ETO Toyoki
ETO Toyoki


 

 





 

 

 

Né en 1913

 

 

 

Commandant / Major

12 victoires (dont 2 en Chine)

 


 

   

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Slt
1936
JAAF 1935 03/38 Pilote Japon
Lt
193?
Chutai Muraoka 03/38 07/38 Pilote Chine
Cpt
1940
77 Sentai 07/38 1939 Pilote Chine
Maj
08/43
77 Sentai 1939 1940 Pilote Manchourie
   
77 Sentai / 1 Chu 1940 12/41 Chef Escad Japon
   
77 Sentai / 1 Chu 12/41 05/43 Chef Escad Birmanie
   
Akeno AB 05/43 06/44 Instructeur Japon
   
64 Sentai 06/44 04/45 Commandant Birmanie
     
JAAF 04/45 08/45 Pilote Japon

Né en 1913 dans la ville de Fukuoka, il effectue ses études à Ukiha. Il passe par l'Académie militaire et après avoir effectué sa formation d'officier avec la 48eme promotion, il sort en juin 1936 il poursuit sa formation de pilote à l'école de Torokozawa puis à Akeno. Après avoir achevé son entrainement de piote, il est affecté au Chutai Muraoka du 8eme Daitai à Nanking (Chine) en mars 1938. Il effectue sa première rencontre avec l'ennemi le 30 avril 1938 au-dessus de Babbu, sous la forme d'un SB 2, mais il est accidentellement abattu par un appareil de son propre camp au cours du combat.

En juillet 1938, le 8eme Daitai devient le 77eme Sentai et le 21 août l'unité engage le combat avec des I-16 qui attaquent Hankow. Eto parvient à remporter ses deux premières victoires. Lui aussi touche, il doit effectuer un atterrissage forcé sur les berges de la rivière Yangzijiang où il est récupéré par un hydravion. Eto n'a pas d'autre opportunité pour accroitre son score avant que le 77eme Sentai ne soit envoyé en Mandchourie, à l'automne 1939. Là non plus, il ne remporte aucune victoire et lorsqu'il rentre au Japon, en janvier 1940, il reprend le chemin de l'école pour y suivre une formation d'état major en vue de prendre un poste de commandement.

En juin 1940, il retourne au 77eme Sentai et prend le commandement du 1er Chutai. A partir de décembre 1941, il prend part aux combats qui se déroulent en Birmanie, remportant 11 victoires en 4 mois de combat (dont 5 probables et plusieurs victoires en collaboration). Son meilleur jour a lieu ke 23 janvier 1942 au-dessus de Rangoon lorsque son unité revendique la destruction de 8 appareils plus 4 autres probables dont 3 et 1 probable pour Eto. Au terme de cette première phase des combats en Birmanie, l'unité reçoit une citation et retourne en Manchourie. Le Capitaine Eto retourne à Akeno (Japon) en mai 1943 comme instructeur. Il est promu Major en août avant de retourner en opération en Birmanie comme commandant du 64eme Sentai. A ce stade de la guerre, les Alliées disposent de la supériorité aérienne et l'activité Japonaise consiste essentiellement à soutenir les troupes au sol par des attaques à la bombe et des mitraillages ou des attaques de navires. A plusieurs occasion il escorte jusqu'à la zone des combats les appareils du 50eme Sentai pour des missions de harcèlement. Le 9 janvier 1945, alors qu'il mène son unité au cours d'une mission de ce type sur Akyab, son unité est interceptée par des Spitfire du Squadron 67. Eto revendique un Spitfire abattu mais il doit lui-même se poser en catastrophe. Il parvient à rejoindre des troupes japonaises au sol et à regagner son unité.

En avril 1945, il confie le commandement de son unité au Major Miyabe et retourne au Japon où il se trouve lorsque la guerre prend fin.

 


 

 

Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu Référence
21.08.38 Détruit I-16
Ki 27 77 Sentai Hankow
1
(Slt) Eto Toyoki
21.08.38 Détruit I-16
Ki 27 77 Sentai Hankow
2
(Slt) Eto Toyoki
23.01.42 Détruit Avion
Ki 27 77 Sentai / 1 Chu Rangoon
-
(Cpt) Eto Toyoki
23.01.42 Détruit Avion
Ki 27 77 Sentai / 1 Chu Rangoon
-
(Cpt) Eto Toyoki
23.01.42 Détruit Avion
Ki 27 77 Sentai / 1 Chu Rangoon
-
(Cpt) Eto Toyoki
23.01.42 Probable Avion
Ki 27 77 Sentai / 1 Chu Rangoon
-
(Cpt) Eto Toyoki
09.01.45 Détruit Spitfire
Ki 43-III 64 Sentai Akyab
12
(Maj) Eto Toyoki


Sources

Bloody Shambles : Christopher Shores & Brian Cull with Yasuho Izawa Vol 1 et 2 - Grub Street Edition
Japanese Army Air Force Fighter Units and their Aces - 1931 / 1945 : Ikuhiko Hata, Yasuho Izawa et Christopher Shores - Grub Street Edition
Japanese Naval Aces and Fighter Unites in World War II : Ikuhiko Hata, Yasuho Izawa - Airlife Editions
Japanese Army Air Force Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 13
Impérial Japanese Navy Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 22
B-29 Hunters of the JAAF - Osprey Aviation Elite 5
Genda's Blade "Japan Squadron of Aces" - 343 Kokutai
Emblems of the Rising Sun - Peter Scott - Editions Hikoki
3/202 Kokutai - Editions Kagero
64 Sentai - Editions Kagero
68 Sentai - Editions Kagero


 



 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com