KAKIMOTO Enji
KAKIMOTO Enji


 

 

 

Né en avril 1920
Prisonnier le 27 août 1942 - Se suicide le 5 août 1944 (24 ans)

 

Petty Officer 2nd Class

5 victoires au moins

 


 

   

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
PO3/c
1941
Myoko 1937 1939 Marin Chine
PO3/c
1942
JNAF 1939 1941 Elève pilote Japon
   
Tainan AG 1941 27/08/42 Pilote Rabaul

Enji Kakimoto est typique de ces jeunes pilotes de la Marine qui connurent une carrière éphémère avant de disparaitre dans la tourmente au cours des batailles décisives de l'année 1942. Né dans la province d'Oita en avril 1920, Kakimoto est animé d'un tel sentiment patriotique qu'il s'engage dans la Marine en 1937 lorsque la Chine et le Japon entrent en guerre. Les exploits des pilotes Japonais en Chine abondamment relatés dans la presse Japonaise excitent la curiosité du jeune Enji qui sert alors à bord du Cuirasser Myoko. De retour au Japon, il est affecté sur différentes bases aériennes où il assure la garde des appareils, ce qui ne peut sufir à satisfaire ses ambitions. Il entreprend une formation de pilote et intègre, en octobre 1939, la 47eme promotion d'élève pilote.

Breveté en 1941, il est affecté au Tainan Air Group (Kokutai) et combat aux côtés de Saburo Sakai. Le 7 août 1942, il participe à l'attaque sur Guadalcanal en qualité d'ailier de Saburo Sakai qui sera sérieusement blessé au cours de la mission. Pour sa part, il abat un Wildcat et un SBD au cours de cette sortie. Vingt jours plus tard, le PO2/c Kakimoto est abattu alors qu'il escorte des bombardiers Val au cours d'une mission sur Rabi, en Nouvelle Guinée. Parvenant à poser son avion sur l'eau, il rejoint le rivage à la nage. Capturé par des habitants, il est remis aux soldats Australiens.

Déclaré Disparu, probablement mort par la Marine, Kakimoto est en fait envoyé en Australie où il est emprisonné au camp de Cowra dans le le New South Wales. Interrogé par ses geôliers, Kakimoto donnera des informations erronées et participera à la préparation de la plus grande évasion de soldats Japonais jamais organisée. Le 5 août 1944, plus de 1100 prisonniers s'échappent du camp où ils sont regroupés alors que 230 autres sont tués lors de la tentative ou préfèrent se suicier plutot que d'être repris.

Bien qu'il soit l'un des instigateurs de l'évasion, Kakimoto ne cherchera pas à s'enfuir, préférant se pendre dans sa cellule. Au cours de sa brêve carrière, il aura remporté au moins 5 victoires en combat aérien.

 


 

 

Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
07.08.42 Détruit F4F
A6M Zero Tainan AG Guadalcanal - Tulagi
-
Kakimoto Enji
07.08.42 Détruit SBD
A6M Zero Tainan AG Guadalcanal - Tulagi
-
Kakimoto Enji


Sources

Bloody Shambles : Christopher Shores & Brian Cull with Yasuho Izawa Vol 1 et 2 - Grub Street Edition
Japanese Army Air Force Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 13
Impérial Japanese Navy Aces - 1937 / 45 - Osprey aircraft of Aces number 22
B-29 Hunters of the JAAF - Osprey Aviation Elite 5
Genda's Blade "Japan Squadron of Aces" - 343 Kokutai
Emblems of the Rising Sun - Peter Scott - Editions Hikoki
3/202 Kokutai - Editions Kagero
64 Sentai - Editions Kagero
68 Sentai - Editions Kagero


 



 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com