ENTRENA KLETT Miguel
ENTRENA KLETT Miguel

 

 

 


 

 

Né le ????
Décédé le 19 février 1999

 

 

Capitaine

1 victoire

 


 

 


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Asp - Cpt
FA Nat 1939 1967 Pilote Espagne

 

Miguel Entrena Klett participe à la Guerre Civile Espagnole en qualité d'Aspirant (plus tard Lieutenant). Il sera décoré par deux fois de la Croix de Guerre et sera Lauréat du prix San Fernando à titre collectif. Il entre à l'Ecole Elementaire del Ejército del Aire en 1939, et deviendra pour l'essentiel de sa carrière instructeur de vol à l'Escuela de Caza (Il sera sélectionné comme instructeur en 1941 alors qu'il n'avait que 135 heures de vol, ce qui en dit long sur ses aptitudes et ses compétences) et comme pilote au sein de l'Escuadrón Experimental de Vuelo de Torrejón. Il sera le seul pilote Espagnol à abattre un appareil allié au cours de la seconde guerre mondiale en abattant un P-38 de la 12e Air Force le 3 mars 1932 à bord de son He 112 (5.68). Cette interception intervient après le débarquement allié en Afrique du Nord de novembre 1942. Malgré l'envoi par Roosevelt à Franco d'une lettre lui assurant la souveraineté du protectorat Espagnol au Maroc, une Escadrille de He 112 est envoyé sur place. A plusieurs reprises, les appareils alliés violent l'espace aérien interdit, provoquant à chaque fois l'intervention des appareil espagnol avec toutefois l'ordre d'éviter tout engagement. Toutefois, les alliés ayant découvert que le survol du protectorat Marocain constituait un important raccourci, en particulier après le déclenchement de la Campagne de Tunisie, ces incursions devaient être de plus en plus fréquentes. Malgré des plaintes répétées, la situation ne s'améliora pas. L'incident le plus grave aura pu avoir lieu dès le 8 novembre lorsqu'une formation de C-47 emportant des parachutistes américains avait été interceptée et reconduite à la frontière. Si les espagnols avaient fait feu, aucun doute que le massacre qui en aurait découlé aurait pu bouleverser la donne.

Pendant de nombreux mois donc, les rencontres se multiplient, la plupart du temps réalisées par les 18 He 112 disponibles. Si plusieurs accrochages avaient eu lieu, aucun n'avait découlé sur des pertes d'un côté ou de l'autre. Ceci devait changer le 3 mars 1943. Ce jour là, les postes d'observation annonce l'arrivée d'une formation de chasseurs-bombardiers. Recevant l'information, le chef du détachement du de la 1ere Escadrille 27e Grupo basé à Nador décide de faire décoller des He 112, la 2eme Escadrille, équipée de Fiat G-50, étant moins apte à réaliser l'interception. Le Lieutenant Miguel Entrena décolle avec son He 112B2 et grimpe à 3500 mètres, détectant immédiatement une formation de 11 P-38F-1 du 14th Fighter Group, en provenance de Youk les bains en Algérie. Les avions sont répartis en deux groupes de 5 et 6 avions volant à des altitudes différentes. Afin d'accroitre leurs chances, les He 112 grimpent à 4000 et se placent dans le soleil. Entera fonce sur l'un des P-38 qu'il atteint de plusieurs obus de 20 mm. Un moteur endommagé, le P-38 s'écarte de la formation et largue ses réservoirs supplémentaires. Cessant le tir, Entrena accompagne le P-38 jusqu'à ce que le pilote effectue un atterrissage forcé, sur une roue, à la frontière du protectorat et du Maroc. Les services techniques américains venus inspecter l'épave le lendemain constateront plusieurs impacts.

Entre le décollage et le retour à la base des He 112, seulement 15 minutes s'étaient écoulées. Bien que l'incident aurait pu avoir des conséquences bien plus grave, les autorités alliées qui étaient engagées dans une féroce campagne contre les troupes de l'Afrika Koprs en Tunisie ne décidèrent d'aucune représailles contre les autorités espagnoles qui de leur côté donnèrent l'ordre de ne tirer qu'en cas d'aggression caractérisée de la mart des avions alliés. En fait, plusieurs appareils alliés et même allemands seront internés tout au long de la guerre au Maroc espagnol (3 Spitfire, 1 B-24, 1 B-25, 1 P-38, 1 Ju 88, 1 He 111) suite à des atterrissages d'urgence. Certains seront réutilisés par les forces aériennes espagnoles. Plusieurs parachutistes américains sauteront eux-aussi du mauvais côté de la frontière et seront capturés avant d'être restitués aux autorités américaines.

Après de longues années de service au sein Ejército del Aire, il se retire en 1967 avec le grade de Colonel, ayant accumulé 6800 heures de vol comme pilote de combat et comme instructeur, principalement sur monomoteur. Il devient ensuite pilote de ligne chez SPANTAX, compagnie avec laquelle il accumulera 14 000 heures de vol. Il est décédé à Madrid le 19 février 1999 à l'âge de 81 ans.

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 

 

 


 

 

 

        

 




He 112 - 1a Escuadrulla / 27 Grupo

 


 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
03/03/43 P-38
He 112 Grupo 27 Maroc

 




 

 

 


Sources

http://www.pegatiros.com/reportajes/aviacion/Heinkel/index.htm


 

 


Cieldegloire.com