BALTA Constantin
BALTA Constantin

 

 


 

 


 

Né le 19 août 1920
Décédé le 16 janvier 2001

 

Sous-Lieutenant

6 victoires homologuées
3 victoires non confirmées
40 missions de combat


 

 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Asp
???
ARR 194? 08/43 Elève Pilote Roumanie
Slt
10/05/42
44e Esc de Chasse 08/43 08/44 Pilote Est
   
44e Esc de Chasse 08/44 05/45 Pilote Est

Constantin Balta est né le 19 août 1920 dans le village de Bivol, dans la province de Suceava. Son père, Gheorghe, est gendarme, et sa mère, Ortansa, mère au foyer. Il effectue ses études primaires à l'école de Girov puis à Razboieni, entre 1927 et -1931. Il poursuit ensuite le secondaire à Piatra Neamt, jusqu'en 1933, avant de rejoindre l'école militaire d'Iasi, ses parents ne pouvant . continuer à lui payer des études. Diplômé en 1940 , il est admis à l'école d'officier les Forces Aériennes à Cotroceni (Bucharest). Il effectue son premier vol le 7 mai 1941, à bord d'un Fleet F 10G n° 226. Son instructeur de vol sera l'adj. sef av. Ioan Popovici. En août, il commence à voler sur IAR-27 et en octobre il totalise 60 heures de vol.

Le 10 mai 1942, il est promu Sous-Lieutenant (sublocotenent). L'école fait alors mouvement de Turnu Severin à Calarasi. En juin, il commence à voler sur Nardi FN-305. Le Slt. av. Constantin Balta est finalement sélectionné pour la chasse. Son entrainement spécifique débute le mois suivant et en août 1942, le jeune Sous-Lieutenant prend en main son premier vrai chasseur, le P.11. Le 3 octobre 1942 Constantin Balta est diplômé de l'Ecole des Officiers de la Force Aérienne Roumaine, arrivant 8eme sur 112 élèves.

Il est alors affecté au centre militaire d'essais de Zilistea, où il apprend à voler sur He-112B et IAR-80, des appareils sur lesquels il volera en 1944. En avril 1943, il rejoint l'école de pilotage de at Galati, qui compte des instructeurs allemands. L'école comprend sa propre Escadrille de Chasse, la 44eme. C'est là qu'il effectue sa première véritable mission de guerre lorsque, membre d'une patrouille, il tente d'intercepter un bombardier Pe-2. Arrivé au mois de juillet 1943, il a effectué 5 autres missions mais n'a pas encore remporté de victoire.

Le 6 mai 1944, le slt. av. Balta décolle avec le reste de son unité et un Schwarm de Bf-109G de la Luftwaffe pour intercepter des bombardiers de USAAF qui volent autour de Brasov. Les allemdans sont les premiers à attaquer, mais ils sont interceptés par les Mustang avec lesquels ils doivent engager le combat. De fait, ils laissent le champ libre pour les IAR-81Cs. Au cours de la première passe, le slt. av. Balta parvient à toucher le stabilisateur d'un Liberator qui commence à perdre de l'altitude. Balta reprend de l'altitude et effectue une nouvelle attaque. Cette fois Balta touche les moteurs droits d'un autre bombardier. Un moteur prend feu, ce dernier se propageant rapidement à l'aile entière. L'avion ne tarde pas à chuter. Toutefois, au cours de cette deuxième passe, Balta a été blessé par un éclat qui a traversé sa cabine et il commence à perdre du sang. Pour couronner le tout, une balle a sectionné la commande de gaz. Malgré les dommages subits et les grandes difficultés que cela entraine, il parvient à regagner sa base et à poser son IAR-81C endommagé. Ses victoires seront plus tard confirmées.

 

 

Les 18 et 31 mai, la 44eme Escadrille de Chasse prend de nouveau part à des missions de défense en attaquant des appareils de la 15th Air Force qui effectuent un raid. Dans les deux cas, l'engagement ne pourra avoir lieu du fait de l'énorme puissance des formations américaines. Le 6 juin, il parvient en revanche à se rapprohcer des deux Liberators qui volent à 5,500 m d'altitude et parvient à tirer dessus. Le Slt. av. Balta Balta est immédiatement pris en chasse par les chasseurs d'escorte et son avion est endommagé. Parvenant difficilement à garder le controle de son appareil, il effectue un atterrissage forcé à Predeal, heureusement sans avoir été suivi par les Mustang. Le seul pilote US a avoir revendiqué une victoire dans ce secteur ce jour là, près de Brasov, est le 1st lt. Robert C. Curtis du 2nd Fighter Squadron / 52nd Fighter Group. Il deviendra l'un des meilleurs As du théatre Méditerranée, cette victoire constituant la 5eme des 14 victoires qu'il remportera. Voici un extrait de son carnet de vol :

"Alors que je vole à 22,000 pieds, à 8 heures par rapport au leader de la formation de bombardiers qui vient juste de passer au-dessus de la cible, je vois un chasseur isolé qui grimpe en tournant, depuis les 12 heures vers les 3 heures des bombardiers. Il se met à tourner à droite et commence à poursuivre les bombardiers. Je commence à me rapprocher de lui lorsqu'un Fw 190 me passe devant, passant de mes 3 heures vers mes 9 heures, se dirigeant vers les bombardiers. J'effectue alors un virage à 90° et lâche une longue rafale à une distance d'environ 300-350 yards mais je ne constate aucun impact. Je me rapproche alors de 150 yards et je tire à nouveau, touchant cette fois-ci le coté gauche de l'appreil, au niveau des ailerons, de l'aile, du cockpit et du fuselage. Il part en vrille en laissant échapper de la fumée blanche et noire. Mon ailier assitse à sa chute". Mais cependant, Robert Curtis n'est alors pas convaincu que le Fw-190 (une erreur d'identification courante chez les pilotes US avec l'IAR-80) s'est réellement crashé. Celui qui se montre le plus insistant est l'ailier qui considère qu'il est plus important de rester au contact des bombardiers pour les protéger plutôt que de suivre un appareil ennemi endommagé. En fait, aucun Fw 190 n'est abattu ce jour là dans ce secteur.

 

 

Le Slt. av. Constantin Balta doit alors renoncer à voler pour un temps avec son IAR-80C n°. 372, celui-ci étant envoyé en réparation jusqu'au 15 juillet. Il effectuera 3 nouvelles missions avec les n° 371 et n° 312. Une autre fois, aux commandes de son n° 372, à une date antérieure, il avait du engager le combat contre 8 Mustang. Son ailier, l'adj. av. Gheorghe Popescu avait été abattu à cette occasion. Etragement, ce jour, les chasseurs US ne revendiquèrent que 5 Bf-109 au-dessus du territoire roumain entre Turnu Severin et Ploesti, aucun chasseur à moteur radial. Jusqu'au 23 août 1944, il prend part à 7 nouvelles attaques contre les formations américaines, volant sur Bf-109G pour deux d'entre-elles mais sans résultat. La 15th Air Force avait gagné la bataille contre les Forces Roumaines et la Luftwaffe dans le ciel de Roumanie.

Après l'armistice, la situation évolua vers un engagement contre les ex alliés d'hier. Les troupes roumaines stationnées en Transylvanie avaient besoin d'une couverture aérienne jusqu'à ce que les forces aériennes alliées puissent se déployer dans le secteur. De fait, la 44e Escadrille de Chasse fut employée dans des missions de chasse. Le 29 août, le slt. av. Constantin Balta effectue 2 vols de reconnaissance dans le secteur de Lupsa - Turda et Intorsura Buzaului - Sf. Gheorghe. Les jours suivants, il survole le secteur Sf. Gheorghe et Miercurea Ciuc. Le 8 Septembre il tente d'intercepter plusieurs He-111 de la Luftwaffe qui voulaient vraisemblablement attaquer l'aérodrome mais ils disparaissent avant qu'il ne parvienne à se mettre en position d'attaque. Sa dernière mission de guerre se déroule le 10 Septembre, lorsqu'à bord de son IAR-81C n° 432 il effectue une patrouille dans le secteur de Blaj - Aiud. Après cette date, les instructeurs de l'école de pilotage ne prendront plus part aux combats, en raison de l'arrivée du 1er Corps Aérien Roumain et d'unités Soviétiques.

 

         

 

Constantin Balta poursuit alors ses activités au sein de l'école puis au centre d'essais militaires puis à l'école des Sous-Officiers et des Officiers à Buzau. Le 1 Septembre 1947 , il s'installe à Brasov comme instructeur pour la transformation des pilotes de bombardier en pilote de chasse ou pilote d'assault. En août 1948 il est admis à l'Académie Militaire dont il sort deux ans plus tard. Il est alors affecté au commandement des Forces Aériennes comme officier en charge de l'entrainement des pilotes de chasse puis comme commandant de la section d'entrainement au combat.

Le 15 avril 1952 il est explusé de l'Armée. Une courte mais difficile période suivra mais il parvient à se construire une nouvelle vie. La même année, il entre à la faculté d'Electronique et Telecommunications et obtient dans le même temps un poste au Telecommunications Design Institute, où il progresse et devient finalement designer ingénieur en 1957. En 1964 il peut finalement retourner à ses premières amours, parvenant à obtenir son transfert dans l'Aviation Civile comme responsable de la navigation et de l'information aéronautique.

Il prendra sa retraite en 1977. Après 1990 il est promu au grade de Major general. Il est décédé le 16 janvier 2001, à Bucharest.

 

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 

 

DECORATIONS

 

Virtutea Aeronautica Order Gold Cross class
Eiserne Kreuz 2nd class

 

 


 

 

 

           

 

 

 

VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Unité Avion d'arme Unité Lieu   Référence
06.05.44 Détruit B-24
IAR-81C 44e Esc Chasse Brasov
-
(Lt) Balta Constantin
06.05.44 Détruit B-24
IAR-81C 44e Esc Chasse Brasov
-
(Lt) Balta Constantin



Sources

http://www.worldwar2.ro