LACALLE ORELLANA Pedro
LACALLE ORELLANA Pedro

 

 

 


 

 

Né le ????
Blessé le 6 juin 1943

 

 

Lieutenant

7 victoires

 


 

 


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Asp
19??
FA Nat 193? 1942 Pilote Espagne
Slt
19??
Luftwaffe 1942 1942 Conversion France - Allemagne
Lt
19??
15./JG 51 - 3a Esc Fin 42 Eté 43 Pilote Front de l'Est
   
FA Nat 1943 1945 Pilote Espagne

Membre des Forces Aériennes Nationales le Lieutenant Lacalle Orellana se porte volontaire pour servir sur le Front de l'Est aui sein de la Luftwaffe. Il intègre la 4eme Escadrille Azul et arrive sur le front de l'Est au début juillet 1943. Il est affecté à la deuxième patrouille..

Dès que la formation de la Cuadra Escuadrilla Azul est décidée, début 1943, son commandement est confiée au Commandant Mariano Cuadra Medina, un vétéran de la guerre d'Espagne qui a effectué de nombreuses missions d'attaque au sol au cours de ce conflit). Dès sa nomination entérinée, il se met en quette des pilotes qui vont former sa 4eme Escadrille. L'aérodrome désigné pour l'entrainement des pilotes est celui d'Alcala de Henares où les premiers pilotes arrivent le 1 avril 1943. Il s'agit du capitaine Felipe Galarza Sanchez, des lieutenants Gerardo Escalante de la Lastra, Francisco Valiente Zarraga, Lorenzo Lucas Gonzales-Peña et l'Aspirant José Mateos Recio. Quant au reste du personnel naviguant, il arrivera au cours des jours suivants.

Après un entrainement classique, la première patrouille part pour la France le 14 mai. Elle rejoint le terrain de Colomiers, près de Toulouse, base sur laquelle se trouvent des Fw 190, appareils sur lesquels les espagnols vont devoir combattre sur le front de l'Est. Pour les aider, la Luftwaffe affecte l'Hpt Walther Stengel, un vétéran de la JG 51, pour superviser l'entrainement. De son côté, la 3eme Escuadrilla détache le Lieutenant Ramon Luca de Tena dont le rôle est de transmettre les fruits de son expérience du front.

Le 16 mai, les pilotes font le serment de fidélité au Führer pour la Campagne de l'Est, sous la présidence du Major Hermann Graf. L'entrainement terminé, les pilotes espagnols embarquent le 6 juin à bord d'un Ju 52 en direction de Berlin, avant de rejoindre Seshinskaya le 15 juin. Au même moment, d'autres pilotes quittent Alcala de Henares pour rejoindre Toulouse afin d'y suivre le même entrainement, sous les ordres du Commandant Mariano Cuadra lui même. Il s'agit du Capitaine José Llaca Alvarez, des Lieutenants Manuel Sanchez-Tabernero, Diego Vigueras Murube, Damaso Arango Lopez et Pedro Lacalle Orellana, et de l'Aspirant Eduardo Garcia Amigo. Ces pilotes sont accompagnés de l'aumônier, le Capitaine Gonzalo de los Rios et du Lieutenant de troupe Julio Perez Caballero. Ils rejoignent leurs collègues le 4 juillet après une courte halte par Berlin.

 

4a Escuadrilla Azul

 

Le lendemain, 5 juillet 1943, au moment même ou débute la bataille de Koursk, les Commandants Ferrandiz et Cuadra effectuent leur passation de pouvoir. Le jour même, au cours du premier engagement de la 4eme Escuadrille, le Commandant Cuadra reçoit deux impacts sans conséquence sur son appareil.

Le 6 juillet, le temps magnifique permet de réaliser de nombreuses missions. Le Lt Lorenzo Lucas Fernandez (n° 20) et son ailier, le Lt Pedro Lacalle Orellana (n° 14) décollent pour une mission de chasse libre. Peu après le décollage, le Lt Lucas remarque de la fumée s'échappant de l'avion de son ailier. Il lui demande alors par radio de retourner à la base mais alors que ce dernier s'exécute, le moteur cale brutalement. Volant alors à une altitude de 1000 m, il décide de tenter un atterrissage forcé qui s'avère difficile endommageant gravement le Fw 190. Le Lt Pedro Lacalle est pour sa part touché aux cervicales, entrainant une interdiction de vol et un rapatriement vers l'Espagne.

Dans le secteur de Spas-Demensk, ce même jour, le Capitaine Gavilan et son ailier, le Lt Manuel Sanchez-Tabernero effectuent aussi une mission de chasse libre. Le commandant annonce alors l'approche d'appareil ennemis volants vers eux et se lance à l'attaque, plein gaz, laissant derrière lui son ailier dont c'est la première mission de guerre. Voyant des appareils voler derrière lui et plus bas, il se croit suivi par des chasseurs soviétiques et se lance dans des manoeuvres évasives à grande vitesse avant de se rendre compte de sa méprise, les ennemis n'étant autres que des Fw 190 Espagnols ! Alors qu'il lance un appel radio pour tenter de reformer la patrouille avec son chef, son voyant de carburant s'allule. Reconnaissant le secteur comme allié, il décide de larguer sa verrière et de se poser en rase campagne, train rentré. L'appareil n'est que peu endommagé et le pilote sera récupéré le lendemain par un Fi 156 piloté par le Cpt José Llaca.

Le même jour, la 3e Escuadrilla entame son voyage de retour vers l'Espagne. Quelques pilotes de l'unité restent sur le front russe et intègrent la 4e Escuadrilla. Il s'agit des Lt Ruy Ozores Ochoa, Vicente Aldecoa Lecanda, Javier Maria Guibert Amor et Bernardo Meneses Orozco.

Le 27 août, ordre est donné de détacher 3 appareils sur l'aérodrome de Smolensk où se trouve le QG de la JG 51 et l'unité de Stuka commandée par le Maj Hans Ulrich Rudel. Les pilotes désignés sont les Cpt Borras, le Lt Sanchez-Tabernero et les Asp Estébanez et Mateos. Le jour même, le Lt Lacalle, blessé depuis 1 mois, est evacué vers l'hôpital Espagnol de Berlin. Le lendemain, 28 août, pas moins de 5 victoires sont enregistrées ; Le Lt Arango devient un As en abattant un Il 2. La patrouille Cdt Cuadra / Lt Sanchez-Arjona revendique 3 LaGG 3, deux pour Cuadra et un pour Sanchez-Arjona. La dernière victoire revient au Lt Pareja Nuñez qui ouvre inaugure son tableau de chasse en abattant un Il 2. Le 29 c'est au tour du Cpt José Llaca et du Lt Cavanilles de s'adjuger chacun un La 5.

 

 

Le dernier jour du mois d'août 1943, ordre est reçu de multiplier les missions de chasse libre et d'escorte de bombardiers afin de tenter d'endiguer l'avance de l'infanterie soviétique. La première patrouille fait intervenir le Cdt Cuadra et les Lt Sanchez-Arjona, Valiente et Pareja. Alors qu'ils escortent des bombardiers He 111, la chasse ennemie ne tarde pas à faire son apparition, comme d'habitude. Le Cdt Cuadra se lance rapidement à l'assault d'un LaGG 3 dont il réduit l'aile en miette avec une rafale de ses 4 canons de 20 mm. Volant à proximité immédiate de sa victime, Cuadra est touché par un débris qui endommage son avion, obligeant le commandant à effectuer un atterrissage forcé avant d'avoir pu regagner sa base, près de shatalovka. De son côté, le Lt Cavanilles a abattu un LaGG 3.

Ce même jour, la patrouille en détachement à Smolensk combat des La 5 et des LaGG 3 sans résultat. A midi, ils reçoivent l'ordre de rentrer à Seshinskaya tout en profitant du vol de retour pour escorter des Ju 88 qui partent bombarder le secteur d'Elnya. A 12 h 45, le Cpt Borras et l'Asp Mateos décollent, suivis par le Lt Sanchez-Tabernero et l'Asp Estébanez Vela mais le capot moteur du Fw 190 de Sanchez-Tabernero s'ouvre au roulage. Il retourne au parking pour faire refermer le capot et demande au Cpt de l'attendre mais celui-ci lui répond qu'il décolle et lui donne rendez-vous avec les Ju 88. Alors que la première patrouille a rejoint les Ju 88, la chasse soviétique apparait en force. Le Cpt Borras lance l'attaque suivi par l'Asp Mateos qui abat rapidement un LaGG 3 et perd de vue son Capitaine, incapable de le distinguer parmi les nombreux avions qui se trouvent en vol. Lançant un appel radio, il ne reçoit pas de réponse et doit rentrer à la base faute de carburant pour poursuivre la mission. En fait, le Cpt Borras a été abattu et s'est écrasé à 13 h 19 dans le carré 35371, en plein No Man's Land. Les changements fréquents de la ligne de front rendront la récupération de la dépouille du malheureux pilote impossible.

Le mois se termine avec 640 missions, 121 combats et 45 avions ennemis abattus mais au prix de 2 morts, 1 disparu et 2 blessés graves.

Les premiers éléments de la 4eme Escuadrilla à rentrer en espagne quittent le front de l'Est le 29 janvier 1944, avant même d'avoir reçu les décorations en rapport avec leurs succès. xxx

 

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 

 

DECORATIONS
EK 2
EK 1

 


 

 

 

       

 




 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
URSS

 




 

 

 


Sources

http://www.adlertag.de/blaueStaffeln/index.htm
Ciel de Guerre numéro 18 / Juillet août septembre 2010 - Les Espagnols de la Luftwaffe
Ciel de Guerre numéro 19 / Février mars avril 2011 - Les Espagnols de la Luftwaffe


 

 


Cieldegloire.com