SAYN-WITTGENSTEIN Heinrich Prinz Zu
SAYN-WITTGENSTEIN Heinrich Prinz Zu

 


84 victoires

 

 

 


 

 

Né le 14 août 1916
Tué au combat le 22 janvier 1944

 

 

     

Major / Commandant / Geschwaderkommodore

84 victoires
320 missions

 


 

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
Luftwaffe 193? 193? Elève Pilote
Sgt
Sgt
Sgt

Commandant KG51, NJG2, NJG5, NJG100 ET NJG3 320 missions de combat (150 comme pilote de bombardier) 84 victoires (toutes la nuit) Mort dans action (22/01/1944) Né dans 14 d'août 1916 dans la ville de Copenhagen (Danemark), Heinrich Alexander Prinz (Prince) zu Sayn-Wittgenstein, était comme des trois fils du couple formé par le diplomate Gustav Alexander Prinz zu Sayn-Wittgenstein et sa femme, la Baronne (Freifrau) Walpurga von Friesen. L'ascendance noble du Wittgenstein était très ancienne, en retraçant à l'éloignée année de 1079, en étant que les hommes de la famille se sont toujours détachés la carrière militaire, en étant ils qu'y avaient des membres de la famille même si dans les luttes contre Napoléon. En 1919, après la défaite allemande dans la Première Guerre mondiale, son père a laissé le service diplomatique et s'est changé avec la famille pour la Suisse, où Heinrich étudie jusqu'compléter à dix ans d'âge. Alors, dans 1926 eux il a été envoyé pour une école dans le Bavaria, où il resterait jusqu'en 1932, quand il a initié le Realgymnasium (équivalent à Ensino Moyenne ou 2º degré) dans Freiburg. Après la conclusion du cours scolaire en 1935, Heinrich von Wittgenstein s'est rejoint au Hitlerjugend (Jeunesse Hitleris te la), où s'est devenu Staffelführer. Après une année de service dans le Reich-arbeitsdienst (Service National du Travail) en 1936, Wittgenstein finalement serait accepté dans la 17º. Régiment de Cavalerie du Bavária. Néanmoins, peu après, Wittgenstein voluntariou pour le Luftwaffe. En octobre de 1937 eux il a été admis dans le Fliegerschule de Braunsch-weig et, en juin 1938, après conclure son cours, il a été promu à Leutnant. Dans ce grade il prendrait partie dans l'occupation du Sudetos (1938), en volant comme un artilleur d'un biplan Heinkel He-145. Après le début de la guerre, en septembre 1939, il volerait plus de 150 missions comme pilote de bombardiers dans le Kampfgeschwader 1 " ; Hinden burg" ; , en les campagnes de la Belgique, France, Angleterre et, finalement, Russie. Néanmoins, Wittgenstein n'était pas satisfait comme un simple pilote de bombardier et a réussi un transfert pour la nouvelle Force de Chasses Nocturnes du Luftwaffe. Dans cette nouvelle fonction, Wittgenstein finalement verrait réalisation de son concept à être un soldat dans sa plus pure forme - il n'était plus un destructeur, et oui, un défenseur de sa Patrie. En 1941, il a initié la formation dans l'École de Vol Nocturne dans Echterdingen (Stuttgart) et, en janvier 1942, Heinrich a été envoyé pour le service actif aux Pays-Bas, comme un Staffelkapitän du 9. /NJG2 (9º Staffel du Nachtjagdgesch-wader 2). Sien première victoire viendrait dans la nuit du 1er mai 1942, et a été première d'une longue série de succès. Déjà le 02 octobre 1942, après atteindre la marque de 22 victoires confirmées, Heinrich von Sayn-Wittgenstein a été condécoré avec la Croix de Chevalier Da Cruz de Fer le Général der Nachtjager, Generalleutant Josef Kammhuber. Après recevoir cette décoration, Wittgenstein s'est devenue Gruppenkommandeur de l'IV/NJG5 - que, plus tard, se deviendrait l'I/NJG100. En juin 1943 cette unité a été transférée pour Orel afin de combattre les offensives nocturnes Russes. À cette période Wittgenstein il a volé à deux Junkers Ju 88 C-6 et C9+AE. Les nuits de lune pleine étaient leur scénario favori pendant l'offensive de Kursk en 1943, où il a obtenu 28 victoires. Sien mieux combat comme un pilote viendrait dans la nuit de 25 de juillet 1943, quand il a renversé sept avions ennemis seulement un jours. D'août à novembre 1943, il conduirait l'II/NJG3, alors basée dans Schleswig (Allemagne). Finalement, le 31 août 1943, après abattre sa 59º adversaire dans un combat nocturne, Heinrich Prinz zu Sayn-Wittgenstein a été condécoré par Hitler avec les Feuilles de Chêne Da Cruz de Chevalier - dans le même cérémonie ils où étaient présents, entre autres, Walter Nowotny, Günther Rall et Hartmann Grasser. En décembre 1943, Wittgenstein a été promu à Geschwaderkommodore de la NJG3, basée sur Deelen (Pays-Bas). Entre 1º de janvier 1944 et la date de son décès, dans 21.01.1944, de Wittgenstein renverserait autres 15 avions ennemis - ce qui a élevé son total à 84 victoires confirmées. Prinz zu Sayn-Wittgenstein est mort dans la nuit du 1er janvier 1944 sur Schoenhausen (Elbe) après renverser cinq bombardiers britanniques - leurs victoires de nombre 80 à 84. Néanmoins, les circonstances de leur décès restent environnantes par mystère. Son Ju 88 attaquait un bombardier Lancaster (que serait sien sixième victoire dans cette nuit) quand a été atteint par feu ennemi dans l'aile gauche et l'avion a commencé à s'incendier et tombera. Des trois membres de l'équipage de l'avion moribond, seulement le Bordfunker Freidrich Ostheimer et l'Ingénieur de je vole Kurt Matzuleit ont survécu. Le corps de Wittgenstein a été trouvé le jour 22.01.1944 en étant que sa pelle ra-quedas restait fermé - ce qui a fait avec qu'il se spéculait qu'il peut-être pouvait avoir été atteint par le gouvernail de son propre avion tant qu'essayait de l'abandonner. La cause de la chute encore est méconnue. Artilheiro-de-ré du Lancaster britannique n'a pas reporté avoir atteint aucun avion allemand et le Moustique qui se trouvait dans ce secteur aussi n'a pas affirmé avoir abattu tout ennemi. Quand de son décès, Wittgenstein était, à 27 ans d'âge, le pilote de chasse nocturne avec plus le plus grand nombre de victoires de toute à Luftwaffe : 84 abattages (desquels 28 dans le Devant russe) dans 320 missions réalisées. Deux jours après son décès il a été condécoré, dans caractère posthume, avec les Épées Da Cruz de Chevalier, en étant enterré le Cimetière Militaire de Deelen le 29 janvier 1944. En 1948, quand une nouvelle realocação des restes mortels de plusieurs Allemands s'est produite aux Pays-Bas, leurs despojos ont été transférées pour Ijsselstein, où il repose encore de nos jours, dans moyen à autres 30.000 camarades qui aussi ont renversé dans combat.

surnommé le "Prince de la chasse de nuit" fut probablement l’un des pilotes les plus doués de la Luftwaffe. Très calme, ne perdant jamais son sang-froid, il s’approchait le plus vite possible de sa proie et ne tirait qu’à coup sûr pour ne pas donner l’éveil à son adversaire.

Né en août 1916, cet ancien officier de cavalerie n’entra dans l’aviation qu’en 1939 et participa à la campagne de Pologne comme pilote de bombardiers. Sur sa demande, il rejoignit la chasse de nuit en août 1941. Nommé Oberleutnant, il se vit confier le commandement du 9./NJG 2, dès sa création en mars 1942. Le 2 mars, il revendiqua sa première victoire, un Blenheim. Le 29 juin, il comptait déjà 1 0 victoires. Dans la nuit du 27 juillet, il abattit un adversaire assez rare, un Fulmar, qui constitua sa 14e victime.

Après 49 missions et 22 victoires (dont 3 quadrimoteurs abattus en 39 minutes), zu Sayn-Wittgenstein reçut la Ritterkreuz le 2 octobre 1942 et fut promu au grade de Hauptmann. Il quitta alors la NJG 2 pour prendre le commandement du IV./NJG 5 à Dôbertiz, équipé en Ju.88C. Cette unité arriva sur le front est en avril 1943 et stationna aux environs d’Orel pour s’opposer aux raids nocturnes des Soviétiques. Jusqu’à l’arrivée du IV./NJG 5, la Luftwaffe n’employait que des appareils démunis de radar et dont la seulechance de succès dépendaitdes clairs de lune .Les résultats des nouveaux arrivants furent spectaculaires, le groupe remportant 49 victoires au cours du seul mois de juillet 1943. Sayn-Wittgenstein fut crédité de 29 victoires sur le front est, dont 7 remportées en moins de vingt-quatre heures, entre le 24 et le 25 juillet. Le prince avait amené avec lui deux Ju.88C-6b (portant les codes C9+AE et C9+DE) ; l’un d’eux avait été dépouillé de tout équipement superflu (blindage, poste de tir ventral, armement défensif ... ) et ses surfaces supérieures avaient reçu un traitement spécial, ce qui lui permettait de gagner quelques 40 km/h par rapport à la version standard. Le 31 août, alors titulaire de 47 succès nocturnes, zu SaynWittgenstein reçut les Feuilles de Chêne.

Il avait entre-temps demandé son envoi sur le front ouest où il pensait que les possibilités de succès étaient plus nombreuses. Il obtint satisfaction et se vit confier, le 15 août,

le commandement du Il./NJG 3, basé à Schleswig et dépendant de la 2. Jagddivision, chargée de la protection du secteur nord-ouest du Reich.

Le 1- janvier 1944, le prince fut nommé Kommodore de la NJG 2 et prit ses quartiers à Deelen, en Hollande. Dès sa première sortie, dans la nuit du 2 au 3 janvier, il abattit 6 avions (dont 4 quadrimoteurs en moins d’une heure) et inscrivait alors à son palmarès 72 victoires confirmées.

La R.A.F. s’était lancée à cette époque dans la bataille de Berlin ; chaque nuit d’importantes formations du Bomber Command envahissaient les cieux allemands, entraînant toute la Luftwaffe dans de durs et longs combats nocturnes.

Dans l’a nuit du 21 au 22 janvier 1944, plus de 700 bombardiers lourds prirent le chemin de la capitale allemande et de quelques autres grandes cités. Sayn-Wittgenstein, sur son Ju.88G (codé R4+XM), patrouilla dans la région de Magdebourg. En moins de troisquarts d’heure, il abattit 5 Lancaster, portant son score de 79 à 84 victoires, dépassant ainsi le Major Lent (qui remporta son 81, succès cette même nuit).

Malheureusement, son appareil heurta un Mosquito d’escorte. Il ordonna à son équipage de sauter en parachute et tenta de poser son avion désemparé. Son corps devait être retrouvé dans les débris du Ju-88 aux environs de Schônhausen. Le prince fut décoré des Epées à titre posthume le 23 janvier.

sources : serie "Connaissance de l’histoire" ed hachette 1979-1983"


 

 


 

DECORATIONS
EK 2
EK 1
Ehrenpokal
DKG
21/08/42
RK
02/10/42
EL
31/08/43 (290)
S
23/01/44 (44)

Blessé
-

 


 

 

 

 

                            

 




 


 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
07.05.42
01.20
Blenheim
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I 93932/42-9th
31.05.42
01.16
Wellington
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I 101546/43-15
31.05.42
01.36
Manchester
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I 101546/43-17
02.06.42
00.43
Halifax
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I 101546/43-23rd
06.06.42
01.16
Wellington
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I 101546/43-30th
06.06.42
01.50
Wellington
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I 101546/43-31st
09.06.42
03.05
Wellington
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I 101546/43-34th
17.06.42
03.09
Liberator
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII Flg.Kps.
17.06.42
03.23
Wellington
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII Flg.Kps.
26.06.42
03.07
Wellington
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII Flg.Kps.
30.06.42
03.26
Wellington
Erg./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII Flg.Kps.
03.07.42
03.05
Stirling
III./NJG 2 Oblt. £ 3215g in See: 300 m.
Film C. 2031/II Anerk: Nr. 4
24.07.42
03.10
Lancaster
9./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII Flg.Kps.
29.07.42
01.11
Fulmar
9./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
01.08.42
03.17
Hampden
9./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
01.08.42
03.30
Halifax
9./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
01.08.42
04.42
Wellington
9./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
07.08.42
04.15
Halifax
9./NJG 2 Hptm. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
10.09.42
23.15
Stirling
9./NJG 2 Hptm. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
10.09.42
23.50
Halifax
9./NJG 2 Hptm. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
10.09.42
23.54
Liberator
9./NJG 2 Hptm. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
16.09.42
22.52
Stirling
9./NJG 2 Hptm. £ -
Film C. 2031/I XII. Flg.Kps.
16.04.43
23.13
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ Map Reference illegible
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 9
16.04.43
23.55
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ -
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 10
22.04.43
23.20
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ Locations & Height: illegible
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 11
23.04.43
20.30
Mitchell
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ südöstw. Schweindl [sic]: no height
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 12
01.05.43
22.37
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ S.E. Eydklau: at 3.800 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 13
23.06.43
02.09
Stirling
1./NJG 1 Hptm. £ 05 Ost S / HH 59: 4.400 m.
Film C. 2027/I Anerk: Nr.77
25.06.43
02.25
Lancaster
1./NJG 1 Hptm. £ 05 Ost S/HH-2.3a: 3.200 m.
Film C. 2027/I Anerk: Nr.82
25.06.43
02.50
Stirling
1./NJG 1 Hptm. £ 05 Ost S/HH-4.3e: 250 m.
Film C. 2027/I Anerk: Nr.83
25.06.43
03.09
Stirling
1./NJG 1 Hptm. £ 05 Ost S/HJ-1.4g: 850 m.
Film C. 2027/I Anerk: Nr.85
25.06.43
03.35
Wellington
1./NJG 1 Hptm. £ 05 Ost S/HJ-4.4d: 200 m.
Film C. 2027/I Anerk: Nr.86
11.07.43
21.50
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 69 58: at 2.200 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 14
14.07.43
21.47
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ E. Otrada N.E. Orel: 4.800 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 15
14.07.43
22.05
TB-7
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ W. Bolkhov: at 4.800 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 16
17.07.43
21.26
DB-3F
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 50 km. N.E. Orel: 2.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 17
18.07.43
21.39
Mitchell
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 64 819/35 Ost: at 2.500 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 18
18.07.43
21.47
DB-3P
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 64 821/35 Ost: no height
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 19
19.07.43
21.10
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ nördl. Orel: at 3.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 20
19.07.43
21.20
Boston
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ nördl. Orel: at 3.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 21
19.07.43
22.10
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ Stadt Orel: at 3.500 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 22
20.07.43
01.30
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ nördl. Orel: at 4.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 23
20.07.43
21.08
DB-3
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 15 km. N.E. Orel: at 3.500 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 24
20.07.43
21.15
Mitchell
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 10 km. N.E. Orel: at 3.500 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 25
20.07.43
21.20
Mitchell
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 10 km. M. Mtsensk: at 3.500 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 26
20.07.43
21.38
TB-7
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 10 km. N.E. Orel: at 4.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 27
20.07.43
21.50
TB-7
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 15 km. N.E. Orel: at 4.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 28
20.07.43
21.55
TB-7
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 10 km. N.E. Orel: at 4.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 29
21.07.43
01.30
Mitchell
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ Orel: at 5.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 30
31.07.43
21.13
PS-84
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44 362/35 Ost: at 3.000 m.
Film C. 2032/II Anerk: Nr. 32
01.08.43
21.40
R-5
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44322/35 Ost at 1.800 m.
Film C. 2035/I Anerk: Nr. 33
01.08.43
21.47
PS-84
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44313/35 Ost at 2.700 m.
Film C. 2035/I Anerk: Nr. 34
01.08.43
23.01
R-5
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44153/35 Ost at 2.600 m.
Film C. 2035/I Anerk: Nr. 35
02.08.43
21.27
R-5
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44 323/35 Ost at 2.500 m.
Film C. 2035/I Anerk: Nr. 36
03.08.43
20.58
DB-3F
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44 394/35 Ost at 4.600 m.
Film C. 2035/I i.Zusarb.LN37
03.08.43
21.12
DB-3F
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44 671/35 Ost at 4.100 m.
Film C. 2035/I i.Zusarb.LN38
03.08.43
22.09
DB-3F
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44 372/35 Ost at 3.800 m.
Film C. 2035/I i.Zusarb.LN39
05.08.43
22.44
Mitchell
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44 384/35 Ost at 5.300 m.
Film C. 2035/I i.Zusarb.LN40
08.08.43
21.50
DB-3F
Stab IV./NJG 5 Hptm. £ 44 342 at 2.000 m.
Film C. 2035/I i.Zusarb.LN35
24.08.43
00.18
Halifax
Stab II./NJG 3 Hptm. £ N.N.W. Neuhaldensleben: 5.500 m.
Film C. 2031/II Anerk: Nr.33
18.10.43
20.35
4-mot. Flgz.
Stab II./NJG 3 Hptm. £ Hannover: 6.200 m.
Film C. 2031/II Anerk: Nr.20
22.10.43
21.10
4-motor
Stab II./NJG 3 Hptm. £ 10-20 km. N.N.W. Kassel: 4.000 m.
Film C. 2031/II Anerk: Nr.15
22.10.43
21.35
4-motor
Stab II./NJG 3 Hptm. £ vicinity Frankfurt: 6.100 m.
Film C. 2031/II Anerk: Nr.16
02.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
02.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
02.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
02.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
02.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
02.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
21.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
21.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
21.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
21.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241
21.01.44
-
Abschuß
Stab/NJG 2 Hptm. £ -
Reference: Aders f. 241

 




 

 

 


Sources

http://www.ritterkreuztraeger-1939-45.de/Luftwaffe/rk-Luftwaffe-Namensliste.htm
http://www.geocities.com/~orion47/AWARDRECIPIENTS/AwardRecipients.html
http://www.das-ritterkreuz.de/index.php4
http://www.luftwaffe.cz
http://www.luftwaffe39-45.historia.nom.br/ases/ases.htm
http://www.histoiredumonde.net/article.php3?id_article=765


 

 


Cieldegloire.com