SHAMUELI Eitan
SHAMUELI Eitan


 

 



Date de naissance : ???

 

 

 

Grade ???

2 victoires homologuées / Navigateur

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
??
??
Sq 201 ~ 1973 1973 ~ Navigateur Moyen Orient

Le 12 octobre 1973, au septième jour de la Guerre du Kippour, l'IDF / AF lance une série d'attaques contre les bases Syriennes afin de bloquer l'activité de celles-ci pour quelques heures et permettre ainsi aux troupes au sol de lancer leur contre-attaque dans le Golan. Sept bases principales sont attaquées. Le Squadron 69 attaque Dmeir et Nazariya. Le Squadron 107 est chargé d'attaquer Elmaza et Saikal. Le Squadron 119 pour sa part attaque Blai et enfin le Squadron 201 est chargé de neutraliser l'Aéroport international de Damas et la base de Khulkhul. Sur 4 des 7 sites attaqués, les F-4 devront faire face à l'aviation Syrienne et si dans deux cas les "Kurnass" parviennent à éviter le combat, dans les deux autres (à Dmeir et à Damas) les F-4 devront se défendre. L'analyse des communications radio de l'armée Syrienne permettra de savoir par la suite que ces attaques auront permis de neutraliser les bases attaquées pour une durée variable. Ainsi, Blai sera fermée pendant 6 heures, Damas pendant 4 heures, Nazariya pendant 3 heures et Khulkhul pendant 24 heures.

Le premier combat met aux prises des MiG 21 avec les appareils du Squadron 201. Après avoir échappé à une première tentative d'interception par des MiG 17, le groupe de F-4 conduit par l'équipage Adi Benaya / Amiram Talmon poursuit sa route vers son objectif qu'il parvient à bombarder. Juste après avoir largué leurs bombes, les "Kurnass" sont attaqués par deux groupes de 4 MiG 21. Benaya parvient à se placer rapidement derrière un MiG mais le navigateur lui ordonne brûtalement de virer au plus vite. Tout juste ont-ils entamé leur manœuvre évasive qu'ils voient passer le missile qui leur était destiné.

Au même moment l'équipage Gil Regev / Eitan Shamueli vient de tirer un missile AIM-9D sur un MiG 21 dont la destruction est attestée par la photo prise involontairement par l'équipage Eli Zohar / Yeohar Gal (qui vérifiait en fait le résultat du bombardement réalisé quelques instants plus tôt !) lorqu'il est pris pour cible par un MiG 21 qui se place derrière lui. Secouru par Benaya et Zohar, Regev et Shamueli rentreront finalement à leur base avec un trou d'obus dans l'empennage.

A Dmeir, les pilotes du Squadron 69 doivent quant à eux faire face à des MiG 17 avec lesquels ils engagent le combat. L'équipage Yoram Agmon / Daniel Whittmann parvient à abattre un MiG mais la mission doit être annulée.

 

 

Le 15 octobre 1973, dixième jour de la Guerre du Kippour, l'Armée Israélienne poursuit son offensive en direction du canal de Suez sous la protection de l'IDF / AF qui, en attaquant avec succès la base de Tanta la veille, est parvenue à réduire de manière importante le potentiel de l'Armée de l'Air Egyptienne. Ce jour, elle renouvelle ses attaques contre les bases Egyptiennes de Tanta, Kotamiya et Shubrakit. Le Squadron 119 et le Squadron 107 doivent engager le combat et le Squadron 201 parvient à bombarder sans être inquiété. Asher Snir, avec son navigateur Aharon Katz, se trouvent tous les deux à la tête de la formation " Locksmith " du Squadron 119. Ils sont précédés par les appareils chargés de la destruction des SAM et de la couverture contre les MiG. Alors qu'ils arrivent sur la cible, " Locksmith 2 " est abattu pas un SA 2. Sur zone, Snir parvient à abattre un MiG au canon et voir le pilote Egyptien s'éjecter. Un autre "Kurnass", celui d'Omri Afek est touché par un autre SAM mais le pilote parvient à ramener son avion à la base et à se poser grace aux filins d'arrêt d'urgence.

Quelques minutes après le passage du Squadron 119, le Squadron 201 attaque à son tour. Eitan Peled (section " Dog " - Navigateur Yitzhak Baram) et Eitan Ben-Eliyahu (section " Crab ") engagent tous les deux le combat. Poursuivit par un MiG 21 particulièrement tenace, Peled perd un temps le contrôle de son appareil alors qu'il vole à 12 500 pieds (4000 mètres) et ne parvient à reprendre le contrôle de son F-4 qu'à 1500 pieds (400 mètres) avec une vitesse de 150 Nœuds. Le Mig 21 qui le suivait n'a pas cette chance et il s'écrase alors que l'équipage Gil Regev / Eitan Shamueli s'apprétait à lui lancer un missile.

 

 

Le 23 octobre 1973, dix-huitième et avant dernier jour de la Guerre du Kippour, les Forces Israéliennes jettent toutes leurs forces dans la bataille afin d'infliger aux Armées Syriennes et Egyptiennes un maximum de dégâts avant l'application des résolutions 338 et 339 des Nations Unies, obligeant les belligérants à cesser le combat.

En Syrie, le Squadron 201 mène une attaque sur les installations pétrolières de Khan El-Ayish. Les sections " Crab " (dirigée par Eitan Ben-Eliyahu) et " Tiger " (dirigée par Roni Holdai / Yoram Romem) doivent respectivement attaquer les installations alors que " Tiger " doit protéger la zone contre toute attaque de MiG, aidée en cela par des Mirage III "Shahak". " Tiger 1" est le premier à engager le combat avec les MiG avec une manœuvre en ciseaux qui provoque l'écrasement du MiG sans tir mais qui est toutefois attribuée à l'équipage. Dans le même temps, " Tiger 3 " (Dani Halotz / Yehoar Gal) remportent deux victoires supplémentaires. Engagé dans un virage à fort facteur de charge, l'équipage travaille en étroite collaboration pour tenter de définir la meilleure tactique à adopter. Apercevant " Tiger 4 " (Chaim Rotem) qui vient de lancer un missile sans succès, Halotz se trouve en bonne position pour tirer un AIM-9D à son tour et abattre le MiG. A peine ont-ils abattu leur MiG qu'ils repèrent un second appareil à l'Est. Engagés dans un nouveau virage très serré, ils tirent un AIM-7 à une distance de 2000 mètres. Laissant derrière lui une longue traînée, le missile vient frapper le MiG qui explose. Se retrouvant seul dans un ciel vidé de tout combattant, l'équipage rentre à sa base. Au cours du même engagement, l'équipage Yigal Stavi / Eitan Shamueli abat un MiG 21 avec un AIM-9D. Le pilote parvient à s'éjecter tout comme celui de l'appareil abattu par Halotz.

Environ 4 heures plus tard, la section " Flowerpot " du Squadron 107 engage le combat avec des MiG 21 au-dessus d'Ismailiya. Le leader de la section abat un MiG 21 avec un AIM-9D. Une heure plus tard, un peu plus au Sud, au-dessus du Lac Bitter, l'honneur d'effectuer le dernier combat de la Guerre du Kippour revient au Squadron 119. L'équipage Gideon Sheffer / David Bankir abat un MiG 21 avec un AIM-9D de même que l'équipage Moshe Melnik / Chaim Katz, Moshe Melnik devenant pour l'occasion le 7eme As sur F-4.




 



F-4E "Kurnass" du Squadron 201 en 1973

 





 



Campagne de 1973

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
2
.
o
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux

 


LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
12.10.73   Détruit MiG 21
SAF
F-4E Kurnass AIM-9D Sq 201 ABA * Damas
2
2
(-) Regev Gil
(-) Shamueli Eitan
23.10.73   Détruit MiG 21
SAF
F-4E Kurnass AIM-9D Sq 201 (1)
1
2
(-) Stavi Yigal
(-) Shamueli Eitan

 

* ABA : Attaque Base Aérienne

(1) Mission de bombardement d'objectifs stratégiques - Dépot de Carburant à Khan Ayish

 



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com