EPSTEIN (EVEN) Giora
EPSTEIN (EVEN) Giora


 

  

 



Né en 1938

 

 

 

Colonel

17 victoires

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 101 ~1967 1967 ~ Pilote Moyen Orient
??
??
Sq 101 ~1973 1973 ~ Pilote Moyen Orient


Né en 1938, Giora Epstein grandit dans le Kibbutz Negba, à la frontière Israélienne et vit selon les principes fondateurs de l'état d'Israel. Passionné d'aviation dès son plus jeune âge, il se nourrit du récit des As de la seconde guerre mondiale. Après la crise de Suez, alors âgé de 18 ans, il s'engage dans l'IDF (Israeli Defense Force) et tente d'intégrer la formation de pilote ais se fait recaler pour raison de santé. Dépité, Giora va alors voir son commandant et lui indique qu'à défaut de devenir pilote, il veut entrer chez les parachutistes. Il effectuera plus de 700 sauts et fit partie de l'équipe de démonstration nationale. Devenu expert dans ce domaine, il s'inscrit pour les compétions internationales et change alors son identité comme le veut la règle pour les militaires amenés à quitter le territoire Israélien. Il choisit alors le nom d'Even (Pierre en Hébreux).

Il quitte l'Armée en 1959 mais la vie du Kibbutz ne le satisfait pas pleinement et il décide finalement de s'engager à nouveau en 1961 en tentant à nouveau de s'inscrire pour une formation de pilote, carressant toujours le rêve de piloter un avion de chasse. Le médecin qui l'examine le déclare alors apte au service mais émet des réserves en matière d'affectation possible, semblant indiquer que seul le pilotage d'hélicoptères sera possible en raison de problèmes cardiques qui, sans être incompatible avec le vol, ne permettent pas d'envisager une affectation dans la chasse. Il peut donc débuter l'entraînement au vol, devenant major de sa promotion et obtient dans un premier temps son brevet de pilote d'hélicoptère. Toujours résolu à devenir pilote de chasse, il soumet son cas à un cardiologue expert de l'USAF qui déclare que son état de santé est compatible avec le métier de pilote de chasse. Muni de son précieux certificat médical, Giora Epstein commence alors à frapper à toutes les portes et finit par obtenir un entretien avec Ezer Weizman, le commandant légendaire de l'Armée de l'Air Israélienne. Après avoir défendu sa cause avec acharnement, Epstein reçoit enfin le lendemain la réponse de Weizman qui l'autorise enfin à suivre une formation de pilote de chasse.

Giora Epstein débute sa formation en 1963 et volera sur tous les types d'appareils de l'Armée de l'Air Israélienne, Ouragans, Super Mystère, Mirage III, IAI Kfir et Nesher et F-16. Il accumulera plus de 5000 heures de vol et remportera 17 victoires en combat aérien. Au cours de la Guerre du Kippour, il abat 12 appareils Egyptiens dont 8 en 26 heures (2 Su 7, 2 Su 20 et 4 MiG 21 entre le 18 et le 20 cotobre 1973). Après la guerre, il recevra la "Distinguished Service Medal", l'une des plus hautes distinction Israélienne. Il commandera des Unités de Mirage et de Kfir, notamment le Squadron 101. Après 20 ans de service comme pilote réservitse, tout en pilotant pour la compagnie EL-AL, Epstein quitte le personnel Navigant en mai 1997 à l'âge de 59 ans. Il aura débuté sa carrière sur Mirage en 1966 avant de se convertir sur F-16 en 1988 et se retire avec le grade de Colonel.

 

Pilotes du Squadron 101 juste après la fin de la guerre des 6 jours (cliquez que le pilote pour éventuellement accéder à sa biographie)

 

La première guerre à laquelle Giora Epstein prend part est la Guerre des Six jours, en 1967. Malgré le fait que l'Armée de l'Air Egyptienne ait perdu 75% de son aviation dès les premières heures de ce conflit, le 5 juin 1967, les combats aériens ne cesseront pas pour autant. Dès le lendemain, le Squadron 101 remporte 4 nouvelles victoires sur des Su-7 venus attaquer les troupes Israéliennes dans le Nord du Sinai. Ces victoires sont portées au crédit d'Yitzhak Barzilay, Giora Epstein, Baruch Friedman et Avshalom Ran. Une cinquième victoire est obtenue par un (EP) pilote du Squadron 119, Oded Sagi. Après cette interception réussite, les raids de Su-7 cesseront.

 


Mirage IIICJ "Shahak 56" - du Squadron 101 à Hatzor en juin 1967

 

Bien qu'elle ait remporté plusieurs succès contre les Armées de l'Air Syrienne et Egyptienne au cours des premiers mois de la guerre d'attrition débutée en mars 1969, l'IDF / AF décide de frapper un coup décisif en juillet 1969 et d'utiliser le dérivatif provoqué par la mission Apollo pour monter l'opération " Boxer " consistant à attaquer les positions installées le long du Canal de Suez par les Egyptiens afin d'obliger l'Egypte à accepter un cesser le feu.

L'opération débute le 20 juillet 1969 et se termine le 28 avec un ratio victoires pertes de 3 / 1. Le premier jour de l'offensive, le Squadron 101 remporte 3 victoires mais perd aussi 2 appareils en combat contre des MiG 21 Egyptiens. C'est aussi l'occasion pour le Squadron 101 d'avoir son premier avion (Shahak 59) à obtenir 5 victoires grâce au MiG 17 Egyptien abattu par Giora Yeoli qui pour sa part fête sa première victoire. Envoyé sur zone pour intercepter des MiG 17 qui effectuent eux-même une attaque au sol contre des objectifs Israéliens, Giora Yeoli doit faire usage de toute son expérience pour parvenir à se placer dans le sillage du MiG 17 particulièrement agile et qui entraîne les deux hommes dans des figures à très haut facteur de charge. Ce n'est qu'après 2 longues minutes d'une poursuite infernale que Yeoli parvient à lacher une très longue rafale qui envoie le MiG 17 au sol. Giora Epstein revendique quant à lui sa seconde victoire et Yiftach Spector fait passer son total à 3,5.

Quatre jours plus tard, le 24 juillet 1969, trois nouveaux appareils (1 MiG 21 et 2 Su 7) sont abattus à leur tour. Shlomo Navot du Squadron 117 revendique le MiG avec un Shafrir 2 (5eme victoire avec ce type de missile) alors que Shamuel Gordon et Michael Tzuk du Suqadron 101 revendiquent les deux Su 7.

Le dernier jour de l'opération Boxer, 2 pilotes du Squadron 101 et 4 du Squadron 119 affrontent les MiG mais sans succès malgré le fait que les pilotes de Mirage soient tous des pilotes expérimentés parmi lesquels Ya'acov Nevo (commandant de la base d'Hatzor) Amos Lapidot (Ex commandant du Squadron 101) le Major Amos Amir (commandant du Squadron 119) et Amichai Shamueli (commandant de la base de Tel-Nof).

L'opération Boxer aura pour effet d'interrompre pour quelques temps les opérations militaires dans la zone du Canal de Suez mais elle poussera surtout les Israéliens à adopter une attitude plus ferme de réplique immédiate à toute agression de la part de l'un de ses ennemis.

 

 

En septembre 1969, après plusieurs opérations visant à annihiler le potentiel militaire Egyptien aux abords immédiats du Canal de Suez, et notamment après l'opération Boxer du mois de juillet 1969, l'IDF décide de mener une nouvelle offensive et d'employer ainsi contre l'Egypte la tactique employée jusque là par elle-même. Déclenchée le 9 septembre 1969, l'opération consiste en un débarquement de troupes mécanisées à El-Hafair avec le soutien de l'aviation. Cette force s'avancera de 50 km vers le Sud et fera 150 tués chez les Egyptiens. Dans le même temps, le Président Egyptien Nasser souffrira d'une attaque cardiaque et le chef d'Etat-Major de l'Armée Egyptienne sera démis de ses fonctions. Dans les airs, c'est le 11 septembre que l'Armée de l'Air Egyptienne va tenter une riposte en attaquant des installations Israéliennes dans le Sinai. Au final, elle perdra 7 appareils et remportera une victoire, en l'occurrence Giora Rom, le premier As Israélien qui sera abattu par un MiG 21 Egyptien (Samir Aziz Mikhail) alors qu'il volait à bord du Mirage IIICJ " Shahak 18 ".

Quatre ce ces victoires sont obtenues au cours d'un combat mettant aux prises 2 avions du Squadron 101 conduits par Giora Epstein (Ailier Ilan Gonen) et 2 du Squadron 117 conduits par Yehuda Koren (ailier Avshalom Friedman). Yehuda Koren et Friedman sont envoyés à la rencontre de 6 MiG 21 qui volent à 20 000 pieds. Les 6 chasseurs Egyptiens se séparent en deux groupes de 2 et 4 appareils. Chaque pilote Israéline suit un groupe, Yehuda suivant celui composé de 4 MiG. Alors qu'il suit les appareils, l'un d'eux rompt le combat. L'appareil que suit Yehuda commence à s'incliner vers le bas et c'est à ce moment là que Yehuda tire son Shafrir 2 lorsqu'au même moment Friedeman lui cri de dégager. Virant très sec, Yehuda pense alors que son missile s'est perdu dans la nature. Dépassé par son poursuivant, Yehuda reprend sa direction d'origine et aperçoit alors une explosion indiquant que le premier missile a finalement atteint sa cible. Friedman remportera aussi une victoire au cours de ce combat de même qu'Ilan Gonen et Giora Epstein.

Les 3 autres victoires sont remportées par Shlomo Navot, Dror Harish et Asher Snir.

 


 

Le 27 mars 1970, Asher Snir est le premier pilote Israélien à atteindre le chiffre de 10 victoires en abattant ce jour là 2 MiG 21 Egyptiens. Ce même jour, Israel Baharev devient lui-aussi un As (7eme) en abattant 2 MiG 21 Egyptiens. Deux jours plus tôt, c'est Giora Epstein qui était devenu le 6eme As de l'IDF / AF en réalisant lui aussi un doublé sur des MiG 21 Egyptiens.

 

 

Le 19 octobre 1973, quatorzième jour de la Guerre du Kippour, après avoir assuré l'escorte d'un transporteur Américain Yitzhak Gat et Yitzhak Katz, membres du Squadron 69, poursuivent leur vole et effectuent une patrouille dans le secteur de Kuncitra, lorsqu'ils interceptent des MiG 17 Syrien qui viennent juste de terminer leur attaque contre des objectifs terrestres. Gat effectue un virage à 270° pour venir se placer derriere eux alors que les MiG sont en train de redresser et de se diriger vers l'Est. Il tire un AIM-9D qui atteint sa cible du premier coup. Survolant désormais le territoire Syrien, la défense anti-aérienne se déchaine et les deux F-4 quittent la zone.

Cinq cents kilomètres plus au Sud, dans le secteur du canal de Suez à hauteur du déversoir, se sont deux Su 7 Egyptiens qui subissent le même sort. Une section de 4 F-4 du Squadron 201 accompagnée de chasseurs à aile delta engagent l'ennemi. Pendant le combat, un incident inhabituel permet à l'équipage d'un "Kurnass" d'éviter la destruction mais il empèche aussi plusieurs équipages de remporter une victoire. En effet, Giora Epstein (meilleur As avec 17 victoires) vole alors sur Mirage III lorsqu'il aperçoit un Su 20 dans le sillage d'un F-4, en l'occurrence " Tiger 3 ". Afin d'avertir l'équipage il lance un ordre de dégagement mais au lieu de l'adresser à l'équipage en danger uniquement, il lance un appel général "Phantom, dégagez ! ". Du coup, tous les équipages, y compris ceux qui étaient en position de tir, dégagent. La rumeur fera dire que Giora Epstein voulait être seul pour pouvoir revendiquer des victoires mais il paraît tout simplement plus plausible que l'identification du phantom en danger étant peu sure, il préféra jouer la sécurité !

Roni Holdai et Itzchak Amitay qui volent ce jour là en qualité de "Tiger 1" notent alors la présence de 2 Su 7. Les deux sont rapidement abattus. Le premier est détruit par Eli Zohar et Beni Kiryati sur "Tiger 2" qui annonce immédiatement sa victoire à la radio suivi par Epstein qui remporte aussi une victoire. Alors qu'ils traversent le canal de Suez, Holdai et Amitay aperçoivent les deux parachutes des pilotes Egyptiens. Ils continuent à suivre le Su 7 qu'ils ont pris pour cible et tirent un second AIM-9D avec un angle important, le premier ayant manqué sa cible. Le missile poursuit sa route mais l'équipage ne peut vérifier l'impact en raison des trajectoires divergeantes des deux appareils. Ce n'est qu'une fois de retour à leur base que les services de renseignements Israéliens confirmeront la victoire.

Le 20 octobre, Giora Epstein renouvelle l'exploit de la veille en abattant à nouveau 4 MiG 21 Egyptiens. Ce jour là, les Egyptiens tentent de monter une ambuscade en lançant une attaque au sol qui sert d'appât pour les chasseurs Israéliens. A peine la formation de 4 Nesher a-t-elle débutée son attaque qu'au moins 20 MiG 21 arrivent de tous côtés au ras du sol. Au cours du combat qui suit, 7 MiG 21 sont abattus. Se retrouvant seul aux prises avec 10 MiG après que les autres Nesher se soient éloigné, Epstein, qui a déjà abattu un premier appareil, parvient à en abattre 3 autres avant de se retrouver seul dans le ciel et de rentrer à sa base.

 

 

Après l'annonce de l'ouverture des négociations en vue d'un cessez le feu à partir du 20 octobre 1973, l'Armée Israélienne va intensifier son offensive afin de se retrouver en position de force à la table des négociations. Le 23 octobre, dans le Nord, les Israéliens se lancent à l'assaut du Mont Hermon pour tenter de reprendre cette position hautement stratégique puisqu'elle surplombe toute le plateau du Golan. Dans le même temps, dans le Sud, la 3eme Armée Israélienne poursuit son avancée vers le Caire qui ne se trouve plus qu'à 100 km.

Ce jour là, Gidéon Dror se trouve en mission au-dessus de l'Egypte. Sans cible assignée par le contrôleur, les Nesher volent à 25 000 pieds lorsqu'ils sont interceptés par des MiG 21. Les Nesher se séparent et tentent de faire face. Les MiG n'utilisant pas leur avantage numérique, Dror parvient à faire évoluer le combat dans la dimension verticale, une situation qui l'avantage et après plusieurs manœuvres, il parvient enfin à se placer en position de tir et abat l'un des MiG au canon, remportant ainsi sa cinquième victoire, avant de plonger pour s'éloigner au plus vite. Sur le chemin du retour il peut observer 2 MiG 17 et 2 L-29 qui traversent le Canal de Suez mais par manque de carburant il préfère éviter le combat et passe son chemin. Lorsqu'il rentre à Refidim, Dror demande au contrôleur pourquoi celui-ci ne lui a pas demandé d'intercepter les MiG et les L-29. Celui-ci lui explique alors qu'un combat important au-dessus de la Syrie l'a obligé a concentrer ses efforts dans ce secteur. P

lus au Nord en effet, les combats sont intenses et permettent à Israel Baharev de remporter sa dixième victoire alors que Ya'acov Richter atteint 10,5 victoires. Avant la Guerre du Kippour, Asher Snir était le seul pilote Israélien à avoir atteint 10 victoires. Au cours de cette guerre il sera rejoint par Shalmon (le 8 octobre), Yehuda Koren (le 16), Epstein (le 19) et Shlomo Levi (le 22). De plus Yiftach Spector qui a obtenu 8 victoires sur Mirage III remportera 4 victoires supplémentaires sur F-4 pendant la Guerre du Kippour.

 

 

Le dernier jour de la Guerre du Kippour, le 24 octobre 1973, 4 Nesher décollent de Refidim. Conduits par Israel Baharev, ils engagent le combat avec l'ennemi, bientôt rejoint par 4 Mirage III conduits par Epstein et qui ont décollé d'Hatzor. Les 8 pilotes Israéliens sont bientôt rejoint par deux appareils du Squadron 144 conduits par Menachem Eliyahu. Ce dernier qui vient d'achever sa patrouille dispose encore d'assez de carburant pour se joindre au combat alors que les deux autres pilotes de sa section qui en utilisant la post-combustion ont consommé plus que lui doivent rentrer avant même d'avoir atteint la zone de combat. Arrivant sur les lieux, Menachem Eliyahu aperçoit alors l'appareil d'Epstein en difficulté après avoir subit une panne de compresseur qui l'oblige à s'éloigner de la zone de combat. Assurant la protection d'Epstein pendant que celui-ci redémarre son moteur, tous deux retournent dans la mêlée. Apercevant un MiG 21 arrivant sur la droite, Menachem Eliyahu s'apprète à tirer un missile, sa position étant meilleure que celle d'Epstein dont les chances sont alors minimes. Epstein tire cependant un missile qui file directement vers le MiG et le détruit. Se rendant compte que ses chances d'obtenir une victoire en restant aux côtés d'Epstein sont nulles, Menachem Eliyahu s'éloigne. Il aperçoit alors un MiG et un Mirage engagés dans une manœuvre en ciseaux qui volent à très faible vitesse. Fonçant vers le MiG qui vole alors à moins de 250 km / h, Menachem Eliyahu tire une longue rafale qui fait exploser l'appareil Egyptien.

 


 




as_israel/epstein_mirage2.jpg

Nesher 61 - du Squadron 113 à Hatzor en 1973

 





EPSTEIN Giora



Campagne de 1967
Guerre d'Attrition 1970
Campagne de 1973
Distinguished Service Medal

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
17
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type   Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
06.06.67   Détruit Su 7
EAF
Mirage IIICJ Shahak 56 Canon Sq 101  
1
(-) Epstein Giora
20.07.69   Détruit MiG 17
EAF
Mirage IIICJ Shahak 82 Canon Sq 101  
2
(-) Epstein Giora
11.09.69   Détruit Su 7
EAF
Mirage IIICJ Shahak 59 Canon Sq 101  
3
(-) Epstein Giora
25.03.70   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 77 Canon Sq 101  
4
(-) Epstein Giora
25.03.70   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 77 Canon Sq 101  
5
(-) Epstein Giora
18.10.73   Détruit Mi 8
EAF
Mirage IIICJ Shahak 11 Canon Sq 101  
6
(-) Epstein Giora
19.10.73   Détruit Su 7
EAF
Nesher Nesher 61 Canon Sq 101  
7
(-) Epstein Giora
19.10.73   Détruit Su 7
EAF
Nesher Nesher 61 Shafrir 2 Sq 101  
8
(-) Epstein Giora
19.10.73   Détruit Su 20
EAF
Nesher Nesher 61 Canon Sq 101  
9
(-) Epstein Giora
19.10.73   Détruit Su 20
EAF
Nesher Nesher 61 Shafrir 2 Sq 101  
10
(-) Epstein Giora
20.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher 61 Canon Sq 101  
11
(-) Epstein Giora
20.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher 61 Canon Sq 101  
12
(-) Epstein Giora
20.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher 61 Canon Sq 101  
13
(-) Epstein Giora
20.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Nesher Nesher 61 Shafrir 2 Sq 101  
14
(-) Epstein Giora
24.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIIBJ Shahak 86 Canon Sq 101  
15
(-) Epstein Giora
24.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIIBJ Shahak 86 AIM-9D Sq 101  
16
(-) Epstein Giora
24.10.73   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIIBJ Shahak 86 AIM-9D Sq 101  
17
(-) Epstein Giora


Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/





 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com