SCHÖNERT Rudolf
SCHÖNERT Rudolf

 


65 victoires

 

 

 


 

 

Né le 27 juillet 1911
Décédé le 30 novembre 1985 (74 ans)

 

 

Major / Commandant / Gruppenkommandeur

65 victoires
376 missions

 


 

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
Luftwaffe 193? 193? Elève Pilote
Sgt
Sgt
Sgt

Commandant NJG1, NJG2, NJG3, NJG5, NJG100 ET NJGr10 376 missions de combat, 65 victoires (toutes la nuit) Prisonnier de guerre Rudolf Schönert né dans 27 de juillet 1911 dans la localité de Glogau (Silésia), région de l'alors Empire Allemand qui aujourd'hui appartient la Pologne. Avec l'éclosion de la guerre, en septembre 1939, il s'est présenté co me le volontaire pour servir dans le Luftwaffe, en étant envoyé premièrement pour un Zerstörerschule (école ici de ças lourds), en concluant sa formation avec le cours de pilotage nocturne. Finalement, en juin 1941, Schönert a été désigné pour servir comme un Leutnant près du 4. /NJG 1 (4º Staffel du Nachtjagdgeschwader 1). Peu après, néanmoins, il serait transféré pour l'II/NJG 2 (Gruppe II de NJG 2). En affrontant aux attaques nocturnes de RAF, Schönert a commencé à atteindre victoire après victoire, dans un rythme constant et, à la fin de 1941, quand déjà il accumulait huit victoires confirmées, il a été désigné pour agir mange Staffelkäpitan du 4. /NJG 2. L'année suivante, a permis à lui d'améliorer leurs techniques d'interception et, le 25 juillet 1942, l'déjà Oberleutnant Rudolf Schönert a été condécoré avec la Croix de Chevalier Da Cruz de Fer, atteindre la marque de 21 victoires confirmées. Dans l'été de 1942, Schönert a été transféré pour le 5. /NJG3 mais est restée peu de temps dans cette unité, donc a été désigné Gruppenkommandeur de l'II/NJG 5 dans 1º de décembre 1942. Cette unité était basée dans Parchim (Allemagne), et opérait les bimoteurs Messerschmitt Bf110 et Dor-nier du 217, et Schönert la commanderait jusqu'à 05 août 1943. À cette date, Schönert encore serait transféré, cette fois pour un théâtre d'opérations absolument différent de la Défense du Reich : le Devant Russe. En commandant le Stab de l'I. /NJG 100, il freinerait combat contre les avions d'attaque au sol soviétique (notadamente l'Il-2 Shturmovik et le biplan I-153) qui faisaient des missions d'attaque aux troupes pendant la nuit. Guidés par des radars installés dans des wagons ferroviaires (qu'aussi transportaient les pilotes, le personnel du sol et les pièces de manutention, Schönert combattrait le reste de l'année de 1943 contre un ennemi de plus en plus puissant. Néanmoins, dans 1º de janvier 1944, déjà promu Commandant, Rudolf Schönert il a été désigné pour servir mange Gruppenkommandeur du nouveau Nachtjagdgruppe 10 (NJGr 10), composé de trois Staffeln équipés avec des avions absolument distincts : le 1. /NJGr.10 basée dans Werneuchen s'utilisait de monomoteurs Fw 190 et Bf 109, et avait été formée avec des parties de l'I/JG300 (unité pilote dans le mets en oeuvre de la stratégie connue mange " ; Wilde Sau" ;), le 2. /NJGr.10 (divisé entre Werneuchen et Finow) qui utilisait les bimoteurs Bf 110 et Ju 88 et, finalement, le 3. /NJGr.10 basé dans Finsterwalde et qui opérait les modernes He 219 et, plus tard quelques-uns peu, Tu la 154 " ; Moskito" ;. Sous la commande de Schönert cette unité viendrait à atteindre des indices de succès significatifs devant leurs adversaires. Comme conséquence, Ru-dolf Schönert s'est rendu la 450º soldat du Wehrmacht à être condécoré par Hitler avec les Feuilles de Chêne Da Cruz de Chevalier le 11 avril 1944, quand déjà il avait atteint la marque de 60 victoires aériennes confirmées. Schönert resterait avec son unité jusqu'à cet être dispersé dans le début d'avril 1945, quand les avions restants ont été incorporés pied la NJG 5. Leurs dernières quatre victoires (la 62ª la 65ª) seraient atteintes contre des bombardiers soviétiques Il-4, au sud de Berlin, déjà les jours finaux de la guerre. Néanmoins, dans une de leurs dernières missions son avion a été intercepté par une chasse de Havilland Moustique et abattu, mais Schönert réussirait à s'échapper avec vie. Il avait volé 376 missions de vol et atteint la marque de 65 victoires confirmées (desquelles 64 ont été nocturnes). Après la reddition, en mai de 1945, de Schönert il réussirait à échapper de la captivité soviétique (au contraire de son ami Paul Zorner) et a émigré pour le Canada, après sa libération par les alliés, où il s'est fixé permanentement, venu même si à acquérir la citoyenneté canadienne. Le Commandant Rudolf Schönert venait à décéder dans ce Pays, de causes naturelles, le 30 novembre 1985, à 74 ans d'âge.

Awards
Ehrenpokal der Luftwaffe (5 January 1942)[2]
German Cross in Gold on 18 May 1942 as Oberleutnant in the 4./NJG 2[3]
Iron Cross (1939) 2nd and 1st class
Knight's Cross with Oak Leaves
Knight's Cross on 25 July 1942 as Oberleutnant of the Reserves and Staffelkapitän of the 4./NJG 2[4]
450th Oak Leaves on 11 April 1944 as Major of the Reserves and commander of Nachtjagdgruppe 10[4]
Mentioned in the Wehrmachtbericht (28 April 1942 and 24 June 1942)

Commander of Nachtjagdgeschwader 5
5 March 1945 – May 1945

Preceded by
Oberstleutnant Walter Borchers


 

 


 

DECORATIONS
EK 2
EK 1
Ehrenpokal
DKG
RK
25/07/42
EL
11/04/44

Blessé
-

 


 

 

 

 

                            

 




 


 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
09.07.41
02.51 Whitley
4./NJG 1 Ltn. £ -
Film C. 2031/I Nr.67172/41
09.07.41
03.40 Whitley
4./NJG 1 Ltn. £ -
Film C. 2031/I Nr.67172/41
17.07.41
00.50 Wellington
4./NJG 1 Ltn £ 53/27/2 5 km. W. Lemmer: 4.000 m.
Film C. 2033/I Anerk: Nr.-
04.08.41
00.14 Wellington
4./NJG 1 Ltn. £ 53/19/2/7 Zuidersee: 4.700 m.
Film C. 2033/I Anerk: ASM
02.09.41
23.34 Unbekannt
4./NJG 1 Ltn. £ 15 km. N. Wangerooge: 4.400 m.
Film C. 2033/I Anerk: Nr. -
31.10.41
21.37 Halifax
4./NJG 1 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr. 89238/42
31.10.41
22.05 Halifax
4./NJG 1 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr. 101566/43
02.11.41
- Hampden
II./NJG 2 Oblt. £ -
Reference: RG Abs.d.II./NJG
06.11.41
- Hampden
II./NJG 2 Oblt. £ -
Reference: RG Abs.d.II./NJG 2
30.11.41
20.52 Whitley
5./NJG 2 Oblt. £ Georgensheid: 3.600 m.
Film C. 2033/I Anerk: Nr.273
30.11.41
- Whitley
II./NJG 2 Oblt. £ -
Reference: RG Abs.d.II./NJG 2
10.01.42
23.15 Wellington
5./NJG 2 Oblt. £ 74154 See: 5.000 m.
Film C. 2035/II Anerk: Nr.227*
14.01.42
20.50 Manchester
5./NJG 2 Oblt. £ 74493 b. Rispel: 3.900 m.
Film C. 2035/II Anerk: Nr.228
26.01.42
20.50 Whitley
5./NJG 2 Oblt. £ 64132 See: 3.200 m.
Film C. 2035/II Anerk: Nr.229
27.03.42
23.21 Halifax
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.93930/42
26.04.42
00.24 Wellington
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.93930/42
18.05.42
00.54 Stirling
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.93930/42
07.06.42
02.27 Wellington
4./NJG 2 Oblt. £ 74/1/1: 4.900 m.
Film C. 2033/I Anerk: Nr.88
20.06.42
01.49 Wellington
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.103568/43
23.06.42
01.17 Wellington
4./NJG 2 Oblt. £ 74522: 1½ km. N.W. Georgheil: 2.800 m.
Film C. 2033/I Anerk: Nr.49
23.06.42
02.07 Stirling
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.103568/43
20.07.42
02.51 Halifax
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.104213/43
27.07.42
02.32 Halifax
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.104516/43
29.07.42
03.28 Wellington
4./NJG 2 Oblt. £ -
Film C. 2031/I Nr.104516/43
21.04.43
02.23 Lancaster
Stab II./NJG 5 Hptm. £ Häfen Gjetser: 4.700-2.300 m.
Film C. 2027/I VNE: ASM

 




 

 

 


Sources

http://www.ritterkreuztraeger-1939-45.de/Luftwaffe/rk-Luftwaffe-Namensliste.htm
http://www.geocities.com/~orion47/AWARDRECIPIENTS/AwardRecipients.html
http://www.das-ritterkreuz.de/index.php4
http://www.luftwaffe.cz
http://www.luftwaffe39-45.historia.nom.br/ases/ases.htm


 

 


Cieldegloire.com