VENESOEN François August
VENESOEN François August

 





 



Né le 19 octobre 1920 à Anvers
Tué au combat le 6 juin 1944 (24 ans)

 

Capitaine / Flight Lieutenant

3 victoires homologuées
2 victoires en collaboration

 


 



 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Sgt
1940
Armée Air 1939 1940 Mitrailleur Belgique
P/O
24/09/41
Sq 235 08/40 11/40 Mitrailleur Grande-Bretagne
F/O
Déb 43
Sq 272 11/40 04/41 Mitrailleur Grande-Bretagne
F/L
1944
OTU 61 07/41 10/41 Elève Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 350 10/41 03/43 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 610 03/43 11/5/44 Pilote Grande-Bretagne
   
Sq 350 11/5/44 6/6/44 Pilote Grande-Bretagne


François Venesoen est né à Anvers le 19 octobre 1920. Après des études faites à l'Athénée d'Anvers, François Venesoen, animé par la passion de l´aviation, s'engage dans l'Aéronautique militaire dans 1'espoir de devenir pilote. II arrive à Wevelgem le 1 mars 1939 en tant qu´élève pilote de la 80è promotion. Trois mois plus tard, hélas, il doit déchanter car on le déclare inapte au pilotage. Nullement découragé, il passe au IIIe groupe de chasse à Nivelles où il suit les cours de mitrailleur de bord.

C'est là que la guerre le surprend au mois de mai 1940. Devant l'avance ennemie, l'aviation belge se voit obligée d'évacuer ses unités vers la France et Venesoen, nommé caporal mitrailleur, est muté au ler groupe du 3e Régiment stationné à Tours. Dans 1'espoir de participer aux combats, il se joint à un groupe de pilotes et de mitrailleurs désireux de subir un réentraînement sur bimoteur à la base de Bordeaux-Mérignac. Malheureusement, la France capitule bien avant leur éventuel retour en opérations. Le 21 juin 1940, voulant échapper à la captivité, il décide avec d´autres Belges de gagner la Grande-Bretagne. C'est ainsi que le 23 juin il embarque à Saint-Jean-de-Luz à bord du "H.M.S. Ettrick".

A la veille de la Bataille d'Angleterre, François Venesoen, qui a 19 ans, fait partie d'un groupe d'élèves pilotes attendant de reprendre l´écolage à la Royal Air Force. Cependant, le Commandant Cajot, qui est à Oujda au Maroc avec l'Ecole de Pilotage belge, annonce son arrivée à Gibraltar à la tête d'un groupe de plus de 50 élèves pilotes encadrés de moniteurs. L'Etat-Major décide de ce fait de créer une école de pilotage spécifique pour les é1èves-pilotes belges. Impatient et parce qu'il sait qu'il ne pourra pas débuter de suite sa formation de pilote François Venesoen se porte volontaire pour, en tant que mitrailleur, faire équipe avec son ami de promotion René Démoulin qui pilote un Bristol Blenheim au Squadron 235 du Coastal Command. C´est ainsi, en effectuant de nombreuses missions d'escorte de convois et de patrouilles dans la Manche et l'Atlantique, que Vensoen participe à la fameuse Bataille d'Angleterre. Le 20 novembre, toujours en fonction de mitrailleur, il est au nombre des équipages qui doivent former le Squadron 272 à Aldergrove.

II reprendra cependant très vite une place de pilote de chasse au sein des escadrilles de la RAF car, en avril 1941, il sollicite et obtient son admission à 1'Ecole de Pilotage Elémentaire. A partir de juillet 1941 il poursuit son entraînement avancé avant de passer à l'OTU 61 à Heston. Ses progrès sont rapides et arborant enfin les ailes de la RAF, et après un entraînement de 6 mois, il est nommé Pilot Officer le 24 septembre 1941.

Peu de temps après, il rejoint le Squadron 350 nouvellement formé à Valley et équipé de Spitfire. Le 19 août 1942, le Squadron 350 participe à la couverture aérienne de l'opération Jubilé menée contre Dieppe. François Venesoen y glane ses deux premières victoires sur des Fw 190. Le 16 novembre, il obtient en collaboration avec le F/O Plisnier sa troisième victoire en abattant un Ju 52 qui s’apprête à atterrir sur l'aérodrome de Saint-Aubin. Le 21 décembre 1942, il se voit attribuer DFC.

Passé le 13 mars 1943 au Squadron 610 "County of Chester" également équipé de Spitfire, il décolle, le 29 mars de l'aérodrome de Westhampnett pour un exercice au cours duquel il surprend un Fw 190 à l´ouest d'Abbeville et l'abat. Un mois plus tard, il en endommage deux autres au-dessus de la Côte des Cornouailles avant d'être crédité le 24 septembre d'un Me 110 en collaboration avec un autre pilote. C'est ainsi que le 11 mai 1944, Venesoen revient le Squadron 350 commandé à cette époque par le Squadron Leader Donnet. Promu Chef de Flight, il participe aux missions qui précédèrent le débarquement en Normandie.

Le 6 juin 1944, jour du débarquement, Venesoen décolle pour une mission vers les plages de Normandie. Son appareil endommagé, il doit se séparer de la formation pour prendre le chemin du retour. Obligé de sauter en parachute à 30 miles de Beachy Head, le Lieutenant Siroux reste un moment au-dessus de lui et le voit essayer d'ouvrir son dinghy mais il le quitte pour attirer l´attention de 3 vedettes rapides qui sont à 3 miles du point de chute. Les vedettes de l'Air Sea Rescue le chercheront en vain.

Ce jeune héros avait su affirmer sa volonté de poursuivre la lutte. Il n'avait aucune ambition personnelle, il désirait seulement servir et combattre. Son allant et ses qualités de chasseur lui avaient fait gagner le respect des anciens aussi bien que l'admiration des jeunes.

Le Capitaine Aviateur François Venesoen, DFC est parrain de la promotion d'élèves-pilotes 87B

 




Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 









VENESOEN François August, F/L (RAF 107235)
Distinguished Flying Cross
Annonce parue dans le London Gazette le 21 décembre 1942

"Has participed in over 50 sorties during which he has destroyed 3 enemy aircraft. When attacking targets on the ground, Flying Officer VENESOEN has damaged 3 barges and a locomotive."







Victoires aériennes

Victoires  
3
.
2
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Non confirmées  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
19.08.42 Détruit Fw 190
Spitfire V Sq 350 Dieppe
-
Aces High - C. Shores
19.08.42 Détruit Fw 190
Spitfire V Sq 350 St Aubin
-
Aces High - C. Shores
16.11.42 Détruit (1/2) Ju 52/3m
Spitfire V Sq 350 St Aubin
-
Aces High - C. Shores
29.03.43 Détruit Fw 190
Spitfire V Sq 610 Brighton
-
Aces High - C. Shores
24.09.43 Détruit (1/2) Me 110
Spitfire V Sq 610 Cap St Mathieu
-
Aces High - C. Shores


Sources

ACES HIGH - Christopher Shores and Clive Williams. Grub Street Editions
http://www.huisdervleugels.be/vieillestiges/vtb_venesoen.html