GARCIA LOPEZ RENGEL Aristides
GARCIA LOPEZ RENGEL Aristides

 



 

 


 

 

Né le ????
Tué au combat le 27 novembre 1941

 

 

Capitaine

17 victoires
1 victoire probable

 


 

 


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
19??
FA Nat 193? 193? Pilote Espagne
Lt
19??
Luftwaffe 193? 1941 Conversion Allemagne
Cpt
19??
15./JG 27 - 1a Esc 1941 08/41 Pilote Front de l'Est
     
FA Nat 08/41 11/41 Pilote Espagne

Sergent auxiliaire au sein des Forces Nationalistes, Garcia Lopez s'entraine sur chasseur et bombardier léger avant le déclenchement de la Guerre Civile Espagnole. Mobilisé pour apporter le soutien au froces rebelles engagées en Andalousie, il rejoint Tablada et vole sur Breguet 19 sur le front de Grenade. Son appareil portant encore les couleurs Républicaines, il est abattu par erreur par un Ni 52 le 7 août 1936 mais s'en sort indemne de même que son mitrailleur. Le 1 janier 1937, il est abattu une seconde fois lorsque son Breguet est touché par la DCA républicaine. Se posant en territoire ennemi, il parvient à regagner ses lignes à pied. Il rejoint l'Escadrille 2-E-2 et se trouve promu Aspirant alors que l'unité est encore équipée de He 51 après avoir été formée à Seville en février 1937 sous le commandement du Cpt Salas.

 

Fiat CR 32 du Grupo 2-G-3

 

En même temps que le renforcement de la présence Italienne en Espagne donne lieu à une réorganisation des Grupo de Cassa en avril 1937, le premier Grupo de Caza entièrement composé de pilotes espagnol se met en place officiellement le 4 mai 1937. Composé de 15 pilotes répartis en 2 Escuadrillas, le Grupo 2-G-3 est placé sous le commandement de Garcia Morato, futur As des As Nationaliste avec 40 victoires. Le commandant de la 1ere Escuadrilla (1-E-3) est le Lieutenant Salvador Diaz-Benjumea. Ses pilotes sont les Lieutenants Guerrero, Vazquez, Garcia Lopez, Rafael Mazarredo Trenor et Rubio Paz, ainsi que le Brigadier Senra Alvarez. La 2a Escuadrilla (2-E-3) est quant à elle conduite par le Capitaine Salas et comprend les Cpt Bermudes et Murcia Rubio, le Lieutenant Garcia Pardo, les aspirants Joaquim Ansaldo Vejarano, Jorde Muntadas Claramunt et Allende.

Le 16 avril 1937, Garcia Lopez remporte sa première victoire au-dessus de Teruel en abattant un bombardier SB du Grupo 12 près de l'aéroport de Calamocha. Ce sera la première et seule fois qu'un pilote de He 51 abattra un bombardier Tupolev, alors plus rapide que le chasseur allemand.

 

 

Dans la matinée du 30 décembre, 15 CR 32 du 2-G-3 et 3 appareils de l'Escadrille 3-E-3 décollent pour intercepter 17 I-16 des 5a et 6a Escuadrilla du Grupo 21. Deux I-15 sont crédités à Murcia et à Garcia Lopez, ce dernier revendiquant par ailleurs un bombardier "Martin". Le Lt Sumarev de la 6a Escuadrilla est effectivement tué au cours de ce combat et deux autres sont blessés.

Le 24 mars 1938, 18 Fiat conduits par Salas assurent l'escorte de He 51 et de SM 79 lors d'une attaque sur Quinto. Une fois sur la cible, ils affrotent 12 I-15 et 30 I-16. Au cours du combat qui s'engage, les Républicains perdent 7 Chatos, Salas, Garcia Lopez, Senra et Rúiz Jiménez abattant chacun un Chato. Alors que la bataille touche à sa fin, Salas parvient à contraindre un I-15 à se diriger vers les lignes Nationalistes en vue de le capturer. Alors que le pilote Républicain s'apprète à se poser, il est intercepté et abattu par un pilote de la Legion Condor, l'Oberleutnant Schellmann du 1.J/88. Jamais auparavant l'aviation Républicaine n'avait perdu autant de Chato.

Le 9 février 1939, se déroule le dernier combat aérien impliquant des CR 32 en Espagne. Au cours de cet affrontement, 5 I-15 sont abattus près de Peñarroya, en Andalousie. Deux sont crédités à Garcia Lopez et un à Frutos, à Manrique et Alcocer, ces victoires permettant aux deux derniers d'accèder au statut d'As.

Au total, il remportera 17 victoires au cours de la Guerre Civile Espagnole et termine au 4eme rang des As Nationalistes de ce conflit. Il est aussi le seul des 5 plus grands As à avoir débuté sa carrière en qualité de Sous-Officier. En juin 1941, il reçoit la Médaille Militaire juste avant de partir pour l'URSS.

 

 

Au cours de sa seconde sortie de la journée, le 19 juin 1938, sous le commandement du Commandant Salas, il participe à l'escorte de bombardiers Ju 52 avec une dizaine d'autres chasseurs du Groupo. En route, ils rencontrent une formation de 18 Chatos bientôt rejoints par 9 Ratas. Bien que ses armes soient enrayées, le Commandant du Grupo lance de nombreuses attaques, encaissant au passage 5 impacts. Plus chanceux, Salvador Diaz-Benjumea abat 2 Chatos. Garcia Pardo parvient pour sa part à abattre un Fiat qui menace Garcia Lopez. De Hemricourt abat un Chato près d'Alcublas puis un Rata au Nord de Villar del Arzobispo. De son côté, Ibarreche abat un Chato près du sol près d'Higueruela. Quant à Ansaldo, il doit rentrer à sa base pour un problème de liqui de refroidissement du moteur.

 

 

Au printemps 1941, il se porte volontaire pour servir au sein de la 1ere Escuadrulla Azul qui rejoint le front russe à la fin de l'été 1941 après que les pilotes soient passés par le JFS 1 pour y effectuer leur transformation opérationnelle avant de rejoindre le front. Le 19 septembre 1941, l'unité prend la désignation officielle de 15./JG 27, débutant les opérations aériennes à partir du 1er octobre en soutient du II(Sch)./LG 2 lors de l'offensive sur Moscou. Placé sous la responsabilité du Commandant Salas Larrazabal, le premier contingent de pilotes espagnols réalisera 240 missions de combat pour 4 tués, 1 disparu, 10 victoires en combat aérien et 4 appareils russés détruits au sol.

Le 18 octobre, Salas et sont Lacourt attaqués alors qu'ils sont sur le point de se poser. Les deux hommes remettent les gaz mais ne parviennent pas à rattraper les attaquants. Alors que Salas poursuit un DB 3, Lacourt attaque les I-16 qui se mettent en cercle défensif. Alors qu'il rentre de nouveau à la base, Salas est attaqué par 9 MiG 3 mais parvient de nouveau à s'en sortir indemne. Lors de la seconde mission de la journée, Garcia Lopez et Carracido interceptent un I-16 isolé. Garcia Lopez parvient à abattre l'appareil soviétique qui, faute de témoin et pour être tombé en territoire ennemi, ne sera pas homologué.

 

    

 

Le 23 octobre, 9 pilotes de la 1ere Escuadrulla Azul prennent part à l'attaque de l'aérodrome de Klin sur lequel des appareils soviétiques ont été repérés. Le matin, ce sont Ibarreche, Lacourt, Cesteros, Carracido, Salas, Munoz et Bayo qui partent mitrailler l'aérodrome. 1 MiG 3 est détruit (Ibarreche) de même qu'un biplan (Bayo + Lacourt). Au retour, capote à l'atterrissage et Cesteros se blesse à la tête, nécessitant une évacuation vers l'arrière pour y être soigné. L'après midi, 5 pilotes retournent sur place (Garcia Lopez, Busquet, Salas, Bayo, Munoz) et Salas détruit un MiG 3 au sol. Au cours de l'attaque, son appareil est touché par la DCA soviétique mais il parvient à rentrer à sa base et se pose sans dommage.

Le 27 novembre 1941, 7 pilotes participent à une opération comprenant différentes patrouilles. Salas dirige une patrouille chargée de protéger des Ju 87. La deuxième patrouille composée du Lieutenant Kindelan et de Garcia Lopez est chargée d'assurer la protection d'Hs 123. Quant au Commandant Munoz, il vole sur un Me 109 chargé de bombes. Deux pilotes seront perdus. Garcia Lopez est porté disparu alors que Munoz, touché par la DCA tente de sauter en parachute alors qu'il se trouve à seulement 100 mètres du sol.

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 

 

 


 

 

 

                 

 




 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
16/04/1937 SB
He 51 1-E-3 Espagne - Teruel
1
30/12/1937 I-15
CR 32 1-E-3 Espagne
30/12/1937 "Martin"
CR 32 1-E-3 Espagne
24/03/1938 I-15
CR 32 1-E-3 Espagne - Quinto
09/02/1939 I-15
CR 32 1-E-3 Espagne - Peñarroya
16
09/02/1939 I-15
CR 32 1-E-3 Espagne - Peñarroya
17
18/10/1941 I-16 Pro
Me 109 15./JG 27 URSS

 




 

 

 


Sources

http://www.adlertag.de/blaueStaffeln/index.htm
Ciel de Guerre numéro 18 / Juillet août septembre 2010 - Les Espagnols de la Luftwaffe


 

 


Cieldegloire.com