SALVADOR DIAZ-BEJUMEA Julio
SALVADOR DIAZ-BEJUMEA Julio

 



 

 


 

 

Né le 22 mai 1910
Décédé le 26 juin 1987

Commandant

26 victoires confirmées
1 victoire probable
2 Avions ennemis endommagés
1 Ballon d'observation détruit

 


 

 


 


Grade Date
Unités
Arrivée Départ Fonction Secteur
Lt
19??
FA Nat / 1-E-3 193? 1942 Chef Esc Espagne
Cpt
19??
Luftwaffe 1942 1942 Conversion France - Allemagne
Cdt
19??
15./JG 51 - 2a Esc 1942 Fin 42 Cdt Front de l'Est
   
FA Nat 1942 1945 Cdt Espagne

Né à Cadiz, le 22 mai 1910, Julio Salvador Díaz-Benjumea entre dans l'Armée en 1928. Lieutenant d'Artillerie au début des années 1930, il devient par la suite élève pilote à Albacete. Il démontre très rapidement ses aptitudes au vol et à la chasse et se trouve affecté à Seville au sein d'une unité équipée de Nieuport 52. En juillet 1936, lorsque la Guerre Civile Espagnole éclate, il est envoyé à Tablada, au sein de l'Escadrille de Gancedo. Le 18 juillet, il s'installe à Algeciras et Malaga. Il débute alors les opérations et fait rapidement mouvement vers Burgos. Au cours de l'été, un premier Groupe disparate de chasse est formé avec plusieurs appareils de diverses origines. Place sous le commandement du Captain Chamorro, il comprend Salvador Diaz, Guerrero, Martín Campos et Senra, les Lieutenant Garcia Pardo et Ramiro Pasual, et occasionnellement le Captain Salas. Le 28 juillet, après l'arrivée à Burgos des deux premiers chasseurs Nationalistes en provenance de d'aérodrome de Tablada, le premier combat entre des Ni 52 des deux camps se déroule. Le 3-43, piloté par Salvador Diaz, parvient à toucher son adversaire. Quant à Salvador, victime d'un problème de moteur, il doit se poser sur l'aérodrome de Los Negredos. Le Ni 52 Républicain pourrait être celui piloté par Francisco Márques Yanguas Benavides, un pilote du Grupo 12, tué ce même jour.

Le 17 août 1936, Salvador Diaz remporte sa première victoire officielle en abattant un Potez 54 au-dessus de Santa Cruz de Mudela. Le lendemain, il revendique un Ni 52 et 2 Breguet 19 au-dessus de Merida. Au début de septembre, Salas et Salvador Diaz offrent leurs services à l'Escadrille de Chasse Italienne équipée de Fiat CR 32 et dans laquelle Morato sert déjà. Au départ peu enclin à accepter ces nouvelles reccrues, le commandant Italien se laisse convaincre après que les deux pilotes aient fait la démonstration de leur habileté à manoeuvrer le CR 32 au cours d'un vol d'essais. Salas effectue sa première mission de guerre sur Fiat CR 32 le 15 septembre et mitraille l'aérodrome d'Andújar. Si les deux camps annoncent des dégats différents, plusieurs bombardiers Républicains font les frais de cette attaque. Le 20 septembre Salas et Salvador Diaz rejoignent Cáceres avant de déménager pour Talavera (Aérodrome Gamonal) le 25 septembre afin de prendre part à l'offensive sur Tolede. Ce même jour, Gian Lino Baschirotto revendique un Potez en collaboration avec Salas, près de Barciencie et Villamiel. Cet avion avait participé 3 jours plus tôt à l'attaque des iles canaries. Avec l'arrivée, fin septembre, de 9 nouveaux He 51 pour les pilotes allemands, ces derniers rétrocèdent les 3 appareils de ce type encore en service au sein de la Legion Condor. Les 3 appareils sont alors convoyés par Morato, Salvador Diaz-Benjumea, et Salas Larrazabal.

 

          

 

Le 5 novembre 1936 débute la première grande bataille aérienne de la guerre. Neuf Fiat en provenance de Torrijones, conduits par Maccagno (groupe au sein duquel volent Morato, Salvador Diaz-Benjumea, et Salas Larrazabal) rencontrent 15 I-15 qui accompagnent des Potez entre Leganés et Madrid. Sans attendre l'arrivée des renforts, Maccagno lance l'attaque, comptant sur la supériorité de ses appareils pour compenser le déséquilibre du nombre. Morato abat un Chato et endommage le moteur d'un Potez qui est contraint de se poser. Salas Larrazabal abat un Chato qui s'écrase en flammes avant de placer des projectiles sur deux autres Chatos à 5 km au Sud Est de Barajas. Pris en chasse à son tour, il parvient à s'échapper après avoir effectué un piqué à grande vitesse. Salvador de son côté pourchasse un Chato et deux Potez sans succès. Au final, les Nationalistes revendiquent 7 Chato et 1 Potez pour la perte d'un appareil, celui du Capitaine Maccagno. Fait prisonnier, il sera plus tard échangé contre un prisonnier Russe.

Le 13 novembre 1936, 14 Fiat CR 32 escortent 5 Ju 52 et 3 Romeos. Arrivés au-dessus de Madrid, le combat s'engage avec 16 I-15 conduits par Pavel Rychagov. Les Pilotes Soviétiques revendiquent 6 victoires pour la perte de 2 I-15 (Ivan K. Kovtun et Petr A. Purov - tués). Morato abat un I-15, de même que Salvador alors que Salas Larrazabal endommage 3 I-15. Sur le chemin du retour, les pilotes Nationalistes rencontrent 5 bombardiers SB qui bombardent Getafe et Cuatro Vientos depuis une altitude de 5000 mètres. Salas Larrazabal endommage un bombardier très gravement, obligeant l'équipage à sauter en parachute. Morato de son coté en endommage 3 autres. Ce jour là, Morato remporte sa 15e victoire, Salvador et Salas Larrazabal leur 5eme.

En raison des difficultés rencontrées avec le commandement italien de leur unité, jugé trop peu aggressif, et après plusieurs altercations suite au non respect de consignes visant à limiter les pénétrations en territoire ennemi, le Capitaine Morato cherche à créer une unité indépendante en compagnie de ses plus fidèles compagnons de combat. C'est ainsi qu'à la fin décembre nait la Patrulla Azul , composée de Morato, Salvador Diaz-Benjumea, Narciso Bermudez de Castro (4 victoires), bientôt rejoints par Garcia Pardo. Cette Patrulla deviendra plus tard une Escadrulla puis l'Escadra Azul. L'insigne alors déssiné sera repris par les Escadrullas Azul qui combattront sur le front de l'Est au sein de la Luftwaffe.

Dans la matinée du 18 février 1937, 2 Ro 37 Nationalistes pilotés par des pilotes espagnols décollent, rapidement suivis par 3 Ju 52 escortés par la Patrulla Azul et le Group Italien qui compte alors 24 appareils. Arrivé au-dessus de Jarama, les CR 32 se séparent et poursuivent leur patrouille le long de la frontière pendant que les I-15 restent de leur côté. Les Ro 37 et les Ju 52/3m traversent la frontière et sont immédiatement attaqués. Morato, Salvador Diaz-Benjumea et Bermudes se lancent immédiatement à l'attaque. Les pilotes italiens hésitent jusqu'à ce que le Capitaine Nobili rompe la formation pour aider les pilotes espagnols. La bataille fait rage et permet au camp Nationaliste de remporter 8 victoires pour la perte d'un des leurs. Le Lieutenant Enrico Degli Incerti abat 1 I-16 et partage 2 I-15 alors que le Sergente Maggiore Silvio Costigliolo revendique 1 I-15 dans le secteur d'Arganda. Morato et Salvador Diaz-Benjumea revendiquent eux-aussi chacun un appareil ennemi. Cette bataille oppose les "Chato" de l'Escadrille Lacalle. Les pilotes Républicains rapporteront avoir affronté 85 He 51.

En même temps que le renforcement de la présence Italienne en Espagne donne lieu à une réorganisation des Grupo de Cassa en avril 1937, le premier Grupo de Caza entièrement composé de pilotes espagnol se met en place officiellement le 4 mai 1937. Composé de 15 pilotes répartis en 2 Escuadrillas, le Grupo 2-G-3 est placé sous le commandement de Garcia Morato, futur As des As Nationaliste avec 40 victoires. Le commandant de la 1ere Escuadrilla (1-E-3) est le Lieutenant Salvador Diaz-Benjumea. Ses pilotes sont les Lieutenants Guerrero, Vazquez, Garcia Lopez, Rafael Mazarredo Trenor et Rubio Paz, ainsi que le Brigadier Senra Alvarez. La 2a Escuadrilla (2-E-3) est quant à elle conduite par le Capitaine Salas et comprend les Cpt Bermudes et Murcia Rubio, le Lieutenant Garcia Pardo, les aspirants Joaquim Ansaldo Vejarano, Jorde Muntadas Claramunt et Allende.

 

 

Le 2 septembre 1937, le 2-G-3 surprend une formationd e 15 Chato au-dessus de Belchite et détruit 7 appareils. Salvador et Salas remportent 2 victoires chacun alors que Morato, Allende et Careaga abattent chacun 1 appareil.

En mars 1938, le Group 2-G-3 prend part à l'offensive sur le front d'Aragon. Dans l'après midi du 12 mars, 18 Fiat CR 32 du Grupo placés sous le commandement d'Angel Salas escortent des Ju 52 qui doivent effectuer une mission de bombardement. Il rencontrent en chemin une vingtaine de Chato (I-15) et engagent le combat. Salas revendique un probable, Pardo un I-15 qui s'abat près de Hijar. Guerrero met un troisième appareil en feu. Le pilote du Chato parvient à sauter en parachute, ne parvenant à l'ouvrir que très près du sol. Salvador Diaz-Benjumea parvient à toucher un appareil qui s'éloigne en laissant échapper de la fumée. Lui-même à court de carburant, il doit se résigner à abandonner la poursuite et ne pourra revendiquer qu'une victoire probable. De leur côté, Bayo, Serra Pablo et De Hemricourt (Belge), revendiquent un Chato chacun.

Le 23 mars 1938, Salas et Vazquez décollent pour tenter de repérer des batteries ennemies. En chemin, ils rencontrent une douzaine de Chato. Au terme du combat, les pilotes nationalistes ne parviennent à occasionner que de faibles dommages à leurs adversaires. Sur le chemin du retour, ils parviennent à repérer une batterie ennemie mais faute de munitions doivent rentrer au terrain pour se réapprovisionner. Lorsqu'ils arrivent, le reste du Group décolle pour une autre mission. De fait, seuls Salas,Vazquez et Salvador sont encore disponibles pour monter une attaque. Plein de carburant et de munitions faits, ils prennent la direction de la batterie qui n'a pas changé d'emplacement. Au terme de plusieurs passes de tir, la batterie ennemie est totalement détruite après une explosion spectaculaire de ses munitions.

Le 31 mai, le 2-F-3 décolle en compagnie des appareils du 3-G-3 du Capitaine Murcia Rubio. Ils doivent escorter des Ju 52 et Ro 37 dans le secteur de Valverde. Une fois sur place, ils rencontrent 25 Cahto et 10 Rata. Huit I-15 et 2 I-16 sont abattus. Les victoires sont attribuées à De Hemricourt (I-15) Salvador Diaz-Benjumea (3 I-15 + I-16) Simon (I-15), Vazquez (I-15), Murcia (2 I-15s) et Meurza (I-16).

Au cours de sa seconde sortie de la journée, le 19 juin 1938, sous le commandement du Commandant Salas, il participe à l'escorte de bombardiers Ju 52 avec une dizaine d'autres chasseurs du Groupo. En route, ils rencontrent une formation de 18 Chatos bientôt rejoints par 9 Ratas. Bien que ses armes soient enrayées, le Commandant du Grupo lance de nombreuses attaques, encaissant au passage 5 impacts. Plus chanceux, Salvador Diaz-Benjumea abat 2 Chatos. Garcia Pardo parvient pour sa part à abattre un Fiat qui menace Garcia Lopez. De Hemricourt abat un Chato près d'Alcublas puis un Rata au Nord de Villar del Arzobispo. De son côté, Ibarreche abat un Chato près du sol près d'Higueruela. Quant à Ansaldo, il doit rentrer à sa base pour un problème de liqui de refroidissement du moteur.

A l'occasion de la première bataille aérienne de la Campagne d'Ebro, le 1 août 1938, il remporte 2 victoires, avec un premier I-15 qui tombe en flammes près de Mequinenza et un second dont le pilote parvient à sauter en parachute. Les autres pilotes à remporter une victoire au cours de ce combat Morato, Salvador Diaz, Vazquez, Velasco Fernandez et O'Connor. Le 25 août Salvador et Salas revendiquent chacun un Chato.

Le 3 octobre 1938, Morato et Salvador Diaz-Benjumea ne rentrent pas d'une mission sur le front d'Ebro au cours de laquelle ils combattent des I-16 de la 1ere Escadrille de Mosca. Après avoir abattu 2 I-16, Salvador est touché par Francisco Meroño Pellicer et sera fait prisonnier. Quant à Morato, il est touché par le Lieutenant Sirvent Cerrillo et doit effectuer un atterrissage forcé.

Au cours de la Guerre Civile Espagnole, Salvador Diaz-Benjumea remporte 26 victoires individuelles confirmées en combat aérien (dont 13 I-15), 4 détruits en collaboration (dont 1 ballon) et 4 probables. Il accumule 1066 heures de vol au cours du conflit pour 567 sorties de combat dont 515 aux commandes d'un Fiat CR 32 pour 839 heures de vol de guerre. Enviyé au 22e Regiment de Chasse à Tablada et prend ensuite la direction de l'école de chasse qui a déménagé de Villanubla à Reus puis à Moron

 

2a Escuadrilla Azul

 

En mars 1942, Salvador Diaz rejoint le JFS 1 en vue d'effectuer sa transformation opérationnelle avant de rejoindre le front russe avec la 2eme Escuadrulla Azul. Après un mois d'entrainement, les pilotes espagnols rejoignent le front de l'Orel où ils arrivent début juin 1942. L'escadrulla prend alors la désignation de 15./JG 51. Arrivés sur place, les pilotes sont répartis en 3 patrouilles dont les avions sont numérotés (noirs à bords blancs) de 1 à 5 (1ere patrouille), 6 à 10 (2eme patrouille), 11 à 15 (3eme patrouille). Les opérations débutent le 26 juin.

Le 22 août 1941, à 17 heures 25, les Me 109F-2 du 15./JG 51 engagent le combat avec des LaGG 3 et parviennent à abattre deux appareils, dont un revient au Cdt Salvador Diaz et l'autre au Capitaine Bengoechea Menchaca. Le 29 octobre 1941, il remporte une seconde victoire alors que dans le même temps, Carlos Serra Pablo-Romero remporte sa première et unique victoire sur le front de l'Est à 600 mètres d'altitude au Sud Est de Kislino.

De retour en Espagne, il reprend sa place à l'Ecole de Chasse de Moron, poste qu'il occupe jusqu'à son transfert à Washington comme attaché de l'Air. Plus tard, il deviendra Directeur de l'Academia General del Aire, puis Chef d'Etat-Lajor de la Défence Aérienne. En novembre 1969, il est nommé Ministre de l'Air et promu Lieutenant General. Il est décédé le 26 juin 1987. Il avait réalisé un total de 7906 heures de vol.

 

 

 

    

 


Traducteur / Translator / Traduttore / übersetzer / vertaler

 

 

 

DECORATIONS
EK 2
EK 1

 


 

 

 

                             

 




 

Date Heure Type Avion Unité Grade Fonction Lieu   Remarque
28.07.36 NiH 52 (Endo)
NiH 52 Lt Espagne - Sierra de Madrid
Possoble Lt Francisco Márques Yanguas Benavides
17.08.36 Potez 54
He 51 Rambaud Squadron Lt Espagne - Santa Cruz de Mudela
1
18.08.36 NiH 52
He 51 Rambaud Squadron Lt Espagne - Merida
2
18.08.36 Bre XIX
He 51 Rambaud Squadron Lt Espagne
3
18.08.36 Bre XIX
He 51 Rambaud Squadron Lt Espagne - Merida
4
13.11.36 I-15
CR 32 2a Esc de Caza del Tercio Lt Espagne - Paseo de Rosales
5
18.02.37 I-16
CR 32 Patrulla Azul Lt Espagne - Jarama area
6
18.02.37 I-16 (Pro)
CR 32 Patrulla Azul Lt Espagne - Jarama area
18.02.37 I-16
CR 32 Patrulla Azul Lt Espagne - Jarama area
7
11.07.37 R 5
CR 32 1-E-3 Lt Espagne
8
11.07.37 R 5
CR 32 1-E-3 Lt Espagne
9
11.07.37 I-16
CR 32 1-E-3 Lt Espagne
10
11.07.37 A-101
CR 32 1-E-3 Lt Espagne
11
11.07.37 Avion
CR 32 1-E-3 Lt Espagne
12
02.09.37 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Belchite area
13
02.09.37 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Belchite area
14
??.12.37 Avion
CR 32 1-E-3 Lt Espagne
15
12.03.38 I-15 (Endo)
CR 32 1-E-3 Lt Espagne
31.05.38 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Híjar
16
31.05.38 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Sarrion airfield
17
31.05.38 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Sarrion airfield
18
31.05.38 I-16
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Sarrion airfield
19
19.06.38 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Puebla de Valverde
20
19.06.38 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Puebla de Valverde
21
01.08.38 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Puebla de Valverde
-
25.08.38 I-15
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Fayón
22
??.??.3? Ballon
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Zújar
-
03.10.38 Avion
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Ebro
23
03.10.38 Avion
CR 32 1-E-3 Lt Espagne - Ebro
24
22.08.42 LaGG 3
Me 109F-2 15. (Span)/JG 51 Cdt URSS
25
29.10.42 LaGG 3
Me 109F-2 15. (Span)/JG 51 Cdt URSS
26

 




 

 

 


Sources

http://www.adlertag.de/blaueStaffeln/index.htm

http://usuarios.multimania.es/porcadiz/personajes/personajesd/juliosalvadordiazbenjumea.htm
http://surfcity.kund.dalnet.se/spain_salvador.htm
http://www.ejercitodelaire.mde.es/ea/pag?idDoc=4647DB7779D9C0CAC12574480039ABC5
Ciel de Guerre numéro 18 / Juillet août septembre 2010 - Les Espagnols de la Luftwaffe
Ciel de Guerre numéro 19 / Février mars avril 2011 - Les Espagnols de la Luftwaffe


 

 


Cieldegloire.com