MUSELLI Gérard
MUSELLI Gérard

 






 


Né le 27 novembre 1919
Décédé le 2 février 1970

 

Sergent-Chef

6 victoires en collaboration
4 victoires probables en collaboration




 

Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1939
 
Armée Air 04/38 08/39 Elève Pilote France
S/C
06/40
 
GC I/5 08/39 06/40 Pilote France
     
GC I/5 06/40 1944 Pilote AFN
     
GC I/5 1944 1945 Pilote France. Allemagne


Gérard Muselli est né le 27 novembre 1919 à Chateauroux, dans l'Indre. Le 22 avril 1938, il s'engage pour une période de 3 ans dans l'Armée de l'Air où il suit une formation au centre de perfectionnement de l'Aviation populaire d'Ambérieu. Breveté le 25 juillet 1938, il est affecté le 6 août 1939 à la 1ere Escadrille du GC I/5, unité équipée de Curtiss H-75 hawk et basée à Suippes.

 

CAMPAGNE DE FRANCE

 

11 janvier 1940

Le 11 janvier 1940, le Sergent Muselli a l'opportunité d'ouvrir son score. Ce jour là, une patrouille légère vole près de la frontière près de Sedan. Le Sergent Muselli et le Capitaine Accart interceptent un Do 17 qui se réfugie de l'autre coté de la frontière en plongeant au ras du sol, ne permettant d'accorder qu'une victoire probable malgré les dommages apparents causés à l'appareil allemand.

13 mai 1940

Le 13 mai 1940, une patrouille simple est chargée d'effectuer une couverture sur alerte entre 6 h 10 et 7 h 20. La patrouille engage le combat contre 3 Do 17. L'un des appareils est sérieusement endommagé et sera comptabilisé comme probable à l'A/C Bouvard, au S/C Muselli Gerard et au S/C Vuillemain Léon. L'A/C Bouvard est toutefois touché et blessé pendant l'affrontement. Quant au S/C Muselli, lui aussi touché, il doit se poser en campagne, train rentré, près de Stenay, une balle ayant sectionnée une canalisation d'huile. Projeté en avant lors de l'atterrissage, Muselli est légèrement blessé au visage. et le Curtiss H-75A-1 n° 44 est perdu.

 

 

14 mai 1940

Le 14 mai, vers 10 h 00, accompagnant le Cpt Accart, Muselli, parvient à remporter une victoire probable en collaboration contre un He 111 du 7./KG 53 alors qu'il s'apprêtait à atterrir aux termes d'un vol d'essais sur son nouvel appareil. Alors qu'il est en final, il aperçoit le Cpt Accart qui le précède battre des ailes et remettre les gaz. Les deux hommes attaquent alors un groupe de 9 He 111 qui se dirigent vers Suippes. Attaquant le premier peleton, et Accart touche le moteur gauche de l'un des appareils. Il tire sur le chef de section pendant que Muselli tire sur le troisième appareil forçant les bombardiers à interrompre leur attaque. Les autres bombardiers parviennent toutefois à larguer leur chargement sur le camp de Suippes. Le premier bombardier touché par Accart commence a perdre doucement de l'altitude et les deux pilotes français se lancent à sa poursuite pour l'achever. Touché au second moteur, le bombardier large son chargement au-dessus d'un bois mais ne pouvant assister à sa chute définitive, les deux pilotes ne se verront accorder qu'une victoire probable.

18 mai 1940


Après avoir remporté 3 victoires probables, l'heure de la confirmation arrive enfin le 18 mai pour le Sergent Muselli. La mission qui consiste à couvrir le débarquement de troupes en gare de Fismes débute à 14 h 15. En raison du plafond bas, les patrouilles se sont partagées entre une patrouille basse, située sous le plafond nuageux et une patrouille haute. Le Capitaine Accart reste en-dessous alors que le Lieutenant Marin-la-Meslée prend la direction de la patrouille du dessus. C'est ce dernier qui signale, à 14 h 45, le premier la présence des bombardiers provoquant le regroupement des 9 appareils français qui se lancent à l'attaque des bombardiers. Le combat est très violent et si les français abattent 6 bombardiers, c'est au prix de la perte de 4 appareils détruits, tous les autres étant plus ou moins gravement endommagés. La patrouille Morel, Rouquette, Muselli rejoint le Lieutenant Marin-la-Meslée et le Sous-Lieutenant Rey pour attaquer le bombardier situé le plus à gauche. Attaqué par les 5 chasseurs, le bombardier ne tarde pas à laisser échapper une épaisse fumée noire alors que le train d'atterrissage sort. L'appareil s'écrase finalement vers Arcis-le-Ponsart. Immédiatement après le Lieutenant Marin-la-Meslée , les S/C Morel et Vuillemain, le Cpt Vasatko et le Sgt Muselli attaquent un autre bombardier de la formation de gauche qui s'est légèrement écartée après avoir perdu le leader. Là encore, l'avion se dirige vers le sol, un des membres d'équipage sautant en parachute. Enfin le Sgt Muselli se joint au Capitaine Accart et au Sous-Lieutenant Rey pour attaquer un autre appareil. Rey se retirant rapidement du combat, les deux premiers finissent d'abattre le bombardier qui s'écrase entre Fisme et Laon. Au cours du combat, Muselli a utilisé 900 cartouches. Son appareil ayant été touché, il doit de nouveau se poser sur le ventre, provoquant la perte du H-75A-1 n° 7.

 

Curtiss H-75 du GC I/5

 

25 mai 1940

Le 25 mai, nouvelle mission de protection d'une reconnaissance et de couverture du secteur de Stenay - Raucourt - Le Chesne. Assurée par une patrouille triple, la mission se déroule entre 9 h 45 et 11 h 05. A 10 h 30, plusieurs pilotes attaquent un Hs 126 isolé. Recevant plusieurs impacts, le passager arrière finit par sauter en parachute. La victoire sera accordée au Lt Marin-la-Meslée, Sgt Muselli, Lt Vrana et Cpt Vasatko.

26 mai 1940

Le lendemain, 26 mai, au cours d'une mission de protection d'un Potez 63 dans le secteur de Tourteron, les neuf pilotes {(Cpt) Accart Jean (Slt) Le Calvez Yvon (Lt) Périna Franrisek (Sgt) Muselli Gerard (Lt) Marin La Meslée Edmond (Lt) Vrana Adolf (S/C) Penzini Dominique (Lt) Rouquette Marcel (S/C) Vuillemain Léon} d'une patrouille triples se voient accorder une victoire en collaboration contre l'un des 3 He 111 du 2./KG 55 rencontrés. Ce dernier se pose en catastrophe au Sud de Sedan. Les 5 membres d'équipage sont faits prisonniers. Cette victoire est la cinquième pour Muselli qui devient ainsi un "As".

3 juin 1940

Le 3 juin, une patrouille double légère effectue une couverture sur alerte dans le secteur de La Chesne - Stenay, quand elle est orientée vers un Hs 126 isolé. L'avion attaqué par l'arrière, s'écrase à 12 h 05 au Nord de Sommauthe. La victoire est attribuée à 4 pilotes : Marin La Meslée Edmond, Vuillemain, Vasatko et Muselli qui remporte là sa dernière victoire confirmée de la Campagne de France.

7 juin 1940

Le 7 juin, alors qu'elle assure la couverture du secteur Vailly - Soissons, une patrouille triple ayant décollé à 9 h 55, obtient plusieurs victoires probables. Le premier est un Hs 126 qui malgré un moteur fumant parvient à regagner ses lignes après une poursuite au ras du sol. L'avion s'écrasera près de Chivres-Val, à l'Est de Soissons et heurtera finalement un arbre. Il ne sera cependant accordé que comme probable au Lt Marin La Meslée Edmond, Lt Vrana et Sgt Muselli, ces informations n'étant pas disponibles à l'époque.

 



 

Après s'être replié sur le Sud, le Sgt accompagne le GC I/5 au Maroc et traverse la Méditerranée le 20 juin. Lorsque l'armistice est annoncée, il vient juste de recevoir sa nomination au grade de Sergent Chef. Demeuré au sein du GC I/5 après l'armtistice, il poursuivra les missions lorsque celui-ci sera équipé de chasseurs américains P-47. Lorsque la guerre se termine, il se trouve en Allemagne. Le 2 septembre 1948, après 9 années passées dans l'unité, il rejoint le GC I/1. Placé en congé sans solde pour une durée de 5 ans, il devient alors pilote d'essais chez Dassault et effectue le premier vol sur Super-Mystère B2 le 15 mai 1956. Il démissionne finalement de l'Armée de l'Air en mai 1957 et s'illustre une nouvelle fois le 18 juin 1959 aux commandes d'un Mirage III en battant le record du monde de vitesse sur cent km avec une moyenne de 1763 km/h.

Gérard Muselli est décédé d'un arrêt cardiaque le 2 février 1970 à Archachon.

 


 

NB : L'unité tactique de l'escadrille est la patrouille, laquelle peut-être organisée comme suit :

- Patrouille simple : 3 avions.
- Patrouille légère : 2 avions.
- Patrouille double : 6 avions (2 patrouilles simples).
- Patrouille double légère : 4 avions (2 patrouilles légères).
- Patrouille triple : 9 avions (3 patrouilles simples).
- Patrouille triple légère : 6 avions (3 patrouilles légères).

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 



Croix de guerre
 


 



 


Victoires aériennes

Victoires  
o
.
6
  Collaboration
Probables  
o
.
4
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
11/01/40 05.25 Probable Do 17
3.(F)/11 H-75A GC I/5 Sedan
-
-
(Cpt) Accart Jean
(Sgt) Muselli Gerard
13/05/40 Probable Do 17
  H-75A GC I/5 Meuse
-
(S/C) Muselli Gerard
14/05/40 10.00 Probable He 111
  H-75A GC I/5 Stenay
-
-
(Cpt) Accart Jean
(Sgt) Muselli Gerard
18/05/40 14.45 Détruit He 111
II./KG 55 H-75A GC I/5 Arcis Ste Restitute
9
8
3
9
1
(Lt) Marin La Meslée Edmond
(Slt) Rey Jean
(Lt) Rouquette Marcel
(S/C) Morel François
(Sgt) Muselli Gerard
18/05/40 14.45 Détruit He 111P
II./KG 55 H-75A GC I/5 Laon/Soissons
10
4
2
10
5
(Lt) Marin La Meslée Edmond
(Cpt) Vasatko Alois
(Sgt) Muselli Gerard
(S/C) Morel François
(S/C) Vuillemain Léon
18/05/40 14.45 Détruit He 111
II./KG 55 H-75A GC I/5 Braine
9
3
(Cpt) Accart Jean
(Sgt) Muselli Gerard
25/05/40 10.30 Détruit Hs 126
- H-75A GC I/5 Boult aux Bois
13
4
1
6
(Lt) Marin La Meslée Edmond
(Sgt) Muselli Gerard
(Lt) Vrana Adolf
(Cpt) Vasatko Alois
26/05/40 12.30 Détruit He 111
2./KG 55 H-75A GC I/5 Boult aux Bois
10
-
10
5
14
2
5
4
7
(Cpt) Accart Jean
(Slt) Le Calvez Yvon
(Lt) Périna Franrisek
(S/C) Muselli Gerard
(Lt) Marin La Meslée Edmond
(Lt) Vrana Adolf
(S/C) Penzini Dominique

(Lt) Rouquette Marcel
(S/C) Vuillemain Léon
03/06/40 12.05 Détruit Hs 126
- H-75A GC I/5 Sommauthe
15
8
9
6
(Lt) Marin La Meslée Edmond
(Cpt) Vasatko Alois
(S/C) Vuillemain Léon
(Sgt) Muselli Gerard
07/06/40 10.-- Probable Hs 126
2.(H)/14 H-75A GC I/5 NE Soisson
-
-
-
(Sgt) Muselli Gerard
(Lt) Marin La Meslée Edmond
(Lt) Vrana Adolf


Sources

ACES HIGH - Christopher Shores and Clive Williams. Grub Street Editions
Avions Hors Série numéro 20 : Les As français de 1939 - 1940 : Première partie d'Accart à Lefol
Avions Hors Série numéro 25 : Les As français de 1939 - 1940 : Seconde partie de Le Gloan à Williame
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Françaises Libres - Colonel Henry LAFONT
http://www.ordredelaliberation.fr/fr_doc/liste_biographie.htm

   




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com