ARLOZOR Lev "Zoric"
ARLOZOR Lev "Zoric"


 

 



Date de naissance : ???

 

 

 

Grade ???

1 victoire homologuée

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 101 ~ 1967 1967 ~ Pilote Moyen Orient

Pilote au sein du Squadron 101 au milieu des années 1960, Lev Arlozor prend part à la Guerre des 6 jours avec ce Squadron et remportera une victoire au cours de ce conflit.

Au quatrième jour de la guerre, le 8 juin 1967, l'activité de l'Armée de l'Air Egyptienne au-dessus du Sinai reste limitée, permettant toutefois à l'IDF / AF de remporter 4 nouvelles victoires au cours de deux engagements distincts. Lev Arlozor, du Squadron 101, remporte une première victoire sur un MiG 17 au-dessus de Romani alors que le Squadron 119 revendique 3 victoires remportées par Avraham Shalmon (2 MiG 19) et Menachem Shmul (1 MiG 19).

 

 

Dans l'après-midi et dans le même secteur, 3 nouveaux engagements permettent de remporter 4 nouvelles victoires mais cette fois-ci au prix d'un Mirage III. Le combat au cours duquel le Mirage est perdu débute par une patrouille du Squadron 101 à l'Ouest de Be'er Sgeba lorsque d'un coup, Shalmon qui se trouve alors dans le secteur Nord de la côte du Sinai et qui vole à bord du Shahak 55 (Ce Mirage verra son canon s'enrayer 3 fois en combat et s'écrasera deux fois entraînant des blessures chez les deux pilotes concernés) annonce par radio la présence d'Il-28 qui traversent la côte du Sinai à hauteur de Bardavil. Les 2 appareils du Squadron 101 se dirigent vers la zone indiquée mais ne trouvent rien. Les Mirage III grimpent et vérifient leur carburant qui a déjà beaucoup baissé lorsque le contrôleur demande l'assistance de chasseurs pour aider des troupes au sol qui sont attaquées par des MiG dans le secteur de Kantara. Yossi Arazi et son ailier, Maoz Poraz se dirigent vers Kantara mais en raison du carburant devenu juste suffisant pour rentrer à la base, Arazi donne l'ordre de retour à la base lorsqu'ils aperçoivent une explosion. Il voit alors 4 MiG 21 et 4 MiG 17 camouflés qu'il pense être Algériens. Ne pouvant se résigner à abandonner la partie sans même avoir combattu malgré son carburant au plus bas, Arazi ordonne de larguer les réservoirs supplémentaires désormais vides. Larguant leurs bidons alors qu'ils volent bas et à haute vitesse, les deux pilotes absorbent le choc et engagent le combat. Arazi suit un MiG 21 mais doit dégager car il est lui-même pris à partie et demande à Poraz d'engager son poursuivant. Poraz poursuit le MiG au-dessus d'Ismailiya, laissant Arazi seul aux prises avec les 7 autres MiG. Arazi tente de suivre un MiG 17 lorsqu'un MiG 21 tente d'engager une manœuvre en ciseaux avec lui. Le Mirage III vole si bas qu'Arazi peut voir l'ombre de son appareil se dessiner au sol. Après avoir effectué 2 ou 3 manœuvres serrées, le MiG 21 finit par dépasser Arazi et vient se placer juste dans son axe, à portée de canon. Exité à l'idée de remporter sa premierère victoire, Arazi manque cependant sa cible à la première rafale. Se ressaisissant, il règle son viseur et ajuste le tir qui cette fois-ci fait mouche, provoquant l'explosion du MiG sans laisser le temps au pilote de s'éjecter. Observant un autre MiG situé à seulement 600 mètres sur la droite, Arazi tente son vatou mais ne parvient pas à toucher l'appareil ennemi.

A ce stade du combat, Arazi n'a plus de munition et n'a quasiment plus de carburant. Avant d'engager le combat, il avait indiqué à Poraz de rompre le combat lorsqu'il ne lui resterait plus que 600 litres afin de rejoindre le terrain de secours de El-Arish. Après s'être échappé à basse altitude, Arazi grimpe pour amorcer son approche sur Al-Arish avec seulement 200 litres de carburant dans ses réservoirs lorsqu'il entend Poraz indiquer à la radio qu'il va tenter un atterrissage sur la route allant de Kantara à El-Arish. Compte tenu de la dangerosité de la tentative, Arazi ordonne à son équipier de s'éjecter, ce qu'il fait. Se trouvant à égale distance d'El-Arish et de Hatzerim, Arazi opte pour la seconde solution, le terrain étant mieux équipé. Lorsque son avion s'immobilise enfin, il ne lui reste plus que 70 litres de carburant dans le réservoir.




 



Mirage IIICJ - "Shahak 33" - du Squadron 101 à Hatzor en juillet 1969
Appareil sur lequel Lev Arlozor remporte sa seule victoire le 8 juin 1967

 





ARLOZOR Lev



Campagne de 1967

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
1
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
08.06.67 Détruit MiG 17
EAF
Mirage IIICJ Shahak 33 Canon Sq 101 Sinai
1
(-) Arlozor Lev


Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com