SEGHERS Eugène "Strop"
SEGHERS Eugène "Strop"

 





 



Né le 7 avril 1910
Tué le 26 juillet 1944 en tentant de détruire un V1 (34 ans)

 

 

Capitaine / Flight Lieutenant

1 victoire homologuée
1 victoire probable

 


 



 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Adj
1940
Armée Air 1930 1940 Pilote Belgique
P/O
08/40
Sq 234 08/40 04/41 Pilote Grande-Bretagne
F/O
Fin 40
Sq 609 15/4/41 04/42 Pil - Chef Esc Grande-Bretagne
F/L
04/41
Sq 165 04/42 06/43 Commandant Grande-Bretagne
S/L
04/42
OTU 52 06/43 04/44 Instructeur Grande-Bretagne
   
CGS 04/44 06/44 Instructeur Grande-Bretagne
   
Sq 91 06/44 07/44 Commandant Grande-Bretagne


Le capitaine aviateur Eugène Seghers est né à Ledeberg le 7 avril 1910. Après des études faites à l´institut Champagnat de. Shaerbeek, il s´engage le 30 juillet 1929 au Régiment des Troupes de Transmission. mais, l´aéronautique l´attire et, après avoir obtenu son brevet d´observateur, il passe en mars 1930 à l'Ecole de Pilotage ou il est rattaché à la 62e promotion. Son instruction terminée, il est successivement affecté au 1er Régiment d'Aéronautique (5/III/1Aé) à Gossoncourt en juillet 1931 puis au 2e Régiment d'Aéronautique (6/III/2Aé) à Nivelles en septembre 1935 et enfin à l'Ecole d'Armes d'Evere en mars 1938.

A la déclaration de la guerre, le 10 mai 1940, il est adjudant viateur au 2e Régiment d'Aéronautique. En Belgique, il totalisera 1000 heures de vol de jour et 150 heures de vol de nuit sur divers avions dont l'Avro 504, Morane 230, Stampe SV26, SV5, Breguet 19, Fairey Fox et Fairey Firefly. Après avoir fait la campagne avec le 2e Régiment d'Aéronautique, il passe en France avec son unité le 24 mai pour se retrouver à Mauguis d'abord et ensuite à Frejorgues. Lorsque l'Armistice français est signé, il ne peut, avec la droiture de conscience qui le caractérise, accepter l´idée de retour vers une patrie occupée par l´ennemi. Aussi, le 20 juin il se rend à Port-Vendre d´où, le 23 juin il embarque sur le "SS Apapa" qui l´amène en Grande-Bretagne le 7 juillet 1940.

Après une brève conversion, il est Pilot Officer et prend du service en août 1940 au Squadron 234 de la RAF où, avec un autre Belge, le Comte de Hemricourt de Grunne, il participe, sur Hurricane, à la bataille d'Angleterre. Le 24 août, la Luftwaffe engage 1200 appareils contre les bases de la Chasse anglaise. Seghers poursuit un bombardier au-dessus de la mer, quand un chasseur allemand de l´escorte parvient à se placer derrière lui sans qu´il ne le remarque et le mitraille à bout portant. Son avion prend feu, et il doit sauter en parachute. II est immédiatement recueilli par une vedette. Le lendemain il reprend place au sein de l´escadrille, et trois jours plus tard il s´attribue une victoire probable sur un Messerschmitt 110. Le 19 septembre, Seghers quitte son unité pour rejoindre le Squadron 46 où se trouve de Cannaert d'Hamalle et où il volera également sur Hurricane. Le 27 septembre 1940, après de rudes combats, son appareil est touché et il doit rompre le contact et rentrer à la base.

Dans le courant du mois d´avril 1941, le Flight Lieutenant Seghers fait partie des premiers Belges qui arrivent au célèbre Squadron 609 à Biggin Hill équipée de Spitfire II et V et où le 11 juillet, il enregistre une victoire confirmée sur un Messerschmitt 109. Il participe à Londres aux cérémonies du 21 juillet 1941 où, sur l´esplanade de Wellington Barracks, le Ministre de la Défense nationale, Mr Gutt, lui remet la Croix de Guerre ainsi qu´à six autres pilotes belges.

Affirmant sa personnalité par l´exemple, le commandement d'une escadrille britanique, le Squadron 165, lui est remis en avril 1942 avec le grade de Squadron Leader. Rares sont les étrangers auxquels la Royal Air Force a fait pareil honneur. Après une longue période passée en escadrille, Eugène Seghers se voit attribuer le 13 février 1943, la Distinguished Flying Cross (DFC) par sa majesté le Roi d'Angleterre. Il est alors désigné pour l'Operational Training Unit 52 en qualité de moniteur en juin 1943 et à la Central Gunnery School en avril 1944.

Nous sommes le 06 juin 1944, le Flight Lieutenant Eugène Seghers est affecté au Squadron 91 qui, avec ses Spitfire XIV, participe aux opérations aériennes accompagnant le débarquement des troupes alliées sur le sol de France. Son escadrille est aussi spécialisée dans la destruction des bombes volantes que I'Allemagne lance vers I'Angleterre. C´est ainsi que, le 26 juillet 1944, lors de l´attaque d'un V1 qui se dirige vers une zone habitée, Eugène Seghers trouve la mort, victime de l´explosion de la bombe volante qu´il vient d'abattre. En se sacrifiant volontairement il a preserve un petit village anglais d'une destruction certaine. Son corps a été retrouvé près d´Uckfield et les habitants de la région ont tenu à lui rendre les derniers honneurs.

Le Capitaine Aviateur Eugène Seghers, DFC est parrain de la promotion d'élèves-pilotes 87A



Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 









SEGHERS Eugène, S/L (RAF ....)
Distinguished Flying Cross
Annonce parue dans le London Gazette le 13 février 1943

-


Croix de Guerre - 21/7/41 (Belge)







Victoires aériennes

Victoires  
1
.
o
  Collaboration
Probables  
1
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
28.08.40 Probable Me 110
Hurricane Sq 234 Manche
-
Aces High - C. Shores
11.07.41 Détruit Me 109
Spitfire Sq 609 Cassel
-
Aces High - C. Shores


Sources

http://www.huisdervleugels.be/vieillestiges/vtb_seghers.html
http://www.baha.be/Webpages/Navigator/Belgian_Aviation_History/ww_ii/609_squadron.htm