Appui-feu sur l'oued Hallaïl). Député UNR de Seine-et-Oise (1962-1967) et des Yvelines (1967-1969), il est vice-président de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées de l'Assemblée nationale (1963-1969). Il exerce également des fonctions de directeur adjoint (1962) puis de PDG de la société Reims-Aviation à partir de 1970. Pierre Clostermann est également membre du Comité de Gestion de la Cessna Aircraft Company et vice-président de cette société aux Etats-Unis depuis 1970 et administrateur de la société des Avions Marcel Dassault-Bréguet depuis 1977. Colonel de réserve de l’Armée de l’Air, il est, par ailleurs, adepte de la pêche sportive et délégué de la Fédération mondiale de Pêche en Mer (International Game Fish Association).

Pierre Clostermann est décédé le 22 mars 2006 à Montesquieu des Albères dans les Pyrénées-Orientales. Il est inhumé au Chesnay dans les Yvelines.

 


 


 

  
    

 



   


Grand Croix de la Légion d'Honneur
Compagnon de la Libération - décret du 21 janvier 1946
Médaille Militaire
Croix de Guerre 39/45 (19 citations)
Croix de la Valeur Militaire (2 citations)
Médaille de la Résistance avec rosette
Distinguished Service Order (GB)
Distinguished Flying Cross and Bar (GB)
Silver Star (USA)
Air Medal (USA)
Chevalier de l'Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem
 


 


      


 

 


Victoires aériennes

Victoires  
21
.
o
  Collaboration
Probables  
5
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
9
.
o
  Collaboration
Bombes volantes  
0
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
> 23
  Endommagés au sol
Blindés  
5
.
225
  Véhicules
Locomotives  
72
.
2
  Bateaux

VICTOIRES
Date NB Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
17.06.43 * Endommagé Me 109
Spitfire IX Sq 341 Sud Trouville
-
(Sgt) Clostermann Pierre
27.07.43 * Détruit Fw 190
Spitfire IX Sq 341 St Pol Mardyck
1
(Sgt) Clostermann Pierre
27.07.43 * Détruit Fw 190
Spitfire IX Sq 341 St Pol Mardyck
2
(Sgt) Clostermann Pierre
26.09.43 * / ° Endommagé Me 109
Spitfire IX Sq 341 7 km Est Hazebrouck
-
(P/O) Clostermann Pierre
07.01.44 * Endommagé Fw 190
Spitfire IXb - MH504 Sq 602 Abbeville
-
(P/O) Clostermann Pierre
15.06.44 * Détruit Me 109
Spitfire IXb - MK611 Sq 602 St André de l'Eure
3
(P/O) Clostermann Pierre
26.06.44 * Probable Me 109
Spitfire IXb - MK256 Sq 602 Est Canal Orne
-
(P/O) Clostermann Pierre
26.06.44 * Détruit Fw 190
Spitfire IXb - MK256 Sq 602 Aérod Carpiquet
4
(P/O) Clostermann Pierre
28.06.44 ** Probable Fw 190
Spitfire IX Sq 602 France
-
(P/O) Clostermann Pierre
29.06.44 * Détruit Fw 190
Spitfire IXb - MJ586 Sq 602 Rouen
5
(P/O) Clostermann Pierre
30.06.44 * Probable Me 109
Spitfire IXb - MJ586 Sq 602 Vire
-
(P/O) Clostermann Pierre
02.07.44 * Détruit Fw 190
Spitfire IXb - MJ305 Sq 602 Sud Cabourg
6
(P/O) Clostermann Pierre
02.07.44 * Endommagé Fw 190
Spitfire IXb - MJ305 Sq 602 Sud Cabourg
-
(P/O) Clostermann Pierre
02.07.44 * Endommagé Fw 190
Spitfire IXb - MJ305 Sq 602 Sud Cabourg
-
(P/O) Clostermann Pierre
02.07.44 * Endommagé Fw 190
Spitfire IXb - MJ305 Sq 602 Sud Cabourg
-
(P/O) Clostermann Pierre
02.07.44 * Endommagé Fw 190
Spitfire IXb - MJ305 Sq 602 Sud Cabourg
-
(P/O) Clostermann Pierre
05.03.45 * Détruit Me 109
Tempest V - EJ893 Sq 274 Hengelo
7
(F/O) Clostermann Pierre
14.03.45 ** Détruit Me 109
Tempest V Sq 274 Hanovre
8
(F/L) Clostermann Pierre
14.03.45 ** Probable Me 109
Tempest V Sq 274 Hanovre
-
(F/L) Clostermann Pierre
14.03.45 ** Probable Me 109
Tempest V Sq 274 Hanovre
-
(F/L) Clostermann Pierre
28.03.45 ** Détruit Fi 156
Tempest V Sq 56 Rhin
9
(F/L) Clostermann Pierre
02.04.45 * Détruit Fw 190
Tempest V - NV968 "G" Sq 56 Aérod Ahlhorn
10
(F/L) Clostermann Pierre
05.04.44 * Endommagé Fw 190D
Tempest V - EJ536 "W" Sq 56 Osnabrück - Hamelin
-
(F/L) Clostermann Pierre
05.04.44 * Endommagé Fw 190D
Tempest V - EJ536 "W" Sq 56 Osnabrück - Hamelin
-
(F/L) Clostermann Pierre
05.04.44 ** Détruit Ju 88
Tempest V - EJ536 "W" Sq 56 Aérod Wunstorf
11
(F/L) Clostermann Pierre
20.04.45 * Détruit Fw 190
Tempest V - NV994 "E" Sq 3 SE Hambourg
12
(F/L) Clostermann Pierre
20.04.45 * Détruit Fw 190
Tempest V - NV994 "E" Sq 3 SE Hambourg
13
(F/L) Clostermann Pierre
03.05.45 *** Détruit Fw 190
Tempest V Sq 3 Kiel
14
(F/L) Clostermann Pierre
03.05.45 *** Détruit Do 24
Tempest V Sq 3 Kiel
15
(F/L) Clostermann Pierre
03.05.45 *** Détruit Do 24
Tempest V Sq 3 Kiel
16
(F/L) Clostermann Pierre
03.05.45 *** Détruit Ju 52
Tempest V Sq 3 Kiel
17
(F/L) Clostermann Pierre
04.05.45 * Détruit sol Do 18
Tempest V Sq 3 Schleswing-Holstein
-
(F/L) Clostermann Pierre
04.05.45 * Détruit sol Do 18
Tempest V Sq 3 Schleswing-Holstein
-
(F/L) Clostermann Pierre

 

* Victoires qui apparaissent dans le listing officiel des Squadrons concernés
** Victoires qui apparaissent dans le Logbook de Pierre Clostermann
*** Victoires qui apparaissent comme avions détruits au sol dans le registre de l'unité.
° Revendiqué comme détruit par Pierre Clostermann


Sources

ACES HIGH - Christopher Shores and Clive Williams. Grub Street Editions
http://www.ordredelaliberation.fr/fr_doc/liste_biographie.htm




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com