SNIR Asher
SNIR Asher


 



 



Date de naissance : ???

 

 

Brigadier General

13 victoires homologuées
1 victoire non confirmée
1 victoire en collaboration

 


 






Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Cpt
1967
Sq 119 ~ 1967 1967 ~ Pilote Moyen Orient
??
??
Sq 119 ~ 1973 1973 ~ Pilote Moyen Orient

Après l'affrontement aérien du 7 avril 1967 au cours duquel les Syriens perdent 6 MiG 21, la solidarité entre les pays arabes, ennemis d'Israel se renforce, laissant craindre aux dirigeants Israéliens une attaque imminente. Afin de prévenir celle-ci, une attaque de grande envergure est décidée afin de décimer au sol l'essentiel de l'aviation ennemie. L'attaque qui débute le 5 juin 1967 débouchera sur un conflit plus connu sous le nom de Guerre des 6 jours. La première vague est lancée entre 7 heures 45 et 9 heures et prend pour cible les bases aériennes Egyptiennes et Syriennes. Lors de ce premier assaut, les Mirage III remportent 6 victoires aériennes.

La seconde vague est lancée peu après avec pour objectif d'achever la destruction de l'Armée de l'Air Egyptienne. Le Squadron 119 sera la seule unité de Mirage à remporter des victoires lors de ce deuxième assaut.

Au Nord et à l'Est, Jordaniens et Syriens entrent dans la bataille et tentent d'attaquer des cibles en territoire Israélien. Des MiG 17 Syriens, escortés par des MiG 21 et des Hunter Jordaniens franchissent la frontière, provoquant le décollage sur alerte des Mirage III chargés de contrer de telles attaques. Dans le même temps, d'autres appareils de l'IDF / AF sont envoyés bombarder des bases Syriennes et Jordaniennes. Oded Sagee, du Squadron 119, est le premier à abattre un Hunter Jordanien. Puis c'est au tour du Squadron 117 d'être engagé dans le Nord. Dans une série d'engagements successifs, les pilotes de ce Squadron revendiques 6 victoires pour la perte d'un des leurs. Amnon Arad abat 2 MiG 17 Syriens alors qu'un troisième est abattu par Ezra Dotan tandis qu'Ehud Hankin et Uri Gil abattent chacun 1 MiG 21 Syrien. Hankin doit cependant abandonner son appareil endommagé par les débris du MiG 21 qu'il vient d'abattre. Finalement, Uri Even-Nir qui occupe les fonctions de commandant du Squadron par intérim remporte la dernière victoire en abattant un Hunter Libanais.

Alors que le Squadron 117 se bat dans le Nord d'Israel, le Squadron 119 engage le combat avec 2 MiG 21 Syriens chargés de défendre la base T-4 que les Mirage III attaquent. Les deux appareils sont abattus par Giora Rom et Asher Snir.

 



F-4E "Kurnass" du Squadron 119 en 1967

 

Après avoir remporté sa première victoire au premier jour de la guerre, Asher Snir remporte deux nouvelles victoires le dernier jour du conflit, le 9 juin 1967 à l'occasion d'une patrouille au-dessus du Sinai pendant laquelle il porte assistance à des troupes attaquées par des MiG en compagnie de son ailier Ilan Hait qui vole sur le Shahak 55 (Un Mirage doté d'une très mauvaise réputation pour s'être écrasé deux fois et avoir blessé les pilotes et pour avoir un canon ayant tendance à s'enrayer facilement) et qui connaîtra, comme beaucoup d'autres, la frustration d'une victoire rendue impossible par l'enrayement du canon.

 

 

Après avoir remporté 4 victoires avant et pendant la Guerre des Six jours, le Major Ran Ronen, alors commandant du Squadron 119 abat un MiG 21 Egyptien en date du 15 juillet 1967 alors que débute la guerre d'attrition. Première victoire revendiquée à l'aide d'un missile Shafrir, cette victoire permet aussi à Ronen de devenir le second As Israélien. Il est suivi de peu par Asher Snir, lui aussi du Squadron 119, qui abat 2 MiG 17 Egyptiens au cours de la même journée et devient le 3eme As Israélien. Deux autres victoires sont crédités ce même jour à Eliezer Prigat et à Yoram Agmon qui revendiquent respectivement un MiG 21 et un Su 7.


 

Le 22 mai 1969, le Squadron 119 est chargé de mener une reconnaissance au-dessus de Louxor en vue d'identifier des objecitfs potentiels. La veille, Ran Ronen, qui est commandant du Squadron, vient préparer la mission en compagnie de Reuven Rozen, officicer de reconnaissance de l'unité. Tout en préparant la mission, Ronen demande à prendre l'alerte avec Rozen et fait préparer 2 appreils à ces fins. Alors qu'ils continuent à consulter leurs cartes en vue de la mission du lendemain, les deux pilotes sont mis en alerte et décollent peu après. Les ordres sont simples et clairs ; silence radio strict, plein gaz, cap au 240, altitude 20 000 pieds, engagez l'ennemi. Alors qu'ils se dirigent vers Bardavil, deux autres Mirage du Squadron 119 pilotés par Asher Snir et Eli Menachem ont décollé de Refidim où le Squadron prend l'alerte avancée. Snir et Menachem sont les premiers à arriver sur la zone d'interception, bientôt rejoints par Ronen et Rozen. Lorsque ces derniers arrivent, ils croisent MiG qui volent par deux. Ronen et Rozen se séparent. Rozen se place dans le sillage d'un MiG peu agressif qui cherche visiblement à rompre le combat lorsque tout d'un coup celui-ci bascule sur son aile et disparaît, le laissant seul et isolé. Frustré, Rozen l'est d'autant plus qu'il entend à la radio les 3 autres pilotes qui sont aux prises avec les MiG alors que lui perd de précieuses minutes à chercher un ennemi invisible. Tout d'un coup, il aperçoit un MiG volant très bas. Abaissant le nez de son appareil, Rozen commence à plonger lorsqu'il entend l'ordre de désengagement donné par Ronen. Au même moment, Rozen ne se trouve plus qu'à 500 mètres du MiG qui semble inconscient de la présence du Mirage. Tout en ajustant son tir, Rozen s'aperçoit qu'un deuxième Mirage l'a rejoint (celui d'Eli Menachem) lorsque d'un coup, Snir donne l'ordre de dégagement " Numéro 2, un MiG derrière vous, dégagez ! " en pensant que c'est son équipier qui est le mieux placé. Croyant que le message s'adresse à lui, Menachem dégage donnant à Rozen la possibilité d'abattre le troisième MiG de sa carrière. De leur côté, Asher Snir et Ran Ronen ont abattu un MiG 21 chacun au cours du combat.

 

 

Dans le cadre de la Guerre d'Attrition, débutée le 8 mars 1969 suite au déploiement de pièces d'artillerie Egyptiennes le long du Canal de Suez, le nombre des incursions Egytiennes devait sensiblement s'accroitre à l'approche de l'été 1969. Afin de contrer cette menace et de montrer à son adversaire sa détermination à conserver la supériorité aérienne dans le secteur l'IDF / AF met sur pied l'opération " Rimonim " consistant à maintenir constamment en l'air des patrouilles au Sud de la ville de Suez dans un secteur très fréquenté par les chasseurs Egyptiens. Entre le 24 juin et le 7 juillet 1969, les Israéliens abattront 9 MiG. Oded Marom et Yiftach Spector, tous du Squadron 101, revendiqueront respectivement 3 et 2,5 victoires au cours de cette période alors qu'Avinoam Keldes (lui aussi du Squadron 101) obtient sa première victoire le 7 juillet 1969 . Le Squadron 119 n'est pas en reste et Asher Snir, Eitan Karmi et Amos Amir font respectivement passer leur total à 7, 4 et 3 victoires. Quant à Kobi Richter, du Squadron 117, il obtient sa seconde victoire. Cette dernière victoire est aussi la première obtenue avec le nouveau missile Shafrir 2 qui, à cette époque, est encore à l'essai et qui grace à ce succès sera déclaré opérationnel.

Le lendemain, 8 juillet 1969, se sont 7 MiG 21 Syriens qui cette fois-ci sont abattus dont 3 à l'aide de Shafrir 2. Outre le nombre de victoires totales, cette journée marque un tournant puisque pour la première fois depuis le début des combats au Moyen-Orient, le nombre des victoires obtenues par missile est sensiblement égal à celui des avions abattus au canon. Le Squadron 117 revendique 4 victoires attribuées à Uri Aven-Nir, Ran Goren, Shlomo Navot, et Kobi Richter alors que le Squadron 101 revendique 3 victoires attribuées à Eitan Ben-Eliyahu et à Giora Foreman qui réalise un doublé. Une de ces victoires est obtenue grâce à une acquisition radar impeccable avec un tir à 400 - 500 mètres de distance.

En septembre 1969, après plusieurs opérations visant à annihiler le potentiel militaire Egyptien aux abords immédiats du Canal de Suez, et notamment après l'opération Boxer du mois de juillet 1969, l'IDF décide de mener une nouvelle offensive et d'employer ainsi contre l'Egypte la tactique employée jusque là par elle-même. Déclenchée le 9 septembre 1969, l'opération consiste en un débarquement de troupes mécanisées à El-Hafair avec le soutien de l'aviation. Cette force s'avancera de 50 km vers le Sud et fera 150 tués chez les Egyptiens. Dans le même temps, le Président Egyptien Nasser souffrira d'une attaque cardiaque et le chef d'Etat-Major de l'Armée Egyptienne sera démis de ses fonctions. Dans les airs, c'est le 11 septembre que l'Armée de l'Air Egyptienne va tenter une riposte en attaquant des installations Israéliennes dans le Sinai. Au final, elle perdra 7 appareils et remportera une victoire, en l'occurrence Giora Rom, le premier As Israélien qui sera abattu par un MiG 21 Egyptien (Samir Aziz Mikhail) alors qu'il volait à bord du Mirage IIICJ " Shahak 18 ".

Quatre ce ces victoires sont obtenues au cours d'un combat mettant aux prises 2 avions du Squadron 101 conduits par Giora Epstein (Ailier Ilan Gonen) et 2 du Squadron 117 conduits par Yehuda Koren (ailier Avshalom Friedman). Yehuda Koren et Friedman sont envoyés à la rencontre de 6 MiG 21 qui volent à 20 000 pieds. Les 6 chasseurs Egyptiens se séparent en deux groupes de 2 et 4 appareils. Chaque pilote Israéline suit un groupe, Yehuda suivant celui composé de 4 MiG. Alors qu'il suit les appareils, l'un d'eux rompt le combat. L'appareil que suit Yehuda commence à s'incliner vers le bas et c'est à ce moment là que Yehuda tire son Shafrir 2 lorsqu'au même moment Friedeman lui cri de dégager. Virant très sec, Yehuda pense alors que son missile s'est perdu dans la nature. Dépassé par son poursuivant, Yehuda reprend sa direction d'origine et aperçoit alors une explosion indiquant que le premier missile a finalement atteint sa cible. Friedman remportera aussi une victoire au cours de ce combat de même qu'Ilan Gonen et Giora Epstein.

Les 3 autres victoires sont remportées par Shlomo Navot, Dror Harish et Asher Snir.

Le 27 mars 1970, Asher Snir est le premier pilote Israélien à atteindre le chiffre de 10 victoires en abattant ce jour là 2 MiG 21 Egyptiens. Ce même jour, Israel Baharev devient lui-aussi un As (7eme) en abattant 2 MiG 21 Egyptiens. Deux jours plus tôt, c'est Giora Epstein qui était devenu le 6eme As de l'IDF / AF en réalisant lui aussi un doublé sur des MiG 21 Egyptiens.

 

 

Au cours de l'année 1970, l'arrivée des premiers F4 est venue bousculer la donne du combat aérien au Moyen Orient. Afin de contre-balancer la supériorité tactique de l'IDF / AF, l'Egypte fait appel au soutien de l'Union Soviétique qui déploie sur place des unités de MiG 21 dont le rôle de défense du territoire Egyptien va progressivement s'étendre du point de vue géographique. Soucieux d'éviter tout affrontement direct avec les forces Soviétiques, les Israéliens évitent tout d'abord le combat mais les dommages causés à plusieurs appareils Israéliens par des MiG 21 obligent les autorités militaires à réagir.

Le 30 juillet 1970, une ambuscade montée selon le schéma habituel est organisée. Quatre Mirage III du Squadron 119 (Amos Amir / Asher Snir / Abraham Shalmon et Avi Gilad) sont chargés de simuler un groupe de reconnaissance et envoyés comme appâts pendant que 4 Mirage III du Squadron 117 conduits par Uri Even-Nir (avec Ithamar Noiner, Yehuda Koren et Ya'acov Richter) et 4 Phantom attendent l'arrivée des MiG et que deux autres Mirage du Squadron 101 sont en attente à Refidim. Les Soviétiques tombent rapidement dans le piège et envoient plusieurs sections de MiG 21 à la rencontre des faux appareils de reconnaissance. Aussitôt les appareils Soviétiques repérés, les chasseurs se mettent en position et les MiG passent alors rapidement du statut de chasseur au statut de chassé. Asher Snir, du Squadron 119, déjà titulaire de 11 victoires, est le premier à abattre un MiG 21. Il est toutefois lui-même atteint juste après par un missile AA-2 mais parvient à désengager et à se poser à Refidim sans encombre. Quatre autres MiG 21 Russes seront abattus ce jour là dont 2 par des pilotes de F4. Avihu Ben-Nun et Shaul Levi, du Squadron 69, abattront un MiG 21 avec un AIM-7 tiré à très basse altitude alors que Aviem Sella et Reuven Reshef, eux-aussi du Squadron 69, poursuivent leur MiG depuis une altitude de 5000 mètres jusqu'à une altitude de 700 mètres avant de le détruire avec un AIM-9D. Du coté du Squadron 117, Ithamar Noiner est obligé d'abandonner le combat après qu'un voyant d'alarme d'huile se soit allumé dans le cockpit. Escorté jusqu'à Refidim par Uri Even-Nir, les deux Shahak du Squadron 101 conduits par Yiftach Spector décollent alors pour remplacer les deux appareils qui se posent sans encombre. Au cours du combat, Abraham Shalmon remportera une victoire sur un MiG 21 et partagera une autre victoire avec Yiftach Spector, arrivé en renfort dans l'intervalle.

Huit jours plus tard, face au risque d'embrasement généralisé et face au risque d'engagement direct de l'URSS dans le conflit, les Etats-Unis exercent d'importantes pressions diplomatiques et obtiennent la cessation des combats. Ainsi, la guerre d'attrition qui avait débuté 17 mois plus tôt prend fin après la mise en place d'un cessé le feu décrété par l'ONU.

 

 

Prenant part à la Guerre du Kippour, Asher Snir est abattu dès le 11 octobre par des SAM mais s'en sort indemne. Le 15 octobre 1973, dixième jour de la Guerre du Kippour, l'Armée Israélienne poursuit son offensive en direction du canal de Suez sous la protection de l'IDF / AF qui, en attaquant avec succès la base de Tanta la veille, est parvenue à réduire de manière importante le potentiel de l'Armée de l'Air Egyptienne. Ce jour, elle renouvelle ses attaques contre les bases Egyptiennes de Tanta, Kotamiya et Shubrakit. Le Squadron 119 et le Squadron 107 doivent engager le combat et le Squadron 201 parvient à bombarder sans être inquiété. Asher Snir, avec son navigateur Aharon Katz, se trouvent tous les deux à la tête de la formation " Locksmith " du Squadron 119. Ils sont précédés par les appareils chargés de la destruction des SAM et de la couverture contre les MiG. Alors qu'ils arrivent sur la cible, " Locksmith 2 " est abattu pas un SA 2. Sur zone, Snir parvient à abattre un MiG au canon et voir le pilote Egyptien s'éjecter. Un autre "Kurnass", celui d'Omri Afek est touché par un autre SAM mais le pilote parvient à ramener son avion à la base et à se poser grace aux filins d'arrêt d'urgence.

Quelques minutes après le passage du Squadron 119, le Squadron 201 attaque à son tour. Eitan Peled (section " Dog " - Navigateur Yitzhak Baram) et Eitan Ben-Eliyahu (section " Crab ") engagent tous les deux le combat. Poursuivit par un MiG 21 particulièrement tenace, Peled perd un temps le contrôle de son appareil alors qu'il vole à 12 500 pieds (4000 mètres) et ne parvient à reprendre le contrôle de son F-4 qu'à 1500 pieds (400 mètres) avec une vitesse de 150 Nœuds. Le Mig 21 qui le suivait n'a pas cette chance et il s'écrase alors que l'équipage Gil Regev / Eitan Shamueli s'apprétait à lui lancer un missile.

Le 17 octobre 1973, douzième jour de la guerre, le Squadron 119 revendique deux victoires sur des MiG Syriens à l'occasion de deux engagements différents dans le secteur de Tartus. Dans le premier cas, Moshe Melnik (Navigateur Eliezer Lior) abat un MiG 21 avec un AIM-9D à guidage radar après avoir lancé sans succès deux AIM-7 à guidage infrarouge. Sur le chemin du retour, la section est dirigée vers un groupe de MiG. Au cours du combat, un appareil est abattu conjointement par Asher Snir (navigateur Chaim Katz) et Melnik, le premier avec un AIM-9D et le second au canon. Cette victoire conjointe est la première pour des équipages de F-4 et pour les deux pilotes. De fait, Moshe Melnik arrive à 4,5 victoires.




 



F-4E "Kurnass" du Squadron 119 en 1973

 





SNIR Asher


Campagne de 1967
Campagne de 1970
Campagne de 1973

 

 


Victoires aériennes

Victoires  
13
.
1
  Collaboration
Non Confirmée  
1
.
1
  Collaboration
Probables  
o
.
o
  Collaboration
Endommagés  
o
.
o
  Collaboration

Objectifs terrestres
.
Avions détruits au sol  
-
.
-
  Endommagés au sol
Blindés  
-
.
-
  Véhicules
Locomotives  
-
.
-
  Bateaux


 

LISTE des VICTOIRES
Date Heure Revendic Type Pays Avion Numéro Arme Unité Lieu   Référence
05.06.67   Détruit MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak 32 Canon Sq 119  
1
(-) Snir Asher
09.06.67   Détruit MiG 17
EAF
Mirage IIICJ Shahak 7? Canon Sq 119  
2
(-) Snir Asher
09.06.67   Détruit MiG 17
EAF
Mirage IIICJ Shahak 7? Canon Sq 119  
3
(-) Snir Asher
15.07.67   Détruit MiG 17
EAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 119  
4
(-) Snir Asher
15.07.67   Détruit MiG 17
EAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 119  
5
(-) Snir Asher
21.05.69   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 68? Canon Sq 119  
6
(-) Snir Asher
26.06.69   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 6? AIM-9B Sq 119  
7
(-) Snir Asher
11.09.69   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak 6? Canon Sq 119  
8
(-) Snir Asher
27.03.70   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 119  
9
(-) Snir Asher
27.03.70   Détruit MiG 21
EAF
Mirage IIICJ Shahak Canon Sq 119  
10
(-) Snir Asher
02.04.70   NC * MiG 21
SAF
Mirage IIICJ Shahak - Sq 119  
-
(-) Snir Asher
12.05.70   Détruit MiG 17
SAF
Mirage IIICJ Shahak 19 AIM-9B Sq 119  
11
(-) Snir Asher
30.07.70   Détruit MiG 21
URSS
Mirage IIICJ Shahak AIM-9D Sq 119  
12
(-) Snir Asher
15.10.73   Détruit MiG 21
EAF
F-4E Kurnass 119 Canon Sq 119 ABA * Tanta
13
2
(-) Snir Asher
(-) Katz Aharon (Nav)
17.10.73   Détruit (1/2) MiG 21
SAF
F-4E Kurnass 165 AIM-9D Sq 119 CAP *
14
4
(-) Snir Asher
(-) Katz Chaim (Navigateur)

 

* Victoire non officielle !?

* CAP : Combat Air Patrol / CSAR : Combat Search and Rescue
* ABA : Attaque Base Aérienne

 



Sources

Israeli Fighter Aces - The definitive History - Peter B Mersky
Arab-Israeli Air Wars 1967-82 / Osprey AVIATION - Men & Legend
Arab-Israeli Air Wars 1947-82 / Shlomo Aloni / Osprey Combat Aircraft numéro 23
Israeli F-4 Phantom II Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 60
Israeli Mirage and Nesher Aces / Shlomo Aloni / Osprey Aircraft of the Aces numéro 59
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 1 / 1948 - 1967
Camouflage & Markings - The Israeli Air Force Part 2 / 1967 - 2001
http://math.fce.vutbr.cz/safarik/ACES/aces1/israel.html
http://www.zahal.org/
http://encycl.opentopia.com/term/Israeli_Air_Force





 

 

 

 

 

 

 

 


Cieldegloire.com