AFEK (HOFMAN) Omri
AFEK (HOFMAN) Omri


 


 



Date de naissance : ???

 

 

 

Capitaine (au moins)

4 victoires homologuées
2 victoires non confirmées

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Slt
1965
IDF / AF 1964 1965 Elève Pilote Moyen Orient
Lt
??
Sq 117 ~196? 1967 Pilote Moyen Orient
Cpt
??
Sq 119 1967 1967 ~ Pilote Moyen Orient
   
Sq 119 ~1973 1973 ~ Pilote Moyen Orient

Issu de la Class 47 de juillet 1965, Omri Afek est affecté comme pilote au sein du Squadron 117. En 1966/67, il effectue sa conversion sur Mirage III, juste avant que ne commence la Guerre des 6 jours.

Malgré le fait que l'Armée de l'Air Egyptienne ait perdu 75% de son aviation dès les premières heures de la Guerre des 6 jours, le 5 juin 1967, les combats aériens ne cesseront pas pour autant. Dès le lendemain, 6 juin 1967, plusieurs engagements permettront à l'IDF / AF de remporter de nouvelles victoires. A l'occasion de sorties sporadiques de l'aviation Egytienne, celle-ci perd 6 appareils en 3 combats. Guri Palter est à la tête d'une section du Squadron 101 avec Giora Foreman comme ailier. Dans le même temps Uri Ye'eari, du Squadron 119 et son ailier Ithamar Noiner sont envoyés pour soutenir les deux appareils du Squadron 101 dans le secteur de Port Said. Foreman parvient à abattre un MiG au canon à une distance de 300 mètres pendant qu'Uri Ye'ari en abat un second. Plus au Sud, au-dessus de Jabel Mara, une paire de Shahak (Mirage III) du Squadron 119, pilotés par Oded Sagee et Omri Afek engagent le combat avec 4 MiG 17 Egyptiens et parviennent à abattre chacun 1 appareil ennemi. Quatre heures plus tard, deux Shahak, du Squadron 101 cette fois-ci, interceptent d'autres MiG 19 dans le même secteur, permettant à Oded Marom et Uri Shachar de revendiquer 1 MiG chacun.

 

 

Le 13 septembre 1973, les Squadron 69 et 119 envoient chacun 2 RF-4E "Kurnass" en mission de reconnaissance au-dessus du Nord de la Syrie. Dans le même temps, 3 patrouilles de 4 appareils sont dirigées vers la frontière Libanaise et Syrienne afin de protéger les appareils de reconnaissance non armés. 4 "Kurnass" (F-4) du Squadron 107 effectue une patrouille à basse altitude à proximité immédiate de Tartus et attendent le retour des appareils de reconnaissance afin de s'interposer dans le cas où ils seraient attaqués par des MiG. Dans le même temps, deux patrouilles quadrules de Mirage se tiennent prête à intervenir à plus haute altitude, alors que des hélicoptères de secours se tiennent prêt à la frontière plus au Sud.

Le contrôle Syrien parvient à anticiper la pénétration Israélienne et plusieurs MiG s'approchent des appareils de reconnaissance, obligeant les chasseurs à intervenir. Les pilotes du Squadron 107 ont ainsi l'occasion d'enregistrer leurs premières victoires. Le Major Yiftach Spector, commandant du Squadron et déjà titulaire de 8 victires sur Mirage en 1967, accompagné de Micha Oren comme navigateur, parvient à abattre 2 MiG 21. Quant à Shlomo Egozy (Navigateur Yossi Yavin), premier adjoint de Spector, il oblige le pilote d'un troisième MiG à s'éjecter après avoir criblé son appareil d'obus. Avec ces deux nouvelles victoires, Spector devient le second As Israélien par le nombre de victoires à ce stade de la guerre, seulement devancé par Asher Snir qui en compte 12, elles aussi obtenues en 1967 sur Mirage III. Au cours du combat qui se poursuit, 5 autres MiG seront abattus par les pilotes de Mirage. En revanche, un pilote Israélien doit s'éjecter et de nouveaux "Kurnass" (F-4) décollent immédiatement pour assurer la couverture aérienne lors de l'évacuation héliportée du pilote abattu en mer.

Une paire de "Kurnass" du Squadron 119 arrive la première sur le lieu de l'éjection. Huit MiG 21 Syriens sont déjà sur place et attendent pour engager le combat. Le combat débute par un face à face classique au cours duquel chacun tente sa chance avant de pivoter à 180° . Le F-4 de tête est piloté par Omri Afek, avec Chaim Katz comme navigateur. Ils parviennent à se placer dans le sillage de deux MiG 21 et abattent l'un des deux avec un AIM-9D. Alors qu'Afek s'apprête à tirer le second MiG, son ailier lui demande l'autorisation de tirer à son tour. Afek donne son autorisation et voit l'AIM-7 lancé par Rafael Koren (Navigateur Shimshon Rozen) atteindre sa cible, provoquant l'explosion du MiG permettant ainsi aux deux hommes de remporter leur première victoire en combat aérien.

C'est à ce moment là que 4 "Kurnass" du Squadron 69 et deux autres du Squadron 119 arrivent sur les lieux. Ils sont dirigés par Moshe Melnik (Navigateur Chaim Barkan) qui avait débuté la journée aux commandes de l'un des deux RF-4E chargé d'assurer la mission de reconnaissance initiale. Lorsqu'ils arrivent sur les lieux, les pilotes Israéliens aperçoivent avec satisfaction les deux parachutes des pilotes Syriens et de nombreux autres MiG 21 encore en l'air. S'agissant là du premier engagement du Squadron 69, le numéro 3 de la formation, piloté par Amnon Arad (Navigateur Shaul Levi) parvient à détruire un MiG 21 avec un AIM-9D. Alors que l'équipage se lance à la poursuite d'un second MiG, celui-ci croise la route des F-4 du Squadron 119 qui viennent d'arriver. Touché par les obus de Melnik, le MiG est achevé par un AIM-9D bien placé.

Au terme des deux engagements, les Syriens ont perdu 12 appareils contre 1 seul pour les Israéliens. Une fois de plus, les pilotes de "Kurnass" (F-4) ont dépassé leurs homologues sur Mirage. Outre le pilote de Mirage, l'hélicoptère de sauvetage récupère un des pilotes Syrien abattu.

 

 

Le 9 octobre 1973, quatrième jour de la Guerre du Kippour, l'équipage Omri Afek / Ze'ev Ze'evi est chargé avec un autre équipage de mener une incursion profonde en territoire Syrien afin de vérifier la présence ou non d'éléments Irakiens venus soutenir les troupes arabes déjà engagées dans le conflit comme semblait l'indiquer les services de renseignement Israéliens. Pris en chasse par plusieurs MiG 21 ayant décollé pour les intercepter, ils parviennent à abattre un MiG 21 avec un AIM-7 avant de rentrer sain et sauf à leur base.




 



Kurnass 144 du Squadron 119 à Tel Nof en 1984
Appareil sur lequel Omri Afek remporte une victoire le 13 septembre 1973

 




AFEK Omri



Campagne de 1967

Campagne de 1973

 


Victoires aériennes

Victoires  
4
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
2
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type   Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
06.06.67   Détruit MiG 19
EAF
Mirage IIICJ Shahak 20 Canon Sq 119  
1
(-) Afek Omri
14.01.70   NC * MiG 17
Arabe
Mirage IIICJ   ?? Sq 119  
-
(-) Afek Omri
16.05.70   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 85 Canon Sq 119  
2
(-) Afek Omri
13.09.73   Détruit MiG 21
SAF
F-4E Kurnass 144 AIM-9D Sq 119 CAP / CSAR*
3
-
(-) Afek Omri
(-) Katz Chaim (Navigateur)
09.10.73 Nuit Détruit MiG 21
SAF
F-4E Kurnass 142 AIM-7 Sq 119  
4
-
(-) Afek Omri
(-) Zeevi Zeev (Navigateur)
10.10.73   NC * MiG 21
SAF
F-4E Kurnass ?? Sq 119  
-
-
(-) Afek Omri
(-) Zeevi Zeev (Nav)

* NC : Non Confirmée - Victoire non officielle

* CAP : Combat Air Patrol / CSAR : Combat Search and Rescue

 



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com