LEVI Shlomo
LEVI Shlomo


 


 



Date de naissance : ???

 

 

 

Grade ???

10 victoires homologuées

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 101 ~ 196? 196? ~ Pilote Moyen Orient
??
??
Sq 117 ~ 1968 1969 ~ Pilote Moyen Orient
??
??
Sq 113 ~ 1973 1973 ~ Pilote Moyen Orient

Le 12 octobre 1973, Shlomo Levi, qui est alors second adjoint du commandant du Squadron 113 inaugure son palmarès d'une manière particulièrement spéctaculaire en remportant 3 victoires sur des Su 7 Syriens. Quatre jours plus tard, il devient le 17 eme As de l'IDF / AF en remportant deux nouvelles victoires en abattant 2 MiG 17 Egyptiens au cours de deux missions différentes et deviendra au final, avec 10 victoires, le deuxième As de la Guerre du Kippour, juste derrière Giora Epstein qui en comptera 12.

Ce jour de 12 octobre, Shlomo Levi mène une patrouille le long de la frontière Syrienne en compagnie d'Amos Lapidot lorsqu'il reçoit un ordre du contrôleur au sol qui le dirige vers des appareils ennemis au-dessus du plateau du Golan. Largant leurs réservoirs et actionnant la post-combustion, Lapidot est le premier à voir l'ennemi. Les MiG sont en piqué, venant de l'Est et se dirigeant vers le Nord. Se lançant à leur poursuite, ils perdent les avions de vue et sont bientôt rejoint par deux autres Mirage qui après avoir tenté de tirer un missile Air Air sans succès disparaissent à leur tour. Prenant un peu d'altitude pour faire le point de la situation, Levi aperçoit un Su 7 sur lequel il lance un missile. Bien que touché, le Sukhoi poursuit sa route et contourne le mont Hermon. Découvrant un second Sukhoi, Levi tire son second missile qui cette fois-ci abouti à l'éjection du pilote Syrien. Voyant tout d'un coup un troisième Sukhoi, Levi se lance à sa poursuite et se rapproche à 400 mètres avant de lui tirer dessus au canon, ayant épuisé ses deux misssiles Shafrir 2. L'appareil Syrien semble s'arrêter en l'air et se disloquer. Dépassant l'avion qui tombe, Levi se retrouve au-dessus de Damas et s'empresse de faire demi-tour pour rentrer à sa base.

 

Sq 101 - 1967

 

Le 16 octobre 1973, alors qu'il survole la tête de pont Israélienne aux abords du Canal de Suez, Shlomo Levi s'inquiète de voir ainsi les véhicules Israéliens à découvert, pensant en lui-même qu'un appareil Egyptien mitraillant même au hasard ce rassemblement de troupes toucherait forcément quelque chose. Tout d'un coup, il est envoyé par le contrôleur en direction de l'Ouest pour engager des MiG 17. Particulièrement agile, le MiG 17 est un adversaire redoutable à faible vitesse. Non équipés de combinaisons anti-G, seul un voyant indique au pilote au pilote du MiG qu'il atteint la frontière de 12 G, limites arbitraire qui dépend avant tout de la capacité du pilote à aller éventuellement au-delà. Levi engage deux MiG 17 et parvient à toucher le premier avec son canon. Laissant échapper de la fumée, l'appareil continue à voler quelques instants avant de s'écraser, captant pour un temps l'attention du pilote de Nesher qui est bientôt prévenu par son équipier de la présence d'un second MiG dans ses 6 heures. Le Nesher le vole alors qu'à 350 km / h et le MiG 17 dispose de l'avantage à cette vitesse. Bien qu'il vole déjà très bas, le pilote de Nesher n'a d'autre solution que de plonger au plus vite pour échapper à son poursuivant, moins rapide et surtout non armé de missile Air / Air. L'une des particularité du MiG 17 repose alors sur l'orientation inhabituelle de ses canons qui pointent légèrement vers le haut. Aussi, lorsque Levi se retourne, il voit nettement les surfaces supérieures du MiG et les flammes qui indiquent le départ des obus. Alors qu'il tourne pour tenter de sortir de ce combat, Levi remarque les carcasses de deux MiG 17 qui seront créditées au Squadron 113 comme victoires collectives, les avions ayant percuté le sol en voulant voler trop bas pour compenser l'orientation des canons tirant vers le haut. Shlomo Levi parvient finalement à rompre le combat et à rentrer à sa base.

Au cours de la troisième mission de la journée, alors qu'il est d'alerte sur la base de Refidim, Shlomo Levi rencontrera à nouveau des MiG 17 et remporte rapidement une victoire au canon. Vérifiant alors sa vitesse, il s'aperçoit que celle-ci est dangereusement faible, l'exposant au risque d'un combat difficile avec d'éventuels MiG 17 en maraude. Il prévient alors ses équipiers de vérifier leur vitesse mais aucun MiG ne se montrera menançant contrairement au combat mené le matin même.

 

Sq 117 - 1968/69

 

Le 18 octobre 1973, Shlomo Levi décolle sur alerte d'Hatzor à bord du Nesher 18 avec Amit Eshchar comme ailier. Ils sont en route vers le canal de Suez lorsque le contrôleur les dirigent au cap 180 pour intercepter des appareils qui volent à environ 40 km de là. Géné par des problèmes de communication radio, Shlomo Levi aperçoit bientôt 6 Mirages Libyens qui larguent leur chargement (bombes et réservoirs) en apercevant les Nesher. Un des appareils s'écrase alors dans l'eau, sans doute déséquilibré par le largage de ses charges ! Les Mirages 5 portent les mêmes couleurs et les mêmes triangles d'identification que les Mirages Israéliens et tentent de fuir vers l'Ouest, au ras de l'eau. Les Mirage Libyens se dirigent vers le Soleil qui est très bas sur l'horizon, aveuglant les pilotes Israéliens. S'étant beaucoup rapproché, Eshchar risque d'être touché par les débris du Mirage s'il tire dessus à cet instant. Levi demande alors à son ailier de laisser le Mirage s'éloigner et de tirer un missile. Alors qu'Eshchar poursuit toujours sa cible, Levi parvient à tirer un missile sur autre Mirage qui explose. Entendant à la radio qu'une formation de F-4 est en approche pour intercepter les Mirage, Levi craint que ceux-ci ne prennent le Mirage d'Eshchar pour un ennemi et demande à son ailier de dégager au plus vite. Celui-ci lui répond alors d'attendre une minute et il largue son missile. Observant le missile se diriger vers le Mirage 5, Levi renouvelle son appel avec un peu plus d'instance mais une fois encore, son ailier lui demande d'attendre encore une minute lorsque celui-ci s'exclame d'un coup " Wow !!! ". Inquiet, Levi interroge son équipier qui lui indique alors qu'un F-4 vient juste de le prendre pour cible mais n'a fort heureusement pas tiré, l'ayant identifié à temps. Malheureusement pour les 2 pilotes de Nesher, les 3 Mirages survivants profitent alors de la confusion pour s'échapper.

 

Sq 113 - 1973 - 2eme Adjoint du Commandant d'Unité

 

Après l'annonce de l'ouverture des négociations en vue d'un cessez le feu à partir du 20 octobre 1973, l'Armée Israélienne va intensifier son offensive afin de se retrouver en position de force à la table des négociations. Le 23 octobre, dans le Nord, les Israéliens se lancent à l'assaut du Mont Hermon pour tenter de reprendre cette position hautement stratégique puisqu'elle surplombe toute le plateau du Golan. Dans le même temps, dans le Sud, la 3eme Armée Israélienne poursuit son avancée vers le Caire qui ne se trouve plus qu'à 100 km.

Ce jour là, Gidéon Dror se trouve en mission au-dessus de l'Egypte. Sans cible assignée par le contrôleur, les Nesher volent à 25 000 pieds lorsqu'ils sont interceptés par des MiG 21. Les Nesher se séparent et tentent de faire face. Les MiG n'utilisant pas leur avantage numérique, Dror parvient à faire évoluer le combat dans la dimension verticale, une situation qui l'avantage et après plusieurs manœuvres, il parvient enfin à se placer en position de tir et abat l'un des MiG au canon, remportant ainsi sa cinquième victoire, avant de plonger pour s'éloigner au plus vite. Sur le chemin du retour il peut observer 2 MiG 17 et 2 L-29 qui traversent le Canal de Suez mais par manque de carburant il préfère éviter le combat et passe son chemin. Lorsqu'il rentre à Refidim, Dror demande au contrôleur pourquoi celui-ci ne lui a pas demandé d'intercepter les MiG et les L-29. Celui-ci lui explique alors qu'un combat important au-dessus de la Syrie l'a obligé a concentrer ses efforts dans ce secteur. Plus au Nord en effet, les combats sont intenses et permettent à Israel Baharev de remporter sa dixième victoire alors que Ya'acov Richter atteint 10,5 victoires. Avant la Guerre du Kippour, Asher Snir était le seul pilote Israélien à avoir atteint 10 victoires. Au cours de cette guerre il sera rejoint par Shalmon (le 8 octobre), Yehuda Koren (le 16), Epstein (le 19) et Shlomo Levi (le 22). De plus Yiftach Spector qui a obtenu 8 victoires sur Mirage III remportera 4 victoires supplémentaires sur F-4 pendant la Guerre du Kippour.

Le 16 mars 1974, il est victime d'un accident sur Nesher mais s'en sort indemne.





 



Nesher 21 du Squadron 113 en octobre 1973

 





LEVI Shlomo



Campagne de 1973

 


Victoires aériennes

Victoires  
10
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
12.10.73   Détruit Su 7
SAF
Nesher Nesher 21 Canon Sq 113  
1
(-) Levi Shlomo
12.10.73   Détruit Su 7
SAF
Nesher Nesher 21 Shafrir 2 Sq 113  
2
(-) Levi Shlomo
12.10.73   Détruit Su 7
SAF
Nesher Nesher 21 Shafrir 2 Sq 113  
3
(-) Levi Shlomo
16.10.73   Détruit MiG 17
EAF
Nesher Nesher 10 Canon Sq 113  
4
(-) Levi Shlomo
16.10.73   Détruit MiG 17
EAF
Nesher Nesher 14 Canon Sq 113  
5
(-) Levi Shlomo
18.10.73   Détruit Mirage V
Libye
Nesher Nesher 18 Shafrir 2 Sq 113  
6
(-) Levi Shlomo
21.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher 85 Shafrir 2 Sq 113  
7
(-) Levi Shlomo
21.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher 85 Shafrir 2 Sq 113  
8
(-) Levi Shlomo
22.10.73   Détruit MiG 21
SAF
Nesher Nesher 09 Canon Sq 113  
9
(-) Levi Shlomo
22.10.73   Détruit MiG 21
SAF
Nesher Nesher 09 Shafrir 2 Sq 113  
10
(-) Levi Shlomo



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com