NEEMAN Yuval
NEEMAN Yuval


 


 



Date de naissance : ???

 

 

 

Capitaine

4 victoires homologuées

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 117 ~ 1972 1973 ~ Cdt Adjoint Moyen Orient

Pilote au sein du Squadron 117, il effectue sa conversion sur Mirage III en 1966/67 et participe à la Guerre des 6 jours. Il continuera à servir au sein de cette unité pendant la Guerre d'Attrition et deviendra 2eme Adjoint du Commandant du Squadron en 1972 avant de prendre part à la Guerre du Kippour pendant laquelle il remporte 3 victoires. Le 25 septembre 1967, il doit abandonner son Mirage IIICJ (Shahak 6626) après le moteur de son appareil ait pris feu. Il parvient à s'éjecter et reprendra du service dans son unité.

 



Alors que la Guerre d'Attrition entre Israel et ses voisins arabes bat son plein, trois affrontements ont lieu entre le 6 octobre et la 27 novembre 1969, période pendant laquelle les Israéliens revendiquent 6 victoires confirmées. Le 6 octobre 1969, Israel Baharev (Squadron 101) réalise un doublé en abattant 2 MiG 21 Egyptiens pendant qu'Oded Marom rajoute un autre MiG 21 à la liste de ses victoires. C'est aussi à cette époque que le Phantom qui vient de faire son entrée en service remporte sa première victoire en date du 11 novembre 1969 (Ehud Hankin / Eyal Ahikar), volant ainsi la vedette au seul Mirage qui jusque là constituait l'épine dorsale du système de défense aérienne de l'IDF / AF. Ce jour là, Menachem Sharon occupe les fonctions de commandant adjoint du Squadron 101, mais à l'inverse de nombreux pilotes dont il a la responsabilité, son palmarès est encore vierge. Envoyé en interception d'un groupe de MiG, le combat se transforme rapidement en un affrontement individuel au cours duquel Sharon parvient à se glisser derrière un MiG 21. Parvenant à tourner plus court que son adversaire, sa première rafale se montre cependant inefficace, sans doute trop exité qu'il est à l'idée de remporter sa première victoire. Se concentrant à nouveau, il amène progressivement son viseur au milieu du fuselage du MiG qui se trouve à 250 mètres et tire une longue rafale qui fait exploser le MiG duquel le pilote s'éjecte. Au cours du même combat, Yair Sela ouvre lui aussi son palmarès en abattant un autre MiG 21.

Le 27 novembre 1969, les Egyptiens lancent un raid contre des positions Israéliennes. Deux Shahak pilotés par Shlomo Weintraub (Navot) et Yuval Neeman, tous deux du Squadron 117, décollent et engagent le combat avec les 2 MiG 21 chargés d'escorter les avions d'attaque. Si Navot parvient rapidement à bout de son adversaire, Neeman ne parvient pas à conclure d'autant que le pilote de MiG maitrise parfaitement son appareil et sait tirer avantage de ses points forts. A chaque fois que Neeman se rapproche à moins de 500 mètres, le pilote de MiG parvient à manœuvrer pour le distancer. Après plusieurs tentatives infructueuses et devant un carburant qui commence à baisser, Neeman abandonne la partie. Le MiG ne cherche pas à le suivre et ce n'est qu'à ce moment là que Neeman se rend compte qu'il a oublié de larguer ses réservoirs auxiliaires.

 

 

Après une année 1971 au cours de laquelle, pour la première fois depuis 1966, aucune victoire n'est remportée par les pilotes de Mirage III et plus généralement par l'IDF / AF, l'année 1972 voit les affrontements reprendre. Si aucun nouvel As n'émerge jusqu'en septembre 1973, sept pilotes remporteront en revanche leur première victoire (Ilan Auerbuch, Yoram Geva, Yuval Neeman, Tzvika Vered, Ran Meir, Eliezer Ye'eari, Amos Bar). Sur les 14 victoires remportées par les pilotes de Mirage III et de Nesher entre septembre 1972 et septembre 1973, 1 seule sera obtenue au canon, démontrant l'accroissement considérable de la fiabilité des missiles.

Le 21 novembre 1972, un combat typique de cette période permet à Yuval Neeman, alors premier adjoint du commandant du Squadron 117 et à son ailier Tzvika Vered de remporter leur première victoire. Les deux pilotes sont chargés d'escorter des Phantom en mission d'attaque au sol. Juste après que les F-4 aient largué leurs charges offensives, ils sont attaqués par des MiG 21. Les deux pilotes de Mirage volent alors à 20 000 pieds et perdent rapidement de l'altitude pour porter assistance aux "Kurnass" (F-4). Alors qu'il se rapproche par le biais d'un virage à droite, Vered tire un missile sur le premier appareil Syrien. Le pilote du deuxième MiG voit le missile arriver et rompt la formation ennemie, suivi par Neeman qui le prend en chasse. Pendant ce temps, le missile tiré par Vered atteint sa cible et le MiG explose sans que le pilote Syrien ne s'éjecte. Lorsque Neeman obtient sa victoire, il appelle très exité son ailier par radio pour se regrouper, ne s'étant même pas rendu compte que celui-ci l'avait accompagné tout au long du combat après avoir remporté sa propre victoire.

Appelant son père au téléphone l'après midi même, le père de Vered le félicite pour sa victoire dont il a eu connaissance par le biais de la radio. Surpris, Tzvika demande alors à son père comment sait-il que s'était précisemment lui qui était impliqué dans ce combat, la radio ne donnant pas ce type d'information. Son père lui répond alors " Que veux-tu dire, Mais c'est ton anniversaire aujourd'hui ! "




 



Mirage IIICJ - "Shahak 09" - du Squadron 101 à Hatzor en juin 1967
Appareil sur lequel Amos Amir remporte sa première victoire le 7 juin 1967

 





 


Campagne de 1973

 

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
4
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
21.11.72   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak Shafrir 2 Sq 117  
1
(-) Neeman Yuval
07.10.73   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 117  
2
(-) Neeman Yuval
07.10.73   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak Shafrir 2 Sq 117  
3
(-) Neeman Yuval
10.10.73   Détruit Su 7
SAF
Mirage IIICJ Shahak Shafrir 2 Sq 117  
4
(-) Neeman Yuval


Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com