OUGLOFF Léon
OUGLOFF Léon

 






 


Né le 4 octobre 1919 à Orenbourg en Russie
Décédé le 24 juillet 1947 à Rabat dans un accident aérien (28 ans)

 

Sous-Lieutenant (NN) Lieutenant (1947)

1 victoire homologuée
4 victoires en collaboration
1 victoire probable en collaboration
3 avions ennemis endommagés en collaboration





Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1940 !
 
Armée de l'Air 1939 1940 Elève Pilote France
Asp
10/44
 
GC I/9 13/10/40 06/41 Pilote AFN
Slt
25/05/45
 
Armée de l'Air 24/06/41 12/42 Pilote AFN
Lt
25/09/46
 
GC III/5 12/42 02/43 Pilote AFN
     
GC II/5 02/43 05/44 Pilote AFN. Médit
     
Normandie 17/10/44 20/06/45 Pilote Esc Rouen URSS
     
Armée de l'Air 1945 1947 Pilote France. AFN

Léon Ougloff est né le 4 octobre 1919 à Orenbourg en Russie, qu'il quitte à l'âge d'un an avec ses parents pour venir s'installer en France. Leur père ayant été naturalisé en 1933 les enfants Ougloff deviennent français. En 1937, à l'âge de dix-sept ans, il s'inscrit à l'aéroclub bas-alpin de Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence), section de l'aviation populaire. Il s'engage dans l'armée de l'Air le 10 mars 1939. Il est alors dirigé sur le Bataillon de l'Air no 125 d'Istres en qualité d'élève pilote. Détaché au C.P.A.P. de Nîmes, il obtient son brevet de pilote militaire (n027336) le 28 juin 1939.

A la mobilisation générale, il est à l'école d'Avord qu'il quitte le 2 mai 1940, pour le Centre d'Instruction de la Chasse d'Oran. Il est affecté au G.C. I/9 le 13 octobre 1940, puis à l'Escadron d'Entraînement de Blida le 24 juin 1941. Après un passage à Kasba-Tadla en décembre 1942 au Groupe de Chasse III/5 "La Fayette", il est affecté le 1er février 1943 au G.C. II/5. Il rallie ensuite les Forces aériennes françaises libres (FAFL). Le 22 mai 1944 et se porte volontaire pour le "Normandie".

Arrivé sur sa terre natale, l'aspirant Ougloff rejoint le groupe le 17 octobre 1944. Parlant couramment le Russe, il n'érpoue aucune difficulté à s'intégrer dans son nouvel environnement. Affecté à la 1ère scadrille "Rouen" , il est engagé dans les combats que son régiment mène durant l'hiver 1944-1945 sur la Prusse Orientale. Le 16 janvier 1945, il abat ses deux premiers avions allemands. Un mois plus tard, le 20 février 1945 , c'est un "Me 109" qui est victime de ses attaques. Le 8 mars, il descend un "Fw 190". Il clôt son palmarès le 27 mars 1945, en détruisant un nouveau "Fw 190". Il est promu sous-lieutenant le 25 mai 1945. Il rentre en France avec ses camarades, le 20 juin 1945, avec six victoires aériennes à son actif, dont cinq homologuées.

Le 21 novembre 1945, il est affecté comme moniteur à l'école de réentrainement de Tours. Le 1 janvier 1946, il est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur et le 8 juillet 1946, il part pour l'Ecole de début de transformation monomoteur de Cognac. Le 17 septembre 1946, il est affecté au GAEL de Villacoublay. Promu Lieuetenant le 25 septembre 1946, il est affecté le 1 octobre au GC III/5 "Normandie-Niemen" avec lequel il fait mouvement sur Rabat-Salé au Maroc. Il est détaché à l'école de Maeeakech du 25 mars au 21 avril 1947 pour effectuer un stage de transformation sur bimoteur.

Léon Ougloff trouve la mort en service aérien commandé à Témara (Maroc) le 24 juillet 1947. Au cours d'une mission de navigation en vol rasant, il accroche une ligne téléphonique puis le mur d'un bâtiment et s'écrase en mer.

 





Chevalier de la Légion d'Honneur
Croix de Guerre 1939-45 (5 citations)
Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie (URSS)
Médaille de la Victoire (URSS)
Médaille de la prise de Koenigsberg (URSS)
 


 



 


Victoires aériennes

Victoires  
1
.
4
  Collaboration
Probables  
o
.
1
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
3
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
16/01/45 Détruit Fw 190
Yak 3 NN Gumbinnen N
1
(Asp) Ougloff Léon
16/01/45 Détruit Fw 190
Yak 3 NN Gumbinnen N
9
2
(Slt) Sauvage Roger
(Asp) Ougloff Léon
15/02/45 Probable Fw 190
Yak 3 NN Heilingenbeil
-
-
(Asp) Bléton Pierre
(Asp) Ougloff Léon
20/02/45 Détruit Me 109
Yak 3 NN Pillau
3
7
(Asp) Ougloff Léon
(Asp) Bléton Pierre
20/02/45 Endommagé Fw 190
Yak 3 NN Pillau
-
-
Non identifié
(Asp) Ougloff Léon
08/03/45 Détruit Fw 190
Yak 3 NN Pillau SW
9
7
4
(Slt) Challe Maurice
(Slt) Lorillon Pierre
(Asp) Ougloff Léon
27/03/45 Détruit Fw 190
Yak 3 NN Pillau
16
5
(Slt) Sauvage Roger
(Asp) Ougloff Léon
27/03/45 Endommagé Fw 190
Yak 3 NN Pillau
-
-
(Slt) Sauvage Roger
(Asp) Ougloff Léon


Sources

   

http://www.normandieniemen.org
http://www.normandieniemen.com
http://normandieniemen.free.fr
http://perso.wanadoo.fr/frenchaces/
http://www.ordredelaliberation.fr
http://www.mediares.fr/niemen/

STALIN'S FALCONS - Thomas Polak with Christopher Shores. Grub Street Editions.
Aviateurs de la Liberté - Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
Normandie-Niemen - Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure

         




 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com