FITZGERALD Thomas Bernard
FITZGERALD Thomas Bernard

 

 



Né le 11 juillet 1919 à Temuka
-

 

 

Lieutenant Colonel / Wing Commander

6 victoires homologuées
1 avion ennemi endommagé


 



Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
P/O
1938
RNZAF 04/37 04/38 Elève Nouvelle-Zélande
F/O
1939
Sq 103 06/38 08/40 Pilote Grande-Bretagne
F/L
1940
Sq 141 08/40 04/41 Pilote Grande-Bretagne
S/L
1942
Sq 23 04/41 1941 Pilote Grande-Bretagne
W/C
1944
Sq 607 1941 1941 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 41 1941 02/42 Pilote Grande-Bretagne
   
Hawker Comp 02/42 04/43 Pilote d'essais Grande-Bretagne
   
Sq 14 NZ 02/43 06/43 Commandant Nouvelle-Zélande
   
Staff 06/43 11/43 - Nouvelle-Zélande
   
RAF 11/43 07/44 - Grande-Bretagne
     
Coltishall Wing 07/44 01/45   Grande-Bretagne


Tom Fitzgerald est né le 11 juillet 1919 à Temuka. Il effectue ses études au Timaru Boys' High School, avant de devenir fermier. En avril 1937 Fitzgerald est accepté dans la RNZAF comme élève officier pilote et après avoir effectué son entraînement à Wigram, il est envoyé en Angleterre en avril 1938 pour être transféré dans la RAF.

En juin 1938, il est affecté au Squadron 103 qui vole sur Hawker Hinds, le dernier Squadron équipé de bombardiers légers biplans. A la fin de l'année, ces appareils son remplacés par des Fairey Battle monoplans triplaces.

Le 2 septembre 1939, la veille de la déclaration de guerre, le Squadron s'envole pour la France au sein de l'Advanced Air Striking Force. Les Allemands lancent leur attaque sur la France le 10 mai et les Squadrons équipés de Battle, parmis lesquels le Squadron 103 sont envoyés pour tenter d'enrayer l'avancée Allemande.

Le 12 mai, Fitzgerald conduit une section de 3 appareils pour l'attaque d'un pont et d'une route près de Sedan. Attaqués par des Bf 110, les 3 battles plongent au ras du sol et parviennent à s'échapper. Sélectionnant chacun leur cible, les pilotes longent la Meuse avant d'attaquer des sections motorisées qui circulent sur le pont. Grâce à cette action, les Allemands se trouvent immobilisés pendant plusieurs heures et le Squadron reçoit une message de remerciment du Quartier Général Français. Pour cette action, Fitzgerald reçoit la DFC.

Au cours d'un autre engagement, le 14 mai 1940, Fitzgerald abat 2 Bf 109 qui avaient tenté d'attaquer son appareil. Blessé au pied et à la main, Fitzgerald parvient à effectuer un atterrissage forcé à proximité des troupes Françaises sans blessure pour son équipage. Il retourne alors en Angleterre à bord d'un navire hôpital.

Début août, alors que la Bataille d'Angleterre est déjà bien avancée, Fitzgerald est affecté à la chasse, un des 20 pilotes du Bomber Command qui se porta volontaire en réponse à appel lancés à des pilotes expérimenté désirant intégrer la chasse. Il est alors affecté au Squadron 141 en Ecosse le 10 août pour voler sur Défiant au cours d'opérations de chasse de nuit.

Fitzgerald prend alors le commandement du Flight B, installé au Sud de Biggin Hil à partir du 12 septembre pour prendre part à la défense nocturne de Londres. En avril 1941, il est affecté au Squadron 23 équipé de Douglas Havocs et effectue des missions Intruder sur les aérodromes ennemis situés en France. A la mi-juillet, alors qu'il termine son second tout d'opérations, Fitzgerald effectue sa conversion sur chasseur monomoteur et au cours de son troisième tour d'opération, il est affecté au Squadron 607 sur Hurricane puis au Squadron 41 sur Spitfire, unités avec lesquelles il participe à de nombreuses missions au-dessus du continent.

A la fin février 1942, Fitzgerald, qui est maintenant Squadron Leader, intègre la Hawker Aircraft à Langley comme pilote d'essais. Le 3 août, alors qu'il effectue un vol de communication sur Hurricane, il est touché par un Do 17 qu'il parvient cependant à endommager.

En février 1943, Fitzgerald retourne en Nouvelle-Zélande et prend le commandement du Squadron 14 RNZAF. En avril, il conduit l'unité sur Santo, aux Nouvelles Hebrides, pour participer à la défense de l'ile. A son retour en Nouvelle Zélande en juin 1943, il suit une formation d'Etat Major et retourne en Grande-Bretagne à la mi-novembre..

Fitzgerald retourne en opération en juillet 1944 comme Wing Leader à Coltishall, pour conduire des Squadrons de Spitfire et de Mustang engagés dans l'escorte à longue distance de bombardiers alliés et dans l'attaque des sites de lancement des V1 et des V2.

Avec 5 tours d'opérations accomplis et 6 victoires aériennes, Fitzgerald est affecté à un poste administratif en janvier 1945 et retourne dans la RNZAF qu'il quitte en décembre 1947.




Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 















Victoires aériennes

Victoires  
6
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
1
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
14.05.40 Détruit Me 109
Battle Sq 103 France
1
Aces High - C. Shores
14.05.40 Détruit Me 109
Battle Sq 103 France
2
Aces High - C. Shores
03.08.42 Endommagé Do 17
Hurricane Hawker Ind Windsor
-
Aces High - C. Shores


Sources

ACES HIGH - Christopher Shores and Clive Williams. Grub Street Editions
http://www.nzfpm.co.nz/aces/fitzgera.htm