KEIDAR Yirmiyahu
KEIDAR Yirmiyahu


 


 



Date de naissance : ???

 

 

 

Grade ???

7 victoires homologuées

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 105 ~ 1967 1967 ~ Pilote Moyen Orient
??
??
Sq 144 ~ 1973 1973 ~ Pilote Moyen Orient

Pilote au Squadron 105 pendant la Guerre des 6 jours, Yirmi Keidar remporte sa première victoire sur Super Mystère B2.

Pilote au Squadron 144, Yirmi Keidar est victime d'une panne moteur à l'atterrissage alors qu'il est aux commandes du "Shahak 55" le 4 mars 1971. Gravement blessé au cours du crash qui suit, il restera dans le coma pendant 1 semaine et souffrira de graves blessures internes et à la tête. Il quittera l'hopital 9 mois plus tard avec des séquelles non négligeables au niveau de la jambe et notamment une limitation de l'amplitude de mouvement de sa cheville et une jambe légèrement plus courte que l'autre du fait d'une fracture complexe. Pour autant, son désir de continuer à voler sur Jet est intact même si, du fait de la gravité de ses blessures, personne ne prête attention à ses affirmations selon lesquelles il volera à nouveau. Les seuls à l'écouter sont le commandant de l'IDF / AF, le Major General Beni Peled et le commandant du Squadron 101, Avi Lanir. Les experts médicaux estiment que si Keidar devait s'éjecter à nouveau, il perdrait l'usage de sa cheville et qu'il ne pourrait alors plus jamais piloter.

Le 5 mai 1972, Keidar effectue son premier vol depuis l'accident avec Lanir à bord d'un Mirage III biplace. L'année suivante, Keidar aura suffisamment récupéré pour se voir directement impliqué dans les premiers combats de la Guerre du Kippour et remporter ce jour là deux victoires sur des Su 7 Egyptiens à bord de son Nesher.

 

 

Ce jour là, le 6 octobre 1973, alors que toute activité est interrompue en Israel pour célébrer la fête du Yom Kippour, Menachem Sharon, commandant du Squadron 144 (Nesher) à Etszion, demande à Yirmi Keidar, son premier adjoint, d'organiser une patrouille de 4 appareils pour escorter un appareil de reconnasisance le long du Canal de Suez. L'objectif est alors de vérifier les informations fournies par les services de renseignements indiquant l'imminence d'un conflit avec les pays Arabes. Le Squadron est déjà en alerte avec les EP (Emergency Pilot) à leur poste et les pilotes de réserve présents. Keidar choisit 2 réservistes comme numéro 2 et 3 et un pilote régulier comme numéro 4. Ils décollent à 14 heures. Arrivé au point de rendez-vous, aucune trace de l'appareil de reconnaissance. D'un coup, le groupe est dirigé vers Om Hashiba, cap 270, altitude 10 000 pieds, pour intercepter une formation ennemie qu'ils ne trouvent pas. A nouveau, le contrôleur indique que les appareils sont à basse altitude mais là encore, rien ! Plongeant à nouveau vers le sol, ce n'est qu'après plusieurs aller et retour que la formation trouve enfin 4 Su 7 qui volent à très basse altitude (environ 300 pieds - 100 mètres). Les Nesher larguent alors leurs réservoirs et plongent sur l'ennemi. Assaf Ben-Nun vole à gauche de Yirmi Keidar alors que Menachem Shmul et Yosef Lavi volent à droite. Assaf s'occupe du numéro 4 et Yirmi s'occupe du numéro 3 sur lequel il tire un Shafrir 2 qui passe très près du Sukhoi mais n'explose pas, sans doute en raison d'une défaillance du système de déclenchement de proximité. Au même moment, une explosion importante se produit à gauche de son Nesher, faisant tout simplement disparaître l'appareil Egyptien qui volait à côté de lui … Assaf vient tout simplement de remporter la première victoire de la Guerre du Kippour. Après être parvenu à se placer à portée missile de ce dernier, Assaf avait appuyé sur le selecteur de tir mais rien ne s'était passé. L'acquisition radar étant rendue impossible par la trop faible altitude, Assaf change alors de missile et opte pour un infra-rouge. Lorsqu'il redresse la tête pour voir à l'extérieur, il n'aperçoit pas le Su 7 mais entend toujours l'avertisseur du radar qui indique la présence proche de l'appareil Egyptien. Voyant Yirmi qui vole juste à sa droite, il sait que le bip de son radar ne peut pas correspondre à l'appareil de son chef et décide alors de tirer son missile sans contrôle visuel de la cible. Suivant du regard le trajet du missile, il aperçoit enfin le Su 7 qui se trouve en fait juste devant.

Pilote réserviste depuis 1960, Keidar est alors à cette époque l'un des premiers pilotes de chasse de l'IDF / AF. Au cours de la campagne du Sinai, en 1956, il était pilote régulier sur P-51D avant de devenir pilote sur Mystère au cours de la Guerre des 6 jours, en 1967, tout comme Assaf Ben-Nun. Abattu au cours de ces deux conflits, il n'y remportera aucune victoire et devra attendre son troisième conflit pour ouvrir son plamarès.

De son côté, Assaf Ben-Nun est pilote d'appareils d'épandage pour l'agriculture entre 1960 et 1968 lorsqu'il s'engage dans l'IDF / AF comme pilote d'essais et participe activement à la mise au point du Nesher en qualité de chef pilote. Au cours des campagnes de 1956 et 1967, il avait aussi servi comme pilote et remporté sa première victoire à l'occasion de la Guerre des 6 jours.

Alors qu'il vient de remporter sa victoire, Yirmi doit éviter un autre MiG qui est poursuivit par Menachem Shmul qui ne tarde pas à l'abattre devenant ainsi le 13eme As Israélien et le premier de la Guerre du Kippour. Alors que 3 des 4 Su 7 ont été abattu, le contrôleur demande l'assistance de chasseur pour détruire des missiles guidés Sa-5 qui viennent d'être largués par un bombardier Tu 16. Keidar envoi alors Menachem Shmul et Assaf Ben-Nun vers Refidim pour tenter de détruire les missiles pendant qu'il décide lui-même de se lancer à la poursuite du Leader de la formation de Su-7 dont il estime qu'il dispose de seulement 30 secondes d'avance sur lui. Il repère bientôt le Su 7 qui est en virage et coupe sa trajectoire. Au moment où le Su 7 redresse, Keidar n'est plus qu'à 1000 - 1500 mètres derrière lui. Il tire alors son second missile infra-rouge qui entre directement dans la tuyère du Sukhoi et fait exploser l'avion. Le pilote Egyptien s'éjecte mettant ainsi fin au premier affrontement de la guerre du Kippour.

Alors que 3 des Nesher se dirigent vers El-Arish pour y être ravitaillé, Assaf Ben-Nun qui manque de carburant doit se poser à Refidim qui vient d'être bombardé. Bien que l'aérodrome ne comporte aucun personnel au sol qualifié pour ravitailler son Nesher, Assaf, en qualité de pilote d'essais, peut aider les techniciens en leur indiquant la position des trappes d'accès de son avion. Malgré leurs efforts, les mécaniciens n'arrivent cependant pas à ouvrir les trappes. Assaf tente alors d'appeler sa base pour demander conseil mais toutes les lignes militaires sont coupées. Se rappelant le numéro personnel de l'un de ses collègues civil du centre d'essais et l'appelle par les lignes téléphoniques classiques. Celui-ci lui explique alors qu'il est nécessaire de dépressuriser les réservoirs avant de pouvoir ouvrir les trappes. Ceci fait, Assaf peut refaire le plein et redécoller en direction d'Etszion. La nuit est alors tombé et s'est au-dessus d'un pays plongé dans le Black out et sans parachute de freinage qu'il atterrit finalement sur la base d'où il est parti en début d'après midi.

Si les pilotes de Mirage et de Nesher parviennent à abattre 8 avions dans la journée, en revanche Egyptiens et Syriens ont atteint leurs objectifs en reprenant les territoires occupés depuis 1967 par Israel aux abords du Canal de Suez et sur le plateau du Golan ainsi que sur le Mont Hermon.




 



Nesher 15 du Squadron 144 en octobre 1973

 





KEIDAR Yirmiyahu



Campagne de 1967
Campagne de 1970
Campagne de 1973

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
7
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
05.06.67   Détruit MiG 21
SAF
S Mystere B2 ? Canon Sq 105  
1
(-) Keidar Yirmiyahu
06.10.73   Détruit Su 7
EAF
Nesher Nesher Canon Sq 144  
2
(-) Keidar Yirmiyahu
06.10.73   Détruit Su 7
EAF
Nesher Nesher Shafrir 2 Sq 144  
3
(-) Keidar Yirmiyahu
16.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher Shafrir 2 Sq 144  
4
(-) Keidar Yirmiyahu
20.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher Shafrir 2 Sq 144  
5
(-) Keidar Yirmiyahu
21.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher Canon Sq 144  
6
(-) Keidar Yirmiyahu
21.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher Shafrir 2 Sq 144  
7
(-) Keidar Yirmiyahu


Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com