RONEN (PECKER) Ran
RONEN (PECKER) Ran


 



 



Date de naissance : ???

 

 

Commandant

7 victoires homologuées
2 victoires non confirmées

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 101 ~ 1963 1963 ~ Pilote Moyen Orient
??
??
Sq 119 ~ 1967 1970 ~ Pilote Moyen Orient

Le 11 novembre 1963, Ran Ronen est victime d'une panne de moteur sur son Mirage IIICJ - Shahak 53. Il s'éjecte sans problème mais attend d'avoir conduit son appareil en dehors d'une zone peuplée avant de s'éjecter. Il ne se trouve plus alors qu'à 800 pieds et l'avion qui poursuit sa route se posera seul sans trop de dommage ce qui permettra de le réparer secondairement.

Alors qu'il est Commandant du Squadron 119, Ran Ronen remporte la troisième victoire d'un Mirage sur un Hunter Jordanien le 13 novembre 1966 à bord du Shahak 84. Bien que le Hunter soit considéré comme largement inférieur au Mirage III, ce n'est qu'au terme d'un combat de 8 minutes que Ronen parviendra à abattre l'appareil ennemi… une éternité en combat aérien !

Le 7 avril 1967, un combat important oppose l'Armée de l'Air Syrienne et les appareils de l'IDF / AF. En une seule journée, le nombre des victoires remportées jusque là par les Mirage III va plus que doubler avec 6 avions Syriens abattus. Yiftach Spector remporte une première victoire avant de partager une seconde avec Beni Romach, tous les deux pilotes au Squadron 101. Avner Slapak, lui aussi du Squadron 101 remporte une autre victoire. Ran Ronen, Commandant du Squadron 119 obtient la deuxième victoire de sa carrière alors qu'Avi Lanir et Ezra Dotan, tous les deux pilotes au Squadron 117 remportent une victoire chacun. Avner Slapak est le premier à repérer la formation ennemie qui vole au-dessus du plateau du Golan. Après en avoir avisé le contrôleur au sol, il obtient l'autorisation d'engager le combat. Les MiG plongent alors dans la vallée de la rivière Yarmouk et Slapak les perd de vue un instant. Lorsqu'il les repère à nouveau, ils volent en direction du Sud-Ouest et commencent à tourner sur la droite. Slapak bascule et commence à se placer en position de tir lorsqu'il entend à la radio les premières annonces de tir. Instinctivement, Slapak vérifie ses arrières et trouve à ses côtés un Shahak du Squadron 117 qui fait feu. Slapak crie alors au pilote d'arrêter le tir car celui-ci vise un avion ami. Tournant son attention vers un autre MiG (celui qu'il visait initialement ayant été abattu par Ezra Dotan), il tire une rafale qui atteint l'avion dont le pilote s'éjecte aussitôt. L'avion va s'écraser contre une colline en territoire Jordanien, à l'Est d'El-Hama.

 

 

Après l'affrontement aérien du 7 avril 1967 au cours duquel les Syriens perdent 6 MiG 21, la solidarité entre les pays arabes, ennemis d'Israel se renforce, laissant craindre aux dirigeants Israéliens une attaque imminente. Afin de prévenir celle-ci, une attaque de grande envergure est décidée afin de décimer au sol l'essentiel de l'aviation ennemie. L'attaque qui débute le 5 juin 1967 débouchera sur un conflit plus connu sous le nom de Guerre des 6 jours. La première vague est lancée entre 7 heures 45 et 9 heures et prend pour cible les bases aériennes Egyptiennes et Syriennes. Lors de ce premier assaut, les Mirage III remportent 6 victoires aériennes.

La seconde vague est lancée peu après avec pour objectif d'achever la destruction de l'Armée de l'Air Egyptienne. Le Squadron 119 sera la seule unité de Mirage à remporter des victoires lors de ce deuxième assaut. Quatre appareils de ce Squadron sont chargés d'attaquer la base d'Ardaka, située sur les bords de la Mer Rouge. A ce moment précis, l'effet de surprise n'est plus de mise et une patrouille de 4 MiG 19 assure la protection de la base. Malgré cette présence, les Shahak parviennent à bombarder les pistes avant que les MiG n'interviennent. Lorsque ceux-ci tentent finalement d'intercepter les Mirage, le combat tourne en leur défaveur et les 4 MiG sont abattus. Ran Ronen s'adjuge 2 appareils alors que Arnon Lapidot en abat un troisième. Quant au quatrième, il sera détruit à l'atterrissage sur la piste bombardée et sera attribué à l'ensemble du Squadron.

 

Squadron 119 - 1968


Après avoir remporté 4 victoires avant et pendant la Guerre des Six jours, le Major Ran Ronen, alors commandant du Squadron 119 abat un MiG 21 Egyptien en date du 15 juillet 1967 alors que débute la guerre d'attrition. Première victoire revendiquée à l'aide d'un missile Shafrir, cette victoire permet aussi à Ronen de devenir le second As Israélien. Il est suivi de peu par Asher Snir, lui aussi du Squadron 119, qui abat 2 MiG 17 Egyptiens au cours de la même journée et devient le 3eme As Israélien. Deux autres victoires sont crédités ce même jour à Eliezer Prigat et à Yoram Agmon qui revendiquent respectivement un MiG 21 et un Su 7.

Le 22 mai 1969, le Squadron 119 est chargé de mener une reconnaissance au-dessus de Louxor en vue d'identifier des objecitfs potentiels. La veille, Ran Ronen, qui est commandant du Squadron, vient préparer la mission en compagnie de Reuven Rozen, officicer de reconnaissance de l'unité. Tout en préparant la mission, Ronen demande à prendre l'alerte avec Rozen et fait préparer 2 appreils à ces fins. Alors qu'ils continuent à consulter leurs cartes en vue de la mission du lendemain, les deux pilotes sont mis en alerte et décollent peu après. Les ordres sont simples et clairs ; silence radio strict, plein gaz, cap au 240, altitude 20 000 pieds, engagez l'ennemi. Alors qu'ils se dirigent vers Bardavil, deux autres Mirage du Squadron 119 pilotés par Asher Snir et Eli Menachem ont décollé de Refidim où le Squadron prend l'alerte avancée. Snir et Menachem sont les premiers à arriver sur la zone d'interception, bientôt rejoints par Ronen et Rozen. Lorsque ces derniers arrivent, ils croisent MiG qui volent par deux. Ronen et Rozen se séparent. Rozen se place dans le sillage d'un MiG peu agressif qui cherche visiblement à rompre le combat lorsque tout d'un coup celui-ci bascule sur son aile et disparaît, le laissant seul et isolé. Frustré, Rozen l'est d'autant plus qu'il entend à la radio les 3 autres pilotes qui sont aux prises avec les MiG alors que lui perd de précieuses minutes à chercher un ennemi invisible. Tout d'un coup, il aperçoit un MiG volant très bas. Abaissant le nez de son appareil, Rozen commence à plonger lorsqu'il entend l'ordre de désengagement donné par Ronen. Au même moment, Rozen ne se trouve plus qu'à 500 mètres du MiG qui semble inconscient de la présence du Mirage. Tout en ajustant son tir, Rozen s'aperçoit qu'un deuxième Mirage l'a rejoint (celui d'Eli Menachem) lorsque d'un coup, Snir donne l'ordre de dégagement " Numéro 2, un MiG derrière vous, dégagez ! " en pensant que c'est son équipier qui est le mieux placé. Croyant que le message s'adresse à lui, Menachem dégage donnant à Rozen la possibilité d'abattre le troisième MiG de sa carrière. De leur côté, Asher Snir et Ran Ronen ont abattu un MiG 21 chacun au cours du combat.




 



Mirage IIICJ - "Shahak 84" - du Squadron 119 en 1967

 





RONEN Ran


Campagne de 1967
Campagne de 1970

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
7
.
o
  Collaboration
Non Confirmées  
2
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
13.11.66   Détruit Hunter
Jor AF
Mirage IIICJ Shahak 84 Canon Sq 119  
1
(-) Ronen Ran
07.04.67   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 119  
2
(-) Ronen Ran
05.06.67   Détruit MiG 19
EAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 119  
3
(-) Ronen Ran
05.06.67   Détruit MiG 19
EAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 119  
4
(-) Ronen Ran
15.07.67   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 83? Shafrir Sq 119  
5
(-) Ronen Ran
21.05.69   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 03? Canon Sq 119  
6
(-) Ronen Ran
04.02.70   NC * MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak - Sq 119  
-
(-) Ronen Ran
27.03.70   NC * MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak - Sq 119  
-
(-) Ronen Ran
03.06.70   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 19 Canon Sq 119  
7
(-) Ronen Ran

 

* NC : Non Confirmée - Victoire non officielle !?

 



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com