TOKYO RAIDERS - 18 avril 1942



 

 

 

TOKYO RAIDERS

 

 

 

Le Raid du 18 avril 1942

 

L'attaque-surprise contre Pearl Harbor le 7 décembre 1941 ne fut pas considéré par les Américains comme une défaite, mais comme une infamie. Il faut rappeler qu'au moment où les forces combinées menées par l'amiral Nagumo frappaient le port de l'archipel hawaïen, le Japon n'avait pas encore déclaré la guerre aux États-Unis. L'idée de bombarder l'archipel nippon en guise de revanche est venue très tôt, mais l'Océan Pacifique est bien vaste et le Japon était résolument hors de portée.

 

  

 

Au début du conflit, au vu de l'inexorable expansion japonaise, le moral des américains était au plus bas. Il était urgent de marquer des points, même symboliquement, contre un ennemi qui dominait insolemment le Pacifique.

En février 1942, pour remonter ce moral défaillant et monter à l'adversaire qu'il n'était pas à l'abri des coups, le capitaine Francis Low imagina une opération surprise sur le Japon. C'était vraiment une gageure, car la machine de guerre américaine commençait à peine à se mettre en route et le Soleil Levant régnait sur une vaste partie de l'Océan Pacifique. On fit appel pour cette mission à un personnage peu ordinaire, le lieutenant-colonel Doolittle, aviateur hors du commun.

Pour ce projet qui ressemblait à un pari un peu fou, Doolittle opta pour des bombardiers North American B-25 "Mitchell". Faire décoller des appareils de cette taille, absolument pas conçus pour intervenir depuis un porte-avions, n'était pas une mince affaire. Après des essais à terre, on embarqua seize B-25 modifiés à bord du porte-avions Hornet. La Task Force 16 qui comprenait 10 000 hommes embarqués sur 16 navires de guerre pouvait se mettre en route pour le Japon. Tous volontaires, les équipages sont très motivés, allant jusqu'à refuser des offres de 1000 $ de la part d'aviateurs de l'équipe de secours désireux de prendre part au raid.

 

  

 

Le 18 avril 1942, le bombardier de Doolittle, bientôt suivis des quinze autres décollèrent du Hornet qui croisait à 1150 km du Japon et larguèrent leurs bombes sur Tokyo sans rencontrer d'opposition réellement efficace, tant l'effet de surprise était grand. Les appareils ne pouvant se poser sur le porte-avions, il était prévu qu'ils atterrissent en Chine. En aucun cas le retour et l'appontage sur le "Hornet" n'étaient envisageables. Une zone de turbulences empêcha les équipages de trouver leur terrain d'atterrissage. Certains sautèrent en parachute au-dessus de la Chine. Un appareil se posa même à Vladivostok (URSS). Sur les 80 hommes d'équipage, 71 survécurent.

Matériellement parlant, ce raid ne fut guère destructeur et ne gêna pas l'industrie militaire nippone. Chaque avion embarquait avec lui des bombes soufflantes ou incendiaires selon la cible. Les B-25 opéraient solitairement et ne devaient pas s'occuper des autres appareils du raid. L'avion de Doolittle arriva le premier sur Tokyo et il larga ses 1000 kg de bombes sur des objectifs militaires. Il essuya quelques tirs de DCA qui selon Doolittle "étaient fort peu impressionnants par rapport aux tirs de la DCA allemande durant les opérations en Europe". Doolittle s'éloigna des côtes pour éviter d'être repéré (on ignorait à l'époque si le Japon disposait de radars) et son avion prit la direction de la Chine. Les autres appareils firent de même à l'exception d'un B-25 qui se dirigea vers l'Union soviétique. Contrairement à la légende, le raid ne dura pas 30 secondes au dessus de Tokyo. À l'époque, Tokyo s'étendait sur une distance de plus de 33 kilomètres. Un B-25 la parcourait à la vitesse de 350 km/h soit environ 6 minutes de vol.

 

  

 

Sur le chemin qui les conduisit vers la Chine, les avions commencèrent à être à court de carburant, les dernières réserves furent versées dans les réservoirs. La côte chinoise s'approchait mais les appareils devaient contourner toute la partie occupée par les Japonais. Ils devaient normalement atterrir dans une étroite vallée surveillée par l'armée chinoise. Un appareil qui envoyait un signal radio devait normalement indiquer la position de la piste mais, les participants du raid ne devaient l'apprendre que plus tard, l'avion qui transportait ce matériel s'était écrasé avant la mission. Les pilotes durent ainsi repérer de visu un endroit favorable pour l'atterrissage. Avec la nuit qui tombait, un temps exécrable et un terrain vallonné, Doolittle ordonna à son équipage de sauter de l'appareil. Le B-25 s'écrasa un peu plus loin contre une colline. À ce moment, Doolittle était convaincu que la mission était un fiasco avec la perte de tous les appareils, que tous les hommes étaient morts ou capturés et que les bombes n'avaient eu aucun effet. Après s'être regroupé, l'équipage de Doolittle rallia un poste de garde chinois et regagna par la suite les États-Unis.

 

  

 

Tous les pilotes n'eurent pas la même chance. Un avion se trompa de cap et se dirigea vers l'Union soviétique près de Vladivostok. L'équipage fut interné pendant 13 mois. Un bombardier ne parvint pas à atteindre la zone libre en Chine et son équipage fut capturé : sur les huit hommes, trois furent exécutés six mois plus tard, un autre mourra de malnutrition et les quatre autres furent prisonniers jusqu'à la fin de la guerre. Un autre avion s'écrasa en mer près de la côte et les survivants se noyèrent ou furent abattus sur la plage.

Ce premier raid américain sur l'archipel fit très peu de dégâts mais il avait frappé un symbole, Tokyo. L'attaque avait été une surprise à l'instar de Pearl Harbor. En revanche, l'impact psychologique fut important, tant aux U.S.A. qu'au Japon. Le moral revint aux Américains; quant aux Japonais, ils furent tellement surpris par ce raid qu'ils crurent un moment à une attaque de leur vieil ennemi soviétique.

 

  

 

Ce qui est resté sous le nom de "raid de Doolittle" eut néanmoins des conséquences importantes. L'amiral Yamamoto décida d'agrandir la zone de protection autour de l'archipel sur son flanc est, ce qui l'amenait nécessairement à dégarnir d'autres secteurs. En guise de représailles et pour des raisons stratégiques, les Japonais s'attaquèrent dans les semaines qui suivirent aux porte-avions américains en priorité. Ils occupèrent aussi massivement la Chine pour éviter que ce pays ne serve de repli aux bombardiers. Cette modification dans la stratégie maritime japonaise préludera à la bataille de Midway.

L'objectif était atteint : les américains avaient démontré au Japon qu'il n'était pas à l'abri. Ce n'était qu'un avant-goût du déluge de feu qui allait bientôt s'abattre sur l'archipel du Mikado. Doolittle ne fut jamais entièrement satisfait de cette mission qu'il considéra comme une demi-réussite, même si elle avait eu un impact décisif sur la suite de la guerre.

 

 

 

La TASK FORCE 16

Bateaux Task Group 16.1 Task Group 16.2
     
Porte-avions USS Enterprise CV 6 USS Hornet CV-8
Cuirassers USS Vincennes II CA-44 USS Northampton CA-26
USS Nashville II CL-43 USS Salt Lake City CA-25
Destroyers USS Gwin III DD-433 USS Balch DD-363
USS Grayson DD-435 USS Benham DD-397
USS Monssen DD-436 USS Ellet DD-398
USS Meredith DD-434 USS Fanning DD-385
Pétroliers USS Cimarron AO-22 USS Sabine AO-25

 

Les équipages du Raid du 18 avril 1942

Cliquez sur une image ou sur l'un des noms de la liste alphabétique des aviateurs pour accéder à la biographie des participants



Aviateurs impliqués dans l'attaque du 18 avril 1942 sur Tokyo (liste alphabétique - grade - fonction - équipage
(16 Aviateurs encore vivants en 2006)

11 équipages sautèrent en parachute au-dessus de la Chine
1 équipage effectua un atterrissage forcé dans une rizière
3 équipages se posèrent sur l'eau à proximité des côtes Chinoises
1 équipage se posa en URSS et fut interné 13 mois

3 hommes furent tués pendant le raid
8 hommes furent capturés dont :
3 exécutés par les Japonais
1 mort de malnutrition et de mauvais traitements
4 qui furent libérés après 40 mois de captivité

5 hommes (4 pilotes et 1 Copilote) deviendront général
La plupart des hommes revinrent aux USA et prirent part à d'autres combats dans le Pacifique ou en Europe
4 hommes furent capturés par la suite au cours d'autres missions
13 hommes furent tués au combat après le raid

TOKYO RAIDERS

 Accéder à la fiche    Nom  Prénom(s)  Victoires
 V / P / E / Sol
 TOP / Missions    Photo(s)  Détails de carrière  Détail des
 victoires
Décorations

1
 Accéder à la fiche    BAIN  Edwin V 0 P. CBI. M    Oui SSgt / Bomb / 89 BS / Tokyo  Aucune KIA 19/7/43
2
 Accéder à la fiche    BARR  George 0 P. CBI    Oui Lt / Nav / 89 BS / Tokyo  Aucune DCD 12/7/67
3
 Accéder à la fiche    BIRCH  William L 0 P. CBI    Oui SSgt / Bomb / 89 BS / Tokyo  Aucune
4
 Accéder à la fiche    BISSELL  Wayne Max 0 P. CBI    Oui Sgt / Bomb / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 9/1/97
5
 Accéder à la fiche    BITHER  Waldo J 0 P. CBI. Eu    Oui TSgt / Bomb / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 25/2/88
6
 Accéder à la fiche    BLANTON  Thadd Harrison 0 P. CBI    Oui Lt / CoP / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 27/9/61
7
 Accéder à la fiche    BOURGEOIS  Robert C 0 P. CBI    Oui Sgt / Bomb / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 13/11/2001
8
 Accéder à la fiche    BOWER  William M 0 P. CBI. Eu    Oui Lt / Pil / 37 BS / Tokyo  Aucune
9
 Accéder à la fiche    BRAEMER  Fred Anthony 0 P. CBI. K    Oui SSGt / Bomb / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 2/2/89
10
 Accéder à la fiche    CAMPBELL  Clayton J 0 P. CBI    Oui Lt / Nav / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 17/11/2002
11
 Accéder à la fiche    CLEVER  Robert Stevenson 0 P. CBI    Oui Lt / Bomb / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 20/11/42
12
 Accéder à la fiche    COLE  Richard E 0 P. CBI    Oui Lt / CoP / 34 BS / Tokyo  Aucune
13
 Accéder à la fiche    CROUGH  Horace Ellis "Sally" 0 P. CBI    Oui Lt / Bomb / 89 BS / Tokyo  Aucune DCD 20/12/2005
14
 Accéder à la fiche    DE SHAZER  Jacob Daniel 0 P. CBI    Oui Cpl / Bomb / 89 BS / Tokyo  Aucune
15
 Accéder à la fiche    DAVENPORT  Dean 0 P. CBI. K    Oui Lt / CoP / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 14/12/2000
16
 Accéder à la fiche    DIETER  William J 0 P. CBI    Oui Sgt / Bomb / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 18/4/42
17
 Accéder à la fiche    DOOLITTLE  James H 0 P. CBI    Oui L.Col / Pil / 34 BS / Tokyo  Aucune
DCD 27/9/93
18
 Accéder à la fiche    DUQUETTE  Omer Adelard 0 P. CBI    Oui SSGt / Méc / 37 BS / Tokyo  Aucune KIA 3/6/42
19
 Accéder à la fiche    EIERMAN  Jacob 0 P. CBI    Oui SSGt / Méc / 89 BS / Tokyo  Aucune DCD 16/1/94
20
 Accéder à la fiche    EMMENS  Robert G 0 P. CBI    Oui Lt / CoP / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 2/4/92
21
 Accéder à la fiche    FAKTOR  Leland Dale 0 P. CBI    Non Cpl / Méc / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 18/4/42
22
 Accéder à la fiche    FARROW  William G "Bill" 0 P. CBI    Oui Lt / Pil / 89 BS / Tokyo  Aucune KIA 15/10/42
23
 Accéder à la fiche    FITZHUGH  William N 0 P. CBI    Oui Lt / CoP / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 31/8/81
24
 Accéder à la fiche    FITZMAURICE  Donald E 0 P. CBI    Oui Cpl / Méc / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 18/4/42
25
 Accéder à la fiche    GARDNER  Melvin J 0 P. CBI    Oui Sgt / Méc / 89 BS / Tokyo  Aucune KIA 3/6/42
26
 Accéder à la fiche    GRAY  Robert Manning 0 P. CBI    Non Lt / Pil / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 18/10/42
27
 Accéder à la fiche    GREENING  Charles Ross 0 P. CBI. M    Oui Cpt / Pil / 89 BS / Tokyo  Aucune
POW 12/43.
DCD 29/3/57
28
 Accéder à la fiche    GRIFFIN  Thomas Carson 0 P. CBI. M    Oui Lt / Nav / 34 BS / Tokyo  Aucune POW 3/7/43
29
 Accéder à la fiche    HALLMARK  Dean Edwards 0 P. CBI    Oui Lt / Pil / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 15/10/42
30
 Accéder à la fiche    HERNDON  Nolan Anderson 0 P. CBI    Oui Lt / Nav / 95 BS / Tokyo  Aucune
31
 Accéder à la fiche    HILGER  John A 0 P. CBI. K    Oui Maj / Pil / 89 BS / Tokyo  Aucune
DCD 3/2/82
32
 Accéder à la fiche    HITE  Robert L 0 P. CBI    Oui Lt / CoP / 89 BS / Tokyo  Aucune
33
 Accéder à la fiche    HOLSTROM  Everett W "Brick" 0 P. CBI    Oui Lt / Pil / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 2/12/2000
34
 Accéder à la fiche    HOOVER  Travis 0 P. CBI. M. E    Oui Lt / Pil / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 17/1/2004
35
 Accéder à la fiche    HORTON Jr.  Edwin Weston 0 P. CBI    Oui SSgt / Méc / 89 BS / Tokyo  Aucune
36
 Accéder à la fiche    JONES  Aden Earl 0 P. CBI    Non Sgt / Bomb / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 9/3/83
37
 Accéder à la fiche    JONES  David M 0 P. CBI. Md.    Oui Cpt / Pil / 95 BS / Tokyo  Aucune POW 4/12/42
38
 Accéder à la fiche    JORDAN  Bert Mervin 0 P. CBI.    Oui Cpl / Méc / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 3/4/2001
39
 Accéder à la fiche    JOYCE  Richard Outcalt 0 P. CBI.    Oui Lt / Pil / 89 BS / Tokyo  Aucune DCD 18/2/83
40
 Accéder à la fiche    KAPPELER  Frank Albert 0 P. CBI. Eu    Oui Lt / Nav / 89 BS / Tokyo  Aucune
41
 Accéder à la fiche    KNOBLOCH  Richard A "Knobby" 0 P. CBI.    Oui Lt / CoP / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 13/8/2001
42
 Accéder à la fiche    LABAN  Theodore H 0 P. CBI. Eu    Oui SSgt / Bomb / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 16/9/78
43
 Accéder à la fiche    LARKIN Jr.  George Elmer 0 P. CBI.    Oui Sgt / Bomb / 89 BS / Tokyo  Aucune KIA 18/10/42
44
 Accéder à la fiche    LAWSON  Ted W 0 P. CBI.    Oui Lt / Pil / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 19/1/92
45
 Accéder à la fiche    LEONARD  Paul John 0 P. CBI. Md. Eu    Oui SSgt / Méc / 34 BS / Tokyo  Aucune KIA 5/1/43
46
 Accéder à la fiche    MACIA Jr.  James Herbert 0 P. CBI. Eu    Oui Lt / Nav / 89 BS / Tokyo  Aucune
47
 Accéder à la fiche    MANCH  Jacok Earl "Shorty" 0 P. CBI. K    Non Lt / CoP / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 24/3/58
48
 Accéder à la fiche    MANSKE  Joseph W 0 P. CBI. Md    Oui Sgt / Méc/ 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 4/4/88
49
 Accéder à la fiche    Mc CLURE  Charles L 0 P. CBI.    Oui Lt / Nav / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 19/1/99
50
 Accéder à la fiche    Mc COOL  Harry C 0 P. CBI. Eu    Oui Lt / Nav / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 1/2/2003
51
 Accéder à la fiche    Mc ELROY  Edgar E 0 P. CBI.    Oui Lt / Pil / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 4/4/2003
52
 Accéder à la fiche    Mc GURL  Eugène Francis 0 P. CBI.    Oui Lt / Nav / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 3/6/42
53
 Accéder à la fiche    MEDER

 Robert John

0 P. CBI.    Oui Lt / CoP / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 11/12/43
54
 Accéder à la fiche    MILLER  Richard Ewing 0 P. CBI. Md    Oui Lt / Bomb / 37 BS / Tokyo  Aucune KIA 22/1/43
55
 Accéder à la fiche    NIELSEN  Chase Jay 0 P. CBI.    Oui Lt / Nav / 95 BS / Tokyo  Aucune POW 18/4/42
56
 Accéder à la fiche    OZUK  Charles John 0 P. CBI. Md    Non Lt / Nav / 95 BS / Tokyo  Aucune
57
 Accéder à la fiche    PARKER Jr.  James M 0 P. CBI. Md    Oui Lt / CoP / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 19/6/91
58
 Accéder à la fiche    POHL  David William 0 P. CBI.    Oui Sgt / Méc / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 18/2/99
59
 Accéder à la fiche    POTTER  Harry A "Hank" 0 P. CBI.    Oui Lt / Nav / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 27/5/2002
60
 Accéder à la fiche    POUND Jr.  William Roy 0 P. CBI. Eu    Oui Lt / Nav / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 13/7/67
61
 Accéder à la fiche    RADNEY  Douglas V 0 P. CBI.    Oui SSGt / Méc / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 28/1/94
62
 Accéder à la fiche    REDDY  Kenneth E 0 P. CBI.    Oui Lt / CoP / 89 BS / Tokyo  Aucune KIA 2/9/42
63
 Accéder à la fiche    SAYLOR  Edward Joseph 0 P. CBI. Eu    Oui Sgt / Méc / 34 BS / Tokyo  Aucune
64
 Accéder à la fiche    SCOTT  Eldred Von 0 P. CBI. Eu    Oui TSgt / Méc / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 31/7/78
65
 Accéder à la fiche    SESSLER  Howard Alvert 0 P. CBI. M. E    Oui Lt / Nav / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 9/2/2001
66
 Accéder à la fiche    SIMS  Jack A 0 P. CBI. Md    Oui Lt / CoP / 89 BS / Tokyo  Aucune
67
 Accéder à la fiche    SMITH  Donald Gregory 0 P. CBI. Eu    Oui Lt / Pil / 34 BS / Tokyo  Aucune KIA 12/11/42
68
 Accéder à la fiche    SPATZ  Harold A 0 P. CBI.    Oui Sgt / Méc / 89 BS / Tokyo  Aucune KIA 15/10/42
69
 Accéder à la fiche    STEPHENS  Robert James 0 P. CBI.    Oui Sgt / Bomb / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 13/4/59
70
 Accéder à la fiche    STORK  J Rayden 0 P. CBI.    Oui Lt / CoP / 89 BS / Tokyo  Aucune DCD 2/5/2002
71
 Accéder à la fiche    THATCHER  David J 0 P. CBI. M. E    Oui Sgt / Méc / 95 BS / Tokyo  Aucune
72
 Accéder à la fiche    TRUELOVE  Denver Vernon 0 P. CBI. M. E    Oui Lt / Bomb / 95 BS / Tokyo  Aucune KIA 5/4/43
73
 Accéder à la fiche    WATSON  Harold Francis 0 P. CBI.    Oui Lt / Pil / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 14/9/91
74
 Accéder à la fiche    WHITE  Thomas Robert 0 P. CBI. M. E    Oui Lt / Mit / 34 BS / Tokyo  Aucune DCD 29/11/92
75
 Accéder à la fiche    WILDER  Rodney Ross "Hoss" 0 P. CBI. M. E    Oui Lt / CoP / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 7/6/64
76
 Accéder à la fiche    WILDNER  Carl Richard 0 P. CBI.    Oui Lt / Nav / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 7/3/94
77
 Accéder à la fiche    WILLIAMS  Adam Roy 0 P. CBI.    Oui Sgt / Méc / 37 BS / Tokyo  Aucune DCD 30/11/93
78
 Accéder à la fiche    WILLIAMS  Griffith Paul 0 P. CBI. Eu    Oui Lt / CoP / 34 BS / Tokyo  Aucune POW 4/7/43. DCD 14/8/98
79
 Accéder à la fiche    YORK  Edward J 0 P. CBI. M. E    Oui Cpt / Pil / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 31/8/84
80
 Accéder à la fiche    YOUNGBLOOD  Lucian Nevelon 0 P. CBI.    Oui Lt / CoP / 95 BS / Tokyo  Aucune DCD 28/2/49
                     

 

 



Sources

http://homepages.rootsweb.com/~mvreid/dwp/11dave07.html
http://www.airartnw.com/tokyobound.htm
http://www.homeofheroes.com/wings/part2/01_doolittle_raiders.html
http://www.maritimequest.com/misc_pages/doolittle_raid_april_1942_page_1.htm
http://www.doolittletokyoraiders.com/index.html
http://ussslcca25.com/dolittle.htm
http://www.b-29s-over-korea.com/jamesdoolittle/doolittle.html
http://www.doolittleraider.com/photos_of_dad.htm
http://www.japononline.net/article.php?sid=456





 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com