BARON Luigi
BARON Luigi

 

 



Né en 1918
Blessé le 25 mars 1941 (fin de sa carrière opérationnelle)

 

Sergente Maggiore

12 victoires homologuées
2 victoires en collaborationn
11 avions ennemis détruits au sol


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
Regia Aeronautica 193? 1940 Elève Pilote Italie
Sgt / Mag
412e Squadriglia 1940 1941 Pilote Afrique de l'Est

Luigi Baron est né en 1918 à Castelfranco Veneto. Il sert au sein de la 412a Squadriglia, équipée de Fiat CR.42 pendant la campagne d'Afrique de l'Est en 1940-41. Il termine cette campagne au second rang des pilotes Italiens de la Campagne en terme de victories obtenues. Tôt dans la matinée du 30 juin 1940, quatre Wellesleys du Squadron 14 attaquent une réserve de carburant à Acico Bay. Un des appareils doit rentrer prématuremment et les autres rencontrent une forte opposition de la part de la DCA mais aucun chasseur. L'appareil de tête est touché mais tous parviennent cependant à rentrer. Si les dommages causés sont insignifiants, les chasseurs italiens de la 412a Squadriglia se montrent quant à eux plus optimistes dans leurs revendications puisqu'ils indiquent avoir abattu 2 bombardier alors que la DCA en revendique un troisième. Un des appareils est revendiqué par le Sergente Maggiore Baron au-dessus Massaua.

Le 22 juillet, Luigi Baron revendique un autre Wellesley au-dessus de l'ile Harmil. Si les Britanniques n'admettent aucune perte ce jour là, le lendemain en revanche, quatre Wellesley du Squadron 14 et trois du Squadron 223 attaquent Massawa et rencontrent des chasseurs sans toutefois subir de perte, seul un appareil du Squadron 223 piloté par le Pilot Officer Ellis est endommagé mais parvient à rentrer à sa base.

Le 14 août, il partage une nouvelle victoire sur un Wellesley au-dessus- de l'ile de Harmil. Une fois encore, cette victoire ne correspond à aucune perte connue du côté Britannique, mais il se peut qu'elle corresponde à une autre perte survenue en juillet et pour laquelle une victoire en collaboration est revendiquée par le Tenente Mario Visintini dans le secteur de Gura-Decamere.

Le 2 octobre 1940, 3 Bleinheim du Squadron 45 en provenance du Sudan s'approchent de Gura pour une attaque à basse altitude mais ils sont interceptés peu de temps avant d'avoir atteint leur cible par 6 CR 42 de la 412a Squadriglia qui concentrent leurs tirs sur l'appareil de tête, piloté par le Squadron Leader John Dallamore. Le Blenheim (L8452) commence alors à brûler et Dallamore est vu jetant ses bombes alors que le mitrailleur evacuee l'appareil en parachute. Le pilote reste alors aux commandes pour laisser le temps à l'observateur d'évacuer à son tour mais avant que Dallamore ne parvienne à évacuer à son tour, l'appareil s'écrase au sol et explose. L'observateur, le Pilot Officer A. Sheppard est fait prisonnier alors que l'opérateur radio, le Sergeant Myles Mackenzie est tué. Les deux autres Blenheim se séparent alors et tentent de s'échapper pourchassés par les chasseurs qui les suivent à distance. Baron revendique la destruction de deux bombardiers au cours de ce combat et le partage d'une troisième victoire.

Au matin du 16 octobre, le Flight Lieuteant Mitchell du of 430 Flight, pilote un Vincent, lance à l'attaque de l'aérodrome de Tessenei. Il est poursuivit sur le chemin du retour vers Gedaref par un Ca.133, qui bombarde alors la piste d'atterrissage sans toutefeois provoquer de dégâts. En revanche, l'incident permet aux Italiens de savoir où se trouve le terrain Britannique d'où décolle l'appareil qui depuis plusieurs semaines opera da,s le secteur du lac Tana. Un raid est alors organisé. À 5 heures 25 du matin, un S.79 piloté par le General Piacentini en personne conduit 6 CR.42 de la 412a Squadriglia pilotés par les Capitano Antonio Raffi, Tenente Mario Visintini, Tenente Carlo Canella, Sergente Maggiore Baron, Scarselli et le Tenente De Pauli. Le Savoia jette alors ses bombes sans causer de dommage. De leur côté, les chasseurs mitraillent les appareils Britanniques et détruisent totalement 8 Wellesley du Squadron 47. (K7742, K7762, K7779, K7781, L2650, L2675, L2677 et L2688) et 2 Vincent du 430 Flight (K4657 et K4731). Une tentative pour appeler les chasseurs du détachement d'Azzoza reste sans réponse, les lignes téléphoniques entre Gedaref et Azzoza ayant été coupé. Les revendications Italiennes sont cette fois ci exactes puisqu'ils indiquent avoir détruit 11 appareils au sol, ainsi qu'un dépôt de munition et un véhicule.

Le 24 octobre, Baron revendique un Lysander au-dessus de Metemma. Une fois encore, aucune perte Britannique ne semble confirmer cette revendication. Même chose le 27 octobre, lorsque Baron revendique un Gladiator au-dessus de Metemma (pas de confirmation possible côté Britannique). Même chose le 25 décembre même si cette fois ci une confusion de date avec une perte enregistrée le 27 décembre lors d'une attaque sur Gedaref peut correspondre à cette revendication. Nouvelle victoire le 22 janvier 1941 et à nouveau absence de vérification possible.

Le 11 février, le Squadron 1 / SAAF effectue une patrouille à 11 appareils dans le secteur de Keren. Deux appareils Sud Africains rencontrent 3 CR.42 qui s'enfuient à travers les nuages bas. Le Lieutenant S. de K. Viljoen se lance à leur poursuite mais ne renter finalement pas de mission. Ayant épuisé ses réserves de carburant, il s'est en fait posé près d'un village, fort heureusement aux mains des Britanniques. Il obtient de l'essence et tente de redécoller le lendemain matin mais s'écrase. Il rentre finalement à Agordat à pied. Son appareil sera plus tard retrouvé et réparé. Il semblerait que Viljoen se soit lance à la poursuite d'appareils de la 412a Squadriglia, eux-mêmes engagés dans le mitraillage de troupes Britanniques dans le secteur de Keren. Deux des chasseurs, pilotés par le Sergente Maggiore Baron et un autre pilote doivent se poser dans la nature en raison du mauvais temps. Plus tard dans la journée, le Tenente Mario Visintini décolle pour aller porter assistance aux deux pilotes et les guider vers leur base. Il semblerait qu'au cours du vol, rencontrant un vent violent, Visintini aurait tenté de descendre à travers les nuages et aurait percuté les flancs du mont Nefasit provoquant la mort immédiate.

Le 17 février, Luigi Baron revendique un Wellesley au-dessus de Cheren, sans confirmation côté Britannique, de même que le 25 février où il revendique un Gladiator, ou le 1 mars ou il revendique un Hurricane au-dessus de Cheren.

Le 25 mars 1941, le Gladiator N5853 du Squadron 237 opère au-dessus de Keren lorsque le pilote aperçoit 2 CR.42, mais il est lui-même attaqué au même instant par un Hurricane qui endommage son appareil. Le Squadron 1 SAAF engage deux fois des CR.42 au cours de la journée, une première fois le matin lorsque le Lieutenant Irvine déclare avoir touché un appareil sans toutefois enregister de dégâts particuliers (peut être le Gladiator du Squadron 237 !). Au cours de l'après-midi, le Lieutenants Robin Pare et White rencontrent 2 Fiat CR.42 de la 412a Squadriglia à une altitude de 15 000 pieds. L'un d'entre eux est abattu par Pare pendant que le second parvient à échapper à l'attaque de White. Pare se lance alors à l'attaque du second CR 42 et revendique l'avoir détruit près d'Asmara.

Les Italiens indiquent avoir perdu un CR.42 (Sergente Pietro Morlotti tué) alors que le second est si endommagé qu'il ne peut plus être utilisé. Deux autres CR.42 sont endommagés au combat ce jour là, et les deux pilotes sont blessés. Deux Hurricane sont revendiqués en retour par les Italiens. Baron revendique l'un d'entres eux avant d'être lui-même abattu (probablement par Pare) et parvient à sauter en parachute avec un blessure grave à la cuisse gauche.

La gravité de la blessure nécessite deux ans de soins pendant lesquels Luigi Baron passé d'un hospital à l'autre avant d'être finalement rapatrié vers l'Italie à bord du Duilio, un bateau habituellement utilisé pour le rapatriement des civils. Elle signe aussi la fin de sa carrière de pilote militaire. Le navire arrive en Italie après 2 mois et demi de navigation.

Au cours de la guerre, Luigi Baron aura recu 1 Medaglia d'argento al Valore Militare et 1 Medaglia di Bronzo al Valor Militare. Il aura aussi été décoré de la Croix de fer de 2eme Classe. Luigi Baron termine la guerre avec 12 victoires, toutes remportées sur biplan.

A partir de 1970 il travaille comme instructeur à l'aéroclub de Gorizia

 


Médaille d'Argent de la Valeur Militaire
Médaille de Bronze de la Valeur Militaire
Croix de Guerre !!!
Médaille Commemorative 1940 / 41 Afrique de l'Est
Médaille Commemorative 1943 / 1945
Croix de Fer 2eme Classe
 

 

 

 

   

 

 


 

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu
Référence
30/06/40   Détruit Wellesley (1)
Fiat CR.42 412a Sq Acico Bay
1
(S/Mag) Baron Luigi
22/07/40   Détruit Wellesley (2)
  Fiat CR.42 412a Sq Harmil Island
2
(S/Mag) Baron Luigi
14/08/40   Détruit (1/2) Wellesley (3)
  Fiat CR.42 412a Sq Harmil Island
-
(S/Mag) Baron Luigi
02/10/40   Détruit Bleinheim (4)
  Fiat CR.42 412a Sq Gura
3
(S/Mag) Baron Luigi
02/10/40   Détruit Bleinheim (4)
  Fiat CR.42 412a Sq Gura
4
(S/Mag) Baron Luigi
02/10/40   Détruit (1/2) Bleinheim (4)
  Fiat CR.42 412a Sq Gura
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
16/10/40   Détruit sol col Avion (5)
  Fiat CR.42 412a Sq Gedaref
-
(S/Mag) Baron Luigi
24/10/40   Détruit Lysander (6)
  Fiat CR.42 412a Sq Metemma
5
(S/Mag) Baron Luigi
27/10/40   Détruit Gladiator (7)
  Fiat CR.42 412a Sq Metemma
6
(S/Mag) Baron Luigi
25/12/40   Détruit Gladiator (8)
  Fiat CR.42 412a Sq Gallabat
7
(S/Mag) Baron Luigi
22/01/41   Détruit Gladiator (9)
  Fiat CR.42 412a Sq Gheru
8
(S/Mag) Baron Luigi
17/02/41   Détruit Wellesley (10)
  Fiat CR.42 412a Sq Cheren
9
(S/Mag) Baron Luigi
25/02/41   Détruit Gladiator (11)
  Fiat CR.42 412a Sq Cheren
10
(S/Mag) Baron Luigi
01/03/41   Détruit Hurricane (12)
  Fiat CR.42 412a Sq Cheren
11
(S/Mag) Baron Luigi
25/03/41   Détruit Hurricane (13)
  Fiat CR.42 412a Sq Cheren
12
(S/Mag) Baron Luigi

 

(1) Regia Aeronautica revendique 2 appareils et la DCA un troisième. La RAF reconnaît un appareil endommagé mais aucune perte.
(2) Non vérifiée dans les archives Britanniques.
(3) Non vérifiée dans les archives Britanniques. Possible confusion avec une autre victoire partagée en juillet avec le Tenente Mario Visintini dans le secteur de Gura-Decamere.
(4) Regia Aeronautica revendique au moins 3 victoires. Les pertes de la RAF sont : 1 Blenheim (L8452) du Squadron 45, piloté par le Squadron Leader John Walter Dallamore (27 ans - RAF no. 36074). Observateur Pilot Officer A. Sheppard parachuté et prisonnier. Radio / Mitrailleur Sergeant Myles Mackenzie (23 ans - RAF no. 531722) tué. Dallamore est tué lors du crash de son appareil.
(5) Selon la RAF, 8 Wellesley du Squadron 47 et 2 Vincent du 430 Flight sont détruits au sol alors que les Italiens revendiquent 11 avions détruits au sol.
(6) Non vérifiée dans les archives Britanniques.
(7) Non vérifiée dans les archives Britanniques.
(8) Non vérifiée dans les archives Britanniques. Possible confusion avec revendication du 27 décembre
(9) Non vérifiée dans les archives Britanniques.
(10) Non vérifiée dans les archives Britanniques.
(11) Non vérifiée dans les archives Britanniques.
(12) Non vérifiée dans les archives Britanniques.
(13) Sans doute appareil du Squadron 1 / SAAF qui ne perd cependant aucun appareil..



Sources

http://surfcity.kund.dalnet.se/italy_baron.htm




 

 

 

 


Cieldegloire.com