GAZE Frederick Anthony Owen
GAZE Frederick Anthony Owen

 



 



Né le 3 février 1920 à Melbourne
-

 

Commandant / Squadron Leader

11 victoires homologuées
3 victoires en collaboration
4 victoires probables
5 avions ennemis endommagés
1 bombe volante détruite

 




Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
P/O
RAF 1940 03/41 Elève Pilote Grande Bretagne
F/O
Sq 610 03/41 11/41 Pilote Grande Bretagne
F/L
OTU 57 11/41 06/42 Pilote Grande Bretagne
S/L
Sq 616 06/42 08/42 Flight Cder Grande Bretagne
   
Sq 64 08/42 09/42 Commandant Grande Bretagne
   
Sq 616 09/42 01/43 Flight Cder Grande Bretagne
   
PR 3 AM 01/43 05/43 Flight Cder Grande Bretagne
   
Sq 453 05/43 06/43 Commandant Surn Grande Bretagne
   
268 TRS 06/43 07/43 Commandant Surn Grande Bretagne
   
Sq 129 / 222 07/43 09/43 Commandant Surn Grande Bretagne
   
Sq 66 09/43 09/43 Flight Cder Grande Bretagne
   
Evadé 09/43 10/43 Evadé Grande Bretagne
   
AFDU 01/44 1944 Pilote d'essais Grande Bretagne
   
Sq 610 07/44 03/45 Flight Cder Grande Bretagne. Hollande
   
GSU 83 03/45 04/45 Flight Cder Grande Bretagne
   
Sq 41 04/45 05/45 Flight Cder Europe
   
Sq 616 05/45 10/45 Flight Cder Grande Bretagne


Né à Melbourne le 3 février 1920, Frederick Anthony Gaze fut un grand pilote d'essais dans l'aviation lorsque le monde était en guerre dans les années 40, avant d'être pilote automobile. Tony s'engag au sein de la Royal Air Force en 1940 et rejoint le Squadron 610 en mars 1941, prenant part aux côtés de Douglas Bader aux opérations au-dessus de la Manche et de la France occupée du printemps 1941, remportant plusieurs victoires en juin et juillet de la même année. Aux termes de son premier tour d'opérations, il est envoyé au repos comme instructeur à l'OTU 57 en novembre 1941. Son second tout d'opération commence le 3 juin 1942 avec une affectation au Squadron 616 comme Flight Commander. Cette unité est équipée de Spitfire VI, un appareil spécialisé dans la chasse à haute altitude, lui permettant de remporter de nouvelles victoires. Après les opérations sur Dieppe au cours desquelles il remporte une victoire probable contre un Fw 190, il prend le commandement du Squadron 64 équipé du nouveau Spitfire IX. Le 26 septembre 1942, il conduit l'escadre pour l'escorte de bombardiers B 17 sur Morlaix. En raison d'un vent très violent aui accroit sensiblement la consommation des appareils, l'un des trois Squadron, le Squadron 131 "Eagle", perd la quasi totalité de ses appareils sur le chemin du retour, faute de carburant. Les compétences de Gaze sont sérieusement remises en cause et il se voit rétrogradé au poste de F/L au sein du Squadron 616. Il ne commandera plus d'unité avant la fin de la guerre.

En janvier 1943, il est envoyé au département PR 3 du Ministère de l'Air. En mai, il est brièvement affecté à Hornchuch où il vole comme commandant surnuméraire avec le Squadron 453. Le mois suivant, il est transféré à Odiham pour une durée d'un mois comme instructeur au 268 Tactical Reconnaissance Squadron qui vole sur Mustang I et IA avant de retourner à Hornchurch en juillet 1943, volant comme surnuméraire avec les Squadron 129 et Squadron 222. Le 1 septembre 1943, nouveau mouvement vers Kenley où il prend le commandement du Flight A du Squadron 66. 3 jours après son arrivé, il remporte sa huitième victoire individuelle avant d'être lui-même abattu par le Leutnant Gerhard Vogt du II./JG 26. Il effectue un atterrissage forcé en France et parvient à échapper à la capture, regagnant l'Angleterre après avoir rejoint Gibraltar via l'Espagne. Il arrive en Angleterre le 28 octobre et après un séjour à l'hôpital pour y soigner ses blessures au visage reçues pendant le crash, il rejoint en février 1944 le Air Fighting Development Unit (AFDU) à Wittering avant d'être transféré au Group 5 / Bomber Command à Swinderby. Il s'arrange pour réaliser plusieurs vols sur Spitfire au sein d'un Wing Canadien et se voit proposer un poste comme pilote de Mosquito dans une unité Pathfinder du Bomber Command. Il décline l'offre et parvient à retrouver un poste dans le Fighter Command en juillet 1944, devenant Flight Commander avec le Squadron 610, volant sur le nouveau Spitfire XIV équipé d'un moteur Griffin.

Après avoir opéré contre les V-1, l'unité fait mouvement sur la Hollande et rejoint la 2eme TAF plus tard dans l'année mais au début du mois de mars 1945, le Squadron est dissout.Affecté brièvement au 83 GSU, il rejoint le Squadron 41 le 6 avril 1945 et remporte ses 4 dernières victoires. Le 1 mai, juste avant la fin des hostilités, il prend le commandement du Flight A du Squadron 616, équipé de Meteor. Ayant reçu la DFC alors qu'il volait avec le Squadron 610 en 1941, il reçoit une Bar en février 1943 alors qu'il commande le Squadron 616 et une seconde Bar au début de 1945. Après la guerre, il continue à voler avec le Squadron jusqu'à sa dissolution en août. Les personnels forment alors le noyau du nouveau Squadron 263 et en décembre, il rejoint la société Rolls Royce à Derby. Peu après, il rejoint le Squadron 56 pour coordonner la parade de la victoire avec des Meteor. Plus tard, il commandera un Squadron de Co-Opération avec la Navy avant de devenir CGI à l'OTU 61 et pilote d'essai en septembre 1946.

Il quitte le service en juillet1947 et rentre en Australie où il rejoint le Squadron 21 comme réserviste. Au début des années 50, il revient en Europe comme pilote de course automobile et vole pendant un temps avec le Squadron 600 RAuxAF jusqu'en octobre 1950.

 

 

En 1951, Tony retourne en Angleterre et pilote pour Geoffrey Taylor les nouvelles Alta. Il participe à une course de F1 hors championnat, le BRDC International Trophy, où il fut victime d'un accident. La suite de la saison se résume en de nombreuses participations sur Alta en Formule 2. Sa meilleure performance en course fut une huitième place acquise en deux occasions, le GP commémoratif du 5ème siècle de la découverte de l'Amérique, et lors de l'Eifelrennen. En 1952, après une cinquième place lors de la Lavant Cup, il achète une HWM-Alta à John Heath et continue de courir en F2. Or, cette année-là, le championnat du monde de F1 s'est métamorphosé en championnat de F2, et Tony décide d'inscrire sa monoplace pour quelques courses du championnat. En Belgique, il termine quinzième et dernier avec 6 tours de retard. En Grande-bretagne il doit abandonner après un mauvais départ, où il se retrouve bon dernier. Enfin, en Allemagne, il se maintient à une honorable huitième place avant que sa boite de vitesse ne rende l'âme. Enfin, sur l'autodrome de Monza, il rate les qualifications, avec le 30ème temps, quand seuls les 24 premiers sont pris pour la course du dimanche. Cela marque la fin de la carrière de Tony en championnat.

Tony continue de courir en Formule 2, terminant 5ème à Cadours, et au pied du podium lors du National Trophy. Mais à partir de 1953, il délaisse les F2 pour les voitures de sport, où il espère avoir plus de succès. Il abandonne lors du GP du Portugal, mais termine 4ème du Tourist Trophy avec Graham Whitehead. L'année suivante, il se classe 4ème à Aintree, et 7ème à Reims, puis remporte la victoire lors du Crystal Palace lors d'épreuves hors championnat. Il participe également à une course de F1 hors championnat, le Gp de Nouvelle-Zélande, et se classe 3ème. En 1955, il court de moins en moins, il se classe 3ème de nouveau en Nouvelle-Zélande. Enfin, l'année suivante, la victoire lui échappe encore une fois lors du GP de Nouvelle-Zélande, il termine second à une quarantaine de secondes de Moss, et participe aux 24 heures du Mans. Par la suite, Tony va délaisser sa carrière de pilote pour promouvoir le développement du sport automobile en Australie, notamment dans le domaine de la construction de circuits à l'européenne dans ce pays.

Tony Gaze vit désormais à Victoria, où il reste toujours aussi occupé. En 2006, il fut décoré de la médaille de l'ordre australien pour services rendus au sport automobile dans son pays natal.






Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 





GAZE Frederick Anthony Owen (S/L) RAF no 60096

 

Distinguished Flying Cross
Annonce parue dans le London Gazette le 5 août 1941

Bar Distinguished Flying Cross
Annonce parue dans le London Gazette le 19 janvier 1943

Second Bar Distinguished Flying Cross
Annonce parue dans le London Gazette le 1 juin
1945







Victoires aériennes

Victoires  
11
.
3
  Collaboration
Probables  
4
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
5
.
o
  Collaboration
V 1  
1
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
26.06.41
Détruit Me 109E
Spitfire II / H Sq 610 Gravelines
1
Aces High - C. Shores
26.06.41
Probable Me 109E
Spitfire II / H Sq 610 Gravelines
-
Aces High - C. Shores
02.07.41
Endommagé Me 109E
Spitfire II / G Sq 610 Ouest Lille
-
Aces High - C. Shores
06.07.41
Détruit (1/2) Me 109E
Spitfire II / A Sq 610 Sud Lille
2
Aces High - C. Shores
10.07.41
Détruit Me 109F
Spitfire II / G Sq 610 20 m Hardelot
3
Aces High - C. Shores
10.07.41
Détruit Me 109E
Spitfire II / G Sq 610 Hardelot
4
Aces High - C. Shores
17.07.41
Probable Me 109F
Spitfire Vb / X Sq 610 Le Touquet
-
Aces High - C. Shores
13.07.42
Probable Fw 190
Spitfire VIb Sq 616 15 - 20 m Ouest Abbeville
-
Aces High - C. Shores
18.07.42
Détruit Fw 190
Spitfire VIb Sq 616 10 m Ouest Le Touquet
5
Aces High - C. Shores
18.07.42
Endommagé Fw 190
Spitfire VIb Sq 616 10 m Ouest Le Touquet
-
Aces High - C. Shores
19.08.42
Détruit Do 217
Spitfire VIb Sq 616 Dieppe
6
Aces High - C. Shores
06.09.42
Endommagé Fw 190
Spitfire VIb / BS278 Sq 616 St Omer
-
Aces High - C. Shores
11.10.42
Endommagé Fw 190
Spitfire IX Sq 64 15 m Sud Dunkerque
-
Aces High - C. Shores
16.08.43
Endommagé Fw 190
Spitfire IX / MA621 / A Sq 129 10 m NE Eecloo
-
Aces High - C. Shores
17.08.43
Détruit Fw 190
Spitfire IX / MA621 / A Sq 129 Ouest Antwerp
7
Aces High - C. Shores
19.08.43
Probable Me 109G
Spitfire IX Sq 129 -
-
Aces High - C. Shores
04.09.43
Détruit Fw 190
Spitfire Vb Sq 66 Beauchamps
8
Aces High - C. Shores
05.08.44
Détruit V-1
Spitfire XIV Sq 610 -
9
Aces High - C. Shores
01.01.45
Détruit Fw 190D
Spitfire XIV Sq 610 Aérodrome Y-32
10
Aces High - C. Shores
14.02.45
Détruit Me 262
Spitfire XIV Sq 610 Munster
11
Aces High - C. Shores
11.04.45
Détruit Ju 52/3m
Spitfire XIV / SM823 Sq 41 Bremen-Nieuberg
12
Aces High - C. Shores
12.04.45
Détruit Ar 234
Spitfire XIV / SM823 Sq 41 Bremen
13
Aces High - C. Shores
28.04.45
Détruit Fw 190D
Spitfire XIV / SM826 Sq 41 Aérodrome Schwerin
14
Aces High - C. Shores
30.04.45
Détruit Fw 190D
Spitfire XIV / SM823 Sq 41 Tête de pont Elbe
15
Aces High - C. Shores


Sources

ACES HIGH - Christopher Shores and Clive Williams. Grub Street Editions
http://www.chicanef1.com/indiv.pl?name=Tony%20Gaze
http://wildsport.ru/drv.php?l=G&id=195203042
http://www.awm.gov.au/research/people/honours_and_awards/?Name=gaze+&ServiceNumber=&Unit=&Award=All+awards&Recommended=Gazetted&Authority=Second+World+War