FUJITA Iyozoh
FUJITA Iyozoh


 



 

 

Né en novembre 1917

 

 

Lieutenant Commander

11 ~ 42 victoires

 


 

   

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Lt-jg
1938
JNAF 1938 1940 Elève Pilote Japon
Lt
194?
Soryu 1941 06/42 Pilote Pacifique - Pearl Harbor. Midway
Lt.Cdr
11/43
JNAF 06/42 1943 Instructeur Japon
     
Hiyo 1943 1944 Commandant Solomons. Guadalcanal
     
JNAF 1944 1945 Pilote Japon - Défense territoriale

Iyozoh Fujita est l'un des deux pilotes de la Marine Japonaise reconnu comme ayant abattu 10 appareils au cours d'une même journée. Fils d'un médecin, il voit le jour dans la province de Shantung en Chine en novembre 1917. Il souhaite poursuivre une carrière dans la Marine et rentre à l'Académie Navale d'Etajima en 1938. Il termine son entraînement et obtient ses ailes en juin 1940. Lorsque les Japonais attaquent Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, il est Lt-jg et sert à bord du Soryu comme chef d'escadrille lors de la deuxième vague avec pour mission d'assurer l'escorte des bombardiers. Il mitraille des objectifs au sol et son appareil est touché par des tirs venus du sol. Intercepté par des chasseurs Américains qui sont parvenus à décollé, il doit engager le combat mais parvient à le rompre et à conduire sa formation hors de danger. Il touche pour sa part un P-40 qui part en fumant mais ne s'écrase pas. Arrivé sur le porte-avions, son moteur rend définitivement l'âme après l'atterrissage. Cette première rencontre avec l'ennemi permet à Fujita de constater l'agressivité des chasseurs Américains qui sont parvenus à prendre l'air.

Au début de 1942, le moral est au plus haut chez les pilotes Japonais qui vouent une confiance totale à leurs Zéro. A cette époque, un pilote doit pouvoir justifier de 50 à 100 heures de vol et 4 ou 5 appontages pour obtenir la qualification sur porte-avions et les pilotes les plus jeunes totalisent au moins 500 heures de vol. Lorsqu'il s'apprête à prendre part à la bataille de Midway, Fujita est dans le même état d'esprit que la plupart des autres pilotes. C'est armé de cette confiance inébranlable qu'il intercepte, le 4 juin 1942 un nombre important de bombardiers torpilleurs au cours d'une patrouille de protection de la flotte. Envoyé à leur rencontre par les radaristes embarqués sur les navires, Fujita décide de lancer une attaque directe plutot que d'attaquer la formation ennemie par l'arrière comme le voudait la tactique préconisée. Plongeant dans la mêlée en tirant, il voit rapidement 2 ou3 bombardiers quitter la formation en laissant échapper de la fumée. "C'est la bonne méthode" s'exlame alors Fujita, tout en continuant son attaque qui lui permet d'abattre 4 bombardiers (dont 3 en collaboration) et 3 chasseurs (dont 2 en collaboration).

Malheureusement son appareil est touché par des tirs amis et il doit se poser en mer. Ballotté par les flots, il ne pense pas pouvoir être secouru et se résigne à la mort. Par chance, il est récupéré par un destroyer après avoir passé 4 heures dans son canot de sauvetage.

Après la bataille de Midway, de nombreux vétérans sont renvoyés au Japon pour y devenir instructeur. Fujita craint alors que ce renvoi au Japon de pilotes expérimentés ne nuise au moral de ceux qui restent en première ligne mais il doit obéir aux ordres. Après une période comme instructeur, il est affecté comme officier divisionnaire sur le Hiyo et participe aux combats dans les Solomons et à Guadalcanal et en novembre 1943 il est promu Commandant du 301eme Air Group (Kokutai) sous les ordres du Commander Katsutoshi Yagi.

En qualité de pilote expérimenté, Fujita envoi de nombreuses requêtes pour demander un armement plus performant. Nombre de ses recommandations seront suivies. Vers la fin de la guerre, Fujita prend part à la bataille d'Iwo Jima, à la bataille de Formose et à la défense des iles Japonaises. Il termine la guerre sur la base de Fukuchiyama, attendant l'invasion Américaine qui n'aura jamais lieu, le largage des deux bombes atomiques mettant un terme au conflit.

Le nombre total de victoires obtenues par Fujita reste très incertain, allant de 11 à 42 victoires selon les divers historiens qui se sont interessés à son cas. Lui même admet que ses revendications concernent des avions dont il ne sait s'ils se sont effectivement abattus ou non.

Après guerre, il vole pour la Japan Air Lines avant de se retirer en 1978. En 1998, il vivait toujours à Tokyo.

 


 

 

Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
07.12.41 Endommagé P-40
A6M Kaga Pearl Harbor
-
Lt Fujita Iyozoh
04.06.42 Détruit TBF
A6M Kaga Midway
-
Lt Fujita Iyozoh
04.06.42 Détruit col TBF
A6M Kaga Midway
-
Lt Fujita Iyozoh
04.06.42 Détruit col TBF
A6M Kaga Midway
-
Lt Fujita Iyozoh
04.06.42 Détruit col TBF
A6M Kaga Midway
-
Lt Fujita Iyozoh
04.06.42 Détruit F4F
A6M Kaga Midway
-
Lt Fujita Iyozoh
04.06.42 Détruit col F4F
A6M Kaga Midway
-
Lt Fujita Iyozoh
04.06.42 Détruit col F4F
A6M Kaga Midway
-
Lt Fujita Iyozoh


Sources

Bloody Shambles : Christopher Shores & Brian Cull with Yasuho Izawa Vol 1 et 2 - Grub Street Edition
Japanese Army Air Force Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 13
Impérial Japanese Navy Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 22
B-29 Hunters of the JAAF - Osprey Aviation Elite 5
Genda's Blade "Japan Squadron of Aces" - 343 Kokutai
Emblems of the Rising Sun - Peter Scott - Editions Hikoki
3/202 Kokutai - Editions Kagero
64 Sentai - Editions Kagero
68 Sentai - Editions Kagero


 



 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com