SANCHEZ ARJONA COURTOY Federico
SANCHEZ ARJONA COURTOY Federico

 


 

 


 

 

Né le ????
Tué au combat le 19 novembre 1943

 

 

,

Lieutenant

9 victoires

 


 

 


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Asp
19??
FA Nat 193? 1943 Pilote Espagne
Slt
19??
Luftwaffe 1943 1943 Conversion France - Allemagne
Lt
19??
15./JG 51 - 4a Esc Eté 43 11/43 Pilote Front de l'Est

Membre des Forces Aériennes Nationales Espagnoles, le Lieutenant Sanchez Arjona se porte volontaire pour servir au sein de la Luftwaffe sur le front de l'Est. Affecté à la 4eme Escadrille Azul, il arrive sur le front de l'Est au début juillet 1943. Il est affecté à la première patrouille.

Le 15 juillet, nouvel engagement avec 4 Il 2 escortés par 5 LaGG 3. A l'occasion de ce combat, le Lt Lorenzo Lucas parvient à abattre l'un des chasseurs. Le lendemain, 16 juillet, c'est au tour du Lt Sanchez-Arjona d'ajouter un La 5 à son tableau de chasse tandis que son ailier, le Lt Lorenzo Lucas double la mise en abattant cette fois-ci un La 5.

Le 20 juillet 1943, le détachement envoyé à Byansk rejoint le reste de l'unité à Seshinskaya. Dès le 22, d'autres pilotes prennent la relève, cette fois-ci à Vitebsk, situé plus au nord. Il s'agit du Cpt José Llaca, des Lt Arjona et Escalante et des Asp Guibert et Aldecoa. Quatre jours plus tard, le terrain de Seshinskaya est attaqué et le Fw 190 n° 20 est détruit par un coup direct. Le mois se poursuit avec l'ajout de nouvelles victoires pour le Cpt Galarza qui abat un Yak 9 le 26 et le Lt Damaso Arango qui revendique un La 5 le 30. Lorsque le mois se termine, la 4e Escuadrilla compte 487 missions de guerre, 11 victoires pour 1 pilote disparu et un autre blessé. Loin d'avoir atteint son paroxisme, l'activité très soutenue met tous les homme de la 4e Escuadrilla à rude épreuve, y compris pour les mécaniciens chargés de maintenir les appareils en état de vol au prix d'un effort très intense, sous la menace permanente des attaques ennemies.

 

3a Escuadrilla Azul

 

Entre le 3 et le 8 août, les pilotes de la 4e Escuadrilla remportent 12 victoires. Le 3, l'Asp José Mateos abat un LaGG 3. Le lendemain, le Lt Escalante revendique un La 5 alors que le Lt Sanchez-Arjona remporte une autre victoire au terme d'une mission d'escorte d'un Hs 126. Bien qu'il soit à court de carburant, il n'hésite pas à se lancer à l'assaut d'une quinzaine de LaGG 5. Arrivant à très grande vitesse sur un avion ennemi, Arjona parvient à placer une courte rafale dont l'effet est immédiat, provoquant la chute de l'appareil soviétique. Le 5, les pilotes espagnols n'assurent pas moins de 3 sorties chacun. Au retour d'une mission d'escorte d'un Fw 189, le Lt Sanchez-Arjona et l'Asp Aldecoa surprennent 2 La 5 et un LaGG 3 qu'ils attaquent. Pilote expérimenté, l'Asp Aldecoa parvient à abattre rapidement les 2 La 5, ses 4e et 5e victoires, lui donnant le statut d'As. Le 6 août, 6 nouvelles victoires s'ajoutent aux précédentes. A 17 h, Le Lt Sanchez-Arjona (Fw 190 n° 5) et l'Asp Aldecoa (Fw 190 n° 24) assurent une nouvelle mission d'escorte d'un Hs 126. Alors qu'ils doivent jouer d'adresse pour ne pas perdre de vue leur lent compagnon, un groupe de 7 LaGG 3 et 5 La 5 apparait pour tenter d'intercepter les intrus. Lt Sanchez-Arjona abat rapidement un LaGG 3. De son côté, l'Asp Aldecoa parvient à abattre un appareil ennemi qu'il a poursuivit au-dessus du territoire ennemi. Pris pour cible par la DCA soviétique, il est atteint par un obus de 76 mm qui lui arrache la gouverne de direction et la profondeur droite. Malgré ces dommages sérieux, l'appareil ne part pas en vrille. Conscient du risque de dégradation rapide de la situation, il prend de l'altitude au cas où il devrait sauter et largue sa verrière. Comme son appareil semble répondre correctement, il décide de rentrer à sa base où il se pose finalement sans encombre. Le même jour, 6 août, l'Asp Guibert revendique un La 5 tandis que le Lt Francisco Valiente Zarraga obtient un doublé en abattant 2 La 5 au cours d'une mission d'escorte de He 111. Enfin, le Lt Bernardo Meneses qui survole le même secteur aperçoit 10 La 5 guidés par un Pe 2. Il se place directement au-dessus de ce dernier et l'abat d'une seule rafale. Le lendemain, 7 août, c'est au tour du Lt Arango d'abattre un La 5 qui part en piqué et s'écrase.

 

 

Le 10 août 1943, le Lt Sanchez-Arjona engage le combat avec des LaGG 3 et parvient à en abattre un avant d'être lui-même abattu par un autre chasseur soviétique. Il parvient à sauter en parachute et se pose dans ses lignes. Au cours de ce même combat, les Asp Aldecoa et Guibert abattent aussi chacun un LaGG 3. Le lendemain, 11 août, ce sont les Lt Sanchez-Tabernero et Meneses qui apportent leur contribution en abattant chacun un LaGG 3.

Le 27 août, ordre est donné de détacher 3 appareils sur l'aérodrome de Smolensk où se trouve le QG de la JG 51 et l'unité de Stuka commandée par le Maj Hans Ulrich Rudel. Les pilotes désignés sont les Cpt Borras, le Lt Sanchez-Tabernero et les Asp Estébanez et Mateos. Le jour même, le Lt Lacalle, blessé depuis 1 mois, est evacué vers l'hôpital Espagnol de Berlin. Le lendemain, 28 août, pas moins de 5 victoires sont enregistrées ; Le Lt Arango devient un As en abattant un Il 2. La patrouille Cdt Cuadra / Lt Sanchez-Arjona revendique 3 LaGG 3, deux pour Cuadra et un pour Sanchez-Arjona. La dernière victoire revient au Lt Pareja Nuñez qui ouvre inaugure son tableau de chasse en abattant un Il 2. Le 29 c'est au tour du Cpt José Llaca et du Lt Cavanilles de s'adjuger chacun un La 5.

Le dernier jour du mois d'août 1943, ordre est reçu de multiplier les missions de chasse libre et d'escorte de bombardiers afin de tenter d'endiguer l'avance de l'infanterie soviétique. La première patrouille fait intervenir le Cdt Cuadra et les Lt Sanchez-Arjona, Valiente et Pareja. Alors qu'ils escortent des bombardiers He 111, la chasse ennemie ne tarde pas à faire son apparition, comme d'habitude. Le Cdt Cuadra se lance rapidement à l'assault d'un LaGG 3 dont il réduit l'aile en miette avec une rafale de ses 4 canons de 20 mm. Volant à proximité immédiate de sa victime, Cuadra est touché par un débris qui endommage son avion, obligeant le commandant à effectuer un atterrissage forcé avant d'avoir pu regagner sa base, près de shatalovka. De son côté, le Lt Cavanilles a abattu un LaGG 3.

 

 

Ce même jour, la patrouille en détachement à Smolensk combat des La 5 et des LaGG 3 sans résultat. A midi, ils reçoivent l'ordre de rentrer à Seshinskaya tout en profitant du vol de retour pour escorter des Ju 88 qui partent bombarder le secteur d'Elnya. A 12 h 45, le Cpt Borras et l'Asp Mateos décollent, suivis par le Lt Sanchez-Tabernero et l'Asp Estébanez Vela mais le capot moteur du Fw 190 de Sanchez-Tabernero s'ouvre au roulage. Il retourne au parking pour faire refermer le capot et demande au Cpt de l'attendre mais celui-ci lui répond qu'il décolle et lui donne rendez-vous avec les Ju 88. Alors que la première patrouille a rejoint les Ju 88, la chasse soviétique apparait en force. Le Cpt Borras lance l'attaque suivi par l'Asp Mateos qui abat rapidement un LaGG 3 et perd de vue son Capitaine, incapable de le distinguer parmi les nombreux avions qui se trouvent en vol. Lançant un appel radio, il ne reçoit pas de réponse et doit rentrer à la base faute de carburant pour poursuivre la mission. En fait, le Cpt Borras a été abattu et s'est écrasé à 13 h 19 dans le carré 35371, en plein No Man's Land. Les changements fréquents de la ligne de front rendront la récupération de la dépouille du malheureux pilote impossible.

Le mois se termine avec 640 missions, 121 combats et 45 avions ennemis abattus mais au prix de 2 morts, 1 disparu et 2 blessés graves.

 

 

Le Capitaine Llaca inaugure le tableau de chasse du mois de septembre en abattant un Il 2, sa quatrième victoire personnelle. Il faut attendre le 4 avant d'enregistrer un évènement notable lorsque le Lt Sanchez-Tabernero, suite à une panne moteur, doit effectuer un atterrissage forcé, train rentré, peu avant d'atteindre le seuil de piste. Souffrant de blessures légères, il sera interdit de vol pendant 1 semaine. Le lendemain, 5 septembre, a lieu la première rencontre avec des Bell P-39 au cours d'une mission de chasse libre dans le secteur d'Elnya. Le Lt Sanchez-Arjona qui accompagne le Cdt Cuadra parvient à abattre l'un des 2 La 5 qu'il rencontre et qui était de fait accompagnés de 2 P-39. Deux jours plus tard, le 7 septembre, les mêmes pilotes tombent sur formation d'Il 2 qu'ils attaquent immédiatement. Ils parviennent à abattre un Sturmovik chacun, portant leur score respectif à 8 victoires. Ils sont suivis de près par le Lt Lucas qui ce même jour remporte sa 6eme victoire en abattant un LaGG 3.

Face à l'inéxorable avance russe, la 4e Escuadrilla est contrainte de quitter Byansk le 9 pour rejoindre le terrain de Smolensk. Alors que les mécaniciens font le trajet en Ju 52, la troupe rejoint la nouvelle base de nuit, en camion. Avant de quitter leur base, le 10, les pilotes rendent une dernière visite aux sépultures de leurs camarades tombés au combat et dont ils savent qu'ils ne les reverront jamais. Durant le vol vers Smolensk, le Lt Sanchez-Arjona parvient à abattre un La 5, portant à 9 le nombre de ses victoires sur le front de l'Est.

Avec le mois de novembre 1943, c'est le terrible hiver russe qui devient le principal ennemi des pilotes espagnols. C'est d'ailleurs par la plus grande des malchances que l'Escuadrilla se trouve privée de son chef, le Cdt Cuadra qui est victime d'une mauvaise chute lors de l'inspection de l'épave de l'Il 2 abattu par Arango et au cours de laquelle il se casse la jambe, nécessitant une évacuation en Ju 52 vers Berlin pour y être soigné. L'interim est alors confié au Cpt Galarza. Les vols deviennent alors très rares. Le 17, malgré le temps exécrable, une mission de protection d'un Hs 126 est assurée par les Lt Lucas, Sanchez-Arjona, Serra et l'Asp Mateos. Alors qu'ils viennent de terminer leur ravitaillement à Orsha, une brusque dégradation du temps oblige les 4 pilotes à attendre une amélioration dans l'inconfort le plus total. Le lendemain matin, dès 6 h 15, les 4 Fw 190 décollent. Les ordres du chef de patrouille, le Lt Lucas, sont clairs. Les appareils doivent absoluement restés groupés. Prenant la direction de l'Est sur 4 km après le décollage les appareils virent ensuite au Nord avant d'effectuer de s'orienter au Cap 270° vers l'Ouest pour rentrer à leur base. C'est au cours du dernier virage que Lucas aperçoit un banc de brume en formation et qu'il constate un début de givrage de son pare-brise. Il ordonne immédiatement à tous les appareils de se poser rapidement à Orsha sur lequel il se retrouve finalement seul à atterrir. En fait la deuxième patrouille a rejoint sans encombre le terrain de Star-Bykhov. En revanche, victime du givre, l'appareil du Lt Sanchez-Arjona s'écrase à 6 km au Sud du terrain d'Orsha, entrainant dans la mort son pilote. Cette perte est d'autant plus durement ressentie que le Sanchez-Arjona était considéré comme le meilleur pilote de la 4e Escuadrilla. A bord du Fi 156, les Lt Sanchez-Tabernero et Cavanilles accompagnés de l'aumonier se rendent sur place et ramènent la dépouille du pilote. Il sera inhumé avec les honneurs militaires au cimetière d'Orsha. Son avion était le Fw 190A-3 (Werk # 5345)

Les premiers éléments de la 4eme Escuadrilla à rentrer en espagne quittent le front de l'Est le 29 janvier 1944, avant même d'avoir reçu les décorations en rapport avec leurs succès.

Au total, le Lieutenant Sanchez Arjona aura effectué 141 missions sur le front de l'Est et participé à 20 combats aériens.

 

 

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 

 

DECORATIONS
EK 2
EK 1

 


 

 

 

                                

 




 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
16.07.43 15:23 LaGG 5
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote Film C. 2032/II Anerk: Nr. 64
1
19.07.43 07:05 Pe 2
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote £ 54 78: at 1.000 m.
2
04.08.43 15:17 LaGG 5
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote £ O. Starina at 1.500 m.
3
06.08.43 06:58 LaGG 3
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote £ 26 661 at 1.000 m.
4
10.08.43 05:45 LaGG 3
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote £ 45 346: at 2.000 m.
5
28.08.43   LaGG 3 ou 5
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote -
6
05.09.43 14:47 LaGG 5
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote £ 35 37: at 4.000 m.
7
07.09.43 11:30 Il 2
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote £ 35 896: at 500 m.
8
10.09.43 16:45 LaGG 5
Fw 190 15./JG 51 Lt Pilote £ W. Yartzevo: at 1.000 m.
9

 




 

 

 


Sources

http://www.adlertag.de/blaueStaffeln/index.htm
Ciel de Guerre numéro 18 / Juillet août septembre 2010 - Les Espagnols de la Luftwaffe
Ciel de Guerre numéro 19 / Février mars avril 2011 - Les Espagnols de la Luftwaffe


 

 


Cieldegloire.com