GARCIA PARDO Miguel
GARCIA PARDO Miguel

 


 

 


 

 

Né le 20 novembre 1907
Tué accidentellement le 28 mars 1939

 

 

Commandant (Posthume)

13 victoires

 


 

 


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Lt
1930
Grupo 2-G-3 193? 1942 Pilote Espagne
Cpt
19??
Grupo 5-G-5 1942 1942 Pilote Espagne

Pilote Nationaliste, né le 20 novembre 1907 à Coruña, Miguel Garcia Pardo sert au sein du Grupo 2-G-3 et du Grupo 5-G-5, remportant 12 victoires au cours de la Guerre Civile Espagnole. Rejoignant l'Académie Militaire à l'âge de 16 ans, il est promu Sous-Lieutenant en 1928 et envoyé dans un Régiment d'Infanterie. Sélectionné pour suivre un entrainement de pilote, il se qualifie tout d'abord comme Observateur avant de poursuivre la formation à Melilla, au Maroc Espagnol. Promu Lieutenant en 1930, il obtient ses ailes peu de temps après, il est affecté à la 3eme Escadrille, près de Barcelone. Très vite, il se distingue pour son leadership et ses qualités de navigateur, terminant premier à trois reprises lors de compétitions de navigation. Au moment du déclenchement de la Guerre Civile, il se trouve à Barcelone et profite de la confusion qui règne pour gagner Pampelune à bord d'un Breguet 19 en compagnie du Capitaine Calderone. Garcia Pardo effectue ses premières missions de guerre sur Breguet 19 avant d'effectuer sa conversion sur Ni 52. Il remporte sa première victoire le 9 août 1936 en abattant un Breguet 19 Républicain au-dessus de Sierra de Guadarrama. En septembre, il vole dans le secteur d'Aragon sur Breguet 19, Ni 52 et He 51 au départ de Saragosse.

En octobre, il rejoint Seville où il commence à voler sur CR 32 avant de rejoindre le Groupe d'Aviation Italien alors sous le commandement du Maggiore Tarcisio Fagnani, devenant le quatrième pilote espagnol qualifié sur cet avion. (Alias Faroni). Il débute les sorties opérationnelles à partir du 21 octobre 1936.

En raison des difficultés rencontrées avec le commandement italien de leur unité, jugé trop peu aggressif, et après plusieurs altercations suite au non respect de consignes visant à limiter les pénétrations en territoire ennemi, le Capitaine Morato cherche à créer une unité indépendante en compagnie de ses plus fidèles compagnons de combat. C'est ainsi qu'à la fin décembre nait la Patrulla Azul , composée de Morato, Salvador Diaz-Benjumea, Narciso Bermudez de Castro (4 victoires), bientôt rejoints par Garcia Pardo.

En même temps que le renforcement de la présence Italienne en Espagne donne lieu à une réorganisation des Grupo de Cassa en avril 1937, le premier Grupo de Caza entièrement composé de pilotes espagnol se met en place officiellement le 4 mai 1937. Composé de 15 pilotes répartis en 2 Escuadrillas, le Grupo 2-G-3 est placé sous le commandement de Garcia Morato, futur As des As Nationaliste avec 40 victoires. Le commandant de la 1ere Escuadrilla (1-E-3) est le Lieutenant Salvador Diaz-Benjumea. Ses pilotes sont les Lieutenants Guerrero, Vazquez, Garcia Lopez, Rafael Mazarredo Trenor et Rubio Paz, ainsi que le Brigadier Senra Alvarez. La 2a Escuadrilla (2-E-3) est quant à elle conduite par le Capitaine Salas et comprend les Cpt Bermudes et Murcia Rubio, le Lieutenant Garcia Pardo, les aspirants Joaquim Ansaldo Vejarano, Jorde Muntadas Claramunt et Allende.

 

 

 

 

Le 29 janvier 1938, à 8 heures Garcia Pardo et Bayo interceptent un groupe de chars russes qui se lancent à l'assaut de positions Nationalistes à Cabezon dans le secteur de Singra. Il attaquent à la mitrailleuse, mettant fin à l'effet de surprise.

Le 21 février 1938, à 10 heures 20, Garcia Pardo et Allende du Groupo 2-G-3 de l'Aviation Nationaliste décollent pour un vol de reconnaissance sur le front de Teruel. Là, ils découvrent 20 I-15 et un nombre équivalent de I-16 qui affrontent des Me 109B. Lorsque les deux pilotes nationalistes veulent porter assistance aux pilotes de la Legion Condor, ceux-ci prennent les deux Espagnols pour des ennemis. Se faisant tirer dessus, les deux pilotes s'éloignent et appellent par radio une Escadrille de CR 32 pour aider les pilotes allemands avant de reprendre leur patrouille. Les 24 CR 32 qui arrivent sur place appartiennent au 23e Gruppo ”Asso di Bastoni”. Au sein du Gruppo, vole le Capitán Carlos Haya González. Ce dernier revient juste des funérailles de sa mère et insiste pour participer à cette mission malgré l'opposition de son commandant. A 11 heures 04, au-dessus de Puebla de Valverde, les CR 32 arrivent à la rescousse des 17 Me 109B aux prises avec 40 appareils Républicains. La moitié des CR 32 attaquent les I-15 pendant que l'autre moitié attaque les I-16 qui volent plus haut. En voulant dégager un camarade en difficulté, Haya se rapproche dangereusement et percute sans le vouloir le I-15 qu'il pourchasse. Il s'écrase et se tue suite à la collision. Selon les sources, deux pilotes différents sont cités comme étant aux commande du I-15 percuté. Il pourrait s'agir du Lieutenant Manuel Orozoco Rovira, de la 4e Esc ou du Lieutenant Francisco Viñals de la 2e Esc qui serait parvenu à rentrer malgré une dérive totalement détruite par le choc.

En mars 1938, le Group 2-G-3 prend part à l'offensive sur le front d'Aragon. Dans l'après midi du 12 mars, 18 Fiat CR 32 du Grupo placés sous le commandement d'Angel Salas escortent des Ju 52 qui doivent effectuer une mission de bombardement. Il rencontrent en chemin une vingtaine de Chato (I-15) et engagent le combat. Salas revendique un probable, Pardo un I-15 qui s'abat près de Hijar. Guerrero met un troisième appareil en feu. Le pilote du Chato parvient à sauter en parachute, ne parvenant à l'ouvrir que très près du sol. Salvador Diaz-Benjumea parvient à toucher un appareil qui s'éloigne en laissant échapper de la fumée. Lui-même à court de carburant, il doit se résigner à abandonner la poursuite et ne pourra revendiquer qu'une victoire probable. De leur côté, Bayo, Serra Pablo et De Hemricourt (Belge), revendiquent un Chato chacun.

Au cours de sa seconde sortie de la journée, le 19 juin 1938, sous le commandement du Commandant Salas, il participe à l'escorte de bombardiers Ju 52 avec une dizaine d'autres chasseurs du Groupo. En route, ils rencontrent une formation de 18 Chatos bientôt rejoints par 9 Ratas. Bien que ses armes soient enrayées, le Commandant du Grupo lance de nombreuses attaques, encaissant au passage 5 impacts. Plus chanceux, Salvador Diaz-Benjumea abat 2 Chatos. Garcia Pardo parvient pour sa part à abattre un Fiat qui menace Garcia Lopez. De Hemricourt abat un Chato près d'Alcublas puis un Rata au Nord de Villar del Arzobispo. De son côté, Ibarreche abat un Chato près du sol près d'Higueruela. Quant à Ansaldo, il doit rentrer à sa base pour un problème de liqui de refroidissement du moteur.

Le 14 août 1938, le Group 2-G-3 et le Group 3-G-3 attaquent une formation de Rata qui s'en prennent à des He 111 au-dessus de Gandesa. D'autres I-15 et I-16 ne tardent pas à se joindre à la bataille. Le 2-G-3 revendique 3 victoires (Garcia Pardo, Bayo, De Hemricourt), alors que le 3-G-3 en revendique 2 autres (Morato et O'Connor). Le 1 septembre 1938, 7 CR 32 du Grupo 2-G-3 attaquent une formation de Grumman FF-1 "Delfine" du Grupo 28 et abattent deux appareils au-dessus de Cabeza del Buey, dont un abattu par Garcia Pardo, le second étant abattu par un De Hemricourt.

Entre la mi-juillet et la mi-septembre, le 2-G-3 remporte 34 victoire alors que le 3-G-3 en remporte 10. Jusqu'au 7 septembre 1938, date du retour de Salas à la tête du Groupe, c'est Garcia Pardo qui assure l'interim.

Morato remporte sa quarantième et dernière victoire le 19 janvier 1939 en abattant un I-15. Ce même jour, Garcia Pardo, commandant de la 2e Escuadrilla du Grupo 5-G-5 depuis le début de l'année 1939, aux commandes d'un He 112 (5 - 54), remporte sa 13eme et dernière victoire sur un I-15. Ce sera la seule victoire remportée par un He 112 au cours de la Guerre Civile Espagnole.

 

 

 

 

 

Le 28 mars 1939, date de la chute de Madrid, Garcia Pardo se tue accidentellement sur l'aérodrome de Almaluez, au retour d'une sortie sur le front de Guadalaraja à bord d'un He 112. Au cours du conflit espagnol, il avait réalisé plus de 600 sorties pour 1100 heures de vol de guerre. Aux commandes de son CR 32, il avait remporté 11 de ses 13 victoires individuelles. Il recevra la Médaille Militaire à titre posthume et sera promu au grade de Commandant.

 

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 

 

 


 

 

 

      

 




 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
09.08.36 Breguet XIX
NiH 52 Sierra de Guadarrama
1
12.07.37 I-15
CR 32 Ouest de Madrid
12.03.38 I-15
CR 32 2-E-3 Hijar
19.06.38 6-16
CR 32 2-E-3 Alcublas
14.08.38 I-16
CR 32 2-G-3 Gandesa
01.09.38 Grumman FF1
CR 32 2-E-3 Cabeza del Buey
19.01.39 I-16
He 112 5-G-5 Igualada
13

 




 

 

 


Sources

http://www.adlertag.de/blaueStaffeln/index.htm
Les As sur Fiat CR 32 de ka Guerre Civile Espagnole - Alfredo Logoluso - Osprey - Aircraft of the Aces n° 94


 

 


Cieldegloire.com