De SAINT-MARCEAUX Gaston
De SAINT-MARCEAUX Gaston

 

 


Né le 2 août 1914 à Paris
Décédé le 2 mai 1986 (72 ans)

 

 

Capitaine

1 victoire homologuée





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Asp
1936
 
Armée de l'Air 10/36 1938 Elève Pilote France
Slt
1938
 
GB 51 1938 04/41 Pilote France
Lt
1940
 
Ecole Officier 04/41 10/41 Pilote France
Cpt
1944
 
GC I/3 10/41 10/42 Pilote France
Cdt
1949
 
GC II/7 "Nice" 1943 12/43 Pilote AFN
L.Col
1954
 
Normandie 01/44 06/45 Pilote URSS
Col
1958
 
Armée de l'Air 1945 1965 Divers Cdtt USA. URSS. GB. France. Allemagne

Gaston Baugnies de Saint Marceaux est né le 2 août 1914 à Paris. Il entre à l'école de l'air en octobre 1936 et en sort en 1938 et se voit nommé Sous-Lieutenant en 1938. De 1938 à 1939, il est affecté à la 51eme Escadre de Bombardement à Tours et vole sur Bloch 210 puis sur Breguet 693 à partir de l'hiver 1939 / 40. Nommé Lieutenant en 1940, il prend part à la campagne de France avec son unité. Il est abattu le 5 juin à Péronne. Après l'armistice, il devient professeur au cours spécial d'élèves officiers à Toulouse, d'avril à octobre 1941. D'octobre 1941 à octobre 1942, il vole avec le GC I/3 sur Potez 630, à Nîmes.

De novembre 1942 à janvier 1943, il est mission de liaison avec les troupes alliées à Alger avant d'être affecté au Groupe de Chasse II/7 sur Spitfire. Volontaire pour l'URSS, il rejoint le "Normandie" le 7 janvier 1944 et restera en Russie jusqu'au retour du Régiment en juin 1945. Il est promu Capitaine en 1944 et remporte une victoire contre un Fw 190 le 22 octobre 1944.

Après la victoire, il occupe de nombreux postes à commencer par celui d'Attaché de l'Air à Washington puis à Moscou (1946 - 1949), aux Forces Aériennes Françaises en Allemagne (1949 - 1952), à l'école de Guerre Aérienne (1952), à la 4e ATAF en Allemagne (1953 - 1954), instruction CSI (1954 - 1958), chef du 2eme Bureau EMAA (1958 - 1959), Attaché de l'Air à Londres (1959 - 1962) et à l'OTAN (1962 - 1965).

Commandeur de la Légion d'honneur et titulaire des plus hautes distinctions françaises et Soviétiques, Gaston de Saint-Marceaux quitte l'Armée de l'Air avec le grade de Général de Brigade, auquel il est nommé le 1 janvier 1965. Il décède le 2 mai 1986 à l'hôpital du Val de Grace et repose au cimetière du Père Lachaise.

Texte original : "Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

 




 

 


Commandeur de la Légion d'Honneur
 


 



 


Victoires aériennes

Victoires  
1
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
22.10.44 17.15 Détruit Fw 190
Yak 9 NN S/SO Gumbinnen
1
(Cpt) De Saint Marceaux Gaston



Sources

   

http://www.normandieniemen.org
http://www.normandieniemen.com
http://normandieniemen.free.fr
http://perso.wanadoo.fr/frenchaces/
http://www.ordredelaliberation.fr
http://www.mediares.fr/niemen/

STALIN'S FALCONS - Thomas Polak with Christopher Shores. Grub Street Editions.
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
Normandie-Niemen - Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

         




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com