LEVI Shaul
LEVI Shaul


 

 



Date de naissance : ???

 

 

 

Commandant

2 victoires homologuées / Navigateur

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 69 ~ 1967 1970 Navigateur Moyen Orient

Ancien navigateur au sein du Squadron 110 sur Vautour, Shaul Levi effectue sa conversion sur F-4 en mars 1969 à George AFB en Californie. Le 17 novembre 1969, son F-4E "Kurnass 04" est touché par la DCA Jordanienne mais il parvient à s'éjecter saif et sauf. Il sera tué pendant la Guerre du Kippour sur Phantom, le 7 octobre 1973 par un SAM Syrien.

 

 

Le 18 juillet 1970, Ben-Nun Avihu participe à une mission SEAD sur la Syrie en compagnie de Hetz Shmuel et avec Shaul Levi comme navigateur. Au cours de la mission, Hetz Shmuel et Menachem Eini (navigateur) sont ababttus. Le premier est tué et le second fait prisonnier. Au cours de cette mission, les F-4 avaient été équipés de pod de contre-mesures électroniques afin de contrer les défenses Syriennes qui lors d'une mission précédente du même type avaient causé de lourdes pertes dans les rangs de l'IAF / DF. Malheureusement, l'adoption de ces contre-mesures se montrera inefficace et coutera la vie à Hetz Shmuel. Quant à Menachem Eini qui sera fait prisonnier après être parvenu à s'éjecter, il sera libéré le 16 novembre 1973. Ben-Nun Avihu, qui commande le Squadron 69 à cette époque est lui aussi touché mais il parvient à ramener son appareil et son navigateur, Shaul Levi à sa base.

 

 

Au cours de l'année 1970, l'arrivée des premiers F4 est venue bousculer la donne du combat aérien au Moyen Orient. Afin de contre-balancer la supériorité tactique de l'IDF / AF, l'Egypte fait appel au soutien de l'Union Soviétique qui déploie sur place des unités de MiG 21 dont le rôle de défense du territoire Egyptien va progressivement s'étendre du point de vue géographique. Soucieux d'éviter tout affrontement direct avec les forces Soviétiques, les Israéliens évitent tout d'abord le combat mais les dommages causés à plusieurs appareils Israéliens par des MiG 21 obligent les autorités militaires à réagir.

Le 30 juillet 1970, une ambuscade montée selon le schéma habituel est organisée. Quatre Mirage III du Squadron 119 (Amos Amir / Asher Snir / Abraham Shalmon et Avi Gilad) sont chargés de simuler un groupe de reconnaissance et envoyés comme appâts pendant que 4 Mirage III du Squadron 117 conduits par Uri Even-Nir (avec Ithamar Noiner, Yehuda Koren et Ya'acov Richter) et 4 Phantom attendent l'arrivée des MiG et que deux autres Mirage du Squadron 101 sont en attente à Refidim. Les Soviétiques tombent rapidement dans le piège et envoient plusieurs sections de MiG 21 à la rencontre des faux appareils de reconnaissance. Aussitôt les appareils Soviétiques repérés, les chasseurs se mettent en position et les MiG passent alors rapidement du statut de chasseur au statut de chassé. Asher Snir, du Squadron 119, déjà titulaire de 11 victoires, est le premier à abattre un MiG 21. Il est toutefois lui-même atteint juste après par un missile AA-2 mais parvient à désengager et à se poser à Refidim sans encombre. Quatre autres MiG 21 Russes seront abattus ce jour là dont 2 par des pilotes de F4. Avihu Ben-Nun et Shaul Levi, du Squadron 69, abattront un MiG 21 avec un AIM-7 tiré à très basse altitude alors que Aviem Sella et Reuven Reshef, eux-aussi du Squadron 69, poursuivent leur MiG depuis une altitude de 5000 mètres jusqu'à une altitude de 700 mètres avant de le détruire avec un AIM-9D. Du coté du Squadron 117, Ithamar Noiner est obligé d'abandonner le combat après qu'un voyant d'alarme d'huile se soit allumé dans le cockpit. Escorté jusqu'à Refidim par Uri Even-Nir, les deux Shahak du Squadron 101 conduits par Yiftach Spector décollent alors pour remplacer les deux appareils qui se posent sans encombre. Au cours du combat, Abraham Shalmon remportera une victoire sur un MiG 21 et partagera une autre victoire avec Yiftach Spector, arrivé en renfort dans l'intervalle.

Huit jours plus tard, face au risque d'embrasement généralisé et face au risque d'engagement direct de l'URSS dans le conflit, les Etats-Unis exercent d'importantes pressions diplomatiques et obtiennent la cessation des combats. Ainsi, la guerre d'attrition qui avait débuté 17 mois plus tôt prend fin après la mise en place d'un cessé le feu décrété par l'ONU.

 


Le 13 septembre 1973, les Squadron 69 et 119 envoient chacun 2 RF-4E "Kurnass" en mission de reconnaissance au-dessus du Nord de la Syrie. Dans le même temps, 3 patrouilles de 4 appareils sont dirigées vers la frontière Libanaise et Syrienne afin de protéger les appareils de reconnaissance non armés. 4 "Kurnass" (F-4) du Squadron 107 effectue une patrouille à basse altitude à proximité immédiate de Tartus et attendent le retour des appareils de reconnaissance afin de s'interposer dans le cas où ils seraient attaqués par des MiG. Dans le même temps, deux patrouilles quadrules de Mirage se tiennent prête à intervenir à plus haute altitude, alors que des hélicoptères de secours se tiennent prêt à la frontière plus au Sud.

Le contrôle Syrien parvient à anticiper la pénétration Israélienne et plusieurs MiG s'approchent des appareils de reconnaissance, obligeant les chasseurs à intervenir. Les pilotes du Squadron 107 ont ainsi l'occasion d'enregistrer leurs premières victoires. Le Major Yiftach Spector, commandant du Squadron et déjà titulaire de 8 victires sur Mirage en 1967, accompagné de Micha Oren comme navigateur, parvient à abattre 2 MiG 21. Quant à Shlomo Egozy (Navigateur Yossi Yavin), premier adjoint de Spector, il oblige le pilote d'un troisième MiG à s'éjecter après avoir criblé son appareil d'obus. Avec ces deux nouvelles victoires, Spector devient le second As Israélien par le nombre de victoires à ce stade de la guerre, seulement devancé par Asher Snir qui en compte 12, elles aussi obtenues en 1967 sur Mirage III. Au cours du combat qui se poursuit, 5 autres MiG seront abattus par les pilotes de Mirage. En revanche, un pilote Israélien doit s'éjecter et de nouveaux "Kurnass" (F-4) décollent immédiatement pour assurer la couverture aérienne lors de l'évacuation héliportée du pilote abattu en mer.

Une paire de "Kurnass" du Squadron 119 arrive la première sur le lieu de l'éjection. Huit MiG 21 Syriens sont déjà sur place et attendent pour engager le combat. Le combat débute par un face à face classique au cours duquel chacun tente sa chance avant de pivoter à 180° . Le F-4 de tête est piloté par Omri Afek, avec Chaim Katz comme navigateur. Ils parviennent à se placer dans le sillage de deux MiG 21 et abattent l'un des deux avec un AIM-9D. Alors qu'Afek s'apprête à tirer le second MiG, son ailier lui demande l'autorisation de tirer à son tour. Afek donne son autorisation et voit l'AIM-7 lancé par Rafael Koren (Navigateur Shimshon Rozen) atteindre sa cible, provoquant l'explosion du MiG permettant ainsi aux deux hommes de remporter leur première victoire en combat aérien.

C'est à ce moment là que 4 "Kurnass" du Squadron 69 et deux autres du Squadron 119 arrivent sur les lieux. Ils sont dirigés par Moshe Melnik (Navigateur Chaim Barkan) qui avait débuté la journée aux commandes de l'un des deux RF-4E chargé d'assurer la mission de reconnaissance initiale. Lorsqu'ils arrivent sur les lieux, les pilotes Israéliens aperçoivent avec satisfaction les deux parachutes des pilotes Syriens et de nombreux autres MiG 21 encore en l'air. S'agissant là du premier engagement du Squadron 69, le numéro 3 de la formation, piloté par Amnon Arad (Navigateur Shaul Levi) parvient à détruire un MiG 21 avec un AIM-9D. Alors que l'équipage se lance à la poursuite d'un second MiG, celui-ci croise la route des F-4 du Squadron 119 qui viennent d'arriver. Touché par les obus de Melnik, le MiG est achevé par un AIM-9D bien placé.

Au terme des deux engagements, les Syriens ont perdu 12 appareils contre 1 seul pour les Israéliens. Une fois de plus, les pilotes de "Kurnass" (F-4) ont dépassé leurs homologues sur Mirage. Outre le pilote de Mirage, l'hélicoptère de sauvetage récupère un des pilotes Syrien abattu.




 



F-4E "Kurnass" du Squadron 69 - 1973

 





SHAUL Levi



Campagne de 1973

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
2
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
30.07.70 . Détruit MiG 21
URSS
F-4E Kurnass 105 AIM-7 Sq 69 Guerre d'attrition
4
1
(CO) Ben-Nun Avihu
(-) Levi Shaul (Nav)
13.09.73 . Détruit MiG 21
SAF
F-4E Kurnass AIM-9D Sq 69 CAP / CSAR *
4
2
(-) Arad Amnon
(-) Levi Shaul (Nav)

 

* CAP : Combat Air Patrol / CSAR : Combat Search and Rescue

 



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com