AMITAY Itzchak
AMITAY Itzchak


 


 



Date de naissance : ???

 

 

 

Grade ???

5 victoires homologuées / Navigateur

 


 





 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 201 ~ 1973 1973 ~ Navigateur Moyen Orient

Le 12 février 1973, une patrouille de reconnaissance est organisée au-dessus de l'Egypte. Au terme de la reconnaissance proprement dite, les 4 F-4 "Kurnass" chargés d'assurer la protection des RF-4E décident de rester dans la zone et après 15 minutes de patrouille sans histoire ils sont finalement dirigés vers un groupe d'appareils ennemis qui évoluent au sud de la ville de Suez. Yehoar Gal, qui est le navigateur d'Eitan Peled et qui vole comme numéro 4 de la formation est le premier et le seul à repérer la formation de MiG sur son écran radar. De fait, l'appareil de Peled prend la tête du dispositif d'autant qu'il reste le seul à recevoir le signal. Alors qu'ils sont en route vers leur objectif, le signal se trouble et instinctivement, Peled regarde vers le bas et aperçoit les MiG 21 qui évoluent à basse altitude. Très vite le combat s'engage. Amnon Gurion et Itzchak Amitay qui volent comme numéro 3 plongent dans la mélée. Débuté au-dessus des terres, le combat se déplace doucement vers la Méditerranée. Les avions volent de manière inhabituellement lente et les pilotes de MiG se montrent aggressif. Gurion tente une manœuvre en ciseaux et tire deux AIM-9D qui ratent leur cible. Toutefois, en cherchant à éviter les deux missiles, le MiG 21 effectue une manœuvre brutale qui le destabilise et provoque sa perte de contrôle, l'appareil venant s'écraser en mer sans avoir été finalement touché. Le pilote du MiG 21 ne s'éjecte pas.

 

 

Le 6 octobre 1973, jour de déclenchement de la Guerre du Kippour, Ben-Ami Peri, pilote au Squadron 201, accompagné de son navigateur Itzchak Amitay est en patrouille lorsqu'il est envoyé à la rencontre de MiG qu'ils ne parviennent pas à trouver. Après avoir refait le plein sur leur base de rattachement, ils décollent à nouveau à la rencontre d'une formation de Mil Mi 8 chargés de commandos Egyptiens. Alors que les deux appareils se dirigent vers la zone assignée, ils sont rejoint par une autre section de deux appareils conduite par Eitan Peled (Navigateur Abraham Ashael) qui prend la direction du groupe de 4 appareils. Les F-4 "Kurnass" doivent éviter de nombreux missiles SAM tirés par les Egyptiens. Les pilotes Israéliens arrivent très vite à anticiper cette menace et alors qu'ils arrivent sur le secteur défini, les 8 hommes se mettent en quête des hélicoptères qui demeurent introuvables jusqu'à ce que l'un des homme crie dans le micro " ils sont là ". Aussitôt, les F-4 plongent sur les voilures tournantes. Ayant pour leur part déjà envisagé le scénario de l'interception d'hélicoptères évoluant à faible vitesse, les pilotes du Squadron 201 sont mieux préparés et font un véritable carnage au sein de la formation ennemie. Bloquant son collimateur et réduisant sa vitesse, Ben-Ami Peri détruit trois appareils en 4 passes alors qu'Eitan Peled en détruit deux de son coté. Pendant le combat, la complémentarité entre pilote et navigateur joue à 100%. Le pilote s'occupe du pilotage et du tir pendant que le navigateur garde le contact visuel avec les hélicoptères encore en vol et sur le radar pour contrer toute menace éventuelle et en particulier déjouer les SAM que les Egyptiens tirent en permanence. Au cours du combat, un sixième hélicoptère est abattu par Moshe Koren (Pilote) et Ilan Lazar (Navigateur). Arrivé dans l'intervalle, un autre équipage du Squadron 201 composé de Yonathan Ophir (Pilote) et Avikam Lif (Navigateur) touche 2 autres appareils mais 1 seul sera créditécomme victoire sûre, le second appareil parvenant à rentrer à Fayid malgré les dommages subits.

 


Mil Mi 8 de l'Armée de l'Air Egyptienne

 

Le 13 octobre 1973, suite à un problème technique, Itzchak Amitay doit s'éjecter du "Kurnass 697". Le 19 octobre 1973, quatorzième jour de la Guerre du Kippour, après avoir assuré l'escorte d'un transporteur Américain Yitzhak Gat et Yitzhak Katz, membres du Squadron 69, poursuivent leur vole et effectuent une patrouille dans le secteur de Kuncitra, lorsqu'ils interceptent des MiG 17 Syrien qui viennent juste de terminer leur attaque contre des objectifs terrestres. Gat effectue un virage à 270° pour venir se placer derriere eux alors que les MiG sont en train de redresser et de se diriger vers l'Est. Il tire un AIM-9D qui atteint sa cible du premier coup. Survolant désormais le territoire Syrien, la défense anti-aérienne se déchaine et les deux F-4 quittent la zone.

Cinq cents kilomètres plus au Sud, dans le secteur du canal de Suez à hauteur du déversoir, se sont deux Su 7 Egyptiens qui subissent le même sort. Une section de 4 F-4 du Squadron 201 accompagnée de chasseurs à aile delta engagent l'ennemi. Pendant le combat, un incident inhabituel permet à l'équipage d'un "Kurnass" d'éviter la destruction mais il empèche aussi plusieurs équipages de remporter une victoire. En effet, Giora Epstein (meilleur As avec 17 victoires) vole alors sur Mirage III lorsqu'il aperçoit un Su 20 dans le sillage d'un F-4, en l'occurrence " Tiger 3 ". Afin d'avertir l'équipage il lance un ordre de dégagement mais au lieu de l'adresser à l'équipage en danger uniquement, il lance un appel général "Phantom, dégagez ! ". Du coup, tous les équipages, y compris ceux qui étaient en position de tir, dégagent. La rumeur fera dire que Giora Epstein voulait être seul pour pouvoir revendiquer des victoires mais il paraît tout simplement plus plausible que l'identification du phantom en danger étant peu sure, il préféra jouer la sécurité !

Roni Holdai et Itzchak Amitay qui volent ce jour là en qualité de "Tiger 1" notent alors la présence de 2 Su 7. Les deux sont rapidement abattus. Le premier est détruit par Eli Zohar et Beni Kiryati sur "Tiger 2" qui annonce immédiatement sa victoire à la radio suivi par Epstein qui remporte aussi une victoire. Alors qu'ils traversent le canal de Suez, Holdai et Amitay aperçoivent les deux parachutes des pilotes Egyptiens. Ils continuent à suivre le Su 7 qu'ils ont pris pour cible et tirent un second AIM-9D avec un angle important, le premier ayant manqué sa cible. Le missile poursuit sa route mais l'équipage ne peut vérifier l'impact en raison des trajectoires divergeantes des deux appareils. Ce n'est qu'une fois de retour à leur base que les services de renseignements Israéliens confirmeront la victoire.




 



F-4E "Kurnass" du Squadron 201 - 1973

 





AMITAY Itzchak



Campagne de 1973

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
5
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type   Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
12.02.73   Détruit MiG 21
EAF
F-4E Kurnass 640 Aucune Sq 201 CAP / Reco *
-
1
(-) Gurion Amnon
(-) Amitay Itzchak (Nav)
06.10.73   Détruit Mi 8
EAF
F-4E Kurnass 609 Canon Sq 201 Secteur de Tasa
1
2
(-) Peri Ben-Ami
(-) Amitay Itzchak (Nav)
06.10.73   Détruit Mi 8
EAF
F-4E Kurnass 609 Canon Sq 201 Secteur de Tasa
2
3
(-) Peri Ben-Ami
(-) Amitay Itzchak (Nav)
06.10.73   Détruit Mi 8
EAF
F-4E Kurnass 609 Canon Sq 201 Secteur de Tasa
3
4
(-) Peri Ben-Ami
(-) Amitay Itzchak (Nav)
19.10.73   Détruit Su 7
EAF
F-4E Kurnass 622 AIM-9D Sq 201 FLP *. Tête de pont
-
5
(-) Holdai Roni
(-) Amitay Itzchak (Nav)

 

* CAP / Reco : Combat Air Patrol / Mission de reconnaissance
* FLP : Front Line Patrol

 



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com