SLAPAK Avner
SLAPAK Avner


 


 



Date de naissance : ???

 

 

 

Grade ???

1 victoire homologuée

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 101 ~ 1967 1967 ~ Pilote Moyen Orient

 

OTU 1961 / 62

 

Le 13 juillet 1966, un véhicule de l'Armée Israélienne est détruit par une mine non loin de la frontière Syrienne provoquant la mort de 3 soldats. Le lendemain matin, l'Armée Israélienne est placée en alerte et les EP (Emergency Posting) sont rappelés. A 16 heures, en ce jour de 14 juillet 1966, les Jets de l'IDF / AF attaquent des objectifs de l'Armée Syrienne sous la protection de deux sections de 4 Mirage III en patrouille (CAP). Dan Sever, alors 1er adjoint du Commandant du Squadron 101 conduit l'une des deux sections composée d'Avner Slapak, d'Oded Sagi et du Capitaine Yoram Agmon (qui vole sur le Shahak 59). Yoram qui vole en numéro 4 décide de ne pas utiliser la post combustion lorsque la section reçoit l'ordre de se diriger vers l'Ouest pour intercepter une formation ennemie si bien que, lorsqu'ils aperçoivent deux MiG volant à basse altitude, Agmon dispose de 400 litres de carburant d'avance sur ses équipiers. La formation Israélienne évolue pour sa part à 20 000 pieds. Perdant rapidement de l'altitude, Agmon se retrouve derrière les MiG à environ 2000 mètres de distance, trop loin pour utiliser le canon et trop bas pour tirer un missile. Les MiG dégagent brûtalement et se séparent, sans doute informés de la présence des Mirage. Grace à cette manœuvre qui surprend Agmon celui-ci peut réduire la distance qui le sépare du MiG de tête. Bien que l'autre MiG soit vraisemblablement dans les environs, Agmon se place en position de tir et lâche une rafale qui se montre sans effet. La deuxième ou troisème rafale touche l'aile. Le MiG 21 bascule et s'écrase aussitôt (photo). Le pilote Syrien parvient à s'éjecter. Alors que les 3 autres pilotes doivent se poser à Ramat David à court de carburant, Yoram Agmon est le seul à rentrer à Hatzor. Lorsque les armuriers compteront les obus utilisés, ils remarqueront que 101 ont été tiré !

Le 7 avril 1967, un combat important oppose l'Armée de l'Air Syrienne et les appareils de l'IDF / AF. En une seule journée, le nombre des victoires remportées jusque là par les Mirage III va plus que doubler avec 6 avions Syriens abattus. Yiftach Spector remporte une première victoire avant de partager une seconde avec Beni Romach, tous les deux pilotes au Squadron 101. Avner Slapak, lui aussi du Squadron 101 remporte une autre victoire. Ran Ronen, Commandant du Squadron 119 obtient la deuxième victoire de sa carrière alors qu'Avi Lanir et Ezra Dotan, tous les deux pilotes au Squadron 117 remportent une victoire chacun. Avner Slapak est le premier à repérer la formation ennemie qui vole au-dessus du plateau du Golan. Après en avoir avisé le contrôleur au sol, il obtient l'autorisation d'engager le combat. Les MiG plongent alors dans la vallée de la rivière Yarmouk et Slapak les perd de vue un instant. Lorsqu'il les repère à nouveau, ils volent en direction du Sud-Ouest et commencent à tourner sur la droite. Slapak bascule et commence à se placer en position de tir lorsqu'il entend à la radio les premières annonces de tir. Instinctivement, Slapak vérifie ses arrières et trouve à ses côtés un Shahak du Squadron 117 qui fait feu. Slapak crie alors au pilote d'arrêter le tir car celui-ci vise un avion ami. Tournant son attention vers un autre MiG (celui qu'il visait initialement ayant été abattu par Ezra Dotan), il tire une rafale qui atteint l'avion dont le pilote s'éjecte aussitôt. L'avion va s'écraser contre une colline en territoire Jordanien, à l'Est d'El-Hama.

 


 

Après la Guerre du Kippour au cours de laquelle 74 pilotes Israéliens qualifiés sur Mirage III ou sur Nesher accomplirent plus de 3000 sorties, la doctrine d'emploi des appareils supersoniques changa radicalement, passant de tactiques héritées de la seconde guerre mondiale à celles imposées par les conflits modernes. Les dernières victoires remportées par les chasseurs à aile Delta le seront en avril 1974, à l'exception de la seule victoire obtenue par un Kfir en date du 27 juin 1979 par le Capitaine Shai Eshel. En abattant 2 MiG 21 Syriens avec le Shahak 58 (Mirage ayant remporté le plus grand nombre de victoires de tous les temps), Abraham Shalmon devient le deuxième As Israélien par le nombre de ses victoires qui passent ainsi à 14,5.

Dix jours plus tard, Gideon Livni devient le dernier As sur appareil à voilure Delta en abattant un MiG 21 Syrien à bord de son Nesher 78. Comme il le dira souvent, " on se rappelle mieux de ses erreurs que de ses succès " et en l'occurrence ce jour là, Livni aurait pu abattre 3 appareils si la malchance n'avait pas joué contre lui et si ses missiles avaient correctement fonctionné. Il parviendra cependant à abattre un MiG au canon, cloturant ainsi le tableau de chasse d'une génération de chasseurs qui pouvait s'enorguellir d'avoir parfaitement remplie son rôle avec 397,5 victoires aériennes à son actif (282,5 pour les Mirage et 115 pour les Nesher).

Le Mirage III sera retiré des opérations après avoir combattu une dernière fois aux côtés du F-15 pendant le conflit Libanais de 1982. Avner Slapak qui, 15 ans plus tôt, avait remporté la dixième victoire obtenue par un Mirage III, participa à ce conflit aux commandes d'un Mirage, mesurant mieux que quiconque les progrés réalisés. Alors qu'il effectue une mission conjointe avec des F-15, le contrôleur indique aux équipage de se rendre sur une zone d'interception. Tous les appareils enclenchent la post-combustion et les F-15 s'éloignent, distancant rapidement les Mirage III qui poursuivent malgré tout leur route suivant le cap indiqué. Quelques minutes plus tard, les pilotes de Mirage III voient alors les F-15 revenir, les pilotes leur indiquant le nombre de victoires qu'ils ont obtenu au cours du combat dont les pilotes de Mirage n'ont même pas vu le déroulement… Slapak réalisa alors combien l'heure du Mirage III avait sonné !



 



Mirage IIICJ - "Shahak 09" - du Squadron 101 à Hatzor en juin 1967

 





 

Campagne de 1967


 

 


Victoires aériennes

Victoires  
1
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
07.04.67   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak 81 Canon Sq 101  
1
(-) Spalak Avner


Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com