GUERIN Charles
GUERIN Charles

 



 


Né le 9 août 1916 à Paris
Tué le 3 mai 1941 (25 ans)

 

 

 

Sous Lieutenant

Aucune victoire homologuée





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
08/40
 
Armée Air 193? 05/40 Stage. Instruct France
Slt
01/04/41
 
Armée Air 05/40 06/40 Instructeur Algérie
     
RAF - OTU 07/40 09/40 Transformation Grande Bretagne
     
Sq 232 14/09/40 21/09/40 Pilote Grande Bretagne
     
Sq 85 21/09/40 25/12/40 Pilote Grande Bretagne
     
Sq 615 25/12/40 27/08/43 Pilote Grande Bretagne

Charles Guérin est né le 9 août 1916 à Paris XIV. Pilote confirmé engagé avant guerre dans l'Armée de l'Air, il est désigné contre son gré pour suivre un stage d'instructeur au début de la guerre. Là, il Charles Guérin rencontre René Mouchotte et devient son ami. Au début de mai 1940, à la fin du stage, ils sont affectés en Afrique française du Nord pour servir dans une école de pilotage en Algérie. Furieux de ne pas pouvoir partir dans une unité combattante alors que les choses commencent à mal tourner en France, ils persuadent l'état-major d'Alger qu'ils sont destinés à rejoindre le Centre d'instruction à la chasse d'Oran comme stagiaires et y débutent l'entraînement sur Morane-Saulnier 406. Dès les premières rumeurs d'armistice, ils espèrent que les clauses de cet accord ne s'appliqueront pas aux territoires d'outre-mer. Réalisant au cours d'une réunion organisée par le colonel commandant la base d'Oran la Sénia le 29 juin dans l'après-midi qu'il n'y a aucun espoir de continuer la guerre en Afrique française du Nord, ils décident de rejoindre Gibraltar avec quelques camarades.

Dans la nuit du 29 au 30 juin 1940 avec Mouchotte, Lafont, Heldt, Sorret (armée Terre) et le sergent mitrailleur Duval, ils décollent vers 4 h 30 et atterrissent environ trois heures plus tard, à Gibraltar. Mouchotte, aux commandes du Caudron Goéland, au moment du décollage, éprouve beaucoup de difficultés à arracher son appareil en raison du mauvais fonctionnement des hélices, que Guérin, malgré ses efforts, n'arrive pas à régler. Le 3 juillet 1940 il embarque pour Liverpool avec une vingtaine de camarades sur le chalutier armé français Président Houduce. Ils arrivent le 13 dans la matinée et sont à Londres le soir même.

Guérin rejoint les Forces aériennes françaises libres (FAFL) avec une douzaine de sergents pilotes sélectionnés pour servi dans la RAF comme pilotes de chasse. Après un court passage à Saint-Athan et à Odiham, il débute son entraînement à la School of Army Cooperation 1 d'Old Sarum près de Salisbury (10 jours). Enfin, après être repassé à Odiham, il est affecté à Operational Training Unit 5 de Chalford.

À sa sortie d'OTU il rejoint le Squadron 232 avec lequel il participe à la Bataille d'Angleterre à partir du 14 septembre pendant 1 semaine avant d'être transféré au Squadron 85 avec lequel il reste jusqu'au 25 décembre 1940. A cette date, il est muté au Squadron 615 de Kenley, où il retrouve Mouchotte, Bouquillard, Lafont et Perrin. Il fait mouvement avec le Squadron 615 Squadron sur Valley, en Anglesey (nord-ouest du pays de Galles) et est promu sous-lieutenant le l avril 1941. Le sous-lieutenant Guérin disparaît sous les yeux de son chef de section et ami René Mouchotte, au cours d'une mission de protection d'un convoi au large de l'Irlande. Son Hawker Hurricane (V7163) a une fuite de glycol et malgré les conseils de Mouchotte, qui le presse de sauter en parachute, il tente d'amerrir et coule immédiatement, peut-être intoxiqué par les vapeurs de ce liquide de refroidissement du moteur.






Chevalier de la Légion d'Honneur
Croix de Guerre 1939-45 avec 1 palme
Médaille de la Résistance
 


 



 


Victoires aériennes

Victoires  
o
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration
Bombes volantes  
0
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
- - -
-
-

 


Sources



Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Françaises Libres - Colonel Henry LAFONT




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com