SARDIER Jean Marie Luc Gilbert
SARDIER Jean Marie Luc Gilbert

 

 




 

 



Né le 5 mai 1897 à Riom (Puy de Dôme)
Décédé le 7 octobre 1976

 

 

 

Lieutenant

15 victoires homologuées (dont 13 en collaboration)


 

 



Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Brig
25/09/14
 
5e Rég Chas Afri 09/14 09/15 Cavalier France
MdL
14/3/15
 
Esc n° 1 09/15 02/16 PNN France
Adj
25/06/17
 
Ecole Pilotage 02/16 09/16 Pilote France
Slt
01/02/18
 
Esc N 77 09/16 07/18 Pilote France
Lt
1918
 
Esc SPA 48 07/18 11/18 Cdt France


Né le 5 mai 1897 à Riom, dans le Puy de Dôme, Jean Sardier s'engage volontairement dans l'Armée pour la Durée de la guerre le 8 septembre 1914 et se trouve affecté au 5e Régiment de Chasseurs d'Afrique avec le grade de Cavalier de 2e Classe. Le 25 septembre, il est promu Brigadier avant d'être de nouveau promu au grade de Maréchal des Logis le 14 mars 1915. Le 22 septembre de la même année, il est détaché au sein de l'Aviation et envoyé à l'Escadrille numéro 1. Cinq mois plus tard, le 22 février 1916, il rejoint l'école de pilotage de Pau où il obtient son Brevet de Pilote Militaire n° 3462 le 19 mai 1916. Jean Sardier obtient aussi le 10 juin son Brevet d'Observateur avant d'être affecté, le 29 septembre, à l'Escadrille N 77 nouvellement formée.

 

 

Promu Adjudant le 25 juin 1917 après avoir remporté 2 victoires en combat aérien, il reçoit la Médaille Militaire le 17 septembre de la même année, bien que n'ayant pas obtenu de nouvelles victoires dans l'intervalle. Le 1 février, il devient officier avec une promotion au grade de Sous-Lieutenant. Au cours du printemps, il remporte un grand nombre de succès qui lui permettent de devenir un As le 15 mai, date à laquelle il abat pas moins de 3 Albatros dans le secteur de Montdidier, portant le total de ses victoires à 7. Le 5 juillet 1918, alors que son score s'élève à 12 victoires homologuées, il se voit confier le commandement de l'Escadrille SPA 48 après avoir été fait Chevalier de la Légion d'Honneur le 30 juin, date d'obtention de sa 12eme victoire. A 21 ans, il est alors le plus jeune chef d'Escadrille français. Au sein de l'Escadrille SPA 77 il avait effectué 241 heures 45 de vol de guerre. Avec la SPA 48, il remporte deux nouvelles victoires et lorsque la guerre se termine sa Croix de Guerre comprend 9 Palmes, une étoile de Vermeil et une étoile d'Argent. Il a aussi été décoré par les Britanniques de la Military Medal (la photo ci-dessous suggère qu'il s'agisse de la Military Medal plutôt que la Military Cross telle qu'indiquée dans "Over the Front").

Juste après guerre, le 27 décembre 1918, il est fait Officier de la Légion d'Honneur. Après la guerre, il continue ses activités dans l'aviation, à l'aérodrome d'Aulnat, près de Clermont-Ferrand. Grâce aux usines Bréguet et Michelin, qui y font leurs essais d'avions, l'aérodrome d'Aulnat créé à cet usage en 1916 possède la première piste cimentée au monde. Gilbert Sardier, avec un autre pilote, Louis Chartoire, obtiennent le reclassement de l'aérodrome pour le service civil et fondent en 1920 l'Aéroclub d'Auvergne. Ils y forment de nombreux pilotes, dont Léna Bernstein. L'aéroclub d'Auvergne porte aujourd'hui le nom de Gilbert Sardier. Gilbert Sardier pratique aussi le planeur en aéro-club et expérimente un modèle de planeur triplan pendant le congrès expérimental de Combegrasse, en 1922. Directeur d'assurances, Gilbert Sardier pratique le planeur en aéro-club et expérimente un modèle de planeur triplan.

 

     

 

En 1940, il est président de la section du Puy-de-Dôme de la Légion française des combattants, née de la fusion par le gouvernement de Vichy des unions de vétérans afin de soutenir son action et la collaboration avec l'occupant. Malgré cela, les Allemands l'expulsent de la maison qu'il habite avec sa femme pour y loger un officier allemand. Il est inquiété à la Libération mais est promptement remis en liberté.

Jean Sardier est décédé le 7 octobre 1976 à Clermont-Ferrand.

 

SPA 77

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 



Chevalier de la Légion d'Honneur (30/06/18)
Médaille Militaire (17/09/17)
Croix de Guerre 1914-18
(9 Palmes + 1 Etoile de Vermeil + 1 Etoile d'Argent)
Croix des combattants volontaires 1914-18
Military Medal (GB)
Distinguished Service Cross (US)
 

 



 


Victoires aériennes

Victoires Homologuées  
2
.
13
  Collaboration
Non Homologuées  
o
.
2
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Remarque
07.11.16
-
Détruit Avion
- - SPA 77 Vieville en Haye
1
-
MdL Jean Sardier
Slt Georgeot
03.06.17
09:55
Détruit Ballon
- - SPA 77 Geline
2
2
MdL Jean Sardier
Slt Maurice Boyau
04.01.18
-
Détruit Avion
- - SPA 77 Nord Arracourt
3
2
Adj Jean Sardier
Sgt Laurent Ruamps
20.02.18
-
Détruit Ballon
- - SPA 77 -
4
13
MdL Jean Sardier
Slt Maurice Boyau
15.05.18
-
Détruit Albatros
- - SPA 77 Montdidier
5
-
-
Slt Jean Sardier
Lt Decoin
Sgt Gelin
15.05.18
-
Détruit Albatros
- - SPA 77 Montdidier
6
15
Slt Jean Sardier
Sgt Gelin
15.05.18
-
Détruit Albatros
- - SPA 77 Montdidier
7
-
Slt Jean Sardier
Sgt Gelin
16.05.18
-
Détruit Ballon
- - SPA 77 -
8
1
Slt Jean Sardier
Sgt François Guerrier
29.05.18
-
Détruit Albatros D V
- - SPA 77 Ville en Tardenois
9
15
Slt Jean Sardier
Slt Maurice Boyau
04.06.18
-
Détruit Ballon
- - SPA 77 -
10
17
Slt Jean Sardier
Slt Maurice Boyau
04.06.18
-
Détruit Ballon
- - SPA 77 -
11
18
Slt Jean Sardier
Slt Maurice Boyau
30.06.18
11:00
Détruit Fokker D VII
- - SPA 77 Chirmont Epagny
12
7
-
Slt Jean Sardier
Slt Haegelen (SPA 100)
MdL Schuster (SPA 100)
21.07.18
-
Non Hom Avion
- - SPA 48 -
-
-
Lt Jean Sardier
Slt De Guingand
12.08.18
-
Détruit Fokker D VII
- - SPA 48 Catigny
13
Lt Jean Sardier
09.10.18
-
Détruit Biplace
- - SPA 48 -
14
-
-
Lt Jean Sardier
MdL Denomaison
Sgt Grimoulle
??.??.18
-
Détruit Avion
- - SPA 77 / 48 -
15
Slt / Lt Jean Sardier
01.11.18
-
Non Hom Fokker
- - SPA 48 -
-
-
Lt Jean Sardier
Adj Quiles


Sources

http://albindenis.free.fr/
http://www.theaerodrome.com/index.php
http://fandavion.free.fr/asfrancais_14-18.htm
Over the Front - Norman Franks et Frank W Bailey




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com