Le MARTELOT Emile
Le MARTELOT Emile

 

 


Né le 2 juin 1911 à Montreuil
Décédé le 18 juin 1952 (Accident aérien) (41 ans)

 

 

Lieutenant
63 missiosn de guerre / 66 heures de vol de guerre

2 victoires en collaboration
1 victoire probable





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
193?
 
Armée de l'Air 1930 193? Elève Pilote France
Adj
1935
 
GC I/2 193? 1940 Pilote France
A/C
1942
 
Résistance 1941 1943 Résistant France
Slt
15/12/43
 
Normandie 02/44 10/44 Pilote URSS
Lt
1944
 
Armée de l'Air 1945 1949 Instructeur Etats-Unis
Cpt
25/02/45
 
CEV Bretigny 1949 1951 Pilote d'essais France
Cdt
25/02/45
 
Observ ONU 1951 1951 Observateur Corée
Cdt
25/02/45
 
CEV Bretigny 1949 1952 Pilote d'essais France

Texte original ; "Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

Emile Le Martelot est né en juin 1911 à Montreuil. Il s'engage dans l'Aéronautique Militaire en 1930 et obtient son brevet de pilote militaire le 2 septembre 1930. Pilote de la glorieuse SPA 103, il est breveté chef de patrouille le 17 avril 1935 avec le grade d'Adjudant. Il se distingue alors par son habilité au pilotage. Animé d'une foie et d'un courage dignes d'éloges, il est engagé sous l'insigne de la cigogne de Fonck, dans la campagne de France. Le 2 avril 1940, il obtient la première victoire du GC I/2 en abattant uin Me 110. Cependant, grièvement blessé au cours de ce même combat, il ne peut quitter l'hôpital avant la signature de l'armistice.

Entré dans la résistance au sein du Groupe "Alliance" le 1 février 1941, il est nommé Adjudant Chef en 1942. Après plusieurs tentatives, il réussit en mai 1943 à passer par l'espagne et le Portugal et le 17 juin 1943, il rejoint l'Angleterre. Il s'engage alors dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL) (Numéro 36025) le 3 août 1943. Sous-Lieutenant le 15 décembre 1943, il se porte volontaire pour aller sa battre en Russie au sein du "Normandie". Dès son arrivée, le 5 février 1944, il participe à la 2eme campagne du Groupe qui débute le 26 mai 1944. Pilote valeureux, il effectue avec son groupe de lointaines missions offensives en territoire occupé. Le 25 septembre 1944, au cours de l'attaque en direction de la Prusse Orientale, le Lieutenant Le Martelot est abattu par la Flak au-dessus de Riga. Grièvement blessé, il regagne la France le 9 octobre 1944.

Il termine la guerre avec 3 victoires aériennes à son actif et de nombreuses décorations. Nommé Capitaine le 25 février 1945, il est affecté à l'encadrement des élèves aux Etats-Unis. Muté au Centre d'essais en vol de Bretigny en 1949, il est breveté pilote réceptionnaire le 15 avril de la même année. Commandant le 1 janvier 1951, il séjourne 6 mois en Corée en qualité d'observateur avant de rjoindre à nouveau le CEV de Bretigny. Le 18 juin 1952, aux Andelys (ville natale de Marcel Lefèvre), dans l'accomplissement de son service, le Commandant Le Martelot trouve la Mort au cours d'un essai à bord d'un Gloster Meteor récemment arrivé de Grande-Bretagne. Il totalisait 3000 heures de vol dont 66 de vol de guerre pour 63 missions effectuées. Un monument sera érigé à Noyers (au-dessus des Andelys) à sa mémoire ainsi qu'à la mémoire de l'ingénieur Denis, tué au cours de l'accident.

 





Officier de la Légion d'Honneur
Médaille Militaire
Croix de Guerre 1939-45 (3 Palmes + 2 étoiles)
Médaille de la Résistance
Médaille des Blessés
Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie (URSS)
 


 



 


Victoires aériennes

Victoires  
o
.
2
  Collaboration
Probables  
1
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
02/04/40   Attribué au II/3 Me 110
15(Z)./LG 1 MS 406 GC I/2 Lunéville (54)
1
-
(Adj) Le Martelot Emile
(Lt) Bissoudre (GC II/3)
01/08/44 18.50 Détruit Ju 87
Yak 9 NN Goldap
2
1
(Lt) Le Martelot Emile
(Asp) Lorillon Pierre



Sources

   

http://www.normandieniemen.org
http://www.normandieniemen.com
http://normandieniemen.free.fr
http://perso.wanadoo.fr/frenchaces/
http://www.ordredelaliberation.fr
http://www.mediares.fr/niemen/

STALIN'S FALCONS - Thomas Polak with Christopher Shores. Grub Street Editions.
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
Normandie-Niemen - Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

         




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com