BEN-NUN Avihu
BEN-NUN Avihu


 


 



Date de naissance : ???

 

 

Major General

4 victoires homologuées
1 victoire non confirmée

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 119 ~1967 1967 ~ Pilote Moyen Orient
??
??
Sq 69 10/1969 04/72 Commandant Moyen Orient
??
??
Sq 69 1942 ~ EP Moyen Orient

Issu de la "Class 29" de 1959 Avihu Ben-Nun débute sa carrière au début des années 1960 et commence à voler sur Mystere IV puis sur Mirage III. Participant à la Guerre des 6 jours, il ne remporte pas de victoire au cours de ce conflit et devra attendre les prémices de la Guerre d'Attrition, pour ouvrir son score. Il effectue ensuite sa conversion sur F-4 "Kurnass" en mars 1969 à George AFB en Californie avant de devenir premier adjoint du Commandant du Squadron 119. En octobre 1969, il prend le commandement du Squadron 69, équipé de F-4 "Kurnass" jusqu'en avril 1972. Il continue alors à voler avec cette unité en tant qu'EP (Emergency Posting - Les pilotes Israéliens affectés dans des unités non combattantes, à l'instruction ou dans les Etats-Major continuent à prendre des permanences sur les bases aériennes. Ils sont les premiers rappelés en cas de mise en alerte de l'IDF / AF avant les réservistes qui eux volent environ 1 jour par semaine avec leur uniét de rattachement). C'est d'ailleurs en qualité d'EP qu'il remporte sa dernière victoire aérienne, le 9 septembre 1972 en abattant un Su 7 Syrien, à l'Ouest de Damas, sur le plateau du Golan.

 

Sq 119 - 1968

 

Après la Guerre des 6 jours, afin de prévenir toute intrusion en territoire Israélien depuis le Sinaï et protéger les troupes au sol qui y stationnent, la base de Refidim (anciennement base Egyptienne de Bir Gafgafa) sert de base d'alerte avancée pour les Mirage III des différentes unités de chasse de l'IDF / AF. Tout au long de la guerre d'attrition, de nombreux pilotes prenant l'alerte sur cette base auront l'occasion de remporter des victoires en combat aérien.

Le premier pilote en alerte à Refidim à remporter une victoire est Avihu Ben-Nun du Squadron 119, le 10 octobre 1967. Ce jour là, il conduit une section de deux appareils envoyés intercepter 4 MiG 21 Egyptiens qui ont traversé la fonrtière au crépuscule. Avihu Ben-Nun tire un missile Shafrir sur le MiG de tête, mais le missile manque sa cible. Prenant pour cible un second MiG, Ben-Nun l'abat finalement au canon.

La victoire suivante sera remportée 14 mois plus tard par le commandant du Squadron 101, Oded Marom qui abat un MiG 17 le 10 décembre 1968. L'année 1968 est surtout marquée par l'entrée en service du Mc Donnell Douglas A-4 Skyhawk, mise en service qui permet aux équipages de Mirage III d'abandonner les missions d'attaque au sol au profit de la chasse pure.

En février 1969, 3 nouveaux pilotes rejoindront le club des " MiG Killers ". Le 12 février, c'est Uri Liss (Squadron 117) qui abat un MiG 21 Syrien avec un Shafrir alors que Amnon Shamir (Squadron 101) et Kobi Richter (Squadron 117) abattent respectivement un MiG 21 et 1 MiG 17 Syriens en date du 24.

Le 18 juillet 1970, il participe à une mission SEAD sur la Syrie en compagnie de Shmuel Hetz et avec Shaul Levi comme navigateur. Au cours de la mission, Shmuel Hetz et Menachem Eini (navigateur) sont ababttus. Le premier est tué et le second fait prisonnier. Au cours de cette mission, les F-4 avaient été équipés de pod de contre-mesures électroniques afin de contrer les défenses Syriennes qui lors d'une mission précédente du même type avaient causé de lourdes pertes dans les rangs de l'IAF / DF. Malheureusement, l'adoption de ces contre-mesures se montrera inefficace et coutera la vie à Shmuel Hetz. Quant à Menachem Eini qui sera fait prisonnier après être parvenu à s'éjecter, il sera libéré le 16 novembre 1973. Avihu Ben-Nun, qui commande le Squadron 69 à cette époque, est lui aussi touché mais il parvient à ramener son appareil et son navigateur, Shaul Levi à sa base.

 

 

Au cours de l'année 1970, l'arrivée des premiers F4 est venue bousculer la donne du combat aérien au Moyen Orient. Afin de contre-balancer la supériorité tactique de l'IDF / AF, l'Egypte fait appel au soutien de l'Union Soviétique qui déploie sur place des unités de MiG 21 dont le rôle de défense du territoire Egyptien va progressivement s'étendre du point de vue géographique. Soucieux d'éviter tout affrontement direct avec les forces Soviétiques, les Israéliens évitent tout d'abord le combat mais les dommages causés à plusieurs appareils Israéliens par des MiG 21 obligent les autorités militaires à réagir.

Le 30 juillet 1970, une ambuscade montée selon le schéma habituel est organisée. Quatre Mirage III du Squadron 119 (Amos Amir / Asher Snir / Abraham Shalmon et Avi Gilad) sont chargés de simuler un groupe de reconnaissance et envoyés comme appâts pendant que 4 Mirage III du Squadron 117 conduits par Uri Even-Nir (avec Ithamar Noiner, Yehuda Koren et Ya'acov Richter) et 4 Phantom attendent l'arrivée des MiG et que deux autres Mirage du Squadron 101 sont en attente à Refidim. Les Soviétiques tombent rapidement dans le piège et envoient plusieurs sections de MiG 21 à la rencontre des faux appareils de reconnaissance. Aussitôt les appareils Soviétiques repérés, les chasseurs se mettent en position et les MiG passent alors rapidement du statut de chasseur au statut de chassé. Asher Snir, du Squadron 119, déjà titulaire de 11 victoires, est le premier à abattre un MiG 21. Il est toutefois lui-même atteint juste après par un missile AA-2 mais parvient à désengager et à se poser à Refidim sans encombre. Quatre autres MiG 21 Russes seront abattus ce jour là dont 2 par des pilotes de F4. Avihu Ben-Nun et Shaul Levi, du Squadron 69, abattront un MiG 21 avec un AIM-7 tiré à très basse altitude alors que Aviem Sella et Reuven Reshef, eux-aussi du Squadron 69, poursuivent leur MiG depuis une altitude de 5000 mètres jusqu'à une altitude de 700 mètres avant de le détruire avec un AIM-9D. Du coté du Squadron 117, Ithamar Noiner est obligé d'abandonner le combat après qu'un voyant d'alarme d'huile se soit allumé dans le cockpit. Escorté jusqu'à Refidim par Uri Even-Nir, les deux Shahak du Squadron 101 conduits par Yiftach Spector décollent alors pour remplacer les deux appareils qui se posent sans encombre. Au cours du combat, Abraham Shalmon remportera une victoire sur un MiG 21 et partagera une autre victoire avec Yiftach Spector, arrivé en renfort dans l'intervalle.

Huit jours plus tard, face au risque d'embrasement généralisé et face au risque d'engagement direct de l'URSS dans le conflit, les Etats-Unis exercent d'importantes pressions diplomatiques et obtiennent la cessation des combats. Ainsi, la guerre d'attrition qui avait débuté 17 mois plus tôt prend fin après la mise en place d'un cessé le feu décrété par l'ONU.

 

 

Après avoir quitté la tête du Squadron 69, il est affecté à l'Etat-Major comme plannificateur des opérations aériennes tout en restant pilote d'alerte. C'est au cours de l'un de ces vols d'interception qu'il revendique sa dernière victoire (la 4eme !) en septembre 1972. Ses dernières sorties de ce type (8 au total) auront lieu pendant la Guerre du Kippour en 1973. Après avoir pris le commandement de la base d'Hatzor de 1977 à 1979, puis de Tel Nof de 1979 à 1982, Ben-Nun retourne à l'Etat-Major, gravissant les échelons pour devenir commandant en chef des forces aériennes Israéliennes du 22 septembre 1987 au 2 janvier 1992. (Major General)

 

 




 



F-4E "Kurnass" du Squadron 69 - 1973





BEN-NUN Avihu




Campagne de 1967

Campagne de 1973
Campagne de 1982

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
4
.
o
  Collaboration
Non Confirmée  
1
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


 

LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type   Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
08.07.67   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 41 Canon Sq 119  
1
(-) Ben-Nun Avihu
15.07.67   NC * MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak ? Sq 119  
-
(-) Ben-Nun Avihu
10.10.67   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 32 Canon Sq 119  
2
(-) Ben-Nun Avihu
30.07.70   Détruit MiG 21
URSS
F-4E Kurnass 105 AIM-7 Sq 69 Guerre d'attrition
3
-
(CO) Ben-Nun Avihu
(-) Levi Shaul
09.09.72   Détruit Su 7
SAF
F-4E Kurnass 183 AIM-9D Sq 69 FLP *
4
-
(-) Ben-Nun Avihu
(-) Edan Zvi

 

* Non confirmée : Victoire non officielle !

* CAP : Combat Air Patrol / CSAR : Combat Search and Rescue
* FLP : Front Line Patrol

 



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com