WEINTRAUB (NAVOT) Shlomo
WEINTRAUB (NAVOT) Shlomo


 


 



Né le : ???
Tué le 2 février 1970

 

 

Grade ???

5 victoires

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 117 ~ 1967 1970 ~ Pilote Moyen Orient

Pilote au sein du Squadron 117, Shlomo Navot effectue sa conversion sur Mirage III en 1966/67. Dans le cadre de la Guerre d'Attrition, débutée le 8 mars 1969 suite au déploiement de pièces d'artillerie Egyptiennes le long du Canal de Suez, le nombre des incursions Egytiennes devait sensiblement s'accroitre à l'approche de l'été 1969. Afin de contrer cette menace et de montrer à son adversaire sa détermination à conserver la supériorité aérienne dans le secteur l'IDF / AF met sur pied l'opération " Rimonim " consistant à maintenir constamment en l'air des patrouilles au Sud de la ville de Suez dans un secteur très fréquenté par les chasseurs Egyptiens. Entre le 24 juin et le 7 juillet 1969, les Israéliens abattront 9 MiG. Oded Marom et Yiftach Spector, tous du Squadron 101, revendiqueront respectivement 3 et 2,5 victoires au cours de cette période alors qu'Avinoam Keldes (lui aussi du Squadron 101) obtient sa première victoire le 7 juillet 1969 . Le Squadron 119 n'est pas en reste et Asher Snir, Eitan Karmi et Amos Amir font respectivement passer leur total à 7, 4 et 3 victoires. Quant à Kobi Richter, du Squadron 117, il obtient sa seconde victoire. Cette dernière victoire est aussi la première obtenue avec le nouveau missile Shafrir 2 qui, à cette époque, est encore à l'essai et qui grace à ce succès sera déclaré opérationnel.

Le lendemain, 8 juillet 1969, se sont 7 MiG 21 Syriens qui cette fois-ci sont abattus dont 3 à l'aide de Shafrir 2. Outre le nombre de victoires totales, cette journée marque un tournant puisque pour la première fois depuis le début des combats au Moyen-Orient, le nombre des victoires obtenues par missile est sensiblement égal à celui des avions abattus au canon. Le Squadron 117 revendique 4 victoires attribuées à Uri Aven-Nir, Ran Goren, Shlomo Navot, et Kobi Richter alors que le Squadron 101 revendique 3 victoires attribuées à Eitan Ben-Eliyahu et à Giora Foreman qui réalise un doublé. Une de ces victoires est obtenue grâce à une acquisition radar impeccable avec un tir à 400 - 500 mètres de distance.

 

 

Bien qu'elle ait remporté plusieurs succès contre les Armées de l'Air Syrienne et Egyptienne au cours des premiers mois de la guerre d'attrition débutée en mars 1969, l'IDF / AF décide de frapper un coup décisif en juillet 1969 et d'utiliser le dérivatif provoqué par la mission Apollo pour monter l'opération " Boxer " consistant à attaquer les positions installées le long du Canal de Suez par les Egyptiens afin d'obliger l'Egypte à accepter un cesser le feu.

L'opération débute le 20 juillet 1969 et se termine le 28 avec un ratio victoires pertes de 3 / 1. Le premier jour de l'offensive, le Squadron 101 remporte 3 victoires mais perd aussi 2 appareils en combat contre des MiG 21 Egyptiens. C'est aussi l'occasion pour le Squadron 101 d'avoir son premier avion (Shahak 59) à obtenir 5 victoires grâce au MiG 17 Egyptien abattu par Giora Yeoli qui pour sa part fête sa première victoire. Envoyé sur zone pour intercepter des MiG 17 qui effectuent eux-même une attaque au sol contre des objectifs Israéliens, Giora Yeoli doit faire usage de toute son expérience pour parvenir à se placer dans le sillage du MiG 17 particulièrement agile et qui entraîne les deux hommes dans des figures à très haut facteur de charge. Ce n'est qu'après 2 longues minutes d'une poursuite infernale que Yeoli parvient à lacher une très longue rafale qui envoie le MiG 17 au sol. Giora Epstein revendique quant à lui sa seconde victoire et Yiftach Spector fait passer son total à 3,5.

Quatre jours plus tard, le 24 juillet 1969, trois nouveaux appareils (1 MiG 21 et 2 Su 7) sont abattus à leur tour. Shlomo Navot du Squadron 117 revendique le MiG avec un Shafrir 2 (5eme victoire avec ce type de missile) alors que Shamuel Gordon et Michael Tzuk du Suqadron 101 revendiquent les deux Su 7.

Le dernier jour de l'opération Boxer, 2 pilotes du Squadron 101 et 4 du Squadron 119 affrontent les MiG mais sans succès malgré le fait que les pilotes de Mirage soient tous des pilotes expérimentés parmi lesquels Ya'acov Nevo (commandant de la base d'Hatzor) Amos Lapidot (Ex commandant du Squadron 101) le Major Amos Amir (commandant du Squadron 119) et Amichai Shamueli (commandant de la base de Tel-Nof).

L'opération Boxer aura pour effet d'interrompre pour quelques temps les opérations militaires dans la zone du Canal de Suez mais elle poussera surtout les Israéliens à adopter une attitude plus ferme de réplique immédiate à toute agression de la part de l'un de ses ennemis.

 

 

En septembre 1969, après plusieurs opérations visant à annihiler le potentiel militaire Egyptien aux abords immédiats du Canal de Suez, et notamment après l'opération Boxer du mois de juillet 1969, l'IDF décide de mener une nouvelle offensive et d'employer ainsi contre l'Egypte la tactique employée jusque là par elle-même. Déclenchée le 9 septembre 1969, l'opération consiste en un débarquement de troupes mécanisées à El-Hafair avec le soutien de l'aviation. Cette force s'avancera de 50 km vers le Sud et fera 150 tués chez les Egyptiens. Dans le même temps, le Président Egyptien Nasser souffrira d'une attaque cardiaque et le chef d'Etat-Major de l'Armée Egyptienne sera démis de ses fonctions. Dans les airs, c'est le 11 septembre que l'Armée de l'Air Egyptienne va tenter une riposte en attaquant des installations Israéliennes dans le Sinai. Au final, elle perdra 7 appareils et remportera une victoire, en l'occurrence Giora Rom, le premier As Israélien qui sera abattu par un MiG 21 Egyptien (Samir Aziz Mikhail) alors qu'il volait à bord du Mirage IIICJ " Shahak 18 ".

Quatre ce ces victoires sont obtenues au cours d'un combat mettant aux prises 2 avions du Squadron 101 conduits par Giora Epstein (Ailier Ilan Gonen) et 2 du Squadron 117 conduits par Yehuda Koren (ailier Avshalom Friedman). Yehuda Koren et Friedman sont envoyés à la rencontre de 6 MiG 21 qui volent à 20 000 pieds. Les 6 chasseurs Egyptiens se séparent en deux groupes de 2 et 4 appareils. Chaque pilote Israéline suit un groupe, Yehuda suivant celui composé de 4 MiG. Alors qu'il suit les appareils, l'un d'eux rompt le combat. L'appareil que suit Yehuda commence à s'incliner vers le bas et c'est à ce moment là que Yehuda tire son Shafrir 2 lorsqu'au même moment Friedeman lui cri de dégager. Virant très sec, Yehuda pense alors que son missile s'est perdu dans la nature. Dépassé par son poursuivant, Yehuda reprend sa direction d'origine et aperçoit alors une explosion indiquant que le premier missile a finalement atteint sa cible. Friedman remportera aussi une victoire au cours de ce combat de même qu'Ilan Gonen et Giora Epstein.

Les 3 autres victoires sont remportées par Shlomo Navot, Dror Harish et Asher Snir.

 

 

Alors que la Guerre d'Attrition entre Israel et ses voisins arabes bat son plein, trois affrontements ont lieu entre le 6 octobre et la 27 novembre 1969, période pendant laquelle les Israéliens revendiquent 6 victoires confirmées. Le 6 octobre 1969, Israel Baharev (Squadron 101) réalise un doublé en abattant 2 MiG 21 Egyptiens pendant qu'Oded Marom rajoute un autre MiG 21 à la liste de ses victoires. C'est aussi à cette époque que le Phantom qui vient de faire son entrée en service remporte sa première victoire en date du 11 novembre 1969 (Ehud Hankin / Eyal Ahikar), volant ainsi la vedette au seul Mirage qui jusque là constituait l'épine dorsale du système de défense aérienne de l'IDF / AF. Ce jour là, Menachem Sharon occupe les fonctions de commandant adjoint du Squadron 101, mais à l'inverse de nombreux pilotes dont il a la responsabilité, son palmarès est encore vierge. Envoyé en interception d'un groupe de MiG, le combat se transforme rapidement en un affrontement individuel au cours duquel Sharon parvient à se glisser derrière un MiG 21. Parvenant à tourner plus court que son adversaire, sa première rafale se montre cependant inefficace, sans doute trop exité qu'il est à l'idée de remporter sa première victoire. Se concentrant à nouveau, il amène progressivement son viseur au milieu du fuselage du MiG qui se trouve à 250 mètres et tire une longue rafale qui fait exploser le MiG duquel le pilote s'éjecte. Au cours du même combat, Yair Sela ouvre lui aussi son palmarès en abattant un autre MiG 21.

Le 27 novembre 1969, les Egyptiens lancent un raid contre des positions Israéliennes. Deux Shahak pilotés par Shlomo Weintraub (Navot) et Yuval Neeman, tous deux du Squadron 117, décollent et engagent le combat avec les 2 MiG 21 chargés d'escorter les avions d'attaque. Si Navot parvient rapidement à bout de son adversaire, Neeman ne parvient pas à conclure d'autant que le pilote de MiG maitrise parfaitement son appareil et sait tirer avantage de ses points forts. A chaque fois que Neeman se rapproche à moins de 500 mètres, le pilote de MiG parvient à manœuvrer pour le distancer. Après plusieurs tentatives infructueuses et devant un carburant qui commence à baisser, Neeman abandonne la partie. Le MiG ne cherche pas à le suivre et ce n'est qu'à ce moment là que Neeman se rend compte qu'il a oublié de larguer ses réservoirs auxiliaires.

 

 

Au début de l'année 1970, la guerre d'attrition s'intensifie. La mise en service du F-4 permettant d'attaquer avec plus d'efficacité les objectifs au sol, les pilotes de Mirage peuvent désormais se conscarer pleinement à leur rôle initial d'intercepteur à l'encontre des MiG 21 Egytiens et Syriens. La première victoire de 1970 est remportée le 4 janvier par le commandant du Squadron 101, Oded Marom, qui devient ainsi le 5eme As Israélien. Le même jour, Ithamar Noiner, du Squadron 117, abat lui-aussi un autre MiG 21.

Quatre jours plus tard, c'est au tour de Shlomo Navot, du squadron 117, de devenir le 6eme As Israélien en abattant un MiG 21 Syrien. Un autre MiG 21 Syrien est abattu par Noiner qui obtient deux victoires en 4 jours et un autre par Ya'acov Richter qui obtient sa quatrième victoire personnelle.

De manière plus globale, face aux revers subits par l'Armée Egyptienne depuis l'automne précédent et devant la menace que représente l'entrée en service du F-4 Phantom, les dirigeants Egyptiens décident de demander l'intervention direct de l'URSS. A cette époque, l'Union Soviétique dispose déjà de 1500 conseillers militaires en Egypte dont plusieurs ont été tué. L'URSS décide donc de renforcer cette présence en déployant une division complète avec tous ses équipements, station radar, poste de commandement et de contrôle, batteries anti-aériennes SA-2 et les nouvelles batteries SA-3. Cette division est chargée d'assurer la défense d'Alexandrie, du Caire et d'Assouan pendant que l'Armée de l'Air Egyptienne continue à assurer la défense de la zone du canal de Suez.

Shlomo Navot sera tué par la DCA Syrienne le 2 février 1970.




 



Mirage IIICJ - "Shahak 64" du Squadron 117 en juin 1967

 





NAVOT (WEINTRAUB) Shlomo



Campagne de 1967
Guerre d'Attrition

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
5
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
08.07.69   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak Shafrir 2 Sq 117  
1
(-) Navot (Weintraub) Shlomo
24.07.69   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak Shafrir 2 Sq 117  
2
(-) Navot (Weintraub) Shlomo
11.09.69   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 117  
3
(-) Navot (Weintraub) Shlomo
27.11.69   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak Shafrir 2 Sq 117  
4
(-) Navot (Weintraub) Shlomo
08.01.70   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak Manoeuvres Sq 117  
5
(-) Navot (Weintraub) Shlomo


Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com